La guerre du Chikungunya

Posté le mars 15, 2006, 12:00
6 mins

L’épidémie de chikungunya désole l’île de la Réunion. Notre société décrépite ayant abandonné son sort entre les mains de la cléricature médicaliste, elle n’a rien à proposer en l’occurrence à ceux qui souffrent et risquent de mourir. En revanche, quiconque se permet de leur offrir un remède simple qui a fait ses preuves depuis 80 ans devient aussitôt la cible des mandarins infatués qui enragent que l’on puisse sauver sa peau à l’écart de leurs ordonnances.

C’est la mésaventure, contée par Jean-François Roubaud dans «Nice-Matin» des 9 et 10 mars, qui vient d’arriver à Mme Marie Billi, conseillère municipale communiste de la ville de Nice. Cette femme de cœur et de courage connaissant depuis trente ans les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium, s’était dit qu’il pourrait bien être efficace contre le chikungunya. Elle expédia à la Réunion des dizaines de télécopies conseillant son utilisation contre cette maladie, que nos médecins décérébrés par la Faculté regardaient progresser les bras ballants. Et elle reçut quelques jours plus tard des dizaines d’appels et de messages de remerciement de Réunionnais guéris grâce à elle. Aussi continua-t-elle ses envois. La nouvelle du remède-miracle se répandit dans l’île et tous les pharmaciens furent bientôt en manque de chlorure de magnésium.

Ce fut alors la levée de boucliers des mercenaires du caducée contre la conseillère municipale qui se permettait de piétiner leurs plates-bandes sacrées. En tête du cortège le Dr Maryvonne Hayeck, du Centre antipoison de Marseille, agitant frénétiquement le risque d’atteinte du foie et de complication rénale. Je dirai à cette pauvre femme ignorante que j’ai moi-même consommé depuis 40 ans, en cures périodiques, du chlorure de magnésium, auquel je dois sans doute en grande partie ma santé de fer. Quand on parle à cette dame des personnes guéries, elle se retranche hystériquement derrière «l’effet placebo», qui a bon dos et qui sert d’alibi à tous les fanatiques de la médecine chimique. Jean-Marie Souffleau, pharmacien inspecteur régional de la DRASS, monte à son tour au créneau et déclare : «Le chlorure de magnésium est une simple matière première (???!!!). Nous n’en connaissons ni les effets positifs, ni les effets secondaires». Voilà du moins un honnête aveu d’ignorance.

Sauf qu’il est impardonnable à un pharmacien inspecteur de n’avoir pas connaissance des remarquables travaux du Professeur Pierre Delbet, membre des Académies de médecine et de chirurgie, qui découvrit durant la première guerre mondiale les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium et qui démontra son efficacité, notamment contre le cancer. (Il est un des personnages du 2e tome de mon livre «Savants maudits, chercheurs exclus», Guy Trédaniel Éditeur.) Mon ami André Passebecq, ancien chargé de cours à la Faculté de Bobigny, vient quant à lui d’expédier 6 kg de chlorure de magnésium à ses amis réunionnais.

Le chlorure de magnésium a toutefois un grave défaut, très suffisant à expliquer que les marchands du temple médical le passent sous silence : il ne coûte que 1,20 euro le sachet de 20 gr vendu sans ordonnance. Et comme il peut soigner à peu près tout (la faiblesse de notre système immunitaire découlant très souvent d’une carence en magnésium), vous imaginez la ruine de tous ces beaux messieurs si cela venait à se savoir. Alors, chut ! Pas un mot à la Reine-Mère. Nous, ce qui nous intéresse, c’est la maladie, autant que possible inguérissable. La santé, on s’en fout, ça ne rapporte rien !

J’ai adressé mes compliments et mes encouragements à Marie Billi. Qu’elle soit communiste, je m’en moque, personne n’est parfait. D’ailleurs son parti s’est aussitôt désolidarisé de son action, ce qui, je l’espère, lui ouvrira les yeux sur le courage des «camarades». En revanche, elle a reçu le ferme soutien de Pierre Vergès, vice-président du Conseil régional de la Réunion, qui a déclaré à «Nice-Matin» : «Si, depuis un an, tout le monde avait investi autant d’énergie que Mme Billi dans le combat contre le chikungunya, ce tsunami sanitaire serait peut-être aujourd’hui contenu».
Il le serait très certainement, mais les cardinaux du stéthoscope qui ruinent la nation par le biais de la Sécu, entendent bien continuer à faire passer tous les moutons de Panurge sous leurs fourches caudines.

18 réponses à l'article : La guerre du Chikungunya

  1. BP

    24 septembre 2007

    D’accord,

    Et on se le procure où et comment ce fameux chlorure de magnésium?

    Remerciements

    Répondre
  2. Noël Hanssler

    9 février 2007

    Je confirme la grande efficacité du chlorure de magnésium. J’ai cependant remarqué que l’efficacité était maximale si l’utilisation était faite dès les premiers symptômes (gorge qui commence à gratter, par ex, ou premiers reniflements). Ne pas attendre d’être fiévreux avec un nez de clown…

    En ce qui me concerne, je ne fais pas de "cures". J’ai en permanence une bouteille de CdeM au frigo et je m’en envoi une simple gorgée de façon ponctuelle, en cas d’alerte. J’ai rarement besoin de le faire plus de deux jours de suite.

    Je l’utilise également en vaporisation sur la peau (tout problème passager de démangeaisons) et en après rasage. Sous les bras, il atténue l’odeur corporelle (idéal en complément de la pierre d’Alun.)

    Ancien adepte des rhumes et allergies à répetition, le CdeM m’en a pratiquement libéré.

    Quant à ce mèdecin qui parle d’effet placebo, qu’il m’explique, du haut de sa science, pourquoi le CdeM est efficace aussi sur les animaux.

    Répondre
  3. sas

    21 mars 2006

    Haaaa MANCNEY….encore une vrai fausse bonne idée??? ….tout le monde cours après le pognon….on voit les résultat de cet axiome à la con sans queu nni tête ,car flottant dans l’univers virtuel du ya qua fauquon… Certain habités par leurs propres turpitudes et déviances de tout ordre,ne savent lutter contre le culte du” veau d’or” et les funestes conséquences engendrée…mesurable et quantifiable à souhait. Le veau dor est un mythe ,transmis par les écrits, et seulement à l’attention aux “initiés” élus….c’est connu. Les GOYIMS pervertis par ce poison,n’ont pas le chois ,contrairement à l’idée répendue entre ca et le socialisme effréné voir le communisme….ils peuvent faire intelligament du commerce mesuré,avec des coef d’auvergnat (2)…là où DANS LEURS TURPITUDES ET LEURS QUETTES IRREFRENEES de l’enrichissement à tout prix…ce sont des coéf 4,5 ou 10(les gadgets à la con en plastique aussi futiles qu’inutiles)…. Ta thèse est contraire à la pensée de Bouda , qui déclare que la grande partie de nos troubles et problèmes ,vient de l’intéret matériel et l’importance que l(on confère dans la propriété et la richesse. Il y a donc bien une voie du milieu mancney. sas le sage.

    Répondre
  4. Mancney

    20 mars 2006

    pierre : ” Il ne faut pas confondre Magné B6 et chlorure de magnésium, d’une part” Je vous crois volontiers, mais si vous saviez le nombre de fois que j’ai séché mes cours de chimie…j’en ai honte! Remarquez, je ne crois pas qu’ils traitaient des effets des substances sur l’organisme. Si je comprends bien le “chlorure” pourrait améliorer les défenses immunitaires, c’est bien ca? Et le Magné B6, d’apres Google, il contient : magnésium citrate anhydre, magnésium lactate dihydrate, magnésium pidolate, ca c’est interessant, et il serait utilisé pour compenser les “carences en Magnésium”. C’est pas pareil? Pige pas bien la différence. Vous pouvez m’expliquer? Thanks. pierre : ” Et d’autre part, on ne met pas tous les médecins dans le même panier” Ok, ca c’est aussi a l’intention de ceux qui les critiquent, n’est ce pas? Thanks. pierre : “Certains exercent d’abord pour l’argent et le pouvoir” . Ouais…c’est assez répandu dans l’espece humaine (et les autres) . En plus des médecins, vous pouvez ajouter, en vrac, les P-D.G., les avocats, les notaires ( ils se la jouent sérieux, les notaires, non?) , les petits chefs de services, les moyens, les grands, les Instits, (le Pouvoir sur des momes, les Instits, c’est du beau!), Les Commandants de bord, les chefs de cabine (Pire que les Commandants, les chefs de cabine, bien pire), les gardes champetres, les proxénetes, les BHL, (entarté, 6 fois!) les curés, les journalistes, les chefs de char de combat, les assholes de la télé, les patrons de bistrots (vous avez observé de pres un patron de bistrot? Impressionnant, mon vieux, et d’un sérieux!), les banquiers, les concierges, les juges (a ta santé, SAS), les cyclistes (vous avez deja essayé de ne pas laisser passer un cycliste?), mon boucher, les controleurs aériens, les flics, les architectes, les douaniers, les maitres d’équitation, les cuistots, pardon, les chefs de cuisine, les colonels, les caporaux, les publicitaires, les mamadous (ceux qui vous ramenent ” l’etre aimé ” ! si ca, c’est pas du pouvoir!), éventuellement les hommes politiques, les femmes politiques, (une nana ministre de la Défense, faut le faire, quand meme… et si elle refuse de faire la vaisselle, il dit quoi son mari?)… Non, l’argent et le pouvoir, a part vous et moi, Pierre, et qqs navigateurs solitaires, je crois que tout le monde cours apres. Faudra faire avec, et faire confiance aux divers professionnels de la Société dans laquelle nous vivons, comme ils nous font confiance, et ne pas leur souhaiter de bosser gratos. Y’a pas de raison. Best, Mancney

    Répondre
  5. pierre

    20 mars 2006

    Il ne faut pas confondre Magné B6 et chlorure de magnésium, d’une part. Et d’autre part, on ne met pas tous les médecins dans le même panier (de crabes). Certains exercent d’abord pour l’argent et le pouvoir, d’autres par réelle philanthropie.

    Répondre
  6. Mancney

    19 mars 2006

    Well, le magnésium? Assurément. Je prend mon Magné B6 assez réguliérement. Maintenant, chaque fois que j’ai débarqué dans un cabinet, une clinique ou un hopital, avec des bleus, des bosses, des fractures et toutes sortes de miseres inavouables, les médecins Francais, et les autres, m’ont réparé, du mieux qu’ils ont pu, avec une grande disponibilité, et sans jamais me donner de lecons. D’autres, pendant des années, ont surveillé ma santé, avec une remarquable efficacité. Merci messieurs, je vous dois beaucoup. By the way, qu’y a-t-il de plus insupportable et vulgaire que l’ingratitude? Best, Mancney.

    Répondre
  7. Xi

    19 mars 2006

    Mais il y en a marre de ces mandarins costumés en pinnochio. Bravo à cette conseillère municipale, mise au ban de son parti politique(communiste – trot-kyste) rétrograde et grand pourvoyeur des castes privilégiées, pour son action simple et de bon sens. La nature donne à l’homme les moyens de se soigner (il existe des naturopathes, des rebouteux, des guérisseurs – zona-, des coupeurs de feu, en Arizona(usa) on autorise les chamans dans les hopitaux!! )mais bien evidemment cela ne permet pas de rouler en mercedes ou en porsche!!! oui — pas assez cher !!! Quelle décadence vivons-nous. L’ère du médecin de Molière est de retour!! L’emploi du Cl de magnésium est connu de longue date pour son action dans de nombreuses pathogénies. Vous avez raison de citer Mr Wilhem de Plantes et santé — il a ce travers qui le met a l’abri des poursuites, il est médecin mais aussi le grand merite — il est ouvert. merci à lui. ps – Ceci ne sera probablement pas publié. Je souhaite conserver l’anonymat car je pratique dans ce qui est vulgairement appelé soins parallèlles sans esprit d’enrichissement pécuniaire.

    Répondre
  8. G.

    18 mars 2006

    Je suis scandalisé mais pas étonné!! Je suis même sur que des virus sont crée et propager pour faire tourner l’industrie pharmaceutique. Et là encore on peut se poser des questions car il n’y a pas de vaccins en vente et aucun médicament. Sans doute il en existe mais tenu au secret comme justement le chlorure de magnesium. Donc il est fort propable que ce virus ait pour simple but de faire des morts. D’ailleurs ce virus est arrivé très vite après le mécontentement général de la loi sur l’intérêt de la colonisation française à l’étranger. Me concernant j’ai commencer une cure de chlorure de magnesium depuis deux semaines. Depuis je n’ai plus besoin de boire de café le matin pour me réveiller, je n’ai plus de stress, et je me sens de mieux en mieux. Il existe un autre médicament occulté : le G5. Le producteur s’est pris de multiples procès poursuivi pour exercice illégal de la médecine et de la pharmacie. Il a du s’extrader en irlande seul pays a avoir voulu l’accueillir. Ce produit soigne quasiment tous. voici le lien sur ce produit qui n’est pas un mirage mais une réalité : http://www.silicio.org/index.html

    Répondre
  9. Gino

    18 mars 2006

    Bravo à JC Lahitte pour son post-scriptum politique où il compare les mesures prises à la Réunion avec celles prises à l’Ile Maurice. Je me demande de même ce qu’il en est à Madagascar et pourquoi ce terrible moustique ne sait pas traverser un bout d’océan. Bon enfin, dans quelques années il ne m’étonnerait pas que notre île d’ fasse un procès à la métropole à cause de suites malencontreuses qu’on aura reliées à l’emploi actuel des insecticides. S’agissant du chlorure de magnésium (censé être à la fois anti-viral et anti-bactérien), je ne sais pas s’il l’on peut être enthousiaste à 100%. J’en fais parfois des cures lors de petits rhumes ou infections par exemple, et je n’ai pas constaté d’effet spectaculaire jusqu’à ce jour. Or l’article de PL se base sur le postulat d’une formidable efficacité de ce produit. Là j’ai quelques doutes quand même. Par contre, je n’ai aucun doute sur la mauvaise foi ni sur la dangerosité de l’ordre des médecins ou celui des pharmaciens, dont je présume que 99,9% des membres sont maçons… ; maçons pour mieux bâtir sans doute.

    Répondre
  10. Gus

    18 mars 2006

    Je partage l’opinion de Pierre Lance dans sa dernière philippique contre la nouvelle religion, la médecine, avec ses ordres, ses pontifes,ses prélats, et son besogneux bas-clergé.On dit volontiers que la France est en pleine décadence: je dis, moi, que la France est en pleine dégénérescence, et j’en rends responsable carrément les médecins et leur mode de fonctionnement, leurs ordonnances abusivement chargées, traduisant, d’ailleurs,et un manque de culture, et une subordination aux groupes pharmaceutiques par le biais des visiteurs médicaux…Il suffit de regarder, d’observer les gens dans un supermarché pour voir que les trois quarts d’entre eux marchent au radar, abrutis de benzodiazépines, de laxatifs, de somnifères ,d’antiinflamatoires,et le reste: et tous ces gens se retrouvent au volant de la voiture…J’ajoute que, dans certains services hospitaliers, des bébés sont mis sous morphiniques sans état d’ame et pour satisfaire la parano des “soignants”, on rève…Enfin, n’oublions ces 4 jeunes britanniques dans le coma pour avoir gobé ce que les “experts” ont bien voulu leur faire avaler…Amen

    Répondre
  11. Jean-Claude Lahitte

    18 mars 2006

    Un post… scriptum à mon précédent “post”. A propos du chikungunya (“chick”, pour les intimes !) nous avons tous appris que celui-ci se répandant pare la transmission de fluide sanguin. Et ce vecteur de cette transmission de l’homme à l’hommme n’est autre que le moustique (un moustique d’immigration, pardon, d’importation)qui contamine la personne avec le virus prélevé dans le sang de sa victime précédente, elle-même déjà contaminée. Comme nous l’expliquent doctement les spécialistes auto-proclamés. Les mêmes qui continuent à nous affirmer que, jamais, au grand jamais, les mustiques ne pourraient transmettre le virus du sida ! Et, puisque j’en suis au chapître “épidémie”, que l’on me permette une digression sur la “peste aviaire”(1) baptisée “grippe”, pour mieux paniquer les gros. Des gogos qui, un peu partout, dévalisent les pharmacies en “tamiflu” (2) dont ils devaient pourtant savoir qu’il est inefficace. En attendant la mise en circulation d’un “vaccin” tout aussi inefficace. De là à imaginer que la psychose créée autour de cette gripppe n’aurait d’autre buts que de réduire considérablement un cheptel aviaire jugée trop important (gare aux “vieux” quand on estimera en France qu’eux aussi sont trop nombreux !) et de peremettre à certains laboratoires de s’en mettre plein les poches … (1) un professeur éminent de l’Institut Pasteur (3, dans des cours de “prévention” qu’il donne à Lille a confirmé récemment qu’il s’agissait bien de “peste aviaire”, et non de “gripppe aviaire”… (2) le tamiflu qui avait été mis au point par le laboratoire Gilead (avant d’être cédé au labopratoire suisse Roche) a déjà rapporté 5 millions de $ à son président du Directoire. Lequel n’est autre que Donald Rumsfeld, Secrétaire d’Etat à la Défense des Etats-Unis ! Le même qui, dans d’autres fonctions, avait “dédouanné” l’aspartame dont on sait tous “effets secondaires” graves qu’il provoque avec les boissons et autres produits où, sous des noms de marques divers, il prétend remplacer le sucre. (3) personnellement je n’ai pas une grande sympathie pour cette Institution qui, je le rappelle au passage, est un ORGANISME PRIVé, ce qui ne l’empêche pas de bénénéfier largement de fonds publics …

    Répondre
  12. Dr girard Philippe

    18 mars 2006

    Chlorure de Magnesium versus décoction de Zamal ( cannabis réunionnais) + noyaux et queues de cerises. L’étude serait intéressante! Nous pourrions également rapellé Rika Zarai pour ses bains de sièges. La vérité est que quand l’on souffre, que les douleurs récidives , qu’on a une maladie dont votre médecin ne connait rien, que l’on est fatigué de mal dormir, de ne pas bouger, qu’on déprime… Et bien ,non a besoin de croire en quelques chose. Dans ces situations, l’effet placebo est majeur et doit être respecté. Il faut juste éviter de faire courir des risques avec les effets secondaires inconnus. C’est le but des études et de la médecine basé sur les preuves. Je viens de mettre un article en ligne ” Médecines douces et bon marché contre les douleurs de chikoïde chronique” sur le site chikungunya.re http://www.chikungunya.re/article.php?id_article=99 ou mon blog chik planete: http://chikplanete.blogspot.com/ Dr Girard Philippe

    Répondre
  13. grandpas

    17 mars 2006

    Pour le Chikungunya,numéro du permis de travail?

    Répondre
  14. sas

    16 mars 2006

    Comme dirais lahitte de grande sagesse et de perspicacité…nouveau scandale du chikunguniya(dossied du canard)….chronologie voulue par nos enclumes eclairés et humanistes….le pognon ,le monopole du laboratoire pharmaceutique,la politique…..puis la santé publique. tous va bien chez nous madame la marquise.. sas

    Répondre
  15. Jean-Claude Lahitte

    16 mars 2006

    L’article de Pierre Lance est impeccable. Merci à lui d’avoir cité au passage mon vieil ami le Dr André Passebecq, qui, depuis plus de 40 ans, à travers l’association qu’il a créée (Vie & Action : < www.vieetaction.org >) défend les méthodes naturelles de santé, ce qui lui a valu de nombreux démêlés avec l’autocratique Ordre des Médecins. Pour en revenir à la “guerre du chikungunya”, j’ajouterai ce qui suit. Primo; le tort essentiel du chlorure de magnésium est de n’avoir fait l’objet d’aucun brevet juteux qui permettrait à un Laboratoire de s’en mettre plein les poches (“Pas assez cher, mon fils”, comme faisait dire à un roi du pétrole qui reprochait à son fils le bas prix de sa Clio. Ce qui permet à certains pharmaciens de faire plusieurs fois la culbute. Comme l’atteste les variations de prix lors que j’en achète au hasard de mes déplacements. Deuxio : je salue moi aussi d’autant plus le courage de la camarade Marie Billie qu’outre l’ostracisme de ses camarades (on connaît le sectarisme des communistes qui sont rétrogrades dans tous les domaines, tout en ayant la prétention d’avoir le monopole de la classe ouvrière et de sa défense), elle risque d’avoir maille à partir avec l’Ordre des pharmaciens ! tertio : la paysannerie d’autrefois, celle qui ne s’était pas laissée embrigueur dans la mécanisasion, l’industriallisation et la productivité à outrance connaissait parfaitement les bienfaits du chlorure de magnésium: elle l’utilisait aussi bien à titre préventif qu’à titre curatif. Notamment piur traiter les épidémies qui valent aujourd’hui à leur troupeau d’être euthanasiés. Comme on est en train de le faire pour les volailles (plus de 850.000 têtes : combien ça coûte tout ça !) dans l’Ain… J’ajouterai qu’ayant séjourné notamment en Argentine et au Chili, j’en ai régulèrement trouvé. Contrairement aux Etats-Unis où, bien qu’ayant fait une dizaine de pharmacies, je n’ai pu en trouver le moindre sachet. Pas assez cher ? pas assez valorisant à vendre ? qu’en pense Guy Millière ? Cordialement, Jean-Claude Lahitte P.S. l’article de Pierre Lance aurait été complet s’il avait rappelé que les Réunionnais, particulièrement leurs édiles municipaux et départementaux, pratiquement tous UMP et PC, sont responsables de leur incurie ; paresseux (une bonne partie d’entr’eux vivent du RMI et des allocations braguettes), clientélistes selon une mode îlienne, ils ont laissé les larves de moustiques se développer dans des décharges sauvages. Je note aussi que, tandis que La Réunion, qui comme les Antilles ou comme la Guyane, “importe de plus en plus d’immigrés clandestins, est en train d’exporter chez ses voisines, notamment Maurice certains moustiques. Ce qui me permet aussi de faire remarquer que les Mauriciens, sachant qu’ils n’avaiet pas grand’chose à attendre de leur Gouvernement, ont pris les choses en mains non sans une certaine efficacité. Tandis que les Réunionnais, élus en tête, ont une fois de plus couvert l’ingrate Métropole (à laquelle ils doivent déjà beaucoup, sinon tout) de jérémiades et d’insultes, tandis qu’elle envoyait plus de mille personnes (à quel prix ?, des tonnes de médicaments et d’insecticides (très “empoisonnants”), et, bien entendu des subsdides. Sans parler de l’inutile et coûteux déplacement de trois ministres (l’un d’eux s’est même déplacé deux fois !) dont le primus inter pares qui aurait dû avoir d’autre chose de plus utile à faire. Sinon de se faire pîquer lui-même par un moustique. Sans conséquence fâcheuse pour lui. Sans doute avait-il pris la précaution de faire une cure de … chlorure de magnésium !

    Répondre
  16. dd

    15 mars 2006

    avez-vous entendu le Dr JP Willem sur RC,Dimanche soir,il a crèer un traitement efficace contre ce virus et bien ce produit c’est vu surtaxè par deux taxes,il a affirmé aussi que le moustique porteur de ce virus est prèsent en Camargue et en Italie,il n’attend qu’une petite canicule….

    Répondre
  17. Roccia

    15 mars 2006

    bravo !! pour votre article et comme on dit en santé comme en politique economique un tien vaut mieux que deux tu l’auras

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)