Le livre noir de l’AFP

Posté le février 12, 2014, 12:34
13 secs

Voici un livre dont les médias ne parleront certainement pas !

L’éditeur Jean Robin vient de publier un « Livre noir de l’AFP », mettant en cause le monopole de fait dont jouit cette agence d’État.

La plupart des lecteurs ignorent que, dans la grosse presse, 80 % du contenu éditorial ne vient pas des journaux eux-mêmes, mais de l’un des 3 000 journalistes de l’Agence France Presse. Au point que, souvent, même les fautes d’ortho­graphe et de syntaxe de l’agence sont reprises telles quelles ! À partir de dépêches publiées dans les circonstances les plus diverses, Jean Robin montre à quel point la presse française est malade de ce quasi monopole d’État.

Une mine d’informations pour comprendre cette situation.

 

Le livre noir de l’AFP de Jean Robin aux éditions Tatamis disponible sur les4verites-diffusion.fr en cliquant ici

6 réponses à l'article : Le livre noir de l’AFP

  1. Goupille

    13/02/2014

    « La plupart des lecteurs ignorent que, dans la grosse presse, 80 % du contenu éditorial ne vient pas des journaux eux-mêmes »

    Il suffit de décider de perdre une heure, un jour, à sauter de site en site : on retrouve la même prose, en copié-collé. Un ou deux inventifs changent un adjectif, intervertissent deux paragraphes, rajoutent quelques lignes de l’information complémentaire…

    Les journalistes ne pensent pas, ne se déplacent pas, ne maîtrisent pas la langue : ce sont des escroqueries.

    Répondre
    • HOMERE

      16/02/2014

      Oui…..il faut dégoupiller….çà urge !!

      Répondre
  2. 13/02/2014

    Entre ce monopole et celui de la « CGT DU LIVRE » nous sommes bien entourés ! C’est de la dictature qui ne veut pas dire son nom ! Voilà une réforme qui ferait un bien immense à notre démocratie si ces monopoles sautaient !

    Répondre
    • Oeildevraicon

      13/02/2014

      Et si l’on cessait de les subventionner avec nos impôts!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/02/2014

        la MANIPULATION doit être stipendiée, pardon, encouragée, pardon, subventionnée … quand vous allez au super-marché vous payez bien l’enseigne qui vous nourrit avec de la merde . NON ?

        Répondre
  3. 12/02/2014

    Les journalistes de l’AFP sont , comme , illustration à l’appui , MARIANNE du 23 avril 2001 à la page 59 l’exposait DES JOURNALISTES DE SENSIBILITE DE GAUCHE ( disons plus des trois quarts ) . Seuls 7% allaient voter pour Chirac , donc , on suppose qu’au moins 7 à 8 journaliste sur 10 allaient fournir des articles à la gloire de la gauche et cacher ceux qui auraient pu être très favorables à la droite ( Ca s’appelle  » bourrage-de-crâne ça ) . Faut aussi préserver le gagne – pain !
    Et , au siège de l’AFP , des experts en cuisine informative positionnaient savamment le défilé des articles : Un accident de train à côté de ce que fait Chirac mais une inauguration d’autoroute à côté d’un discours de Jospin .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)