Le Croissant face à la Croix

Posté le mai 30, 2016, 11:33
5 mins

Depuis un certain temps déjà, nous sommes soumis à une forte propagande qui nous annonce que la France est en guerre, sans préciser contre qui.

Après les attentats de l’année dernière, le gouvernement a instauré l’état d’urgence pour faire face à cette menace diffuse.

Pour une fois, le pouvoir exécutif s’est pleinement engagé et a pris une décision énergique et courageuse. Sera-t-elle suffisante et efficace ? Il est permis d’en douter, car le gouvernement semble réticent à utiliser pleinement toutes ses capacités militaires, juridiques, financières et même extra-juridiques.

Le gouvernement français doit faire face à deux types de guerre totalement différentes : une guerre plus ou moins classique dans les pays subsahariens et une guerre terroriste nouvelle dans les pays européens.

Par ailleurs, la France est pratiquement seule à assumer cette lourde tâche, les pays européens refusant de s’engager in­dividuellement dans la guerre classique en Afrique.

Ces nouveaux conflits, dénommés guerres asymétriques, re­présentent la réponse militaire « du faible au fort » et modifient fortement les principes d’affrontements militaires classiques.

Notons aussi que, pour vaincre militairement un adversaire, il est impératif de l’identifier au préalable. Or, le gouvernement français n’a pas le courage de le faire et préfère inventer des qualificatifs fantaisistes par crainte de soulèvement les banlieues islamistes.

L’ennemi de notre civilisation judéo-chrétienne est l’islam qui, depuis plus de quatorze siècles, essaye de nous détruire.

Aujourd’hui, les États européens refusent cette réalité et se laissent envahir lentement par l’islam qui avance en pays conquis sans rencontrer beaucoup de résistance quand il ne rencontre pas une certaine collaboration.

L’islam a bien compris la passivité des peuples européens qui acceptent sa propagande inlassable résumée par le slogan : « l’islam religion d’amour, de paix et de tolérance ».

La lutte séculaire permanente entre la Croix et le Croissant se poursuit inéluctablement.

C’est ce phénomène extrêmement dangereux que les politiciens européens et « les bonnes conscientes tolérantes » ne veulent pas reconnaître.

Victime de sa décadence morale et de son laxisme suicidaire, le monde euro-chrétien, s’il ne manifeste pas très rapidement de sursaut militaire salvateur, risque fort d’être détruit.

Lentement mais sûrement, l’Eu­rope accepte son islamisation, son arabisation et son africanisation. Cette situation ne fait que se renforcer avec l’arrivée des centaines de milliers de « migrants » qui n’est plus provisoire, comme le laisse croire le terme de « réfugiés » et dont il y a tout lieu de penser que leur taux de fécondité sera bien plus élevé que celui des autochtones.

Aucun dirigeant européen ou national ne veut prendre conscience de ce danger mortel. Au contraire, ce danger est aggravé par une politique d’accueil suicidaire susceptible de détruire plus rapidement les nations européennes.
La poursuite de cette politique hallucinante et incompréhensible provoquera certainement de graves conflits.

Face à cette invasion des masses musulmanes, le salut ne pourra venir que des peuples qui se révolteront, prendront leur destin en mains, éjecteront enfin tous ces politiciens incapables et entreprendront une guerre pour se libérer de la tutelle islamique et pour retrou­ver la grandeur de leur nation millénaire.

Il existe une forte probabilité pour que cette situation guerrière se développe, d’ici trente ou quarante ans, et aboutisse à de violents conflits pour vaincre cette emprise arabe. Il n’apparaît pas d’autres solutions… et ce XXIe siècle sera probablement très mouvementé.

Acheter le livre ici

Dernier ouvrage paru Déclin et chute de l’Europe chrétienne. (Presses de laDélivrance).

44 réponses à l'article : Le Croissant face à la Croix

  1. quinctius cincinnatus

    06/06/2016

    et tous les deux face à l’ étoile de David ?

    Nethanyahou reconnait avoir reçu de l’ argent des mains d’ un Français poursuivi dans l’ arnaque à la taxe carbone !

    Répondre
  2. Magne

    03/06/2016

    @ Jaurès .
    « Remigrer » 6 millions de personnes ?
    OK. Expliquez-nous comment vous procédez. »

    Il y a un exemple de remigration réussi , c’est en 1962 en Algérie ; il est vrai qu’ils avaient mis les moyens .

    En l’espace de quelques semaines plus d’un million de Français ( ils auraient pu être 6 millions , ils auraient fui tout de même ) avaient quitté l’Algérie et avaient regagné la France , laissant tout sur place .

    On pourrait leur demander conseil …

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      03/06/2016

      avec comme … conseil

       » le baluchon ou le linceul  » ?

      Répondre
    • Claude roland

      06/06/2016

      Comme quoi, tout est possible. Reste aux Français à se faire pousser des coui…

      Répondre
      • Jaures

        06/06/2016

        Vous êtes Français, non ?

        Répondre
  3. DESOYER

    03/06/2016

    La situation guerrière, ce n’est pas dans 30 ou 40 ans, mais dans 5 ou 6 ans si on n’arrête pas immédiatement l’immigration et qu’on n’expulse pas tous les « sans papiers ».

    Répondre
    • Jaures

      03/06/2016

      Relisez les archives des 4V. Cela fait 20 ans qu’on y annonce la guerre civile imminente.
      Est-ce en remettant toujours à demain la guerre civile que nous pourrions avoir le jour même que nous l’éviterons ?

      Répondre
      • Claude roland

        06/06/2016

        Joresse a toujours la remarque gratuite et surtout facile… Rira bien qui rira le dernier. J’imagine qu’il disait la même chose il y a quelques années quand on parlait d’attentats en France. Bref, l’esprit de contradiction des idiots utiles.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          06/06/2016

           » les idiots utiles  » n’ ont surtout pas l’ esprit de contradiction : … ils  » suivent  » comme des caniches les idées, qu’ ils pensent maîtresses, de leur temps … ils ont même trouvé une  » justification  » … qu’ ils disent logique, à ce comportement : le  » sens de l’ Histoire  » !

          Répondre
        • Jaures

          06/06/2016

          Certainement pas ! Des attentats en France il y en a depuis 60 ans ! Il y a eu en Europe dans les dernières décennies des périodes bien plus meurtrières.
          Des attentats, il y en a, il y en a eu et il y en aura.
          Islam ou pas Islam.
          Et que veut dire « rira bien qui rira le dernier » ?
          Que s’il y avait une guerre civile en France cela vous ferait pouffer ? Vous avez un humour bien particulier. D’autant que rien ne dit que si c’était le cas vous et vos proches n’en seraient pas les premières victimes.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            06/06/2016

            je pense que certains se délecteraient à vous savoir , vous et vos compères, parmi les premières victimes … comme sous … ce bon Staline si cher à votre famille

          • Le Ket

            06/06/2016

            @ Jaurès :
            Depuis François KOENIGSTEIN, dit RAVACHOL , anarchiste coupable de plusieurs attentats à la bombe au Printemps 1892 et guillotiné la même année, effectivement la France a connu une multitude d’attentats, de massacres et de tueries, sous de prétextes ou de revendications diverses.

            Mais c’est en 1974 que Carlos, au nom d’un groupe armé islamiste, lance 2 grenades dans le pub du Bld St-Germain …déjà l’Islam !

            40 années jalonnées d’attentats essentiellement musulmans, de plus en plus meurtriers qui touchent d’abord des civils innocents et plus rarement les structures policières, militaires ou administratives de l’Etat.

            Les djihadistes musulmans veulent à tout prix instaurer un climat de terreur, afin d’imposer leurs buts, pour inciter la population à influencer les gouvernements vers une attitude plus « ouverte » à leurs revendications.

            La guerre que les musulmans ont déclaré (le Djihad) contre les « croisés » et les dhimmis ne date pas d’hier, mais déjà de plusieurs décennies.
            Il n’y a pas différents Islam, mais un seul dogme fondamental et c’est bien la loi canonique – la charia- qui fixe les 5 devoirs fondamentaux, les cinq piliers des croyants.
            Tout le reste n’est que littérature et divagations d’imbéciles européens cherchant à noyer le poisson pour nous convaincre d’une société idéale d’un « vivr’ensemble » et du padamalgam !

            Et il est bien évident que chacun d’entre nous pourrait être la victime d’un dommage « collatéral » ….dans l’avenir.

            Quant à une proche « Guerre Civile », je ne vois pas actuellement QUI pourrait s’opposer les armes à la main aux terroristes musulmans, actifs dans les ZSP, parce que le Régime met tout en oeuvre afin de réprimer une quelconque tentative de rébellion anti-islamiste.
            On n’est pas sorti de l’auberge !

          • 06/06/2016

            Par la faute de vos copains de merde!

          • Jaures

            06/06/2016

            Le Ket, les dernières décennies sont parcemées d’attentats en Europe où l’Islamisme joue son rôle mais pas seulement.
            Les années de plomb, l’IRA, les Tueries du Brabant, les nationalismes et régionalismes,…ont fait des milliers de morts.
            La « guerre contre les croisés » n’est qu’une posture de communication. Les premières victimes des islamistes, à 99%, sont des musulmans et ceux qui les combattent en première ligne sont également musulmans. Les chrétiens pourchassés par les islamistes trouvent refuge pour l’essentiel en Jordanie, au Liban ou auprès des Kurdes aux côtés de qui ils combattent.
            Ceux qui en Europe pleurent des larmes de crocodiles sur les chrétiens d’Orient se gardent bien d’implorer qu’on les accueille en nombre.

          • Le Ket

            06/06/2016

            @ Jaurès : contentons-nous d’évoquer les problèmes qui se sont déroulés en France.

            Certes, ailleurs en Europe il y eu aussi d’innombrables attentats et tueries revendiquées par des mouvements indépendantistes, révolutionnaires ou anarchistes et également musulmans.

            Et la guerre « contre les croisés » n’est ni une posture médiatique, ni une vue de l’esprit : c’est le fondement même des terroristes qui assassinent les innocents français !

          • Jaures

            06/06/2016

            Les tueries islamistes en France ont fait moins de 150 morts. C’est atroce et insupportable pour nous.
            C’est le nombre de Syriens qui sont tombés chaque jour depuis 5 ans. Une guerre contre les croisés, dîtes-vous ?
            A croire que les islamistes voient des croisés d’abord chez leurs coreligionnaires.
            Et qui font actuellement le siège de Raqqa, Alep et Falloujah ? Les « croisés » ou les armées kurde, syrienne et irakienne soutenue par les milices chiites ?

          • Le Ket

            06/06/2016

            @ Jaurès ! ! ! Restons dans l’Hexagone !
            Si vous voulez absolument en revenir aux conflits du Proche-Orient, leurs origines, causes, conséquences et manipulations il faut au minimum remonter au début des années 1980 avec le recrutement d’Oussama Bin Laden, (fils du milliardaire d’Arabie Saoudite fondateur du groupe de construction et de génie civil Bin Laden and C°) par le prince Al Turki, chef des Services secrets.
            En déroulant la pelote, on arrive aux conflits actuels en Irak et au Levant et leurs multiples belligérants.

          • Jaures

            06/06/2016

            Pourquoi rester dans l’hexagone ? Quand les islamistes s’en sont pris aux Etats-Unis, à l’Espagne, à l’Angleterre, à la Belgique,nous n’étions pas concernés ?
            Curieux de défendre la théorie de la croix contre le croissant et de ne vouloir parler que de la France, comme si elle serait pour les islamistes le symbole de la chrétienté, alors qu’ici on ne cesse d’écrire que la France se vend aux islamistes.
            Tout cela n’est guère cohérent.

          • Le Ket

            07/06/2016

            @ Jaurès :
            Je ne suis pas un « accro » à la théorie de la croix face au croissant car, comme je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises, cet enchainement de conflits politico-économico-religieux perdure depuis plus de 35 ans.

            En remarque à un précédent article de Guy Millière (la stratégie de Vladimir Poutine le 6/10/2015) j’avais évoqué un devoir de mémoire qui nous rappelle l’invasion de l’Afghanistan par les soviétiques à la Noël 1979.
            Pour contrer l’armée russe, appelée en renfort par Mohammad Nadjibullah, les américains vont instrumentaliser un certain Bin Laden, recruté par le prince saoudien Turki Al Fayçal, chef des Services Secrets de l’Arabie Saoudite de 1977 à 2001.

            C’est lui qui organise les katibas de moudjahidines , recrutés, financés, entrainés et armés par la CIA, pour combattre les communistes sur le terrain.
            Après le retrait des derniers bataillons russes en février 1989, les musulmans du commandant tadjik Ahmad Chah Massoud renversent Nadjibullah pour instaurer un régime islamiste !

            Et hop, exit les cocos d’Asie Centrale, où déjà flotte une odeur de gaz et de pétrole.

            Mais à l’époque de la chute du rideau de fer, parallèlement, le petit Oussama échappe à ses créateurs , fonde Al-Qaïda, essaime ses métastases dans le monde et déclare son djihad personnel, non seulement contre les princes saoudiens corrompus mais également contre les impies du Dar-al-harb (terre chrétienne).

            Passons sur la 1ère guerre du Golfe (1990-1991) au prétexte que Saddam possédait la 4ème armée du monde et voulait annexer le Koweït ….avec l’accord de l’ambassadrice américaine April Glaspie !

            Deuxième guerre d’Afghanistan déclarée par les USA en Février 2002, en représailles aux attentats des WTC 1,2 et 7 attribués à Ben Laden (?).

            Seconde guerre du Golfe entamée par les américains le 19 mars 2003, sous divers prétextes farfelus et SANS l’accord de l’ONU, qui verra la pendaison de Saddam Hussein après une parodie de procès et aboutira à un chaos complet qui se poursuit toujours.

            C’est en avril 2006 que Al Qaïda en Irak forme avec 5 autres mouvements djihadistes le Conseil des Moudjahidines en IRAK, au sein de DAESH, contraction de « ad-dawia al islamyiia fi-l Iraq wa-s-am ».
            CELA FAIT MAINTENANT 10 ANS ! ! !

            Son calife initial, Abou Bakr al-Baghdadi, a séjourné quelques années dans les prisons américaines avant d’être libéré pour prendre la tête d’une organisation destinée à combattre les pasdarans iraniens et les katibas du hezbollah chiite, dans la région, ici aussi carrefour stratégique du pétrole et du gaz.

            En 2011 on assiste aux représentations des « Printemps arabes », délicieusement nommés « Révolutions de Jasmin » en Tunisie, en Egypte, en Lybie et en Syrie.

            Mais c’est avec la prise de Mossoul au printemps 2014 que DAESH met la main sur des armements ultra modernes et des milliers de blindés appartenant à 4 divisions de l’armée irakienne qui s’était débandée sans combattre !
            Comme cadeau les djihadistes vont trouver des centaines de millions de dollars dans les coffres de la banque nationale à Mossoul.
            Suite à ce fait d’armes sans précédent et une intense propagande audio/vidéo sur Internet, les takfiristes de DAESH acquièrent une sinistre renommée mondiale et imposent la terreur comme marque déposée.

            Là encore, la « Base » a échappé une fois de plus à ses créateurs américano-saoudien et en profite pour implanter profondément ses racines au Proche-Orient.

            Et ne nous leurrons pas : DAESH ne se compose pas de loqueteux, ni de brigands ou de déséquilibrés schizophrènes. Bien au contraire, selon les différents services de renseignements, c’est une armée puissante, avec un état-major compétent (issu de cadres de l’armée de Saddam) et de soldats motivés et disciplinés, capable de stratégie et de tactique.

            Et la situation, complexe sur le terrain, devient franchement nauséabonde quand on sait que non seulement les USA et l’Arabie Saoudite arment et finance ces terroristes, mais que ces djihadistes assassins sont aussi aidés par les états du Golfe, par la Turquie, par l’Europe et par Israël !

            Et pendant ce temps, les racailles de nos banlieues se droguent avec les « glorieux faits d’armes » de leurs coreligionnaires et rêvent lâchement de faire couler le sang de victimes innocentes, alors qu’ils n’ont même pas le courage de s’attaquer à des objectifs militaires.

            A revoir :

            https://youtu.be/7VdZNP_hONA

            https://youtu.be/u8sOT2mFWzU

            https://youtu.be/aSn5Fik169Q

  4. Claude roland

    03/06/2016

    « On peut repousser la guerre, mais elle est inéluctable » – Erasmus
    Il est clair qu’une guerre civile se profile à l’horizon, qu’on le veuille ou non. La question est quand ? Rioufol a bien examiné les enjeux :
    https://www.amazon.fr/Guerre-Civile-Qui-Vient/dp/236371153X/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1464939007&sr=1-1&keywords=la+guerre+civile+Rioufol

    Je prédis pour ma part une alliance islamiste et anti-fa d’extrême gauche. La bande à Mélenchon-la-haine et Besancenot-psycho ne manqueront pas de jouer les Pol-Pot à cette occasion. Mais il n’y a pas plus aveugle que ceux qui ne veulent pas voir. Maintenant, il peut se produire un miracle divin qui empêche tout ça…

    Répondre
  5. Perret

    02/06/2016

    L’état d’urgence, une position courageuse ? La France dans une guerre justifiée en Afrique subsaharienne et confrontée à une guerre d’un nouveau type sur son territoire ?
    L’état d’urgence vise avant tout à pouvoir utiliser contre les Français des mesures de surveillance et de répression impossibles à mettre en oeuvre autrement. L’assignation à résidence d’écologistes lors de la COP21 en est la preuve (quoi qu’on pense de ces écolos, c’est un abus de droit).
    La guerre en Afrique subsaharienne : conduite avec des moyens insuffisants sur des bases géopolitiques contraires à l’intérêt national elle n’a aucune efficacité contre les « djihaidistes », bien au contraire
    La guerre sur notre territoire ? Que des déchets sociaux recrutés par nos services sur ordre de Sarkozy/Juppé, ordres confirmés par Fabius/Hollande pour combattre Bachar el Assad se retrouvent à commettre des attentats en France n’était-il pas l’un des buts recherchés ?
    Que l’islam soit incompatible avec le christianisme est une évidence. Mais où voyer-vous que depuis 1683 l’islam ait menacé l’Europe ? Par contre, les services anglo-saxons ont fabriqué un artéfact wahhabitte-takfiri outil des pulsions de puissance du bloc américano occidental nous nous sommes aujourd’hui les esclaves.
    L’auteur de cette article se situe visiblement dans la catégorie des esclaves consentants et fiers de l’être.

    Répondre
    • 06/06/2016

      Et les guerres des Balkans au début du XXème siècle?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/06/2016

        et la guerre otanesque, autant dire américaine, de libération de la Bosnie et du Kosovo à la fin du siècle … dernier ?

        Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    31/05/2016

    constatation obstétricienne :

    on parle souvent du croissant … fertile ***

    *** pour cela se reporter à la déclaration de ce jour d’ Erdogan  » les femmes turques n’ ont pas besoin d’ une contraception « 

    Répondre
  7. druant philippe

    31/05/2016

    « expulser ou éliminer tous les musulmans d’Europe (je sais que cette idée provoque chez certains commentateurs une jouissance intense).

    Remigrer une grande masse de muzz est un devoir de sauvegarde pour notre pays ou pour l’ Europe !
    La vraie démence consiste à agir comme les maîtres de Jaures , les mondialistes, qui souhaitent bourrer le pays et l’ Europe de muzz afin de créer l’ inévitable conflit : partout où ces gens résident en nombre important , des conflits existent , cfr Thailande , Birmanie , Chine , Philippines ,

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31/05/2016

      pas besoin du recours à la  » théorie dite du complot « , la stupidité ici humaniste et la cupidité suffisant à elles seules à expliquer entièrement le phénomène: la cupidité exploitant la stupidité comme il en a toujours été

      Répondre
    • Jaures

      31/05/2016

      « Remigrer » 6 millions de personnes ?
      OK. Expliquez-nous comment vous procédez.

      Répondre
      • Le Ket

        31/05/2016

        @ Jaurès : en 1992 à Vientiane, capitale du Laos, j’ai assisté à l’expulsion de 14.000 vietnamiens clandestins en une nuit, qui ont été reconduit à la frontière par camion et manu militari !

        En effet, après contrôle des occupants dans les habitations, ceux qui n’avaient pas de titre de séjour valable ont eu 30 minutes pour faire leur valise.
        14.000/jour = 420.000 par mois.
        En 1 an on arriverait à environ 5 millions …en camions, par bateaux, en avions, le choix ne manque pas.

        Ce qui était possible là-bas serait impossible ICI ? ? ?

        Quand à savoir QUI devrait retourner dans le pays de ses aïeux, commençons par expulser TOUS les clandestins hors-la-loi (plusieurs centaines de milliers), puis les condamnés étrangers (ou d’origine étrangère) qui peuplent nos prisons par dizaines de milliers, ensuite les centaines de milliers d’immigrés, français de papier, qui crachent sur nos lois, nos traditions et nos coutumes en refusant le « vivr’ensemble » ou l’intégration vantée depuis 40 ans par les charlatans de la société multiculturelle.

        Et si cela vous paraît utopique, inhumain ou illégal, alors adaptons les lois et ayons la volonté d’expulser ceux qui ne sont pas les bienvenus chez nous, comme c’est le cas dans la majorité des pays dans le monde où les dirigeants font preuve de bon sens et d’efficacité pour défendre l’intérêt de leur population !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          31/05/2016

          je propose le … pédalo !

          Répondre
        • Jaures

          31/05/2016

          Oui, cher Le Ket, je sais que cela est possible.
          Tout est possible quand on veut déporter et exterminer.
          Je veux simplement que les personnes l’expriment clairement comme vous.
          Donc, vous proposez d’expulser 5 millions de personnes à raison de 14000 par jour par trains, bateaux ou avions.
          Mais, il vous faudra aller les chercher, les garder en centres de rétention,les trier par pays d’origine (comment faire quand il y en a plusieurs, mère algérienne et père Tunisien par exemple). Beaucoup prendront la fuite, se cacheront, résisteront.
          Et si les pays d’origine (quand ils en ont) refusent de les accueillir ? Refusent aux avions le droit d’atterrir ?
          Que faites vous de ceux qui travaillent ? Par qui les remplacez-vous dans les entreprises ?
          Considérez-vous comme musulman un pratiquant ? Une personne d’origine musulmane, même si elle ne pratique pas ou ne croit pas ? Que faites-vous des couples mixtes (musulman-juif; musulman-chrétien) et leurs enfants ?
          Les Allemands ont réussi à se débarrasser de 5 millions de juifs mais ne se sont pas embarrassé à les expulser.

          Répondre
  8. druant philippe

    31/05/2016

    Entièrement d’ accord avec QC comme sur bien d’ autres sujets !
    Pour l’ heure l’ ennemi est muzz et l’ islam a des visées expansionnistes à l’ échelle planétaire : une poignée de fanatiques suffiront à faire basculer dans leur folie guerrière un grand nombre de muzz d’ apparence pacifiques mais qui ne se tiendront une fois conscients de leur énorme poids démographique dû à leur natalité galopante .
    Guère étonné de lire le Jaures et son apologie de l’ Islam : normal pour un islamogauchiste !

    Répondre
  9. 31/05/2016

    Je vous l’ai déjà dit récemment ! Indiquez-nous le montant que vous touchez pour vos publicités islamiques ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
    HONTE À VOUS ! ! ! HONTE À VOUS ! ! ! HONTE À VOUS ! ! !

    Répondre
  10. Jaures

    31/05/2016

    Le gouvernement a parfaitement et à de nombreuses reprises nommé l’ennemi: à l’extérieur, Daech, à l’intérieur les terroristes.
    Il n’y a pas de guerre entre l’Islam et le monde chrétien. Le conflit est interne à l’Islam comme il y a eu dans l’Histoire des conflits entre chrétiens. Le terrorisme en Occident est un dégât collatéral de cette guerre dont la quasi totalité des victimes sont musulmanes.
    Si l’on affirme que les musulmans dans leur ensemble sont nos ennemis, il faut être conséquent et interner, expulser ou éliminer tous les musulmans d’Europe (je sais que cette idée provoque chez certains commentateurs une jouissance intense). Je laisse imaginer ici ce que donnerait en France la traque de 6 millions de musulmans. Cela serait d’ailleurs totalement contreproductif car, pour le coup, le conflit serait effectivement celui dont rêve les islamistes radicaux.

    Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31/05/2016

        incurable voulez vous dire ; on croirait lire le bulletin de santé mentale d’ Anne Hidalgo !

        Répondre
    • 31/05/2016

      Heureusement que les gens travaillent à trouver des solutions moins stupides Jaurès !
      Vous auriez dû aller au « Rendez-Vous de Béziers » les 27, 28 et 29 Mai derniers ! Cela vous aurait donné quelques idées intéressantes !

      Répondre
    • Le Ket

      31/05/2016

      L’ennemi, c’est le Nouvel Ordre Mondial qui, lui, se sert des idiots « utiles » pour monter les peuples les uns contre les autres.
      Pour détruire l’Europe, terre de beffrois et de cathédrales et non de minarets et de mosquées, il a imposé un melting-pot généralisé, afin que les individus ne puissent plus retrouver leurs racines, ni se proclamer d’un héritage de 40 siècles de civilisation.
      Seul l’homo-consuméris sera l’exemple standard de ce Peuple Nouveau, ayant les mêmes références et la même doctrine issue de la Nouvelle Religion Droits-de-l’Hommiste.
      Il est grand temps d’entamer la RECONQUISTA, par tous les moyens, mêmes légaux …

      Répondre
    • Le Ket

      31/05/2016

      @ Jaurès :
      DAESH = héritier d’Al-Qaïda et constitué en avril 2006 par le regroupement de 5 fractions de moudjahidines, à Bagdad.
      Financé, formé et armé par le Qatar, l’Arabie Saoudite, le Koweït, la Turquie et les USA, DAESH a recruté partout en Irak, en Afghanistan, en Lybie, e, Tunisie, en Algérie et aussi en Asie Centrale, en Chine chez les Ouïgours et bien sûr en Europe, avec la complicité bienveillante de ses parrains, en toute tranquillité.

      Ces terroristes « intérieurs » ont été recrutés, eux, par les imams wahhabites et takfiristes (payés par l’Arabie Saoudite) qui prêchent depuis plusieurs années dans les mosquées d’Europe.

      Issus des milieux délinquants et criminels qui fleurissent dans les banlieues « difficiles » renommées ensuite en Zone de Sécurité Prioritaires (ZSP), ces terroristes se sont armés au fil des ans avec des armes de guerre et les services de sécurité savaient que des lance-roquettes et des bazookas étaient stockés et utilisés pour des actions criminelles, depuis fort longtemps.
      Seulement le Régime, par lâcheté et pour la « paix des ménages » n’a pas su, pas pu ou pas voulu éradiquer ce cancer.

      On n’a pas fini d’en payer l’addition.

      Répondre
    • jm87

      01/06/2016

      Vous semblez oublier le génocide des chrétiens d’Orient et des yézidis…
      Tous les musulmans ne sont pas des terroristes en puissance loin s’en faut mais l’islam a clairement un but politique de conquête du monde. Et cette conquête a TOUJOURS été réalisée par la force.

      Répondre
  11. frei

    31/05/2016

    L’article identifie bien l’ennemi , qui est l’islam , idéologie de conquête politique .Cette idéologie justifie par avance l’emploi de moyens immoraux (le mensonge, le crime ) pour parvenir à ses fins , le tout sous un habillage religieux . Pour moi, c’est ce maquillage qu’il faut détruire en priorité en mettant clairement en lumière ce que savent aujourd’hui tous les chercheurs sérieux sur l’islam : les origines soi disant religieuses de l’islam (le Coran dicté par « la divinité » ) sont une supercherie et il faut donc dénier à l’islam son statut de religion « comme les autres » .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      31/05/2016

      TOUTES les Religions  » révélées  » et / ou  » à mystères  » qui sont en générale d’ origine sémitique, sont des  » supercheries  » … le seul  » imposteur  » , l’ imposteur étant celui qui se proclame d’ origine Divine, qui soit … humain c’ est Le Christ et c’ est ce qui fait que le Christianisme soit également une Philosophie c’ est à dire tout autre chose que des règles religieuses et politiques édictées pour un groupe restreint

      Répondre
      • 31/05/2016

        Il n’ existe qu’ une seule église révélée à l’ heure actuelle; c’ est celle de Jésus-Christ, qui a été restaurée au XIXe siècle, précisément parce qu’ il y avait eu l’ apostasie, ce qui donne presque complètement raison à votre commentaire, mais cependant et en raison de ce Rétablissement récent, vous avez tort et il existe à nouveau de façon Divinement Autorisée 15 apôtres en exercice dont trois qui représentent la Première Présidence et un Premier Collège des 70, ainsi que trois autres du même nom mais dont les membres ne sont pas Autorités Générales et à terme, il y aura 10 collèges de 70, mais seul le premier collège fait partie des Autorités Générales.
        La grande apostasie, c’ est-à-dire le rejet des vraies doctrines, avait été prophétisé par les apôtres Pierre et Paul et je crois par un autre également.
        Il existe donc depuis le 6 avril 1830, jour anniversaire de la Naissance et de la Résurrection de Jésus-Christ, à nouveau Son Église sur la terre et dont les Dirigeants détiennent toutes les Clés Autorisées dans les Cieux et qui sont celles qui permettent de tout Régir dans L’ Univers et qui ont servi à Le Créer.
        Tous les membres masculins ont la Prêtrise de l’ Apôtre Pierre à nouveau aujourd’ hui et je la détiens moi-même, mais tout comme il y a 2000 ans, Seul Le Président de L’ Église de Jésus-Christ détient réellement toutes Les Clés de La Prêtrise. Elles ne sont que déléguées aux membres.
        Les Apôtres sont TOUJOURS des Prophètes Voyants et Révélateurs et Ils les détiennent avec la majorité de leur Collège, soit au minimum sept membres, tout comme les Membres du Premier Collège des 70, afin de pouvoir conserver Les Clés en cas de décès de La Première Présidence, afin que La Prêtrise ne soit pas perdue sur la Terre.
        Il en était déjà ainsi il y a 2000 ans car Les Lois Éternelles restent inchangées. C’ est à cause d’ une martyrisation très importante que Les Autorités Générales ne furent plus en possession des clés pour diriger L’ Église car ils n’ étaient plus assez de membres vivants dans chacun des deux Collèges. C’ est bien pour cette raison et pour préparer La Seconde Venue Du Seigneur en Gloire, qui est toute proche, que selon la révélation de L’ Apôtre Pierre, « un rafraîchissement de toutes choses a été réalisé, au temps choisi par Dieu.

        Répondre
        • Jaures

          31/05/2016

          Et il dit que c’est moi qui suis malade…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            31/05/2016

            le délire mystique de ce vieux Monsieur est un délire doux qui ne nous menace pas !

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)