Le cas Dieudonné et la liberté d’expression en France

Le cas Dieudonné et la liberté d’expression en France

dieudonne

 

Les médias « français » ont décidément un sens des priorités bien à eux. Nos soldats se font mitrailler à Bangui, la situation économique est désastreuse, nous avons le gouvernement le plus calamiteux de l’histoire, mais, eux, ils s’interrogent doctement sur l’humoriste Dieudonné.

Cause de cette hystérie médiatique, le footballeur Nicolas Anelka a effectué, samedi 28 décembre, une « quenelle », après avoir marqué un but lors du championnat d’Angleterre. La quenelle est ce geste popularisé par Dieudonné où une main touche l’épaule opposée, montrant ainsi toute la longueur du bras. Aussitôt, une horde de journalistes et de politiciens est tombée sur le footballeur, au motif qu’il s’agirait là d’une provocation antisémite. Il est possible qu’Anelka soit antisémite, je n’en sais strictement rien. Mais il est certain que la plupart des gens qui esquissent ce geste le font dans un esprit très différent – dans un esprit d’opposition au « système » actuel.

Deux interprétations s’opposent, en effet. Les médias dénoncent un « salut nazi à l’envers », tandis que les soutiens de Dieudonné y voient un bras d’honneur au système. Je suis incapable de sonder les intentions, mais, dans toutes les déclarations de Dieudonné que j’ai pu voir (y compris sa candidature aux législatives), la quenelle s’entendait comme un instrument anti-système.

J’ajoute que la notion de « salut nazi à l’envers » me semble particulièrement loufoque. Si je voulais honorer le nazisme, je ne ferais pas ce qu’il a fait en sens inverse, mais dans le même sens. Je reste médusé que cette idée absurde fonctionne aussi bien dans les médias.

En tout cas, je trouve singulièrement malsaine – et même franchement totalitaire – cette prétention de l’oligarchie de prétendre mieux connaître les motivations des gens qu’eux-mêmes. Le raisonnement implicite de cette hystérie politico-médiatique consiste à dire : Anelka est proche de Dieudonné. Or, Dieudonné est antisémite. Donc Anelka est antisémite.

À ma connaissance, Dieudonné est anti-sioniste, bien davantage qu’antisémite (il a joué longtemps avec un partenaire juif). Et je rappelle qu’il existe de nombreux juifs anti-sionistes et de nombreux non-juifs pro-sionistes. Ce sont deux réalités différentes. En outre, ce n’est pas parce qu’Anelka est un ami de Dieudonné qu’il partage toutes ses idées. Le « raisonnement » est donc grotesque.

Quant à lutter contre Dieudonné en prétendant interdire ses spectacles, comme veut le faire M. Valls, cela me semble aberrant. Il devrait être évident qu’on lutte contre des idées par des réfutations et non par des interdictions. Le fait que ce ne soit pas évident pour tout le monde montre assez dans quelle ambiance liberticide nous vivons. Et je ne parle pas de la mansuétude des pouvoirs publics pour l’islam radical, autrement plus antisémite que les « quenelliers » !

Je suis fort éloigné de Dieudonné (et depuis bien plus longtemps que les vierges effarouchées d’aujourd’hui, car il me souvient d’un temps, pas si éloigné, où l’humoriste était encensé par la critique pour attaquer la France et le catholicisme – nous n’étions pas nombreux, alors, à le critiquer pour cela et je note d’ailleurs avec plaisir qu’il a bien évolué de ce point de vue). Je trouve son humour assez grossier (la « quenelle » elle-même me semble bien plus scatologique qu’antisémite). Mais je dois dire, pour conclure, que je suis pleinement d’accord avec lui pour dénoncer une oligarchie décadente. Et c’est sans doute en grande partie cette dénonciation de l’oligarchie qui lui vaut les attaques actuelles…

Partager cette publication

(14) Commentaires

  • Agathe Répondre

    On a eu Coluche, on a Dieudonné.
    Rappel: Louis XIV a fait interdire que l’on soit jugé sur ses intentions ou pensées.
    En criant haro sur le baudet, les français qui ont l’esprit de contradiction, vont le trouver sympathique !

    08/01/2014 à 17 h 01 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    sous couvert de lutte contre les racismes et l’anti-sémitisme le Commissaire Politique et la Procureure Générale tous deux staliniens au plus profond de leur haine occidentale vous enlèvent vos dernières libertés et pendant ce temps … la Justice envoie un …. huissier pour s’assurer sans doute que les deux cadres de Goodyears sont bien retenus contre leur gré par des  » syndicalistes marxistes  » passablement alcoolisés

    manque plus que le bel Arnaud et l’éructant Jean-luc dans cette tragi-comédie pour attirer les investisseurs

    07/01/2014 à 15 h 54 min
  • Guiraud Répondre

    Dieudonné! Jamais je n’irai voir un seul de vos spectacles . Mais rassurez vous vous n’êtes ni le premier , ni le dernier à être cloué au pilori .

    souvenez-vous de Marek EDELMAN , le dirigeant historique de l’insurrection anti-nazie du ghetto de Varsovie qui s’indignait lui aussi contre  » les professionnels de la mémoire ».

    C’est certainement pour cela que le cinéaste claude Lanzman a choisi de ne pas lui donner la parole dans son film la shoah .

    Je rappelle que Marek EDELMAN s’est toujours déclaré antisioniste et comme pour certains l’anti sionisme est de l’antisémitisme oseront-ils dire que le héros du ghetto de Varsovie est antisémite ???

    Mesdames et Messieurs les journalistes

    Je n’aimes pas , je n’ai jamais aimé Dieudonné même à ses débuts . MAIS je n’acceptes pas que dés que le CRIF, le BNVCA ,la LICRA exigent, ordonnent , tout le gouvernement français se mets au garde à vous et obéit le petit doigt sur la couture du pantalon .
    Tels livres peuvent ou ne peuvent être lus en France . Tels films peuvent être ou ne pas être diffusés en France. Telle émission télé peut ou ne pas être émise en France. Tels programmes scolaires peuvent ou ne pas être enseignés en France , sans l’aval de ces trois organisations ( voir les cites internet des organisations citées )
    .
    la dictature serait-elle entrée dans la partie des droits de l’homme ????

    Aujourd’hui c’est Dieudonné ! demain se sera qui ????? moi, vous ?????? et vous n’en connaîtrez pas la raison …..

    Dans la nuit du réveillon, des graffitis obscènes et satanistes ont recouvert la porte de l’église de Saint-pierre et Saint-Paul de Lavernose- Lacasse ( Midi-Pyrénées )

    – l’église de sainte-Odile (paris a été profanée

    – l’église de la madeleine (Paris ) a été souillée par une FEMEN ( il est vrai qu’une FENEM a été choisie par hollande pour incarnée Marianne ( la statue de la république ).

    On attend toujours un communiqué de Valls et un dépôt de plainte de la part de la LICRA et de SOS racisme pour racisme anti chrétien et trouble à l’ordre public

    06/01/2014 à 20 h 25 min
  • GUIRAUD Répondre

    Dieudonné! Jamais je n’irai voir un seul de vos spectacles . Mais rassurez vous vous n’êtes ni le premier , ni le dernier à être cloué au pilori .
    souvenez-vous de Marek EDELMAN , le dirigeant historique de l’insurrection anti-nazie du ghetto de Varsovie qui s’indignait lui aussi contre  » les professionnels de la mémoire ». C’est certainement pour cela que le cinéaste claude Lanzman a choisi de ne pas lui donner la parole dans son film la shoah .
    Je rappelle que Marek EDELMAN s’est toujours déclaré antisioniste et comme pour certains l’anti sionisme est de l’antisémitisme oseront-ils dire que le héros du ghetto de varsovie est antisémite ???

    06/01/2014 à 19 h 19 min
  • HansImSchnoggeLOch Répondre

    Ce Dieudonné tombe à pic, il va accaparer plusieurs ministres à temps plein. Pendant ce temps les vrais problèmes s’empilent faute de gens compétents.

    06/01/2014 à 13 h 14 min
  • Agathe Répondre

    USA, c’est le communautarisme, on peut donc plaisanter d’une communauté sur l’autre. France, c’est l’anti-communautarisme forcené, l’intégration théorique absolue, et donc toute blague devient juridiquement offensante et raciste.

    05/01/2014 à 13 h 47 min
  • Elsaesser Répondre

    Museler l’opinion de ses adversaires (réels ou supposés) en promulguant des lois liberticides semble être l’apanage d’une catégorie bien spécifique de français censés nous convaincre par les arguments. Serait-ce qu’ils en manquent où qu’ils y croient tellement peu eux-même pour recourir systématiquement à la loi? Pour moi cela dénote surtout une pauvreté intellectuelle binômée avec un égo surdimensionné.

    02/01/2014 à 19 h 07 min
  • lavandin Répondre

    sauf erreur de ma part, il me semble bien qu’un député avait porté plainte contre les propos mis en musique (et quelle musique !!) par « nos » rappeurs neofrançais , propos selon lesquels il faut baiser la France jusqu’à l’épuiser, niquer les françaises , dégainer et tirer sur les « faces de craie » , souhaitant en outre voir Paris bruler au napalm comme au Vietnam (sic) …..Ce député avait été débouté par la « justice » Ce qui signifie bien qu’il y a deux poids et deux mesures, et que l’etat de droit n’existe plus

    02/01/2014 à 10 h 29 min
  • philiberte Répondre

    à ma connaissance, ce geste était au départ précédé d’un autre montrant un bout de doigt, et voulait dire:  » vous leur donnez un bout de doigt, ils prennent tout le bras ». non? ce n’est pas ça? j’ai tout faux, zut, alors… il faudra que je fasse attention,car j’utilise souvent cette gestuelle.

    02/01/2014 à 7 h 17 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » DOCTEMENT  » ? L’utilisation de cet adverbe me parait bien inappropriée concernant les mégaphones de la pensée unique, épidémique, mortifère et pour tout résumer: gouvernementale

    tout d’abord  » ils  » ne s’interrogent pas, mais ils AFFIRMENT et non pas doctement mais FALLACIEUSEMENT et j’ajouterai sans la moindre vergogne ce qui est un trait moral exemplaire chez eux

    01/01/2014 à 21 h 21 min
  • Jaures Répondre

    Ne pas avoir constaté l’évolution antisémite de Dieudonné relève de la volontaire cécité. Outre ses diverses condamnations pour propos antisémites, on retrouve dans son entourage les pires négationnistes tels Alain Soral (condamné également) ou Robert Faurisson (condamné aussi).
    Alors pourquoi cette indulgence ? Parce que Dieudonné a fait baptiser son enfant dans une église traditionaliste ? Parce que le parrain de sa fille s’appelle Jean Marie Le Pen ?

    01/01/2014 à 19 h 29 min
  • R. Ed. Répondre

    Je connaissais la quenelle de brochet et je n’apprécie pas vraiment, chacun ses goûts.
    On m’apprend que la quenelle, c’est un geste socialiste-national fait par un adepte qui ferait  » le poirier « , avec un casque à pointe et dans une pâture de préférence, question de stabilité.
    Dieu-donné ( en est ‘on vraiment sûr ?) devra quant à lui maigrir un peu pour y arriver.

    01/01/2014 à 13 h 15 min
  • Ino Répondre

    Le système veut précisément que ses ennemis identifient à Dieudonné pour les assimiler à eux et les décrédibiliser car l’antisémitisme, en tant que haine raciale est une monstruosité et si les Juifs arrivent à se faire respecter, c’est à cause de leur solidarité souvent exemplaire et admirable. Si les catholiques tolèrent que les FEMEN les humilient régulièrement, c’est de leur faute ; les évêques pourraient protester beaucoup beaucoup plus énergiquement ; les catholiques pourraient créer une LICRA et un CRIF catholiques. Ce serait légitime, il est légitime de défendre son point de vue et de s’organiser pour le défendre. Si on ne veut pas défendre ses idées ou ses intérêts, il ne faut pas s’étonner que d’autres le fassent et mettre tout sur leur dos. Tout communautarisme n’est pas mauvais.

    Défendre Dieudonné est un piège dans lequel il ne faut pas tomber. Il ne faut pas se soumettre à l’agenda médiatique et parler de ce dont le système veut qu’on parle.

    L’insécurité mériterait en tant que telle d’être traitée médiatiquement beaucoup plus fortement. Cela est un scandale immense, la famille du jeune homme mort au Trocadéro cette nuit en sait quelque chose. Voilà une chose dont le système ne veut pas qu’on parle et c’est pour cela qu’il crée des diversions comme l’affaire Dieudonné.

    Dieudonné soutient d’abominables dictatures communisantes ou islamiques. C’est tout sauf un modèle.

    Le geste de Dieudonné est d’une vulgarité sans nom. Il ne faut jamais soutenir la vulgarité.

    Il était légitime qu’il critique un communautarisme parmi d’autres. Il ne n’est pas quand il fait une fixette sur une communauté spécifique. C’est devenu son fond de commerce.

    Certes, cela ne justifie pas que l’on l’interdise de travailler. Mais je pense qu’on y parviendra.

    .

    01/01/2014 à 9 h 02 min
    • popeye Répondre

      Dieudonné n’est pas un leurre. Il est au coeur du problème.
      Il traîne derrière lui toute la racaille musulmane antisémite.
      Aujourd’hui, chaque jour, des Français et des touristes sont agressés, certains y laissent leur peau. Voilà la culture des égorgeurs, culture qui est importée, financée, subventionnée à grands frais. Dieudonné milite pour l’islamisation de notre pays. C’est un obsessionnel qui travaille pour le lobby noir. Qui en France, veut indemniser les descendants d’esclaves ? Quitter ce pays ! Il y a urgence.
      D’ailleurs les juifs sont les premiers à partir et le gvt israélien a mis en place de nouvelles conditions favorables à leur installation en Israël.

      17/01/2014 à 22 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: