La victoire de la famille Lefevre et le combat culturel

La victoire de la famille Lefevre et le combat culturel

Juste avant Noël, le 15 décembre, nous avons eu la joie d’apprendre la victoire de la famille Lefevre en finale de l’émission «La France a un incroyable talent» sur M6, devant plus de 4 millions de téléspectateurs.

Les bonnes nouvelles étant rares, pourquoi ne pas savourer celle-ci?

Je dois vous avouer que j’ignorais tout de cette émission avant cette victoire.

Et, de façon générale, je suis un bien mauvais « client » pour la télévision en général et les concours télévisés en particulier.

Il n’empêche que je me réjouis vivement de cette victoire, comme de toute victoire dans le combat culturel – à tout prendre beaucoup plus décisif pour l’avenir politique de notre pays que le combat électoral.

Pour une fois, les étranges lucarnes n’ont pas promu pas telle minorité, visible ou invisible, mais une famille de France chantant magnifiquement un répertoire de chant sacré.

Tout dans ces concurrents aurait dû susciter la détestation des médias dominants. Pensez : une famille de 6 enfants, versaillaise, ne dissimulant même pas qu’elle était catholique, quoi de plus « ringard » ?

Eh bien, non : le jury et le public ont été séduits – soutenus par l’impressionnante mobilisation des « cathos » sur les réseaux sociaux.

Ils ont été séduits d’abord, bien sûr, par le talent. Mais aussi par cette famille si manifestement unie et heureuse de chanter ensemble.

En quelques minutes, ces huit personnes ont plus fait que des dizaines de manifestations – et que des centaines de lois et d’élections! – pour la famille, cellule de base de la société, et pour rappeler que la nation n’est pas un agglomérat d’individus, mais une famille de familles.

Surtout, la famille Lefevre a montré à tous – y compris, surtout, aux plus éloignés de la culture française – que l’être humain est fait pour le beau, autant qu’il est fait pour le bon et pour le vrai.

Notre société post-moderne croit très malin de lire Nietzsche à la lettre et de placer sur un pied d’égalité le laid et le beau, le mal et le bien, le faux et le vrai.

Mais il est évident que l’on ne peut pas vivre humainement comme cela.

Tout au plus peut-on survivre comme une brute.

Mais ce qui me laisse pantois, c’est le traitement de cette victoire par les commentateurs.

Je passerai sur les remarques ordurières dont les réseaux sociaux sont familiers – et l’on pouvait difficilement s’étonner qu’une famille versaillaise aussi «caricaturale» échappe à de telles caricatures.

Mais les éditorialistes ont été, dans leur vaste majorité, incapables de comprendre ce qui se jouait ici (la plus notable exception étant l’excellent éditorial de Constance Prazel pour «Liberté politique»).

Ils en sont restés à de bêtes considérations sociologiques sur le mode : Tiens, comment se fait-il que ces attardés aient du talent?

Pourtant, il faut aller du fait divers à la conséquence politique et même civilisationnelle.

Ce qu’a apprécié le public, c’est une famille où la transmission semble une évidence. Parents et enfants y cherchent ensemble ce qu’il y a de plus beau et consacrent leurs efforts à le rendre accessible à leur entourage.

C’est exactement cela une civilisation: transmettre au mieux le meilleur de ce que nous avons reçu.

Que notre monde post-soixante-huitard en soit incapable ne signifie qu’une chose: il est déjà mort.

Mais toute la question est de savoir si notre civilisation française et européenne sera entraînée dans cette chute ou si la mort de cette contre-culture sera le début de la renaissance. En tout cas, pour 2021, je nous souhaite à tous de nombreuses familles Lefevre sur tous les champs de bataille culturels!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Jojo Répondre

    >Une minorité n’implique pas automatiquement la couleur de la peau.
    C’est pour cela que l’auteur de cet article écrit « minorité visible » pour que l’on comprenne bien de quoi il parle.
    Cf les deux définitions que je vous ai indiquées.

    Mais bon je sais que vous le savez, vous vous contentez d’essayer d’argumenter comme si j’étais un gauchiste … bon courage …
    Ou alors c’est de l’humour ?

    06/01/2021 à 21 h 57 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      « JoJo le Robot Gauchiste » en couleur zinc oxydé vous irait très bien!

      07/01/2021 à 15 h 52 min
      • Jojo Répondre

        Pour l’instant c’est vous qui buggez, puisque vous n’avez rien à répondre

        07/01/2021 à 20 h 56 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          Cher JoJo: …d’essayer d’argumenter comme si j’étais un gauchiste …

          J’hésitais entre gauchiste, idiot utile et porteur de valise.
          Finalement en relisant votre prose j’ai pu y discerner vos poussées d’acné de gauchiste.
          Le choix est donc tombé sur “JoJo le Robot Gauchiste”.

          Maintenant, on peut toujours discuter de la couleur, puisque c’était l’objet de la dispute.
          Je peux vous proposer une couleur “minium”, cela serait un peu plus près de vos convictions.

          Par précaution j’ai passé le commentaire ci-dessus sur le compilateur et je peux vous assurer qu’il est “bug free”.

          Servus.

          08/01/2021 à 12 h 00 min
          • Jojo

            C’est l’auteur de l’article qui met la couleur de la peau sur la table, je ne fais que commenter cette analyse basée sur une méconnaissance des faits, et vous vous faites semblant de vous indigner.

            08/01/2021 à 13 h 00 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Étant un robot cher JoJo, vous faites donc partie de la « minorité visible ou invisible » il est donc normal que je me fasse du souci pour la couleur de votre peau.
            Où est votre problème?

            08/01/2021 à 13 h 45 min
  • Jojo Répondre

    >Pour une fois, les étranges lucarnes n’ont pas promu pas telle minorité, visible ou invisible,

    Les gagnants sont effectivement très sympathiques. Mais évitons de raconter n’importe quoi non plus :

    Voici les gagnants des précédentes éditions par saison et sans politiquement correct :
    -1 Salah (Magrebin)
    2-Junior (Noir)
    3-Alex (Blanc)
    4-Troupe les Echos-Liés (Blancs)
    5-Alex er Alizé (Blancs / enfants)
    6-Marina Kaye (Blanche / ado)
    7-Troupes Die Mobiles (Blancs)
    8-Simon Heulle (Blanc)
    9-Bagad Melinerion (Ensemble paroissial catholique visiblement essentiellement blanche)
    10-Juliette et Charlie (Blancs)
    11-Antonio (Blanc – Italien ?)
    12-Laura Laune (Blanche)
    13-Jean-Baptiste Guegan (Je ne le trouve pas tres blanc, mais des UV je pense – Breton imitateur de Johnny)
    14-Le Cas Pucine (Blanche)
    -15 La famille Lefevre

    Sur 15 éditions seuls les deux premières ont vu gagner des « minorités visibles ». Et la famille Lefevre n’est même pas le premier groupe de chanteurs issus du catholicisme ayant gagnés ce concours.
    Moi je n’ai aucun problème avec cela, les gagnants ont surement tous mérité leur victoire dans cette émission populaire.

    06/01/2021 à 13 h 20 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      J’ai relu l’article de Guillaume de Thieulloy.
      Il y est mentionné que les lauréats du concours sont issus d’une famille traditionnelle catholique française composée d’un père, d’une mère et d’enfants du couple.
      Cette famille est domiciliée à Versailles.

      Les détails inutiles et nauséabonds sur la couleur de peau des lauréats passés sont le fruit de votre idéologie progressiste délirante.
      À vomir!

      06/01/2021 à 16 h 06 min
      • Jojo Répondre

        Sacré Hans,
        Allons donc relire vos propos à propos de BLM et des quartiers populaires à Philadelphie…

        L’auteur de l’article écrit : « Pour une fois, les étranges lucarnes n’ont pas promu pas telle minorité, visible ou invisible, mais une famille de France » …

        Une minorité visible qu’est-ce sinon des noirs, arabes, … asiatiques ?
        Et l’auteur de l’article donc oppose ce concept à celui d’une « d’une famille de France. »
        En quoi cette interprétation est fausse ?

        Je me contente donc de constater que ce concours n’a donné la victoire sur 15 émissions qu’a deux personnes correspondant à cette notion de minorité visible et que ce n’est pas la première fois qu’un ensemble de chanteurs chrétiens catholiques gagne ce concours.
        Mon propos n’est pas de juger cela problématique (pour moi cela ne l’est pas) je constate simplement que l’analyse de cette victoire comme une exception est une erreur de jugement basé sur une méconnaissance des faits.

        06/01/2021 à 18 h 29 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          JoJo: Pour une fois, les étranges lucarnes n’ont pas promu pas telle minorité, visible ou invisible, mais une famille de France » …

          Il n’y a aucune couleur de peau dans cette constatation.
          C’est bien vous qui en rajoutez une!

          06/01/2021 à 19 h 57 min
          • Jojo

            Une minorité visible c’est quoi d’après-vous ? De quoi parle l’auteur de l’article ?

            Définition du Larousse : « Minorité visible, groupe socioculturel minoritaire dans un pays, distinct (par la couleur de sa peau et ses modes de vie) du reste de la population et sous-représenté dans les institutions. »

            Définition Wikipédia : Une minorité visible (en anglais : Visible minority) est une variable démographique définie par le droit canadien comme « les personnes, autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche ».

            06/01/2021 à 20 h 28 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Une minorité n’implique pas automatiquement la couleur de la peau.
            On peut très bien avoir des minorités d’autres peuples d’Europe vivant en France.

            En citant la couleur de la peau vous avez prouvé que vous n’êtes qu’un raciste revêtu d’une peau de mouton.
            Des gens se sont faits condamner pour moins par le CSA.

            06/01/2021 à 21 h 38 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Une victoire de la famille classique sur les forces obscures qui tentent de la transformer en lupanar où chaque membre assouvit ses fantasmes aux dépens de l’autre.
    C’est un rare plaisir de voir les « progressistes » écumer de rage.

    Il me semble que la région chrétienne revienne en force, le virus chinois y est peut-être pour quelque chose.

    05/01/2021 à 18 h 00 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: