Le chikungunya à demi vaincu

Posté le avril 11, 2006, 12:00
6 mins

De tous les articles que j’ai signés dans ces colonnes (environ 200 à ce jour), aucun n’a connu autant de succès que celui de notre n° 535 « La guerre du Chikungunya ». Nombre de nos lecteurs l’ont diffusé sur Internet et plusieurs sites l’ont intégré dans leurs pages, tandis que certains, ayant des amis à la Réunion, se sont empressés de leur envoyer du chlorure de magnésium. Il est en effet devenu difficile d’en trouver dans l’île, d’abord parce que les ventes ont quasiment centuplé et vidé les stocks, ensuite parce que certains pharmaciens, désinformés par les « officiels », ne veulent plus en vendre, ce qui est proprement scandaleux, et même illégal.

Pourtant, grâce à l’action persévérante de Marie Billi, la conseillère municipale de Nice qui a « bombardé » la Réunion de télécopies conseillant le chlorure de magnésium pour soigner ou prévenir le chikungunya, l’épidémie a fortement diminué de la fin février à la mi-mars, pour se stabiliser ensuite. Mais comment prouver que le magnésium y est pour quelque chose ? Eh bien, la preuve la plus éclatante est fournie par la désinformation orchestrée entourant le phénomène. Non seulement Marie Billi a été victime d’attaques de toutes parts, du désaveu de son parti (le PC) ainsi que du Maire de Nice et de critiques virulentes des « officiels » du corps médical, mais un silence de plomb s’est ensuite abattu sur son action. Si les journaux télévisés ont bien signalé fin mars que l’épidémie semblait stoppée, aucun n’a dit le moindre mot de la campagne d’information de Marie Billi ni des effets bénéfiques du chlorure de magnésium. Même « Nice-Matin », qui avait révélé l’affaire, ne lui a plus consacré une ligne. Le mensonge par omission serait-il devenu la spécialité des médias français, soumis au complexe pharmaco-industriel ?

En revanche – si j’ose dire –, on a vanté les mérites d’un médicament : la Nivaquine, employé contre le paludisme, alors que son efficacité contre le chikungunya est loin d’être établie et qu’il engendre des effets secondaires inquiétants, au point que la DRASS a dû publier une mise en garde rappelant que ce médicament (dont la molécule active est la chloroquine) peut causer des dommages sévères en cas de surdosage. À dose réduite, il peut déjà provoquer nausées, vomissements, maux de tête, vertiges, ce qui indique une mauvaise tolérance de l’organisme.

Mais la prise excessive et cumulée peut entraîner l’opacité de la cornée, la perte de l’audition et des complications neuromusculaires ou cardiovasculaires. Une paille ! Il offre toutefois un avantage considérable : il rapporte gros ! Prescrit sur ordonnance et donc remboursé par la Sécu, il peut participer pleinement au déficit vertigineux de notre magnifique organisation française de la maladie. Cela, vous en conviendrez, mérite considération et confirme sa nette supériorité sur le chlorure de magnésium, qui est peu coûteux, non remboursé et n’a aucun effet secondaire (sauf éventuellement sur les personnes atteintes de maladies hépatiques ou rénales, ce dont Marie Billi avait averti tous ses correspondants).

Bien entendu, alors que l’épidémie recule, les laboratoires se précipitent dans la recherche de nouveaux médicaments « à forte valeur ajoutée » et même d’un hypothétique vaccin, la vaccination étant devenue la corne d’abondance de la mafia médicalo-pharmaceutique. (Qui fera le compte des milliards d’euros engloutis à ce jour dans la vaine recherche d’un vaccin contre le sida, par exemple ?).

Certains de nos lecteurs médecins s’étant émus de cette formule de « mafia médicalo-pharmaceutique » que j’emploie volontiers, je précise que, dans mon esprit, les praticiens de terrain, pour la plupart honnêtes et consciencieux, ne sont pas concernés.

Tout au plus peut-on reprocher aux plus négligents de se fier un peu trop aux affirmations publicitaires des « visiteurs médicaux » et de s’en tenir à la formation lacunaire et dogmatique dispensée par la Faculté. Au moins devraient-ils s’informer des expériences parfaitement probantes concernant l’effet anticancéreux du chlorure de magnésium effectuées par leur illustre ancien le Professeur Pierre Delbet (1861-1957), expériences que l’Académie de médecine passa à la trappe, bien que Delbet ait été l’un de ses membres les plus éminents.

Site web de Pierre Lance : http://perso.wanadoo.fr/lerenouvelle/pub/

12 réponses à l'article : Le chikungunya à demi vaincu

  1. anna

    26 septembre 2008

    Bonjour

    Je pars 6 mois au Tchad et on m’a vivement conseillé (une amie…pas les services hospitaliers spécailisés en maladies tropicales…) de prendre du nigari en préventif au paludisme et autres maladies, infections et tracas. Je ne me vois pas du tout prendre du malarone, du lariam ou autres pendant minimum 6 mois! Je pars néanmoins avec une boite de malarone pour traiter si jamais je développe un palu.

    Ma question : quelle dose me conseillez vous en préventif? un verre d’une solution de 20g/litre tous les jours sur 20 jours puis arrêt 10 jours?  

    Merci d’avance pour votre réponse rapide et pour tous vos conseils!

    Ana

    Répondre
  2. Al

    30 avril 2006

    Bonjour/soir, Le Cl de mg est-il efficace contre le CHIK chez un malade infecte depuis 6 semaines ou c`est trop tard ? Cordialement, Al de l`Ile Maurice.

    Répondre
  3. Pierre LANCE

    19 avril 2006

    ll ne s’agit pas de prendre le chlorure de magnésium pour une panacée. Il s’agit seulement d’un élement indispensable à notre équilibre organique et dont l’alimentation moderne a été carencée parce que l’on a “poussé” les cultures avec des engrais, notamment le potassium, qui ont rendu nos fruits et légumes déficitaires en magnésium. Le Professeur Delbet proposait d’ailleurs d’ajouter du magnésium dans les terres qui en manquaient. Il avait aussi suggéré aux politiques d’associer le Ministère de la Sante et celui de l’Agriculture, idée beaucoup trop logique pour nos énarques. A grandpas. Le magnésium ne pourra que vous faire du bien. Mais Jean-Claude Lahitte a raison : le G5 (silicium organique) de Loïc Le Ribault serait préférable pour votre arthrose. (Loïc Le Ribault est dans le tome I de mes “Savants maudits”. Pierre Delbet est dans le tome II) A gus. Il existe en effet en pharmacie ou parapharmacie du chlorure de magnésium sous forme de dragées, ce qui évite le mauvais goût de la forme boisson. A sas. Je comprends pourquoi vous avez pris le pseudo d’un héros de roman d’espionnage. Mais votre “roman” sur le chikungunya est pour le moins fantaisiste. Inutile d’imaginer des complots, mon cher, la bêtise et la vanité humaines suffisent à tout… A Jean-Claude Lahitte. Il ne faut en effet abuser de rien, pas plus du pain complet que d’autres choses. Cela dit, deux cures par an de chlorure de magnésium, auxquelles on peut ajouter deux cures de vitamine C, avec nourriture “bio” autant que possible et exercice physique régulier font de vous un sauveur de la Sécu. Pour ma part, je n’ai pas consulté de médecin une seule fois depuis 52 ans. Qui dit mieux ? Marie Billi, qui a lancé la campagne du chlorure de magnésium à la Réunion et a ainsi, j’en suis sûr, contribué à stopper l’épidémie, m’assure que le produit est également efficace contre le paludisme et la dengue (toujours transmis par les moustiques). Il y a actuellement une épidémie de dengue à la Guyane. Si certains d’entre vous ont des amis ou des correspondants en Guyane, merci de me faire connaître leurs adresses (Internet de préférence) pour que nous les informions. Amitiés à tous.

    Répondre
    • Maïthé

      13 février 2015

      Bonjour, l’épidémie de Chikoungounya a bel et bien attaqué la Guyane et ma mère de 86 ans a été hospitalisée… une amie est touchée aussi puis moi je suis en phase d’être dans le même cas car toutes les jointures et le dos me font mal …
      J’ai pris du Nigari 1 cuillère a café dans 250 ml d’eau mais est ce trop ou suffisant.?
      Merci par avance pour votre aide.
      Maïthé

      Répondre
  4. Jean-Claude Lahitte senior

    13 avril 2006

    A Granpas (suite) contrairement à ce que je vous avais indiqué, les livres d’André Passebecq et de Vie & Action ne sont pas vendus sur le site de V&A, mais sur < wwww.airelle-boutique.com > où vous trouverez, notamment à “Librairie” “RHUMATISMES ET ARTHRITE” d’A. Passebecq, et “INITIATION A LA SANTE” que je vous recommande, et des tas d’autres livres. Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior P.S. Airelle vend aussi les anciennes revues “V&A”

    Répondre
  5. Jean-Claude Lahitte senior

    13 avril 2006

    A Grandpas. Reçu votre message 5/5. Je crois savoir qu’il y a un produit, le silicium organique G5 (1)de Loïc Le Ribault (2)pourra vous servir grandement. Mais je vous conseille aussi de vous adresser à mon ami André Passebecq (3) pour lui demander son ouvrage “Adieu rhumatismes” ainsi que que les n° 155 et 171 de sa revue “Vie et Action” qui traitent des rhumatismes.(s’ils sont encore disponibles, les uns et les autres. Sachez qu’André Passebecq (86 ans) organise des stages d’hygiène naturelle de santé à Gréolières (Alpes Maritimes). Je pense en tout cas que c’est en adoptant les méthodes d’hygiène naturelles de santé et une hygiène alimentaire que vous résoudrez vos problèmes. Si vous trouvez un bon médecin naturopathe dans votre ville, ce serait très bien… Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1)consulter à ce sujet, via Google, les sites de Loïc Le Ribault : il y en a plusieurs qui se recoupent. (2) Pierre Lance dans un de ses ouvrages (je crois que c’est le tome 1 de son Livre “Savant Maudits, chercheurs exclus, Trédaniel) en traite. (3) < www.vieetaction.org > – < andrepassebecq.free.fr > André Pessebecq (il n’est pas médecin) a enseigné la naturopathie pendant des années à la faculté de Médecine de Bobigny.

    Répondre
  6. Jean-Claude Lahitte senior

    12 avril 2006

    Sans vouloir mettre un bémol au bulletin de victoire(1) de Pierre Lance, je crois qu’il est honnête de rappeler que le chlorure de magnésium n’est pas la panacée. Et qu’il faut éviter de croire qu’il suffirait d’en consommer régulièrement en respectant certaines règles de consommation (2) pour éviter toutes sortes de maladies. Je ne sais pas pourquoi, maos pratiquant depuis des années certain hygiène naturelle de santé (excluant l’utilisation de tout médicament comme de tout vaccin, mais préconisant une hygiène de vie et d’alimentation) je me souviens d’avoir connu des gens qui, partant du fait que le pain compler était préférable au pain blanc, ne s’étaient nourris que de pain complet; Ce qui avait entraîné chezeux des carences irrémédiables… Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1) la “riposte” du corps pharmaceutico-médical ne s’est pas fait attendre : on annonçait la semaine dernière la mise au point d’un vaccin anti chikungunya ! Sans parler, cette semaine, de la mise sur le marché d’une sorte de bracelet (du genre des colliers anti tics, ou antipuces ?)qui aurait eu à la Réunion des effets efficaces. Comme si l’on voulait diminuer l’effcicaté du chlorure de magnésium contre ce fléau. (2) je laisse le soin à Pierre Lance d’apporter éventuellement des précisions sur le “modus operandi”, tout comme je conseille aux lecteurs de se reporter au Tome 1 de son “Savant Maudits, chercheurs exclus” (Trédaniel) où il traite de la découverte du professeur Delbet. Publicité gratuite !

    Répondre
  7. daniel

    12 avril 2006

    sas Tu exagères… Dommage que tu aies raison! Sauf peut être sur un point: La nuisance n’est clairement établie et mesurable que par les victimes. L’intention de nuire n’est pas organisée par une volonté élaborée mais plutôt par un manque de volonté sur sa propre vie. Les énarques sont en fait des immatures en culottes courtes, une sorte “d’innocents” qui arrachent les pattes des mouches pour vérifier leur virilité. Et les mouches sont des hommes comme eux mais ils ne l’ont pas encore “découvert”. Il faudra bien réviser le contenu culturel d’intelligence que l’Education Nationale nous a fait gober.

    Répondre
  8. AC

    12 avril 2006

    J’utilise depuis un moment le chlorure de magnésium etje peux émoigner de son efficacité. Je le conseille dès que je le peux, mais, beaucoup de personnes sont méfiantes (bien sû, ce n’est pas sur une ordonnance). Et le reproche que j’entends le plus souvent, c’est le goût du produit: il n’a pas la douceur sucrée des sirops chimiques. Et pourtant, le déficit de la sécu laissera surement plus d’amertume pour beaucoup…. La posologie du chlorure: 1 sachet dans 1 litre d’eau, boire 1/3 de verre 3 fois par jour. Mettre au frigo pour atténuer le goût salé (c’est du chlorure), mais on s’y habitue très bien.

    Répondre
  9. sas

    12 avril 2006

    A ceux qui n’aurait pas encore compris …le chikungunya fut “marketter” pour la mise en place dans la panique et l’urgence “de moyens financiers”(en fait redistribution)…c’est fait ….pour le reste , tel un soufflé au fromage, ressorti du four précipitament…il s’affale…. sas qui admire les méthodes de gestion de notre ETAT proxenete…

    Répondre
  10. Gus

    12 avril 2006

    Je signale que le ClMg est vendu en pharmacie sous le nom de Magnogène, boite de 60 gélules, au prix de 2.35 euros. Si l’information peut rendre service…

    Répondre
  11. grandpas

    12 avril 2006

    Monsieur Lance Pensez vous que votre médication fonctionnerait pour les problémes de dos,genre arthrose ou sciatique.Il n’y là aucune moquerie,je suis preneur pour traitement pouvant soulager ce type de douleur. Je répete encore,je suis sérieux.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)