Le grand bêtisier des écolos

Posté le 28 décembre , 2010, 12:00
4 mins

Il serait intéressant que les écologistes et climatologues de tous bords, qui nous prédisaient l’Apocalypse lors du Sommet sur le réchauffement climatique de 2007, viennent nous expliquer pourquoi la surface de la banquise arctique a augmenté de 26% entre 2007 et 2009 et par quel miracle elle se situe aujourd’hui sur sa courbe historique. Quant à la banquise antarctique, elle a atteint cette année un record absolu avec une surface de 20 millions de km².

Il est vrai que ce discours de fin du monde n’est pas nouveau.

Dans les années 80, les mêmes nous annonçaient que les pluies acides allaient détruire les forêts d’Europe et toute vie dans nos rivières et nos lacs. En réalité, au cours des 15 dernières années, la surface des forêts a augmenté de 13 millions d’hectares en Europe et le saumon est de retour dans la Seine.

Il y a vingt ans, le trou dans la couche d’ozone ne pouvant que s’agrandir, ils prédisaient que le nombre de cancers allait être multiplié par 100. Le trou s’est rebouché et personne ne sait pourquoi.

En 1970, un éminent professeur en climatologie prévoyait une baisse de température de 11 degrés pour l’an 2000, soit deux fois plus rapide que la norme d’une ère glaciaire ! De quoi affamer les trois quarts de la planète en quelques années. Mais aujourd’hui, si l’on en croit les grosses têtes du GIEC, nous devrions voir des lions sur le Champ de Mars dans quelques décennies.

A Paris, c’est le lobby anti-voitures qui prétend que des dizaines de milliers d’habitants victimes des particules fines perdent 10 ans de leur vie. En réalité, sur les 100 départements français, c’est à Paris que les hommes et les femmes vivent le plus longtemps selon le dernier rapport 2010 de l’INSEE. De plus, sachant que la norme maximale de particules fines fixée par l’OMS est de 20 microgrammes par m3, Paris se situe à 11, Londres à 20, Los Angeles à 30, Tokyo à 40 et Le Caire à 150 !

Par conséquent, à vouloir faire du catastrophisme à tout propos, en usant trop souvent d’arguments fallacieux et en diabolisant leurs détracteurs, nos Ayatollahs de l’écologie ont fini par se discréditer totalement.

Nul ne conteste le besoin impératif de combattre la pollution, de préserver la planète et de sauver les espèces animales ou végétales en danger, mais il me semble que les citoyens méritent un autre discours que des propos totalement bidons ! Un ours blanc perché sur son bloc de glace au milieu de l’océan, c’est une image choc, mais si le discours est pipé ça ne sert à rien.

Une thèse de doctorat ne suffirait pas à compiler le bêtisier de nos climatologues pourtant bardés de diplômes. Ils se sont toujours trompés. Comme le disait si bien Pierre Dac : « Les prévisions sont toujours difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir ».

Jacques Guillemain
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

12 Commentaires sur : Le grand bêtisier des écolos

  1. allegro

    4 janvier 2011

    Un phénoméne  trés curieux : aujourd’hui il y a 2 courants de pensée qui nient le réchauffement climatique : une partie de l’extrême droite et ….Lutte ouvriére ….va t’en comprendre Charles !

     

    Comment l’expliquer ? si vous avez des réponses , j’suis preneur .

    Répondre
  2. Pascale

    31 décembre 2010

    Ne pas oublier ce slogan : "GREEN IS GOLD"

    Et on a tout compris

    Répondre
  3. Anonyme

    30 décembre 2010

    Anna : " Ce genre d’article qui se veut comique mais surtout rassurant "La planète va très bien ! Un grand avenir s’offre à nous !", a le don de me mettre hors de moi."
    –        "me mettre hors de moi"… Parait que ce serait les nanas exitées qui seraient la cause du réchauffement climatique… Mais bon, c’est peut-etre exagéré, who knows?
    By the way, "Antiécolo mais pas borné", please restez avec nous… le forum pourrait facilement accueillir encore qqs personne de bon sens… Ca nous ferait meme un peu d’air frais! Thanks.
    Best,

    Mancney

    Répondre
  4. françois

    30 décembre 2010

      Anna
     Le réchauffement climatique n’a pas forcément de lien avec les voitures. En tous les cas, parler de "dérèglement" est outrancier car le climat a toujours évolué. La salubrité de l’air est un sujet différent du réchauffement anthropique. Ce n’est pas en faisant des amalgames rapides que les écolos démontreront le bien fondé de leurs récriminations. On attend toujours la démonstration de leurs affirmations catastrophiques.
      Et, de grâce, ne me parlez pas du "consensus du Giec"! En 1960 ( ce n’est pas la préhistoire), 99% des médecins étaient convaincus, d’après leurs études, que l’homme ne pourrait pas survivre en apesanteur…

     A Antiecolo… Allez donc faire un tour sur le site pensee-unique, vous y aurez les réponses ARGUMENTEES et CHIFFREES à vos questions. Bonne lecture!

    Répondre
  5. R. Ed.

    30 décembre 2010

    @ Anna…

    J’ose espérer que tu te déplaces " à pied ",  – nus, bien sûr, les fabriquants de chaussures utilisant de l’énergie et du caoutchouc – habillée d’une peau de bête, idem, les fabriquants de vêtements utilisant des polymères (pétrole) de l’énergie et des moyens de transport pour leurs livraisons (entre autre).

    Que tu ne manges QUE des produits du terroir cultivés SANS tracteur que tu vas chercher toi-même à pied, donc, pas de thé, pas de café, pas d’orange, pas de etc…

    Et que tu habites dans une grotte sans chauffage (le bois qui brûle, ça pollue aussi)

    Bienvenue au temps des cavernes !!!

    Arrête aussi d’acheter chinois, ton écran plat, met le à la poubelle , ton ordinateur aussi – vu que il n’y a que là qu’on en fabrique-, vu que le Chinois est le plus grand pollueur de la planète, ayant détrôné l’Américain.

    Ta bagnole est refusée au contrôle technique parce qu’elle fait 0,6 de CO au lieu du 0,5 maxi autorisé et pendant ce temps là la bagnole chinoise fait 50,5 de CO., le minimum autorisé.

    Tous leurs trucs " écologiques ", ce sont en fait des moyens pour nous taxer encore plus, c’est à dire nous faire travailler plus et donc polluer encore plus.

    Répondre
  6. Anna

    30 décembre 2010

    Mais bien sûr.

    Et le réchauffement climatique n’existe pas, les voitures ne polluent pas, le climat ne se dérègle pas,  dans les grandes villes l’air est sain, et les écolos ont des fantasmes apocalyptiques qu’ils aiment tant partager !

    Ce genre d’article qui se veut comique mais surtout rassurant "La planète va très bien ! Un grand avenir s’offre à nous !", a le don de me mettre hors de moi. De pures idioties infondées.

    On ne peut pas rire de tout, et certainement pas de ça.

    Répondre
  7. Philippe

    30 décembre 2010

    Tout simplement d’accord avec franç[email protected]

    Et dire quen France, il y a des imbéciles qui votent pour Europe-Ecologie (Europe-Tartufferie serait un nom plus approprié) et qui se disent ensuite "j’ai fait une bonne action pour préserver la planète".

    Et en plus il font un sale coup à leur pays en soutenant ces gauchistes mondialistes qui ne rêvent que taxes et interdictions!

    On vit décidément une époque é-pa-tan-te.

    Répondre
  8. Daniel

    29 décembre 2010

    Si sur de simples constats, les scientifiques sont incapables de se mettre d’accord!.  Alors pensez donc,  faire des prévisions……..!  Mais alors, c’est quoi un scientifique? ça peut fonctionner selon des dogmes? comme l’Islam?
    En effet, on est sauvé, on peut leur confier notre avenir, autant aux uns qu’aux autres!.
    Et  comme ils sont pour la plupart assurés d’être rémunérés, la vérité ou le mensonge ont la même couleur et ça peut durer longtemps.

    Répondre
  9. Drakkar

    29 décembre 2010

    Il y a beaucoup d’argent à gagner avec ça. Souvenez-vous les fréons tueurs de couche d’ozone.

    Tous les industriels on remplacé tous les sytèmes devenus obsolets avec les produits de remplacement : renouvellement forcé du parc. Frigos, machines d’échange thermique, systèmes d’extinction automatiques sans eau. Des milliards d’euros et de dollards ont changé de mains ! DE FORCE !

    Tout ce qui touche à l’automobile, aux transports, à la production d’énergie s’est engouffré dans le concept "CO2" sans rechigner. Renouvellement du parc et mise à distance des concurents qui n’ont pas la technologie pour le faire.

    Vous avez tous vu la "prime à la casse" de 2010 ? On est en plein dedans.

    Les écologistes ne sont que des blaireaux utilisés par des petits malins qui inventent des concepts destinés à faire tourner l’argent pour mieux le ramasser.
    Le sommet est atteint avec la bourse des points carbone, florissante, bien mieux que le CAC 40.

    Répondre
  10. Antiécolo mais pas borné

    29 décembre 2010

     je ne suis pas un ami des écolos, mais par contre, je trouve que cet article raconte n’importe quoi quand il dit que "la surface de la banquise arctique a augmenté de 26% entre 2007 et 2009".
    Je ne sais pas où ils ont été chercher ce chiffre, mais vous pouvez suivre l’évolution de la banquise ici : http://nsidc.org/arcticseaicenews/
    En novembre, dernier chiffre connu, elle était au plus bas historique de la surface couverte. A la fin novembre, la baie d’Hudson était encore quasiment sans glace.

    Je ne dis pas que cela est dû aux activités humaines (je fais partie des climato-sceptiques) mais on ne peut contester les évolutions observables. (ce que je conteste, c’est la capacité des modèles)

    Sur le trou d’ozone, les modèles, encore eux, ont été démentis par l’évolution de la couche, au point que les modélisateurs ont été forcés de reconnaître (20 ans après Haroun Tazieff) que c’était l’évolution de la température de la stratosphère, bien plus que le contenu en chlore dû aux CFC, qui commandait l’évolution de la couche d’ozone. Mais le trou ne s’est pas rebouché, il a légèrement diminué et l’on sait à peu près pourquoi.

    Je m’arrête là, mais ma première visite à ce site risque d’être la dernière, au vu de la faible qualité des articles…

    Répondre
  11. françois

    28 décembre 2010

        Vous avez raison, Lui, on y croit, surtout les réchauffistes qui s’obstinent à nous afficher des records de température année après année alors que depuis 1998 les températures sont en décroissance ( légère, mais décroissance tout de même). Et pourtant, depuis cette date, le taux de CO2 n’a cessé d’augmenter. Alors? Il est à signaler que c’est la 2° fois que cela se passe dans le siècle. Déjà entre 1945 et 1975, les températures ont baissé de 0,3 ° alors que les rejets de CO2 augmentaient. Mais cela ne déroute pas les ayatollahs de l’effet de serre anthropique.
       A propos de l’ours sur son morceau de banquise grand comme 1/2 terrain de foot perdu au milieu de l’océan, j’ai vu la même photo avec:
                  – Un pingouin
                  – Un phoque
           On garde le décor, et on change le sujet: Arnaque sur toute la ligne, mais les gogos y croient! C’est tellement bucolique!
        Lui, il faut savoir lire: 26% d’augmentation entre 2007 et 2009, cela veut dire 26% d’augmentation par rapport à 2007. C’est pourtant simple à comprendre, non?
       A propos des surfaces de glaces, savez vous que les surfaces cumulées nord+sud n’ont quasiment pas bougé malgré les cris des écolos?…
       Savez vous que les dernières mesures effectuées par avion radar au dessus de la banquise arctique donne une épaisseur moyenne plus de 2 fois supérieure à celle qu’on attendait? ( Epaisseur attendue qui était déjà supérieure à celle clamée partout par le Giec et ses afidés).
       Alors, oui, continuez à vous boucher volontairement les yeux et les oreilles sur l’arnaque du millénaire…

    Répondre
  12. Lui

    28 décembre 2010

    “viennent nous expliquer pourquoi la surface de la banquise arctique a augmenté de 26% entre 2007 et 2009” : 26% par rapport à quand, à quoi ??? 26% par rapport à l’année précédente ? qui est déjà en baisse depuis 30 ans ?? c’est une tendance qu’il faut regarder depuis 30 ans pas une année ou 2 ça ne veut rien dire ! Consultez le site du NSIDC avant de dire n’importe quoi ! “Quant à la banquise antarctique, elle a atteint cette année un record absolu avec une surface de 20 millions de km².” On ne sait pas à quoi cela est dû sans doute des modifications des vents d’altitude ! Certes la banquise antarctique est de plus en plus étendue depuis 5 ans, mais elle est de plus en plus fine et de plus en plus fragile (débâcle précoce, formation plus tardive…) cela ayant une incidence sur la formation de la chaine alimentaire de la région… Après la presse écrite, la presse sur le web est elle aussi vraiment bâclée ; pas de vérification des sources, analyses qui ne veulent rien dire, sujet sous-traité… Mais on y croit…

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)