Le moment est venu de dire ce que j’ai vu

Le moment est venu de dire ce que j’ai vu

Philippe de Villiers

Albin Michel

Philippe de Villiers a été l’un des très rares hommes politiques des dernières décennies à ne jamais avoir bradé ses convictions de droite.
Et il a, en dehors de la vie politique, de remarquables réussites culturelles à son actif, à commencer par le superbe parc du Puy du Fou.
Il vient de publier, après plusieurs récits historiques de grande qualité, une sorte de livre de mémoires, expliquant aux Français la réalité du désastre que ses anciens collègues ne peuvent plus cacher.
Un récit passionnant, fourmillant d’anecdotes, qui renseigne à la fois sur les personnages qui nous gouvernent si mal depuis au moins 40 ans, mais aussi sur les causes du désastre et les solutions pour en sortir.

Acheter le livre ici

Partager cette publication

(39) Commentaires

  • Blumkovitch Répondre

    Ne me citez plus ajmais Elkabach comme possible Président de la République.

    19/10/2015 à 8 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      el Kabach c’ est le Lacouture des petits écrans et des ondes ( anciennement ) longues, un Bedos, un Enrico Macias bref selon la définition de Sartre un  » Salaud  » ,c’ est exactement le racisme  » à l’ envers  » , ce qui est tout aussi méprisable que le racisme  » à l’ endroit  » ( sic ) !

      19/10/2015 à 9 h 02 min
      • Blumkovitch Répondre

        Oui Enrico Ma Chiasse …etc..

        19/10/2015 à 13 h 26 min
      • Raspoutine Répondre

        Cincinnatus : d’aucuns pensent à Michel Drucket ou Chistine Lagarde comme Présidenciable(s) – Il est vrai que Christine a bien conseillé Tapie !

        20/10/2015 à 23 h 26 min
  • Raspoutine Répondre

    De Villiers nasille un peu; ça ne me plaît pas! Lors des élections, il se ralliait toujours aux gaullistes au 2ème tour.

    16/10/2015 à 22 h 16 min
    • Le Maout Hervé Répondre

      Dèlit de sale voix ?
      Aurait-il fallu qu’il se rallie à la gauche ?

      17/10/2015 à 10 h 55 min
      • Raspoutine Répondre

        Le Maout : Non De Villiers lors des 2ème tours auraient du laisser libre choix aux élécteurs plutôt que de rallier à des vendus comme Chirac.

        17/10/2015 à 18 h 06 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          tout à fait de votre avis; assez nombreux ont été les ( rares ) électeurs de De Villiers à ne plus lui accorder ( au niveau national s’ entend ) leurs voix pour cette raison … en réalité le vicomte S’ était  » superbement  » isolé; ni à l’ extrême-droite ( O.A.S. , pétainiste ) ni véritablement  » gaulliste  » … quant à son acoquinement , même s’ il fut rapidement écourté , avec Pasqua la Barbouze celui ci a définitivement achevé de le discrédité aux yeux des  » patriotes  » … il ne suffit pas d’ être  » traditionaliste  » ,  » chouan « ou  » croisé « , encore faut il avoir un minimum génie politique ! … dommage pour lui, dommage pour nous , dommage pour la France … mais constatons que nous n’ avons plus d’ hommes  » entiers  » !

          je suis comme Diogène avec sa lanterne en plein jour dans les rues d’ Athènes :  » je cherche un Homme  » … et ce n’ est pas les  » 4 V²  » qui m’aide beaucoup !

          17/10/2015 à 21 h 40 min
          • quinctius cincinnatus

            de le discréditeR

            18/10/2015 à 10 h 44 min
          • Blumkovitch

            Cincinnatus@ au sujet de De Villiers il était plutöt pseudo ou cryto Chouan…et crypto Gaulliste même !

            19/10/2015 à 13 h 29 min
      • blumkovitch Répondre

        Le Maout@ c’est de la Typologie instinctive que de superposer les ralliements aux hyper/immigrationnistes tels que Chie-rac, avec le nasillement – il reste peut-être à De Villiers le temps de sauter sur le marche-pied, et de nous redonner Espoir.

        17/10/2015 à 22 h 39 min
      • Raspoutine Répondre

        Une chance peut-être avec le Chef d’Etat-Major des Armées qui s’appelle Pierre de Villiers !

        17/10/2015 à 22 h 48 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        on ne séduit pas … les oreilles avec une voix … métallique * ! écoute plutôtz Dupont-Aignan pour en être convaincu

        * sauf si elle résonne ( et raisonne ) comme le bronze !

        19/10/2015 à 9 h 05 min
    • Pascal Blaize Répondre

      Il est vrai que la voix de François HOLLANDE est un MUST !!!…
      On y sent un charisme inégalé plongeant l’auditoire dans l’émotion…

      Oui, la voix de Philippe de Villiers est reconnaissable, pas forcément agréable à l’oreille, mais l’essentiel, c’est qu’il parle vrai sans dire de conneries.

      Et c’est là, l’essentiel.

      18/10/2015 à 23 h 17 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Il a aussi été capable de dire beaucoup de conneries… par exemple, lorsqu’au nom d’un patriotisme imbécile et ringard, il a pris la défense du sinistre général Nivelle, celui qui pour une simple question de prestige personnel envoyait à la mort des milliers de soldats juste pour reconquérir deux mètres des tranchées de 14. Philippe de Villiers, même si bien inspiré sur certaines questions relatives à l’identité française, appartient bel et bien au passé lointain.

    16/10/2015 à 14 h 48 min
    • Charles Martel Répondre

      Qu’entendez-vous par « patriotisme ringard » ? Est-ce spécifique au personnage que vous citez ou est-ce que c’est ce que vous pensez du patriotisme en général ? C’est en tant qu’ancien militaire de carrière que je vous pose la question.

      16/10/2015 à 16 h 41 min
      • blumkovitch Répondre

        Charles Martel : quel est le nom du et le grade du Chef d’Etat-major de nos Armées ? Merci

        17/10/2015 à 22 h 42 min
        • Charles Martel Répondre

          Blumkovitch, je ne vois pas ce que votre question vient faire là, et je n’ai pas à vous répondre, même si je connais trop bien la réponse et pour cause. J’ai quitté l’Armée en février dernier après 35 années de service et je ne vous en dirai pas plus pour des raisons de discrétion. C’est plutôt à vous de répondre sur la question du patriotisme, puisque vos propos semblent plus qu’ambigus.

          18/10/2015 à 4 h 34 min
          • WatsonCorsica

            réponse à Charles Martel
            le patriotisme ringard est le patriotisme qui ne sert à rien, celui qui envoie les soldats à l’abattoir juste pour prouver qu’ils sont capables de donner leur sang, même pour rien, à partir du moment où un général idiot ( comme Nivelle) le leur demande. C’est le patriotisme dénué de toute stratégie militaire.

            19/10/2015 à 11 h 08 min
          • Charles Martel

            @ WatsonCorsica : Alors dans ce cas, ce n’est pas du patriotisme mais de la perversion narcissique, de la mégalomanie. Le patriotisme, c’est non seulement l’amour de son pays mais aussi de ceux qui l’habitent et le défendent, c’est à dire ses compatriotes. En ce sens, le Maréchal FOCH était un vrai patriote. Il aimait profondément son pays, et son prochain c’est à dire en particulier ses frères d’armes.
            Cela dit, quand on fait la guerre, il faut s’attendre à ce qu’il y ait des pertes humaines, ou alors il faut tout de suite accepter la défaite.
            Pour terminer, je dirai que le principal défaut du général Nivelle à mes yeux, c’est qu’il était franc-maçon, ce qui peut de surcroît expliquer beaucoup de choses et notamment son mépris pour la vie des soldats, mais aussi son avancement alors qu’il n’était pas forcément compétent ni méritant.

            19/10/2015 à 12 h 36 min
        • Charles Martel Répondre

          Toutes mes excuses, blumkovitch, la réponse s’adressait en grande partie à WatsonCorsica. Mais je vois qu’on vous a répondu sur la question de l’identité du chef d’état-major des armées, le Général d’Armée (5 étoiles) Pierre de Villiers.

          18/10/2015 à 4 h 43 min
          • quinctius cincinnatus

            je sais que vous êtes un  » ancien militaire  » ( français ) ; ne vous faites pas d’ illusions : l’ Armée française, c’ est le XV de France avec François Hollande ( Chef des Armées ) dans le rôle de Philippe Saint-André entraineur et sélectionneur de nos rugbymen

            Mais le problème français, qui est aussi celui de notre rugby, est bien plus profond, à commencer par les choix que font les dirigeants pour  » séduire  » le Media ( du genre  » le petit journal  » ) et enfumer le public par des propos lénifiants et moralisateurs ! et comme au rugby cela dure depuis CINQ ans !

            un ancien rugbyman

            18/10/2015 à 8 h 38 min
          • Rosenberg

            En 732 Charles Partel bat les Arabes à Moitié

            19/10/2015 à 22 h 18 min
          • Charles Martel

            Oui, elle est connue mais assez bonne, je dois l’avouer (attention à la coquille avec Martel, à moins que ce ne soit volontaire !). Il y en a une autre qu’on murmurait dans les rangs il n’y a pas si longtemps, et pour cause : Jacques Chirac a voulu une armée de métier, il a fait une armée de moitié !

            20/10/2015 à 8 h 02 min
      • Blumkovitch Répondre

        Raspoutine vient de donner le nom du Chef d’Etat-Major des Armées, à savoir le Général Pierre de Villiers –

        17/10/2015 à 22 h 51 min
  • Yves Répondre

    Philippe de Villiers est probablement l’un des derniers homme politique honnête qui aime son pays et il le prouve depuis des années avec le Puy du Fou pour transmettre l’histoire de notre pays à notre jeunesse avec le coeur, l’esprit et ce contrairement à la plus part des autres politiques qui sont incultes, cosmopolites et qui n’œuvrent que pour la destruction de la France. Son livre je vais l’acheter comme je l’aie fait pour Jeanne d’Arc et Saint Louis. C’est un homme comme lui que la France à besoin.

    14/10/2015 à 21 h 07 min
    • Pascal Blaize Répondre

      Il y en a, sur le Net, Fesse de Bouc, en particulier, qui prônent le retour de D.S.Q., pardon, D.S.K., en politique française et qui encouragent son volontariat à la prochaine Présidence de la République !…
      QUE NENNI !…
      Françaises, Français, au Nom du Peuple, je vous demande de persuader Monsieur P. de VILLIERS à se présenter – sans primaires- à la Présidence de 2017.
      NOTRE AVENIR EN DÉPEND.

      Mesdames, Messieurs, aidez-moi à lui faire savoir que l’avenir de la France française peut lui être remis entre les mains.

      Il y a des pétitions et déclarations qui n’attendent pas:
      AGISSONS !!!

      Merci de votre attention,
      et Vive la France !

      14/10/2015 à 23 h 07 min
    • blumkovitch l. Répondre

      Yves : Philippe de Villers aurait du sortir ce livre bien plus tôt !
      C’est un peu comme lire Mein Kampf après la guerre, non ?

      15/10/2015 à 10 h 32 min
  • Sancenay Répondre

    Tous les esprits libres un tant soit peu résistants se réjouissent de ce come-back sous forme de puissant pavé balancé dans le marigot de la « crapaudaille » par celui que son compagnon de « fortunes diverses » pourrait-on dire , Charles Pasqua ,surnommait ironiquement et malicieusement « le Vicomte » ,afin de brider son ascendant .
    Ce livre est constellé de vérités libératrices sur les méthodes et les hommes qui ont servi au dépècement de la France, « fille aînée de l’Eglise  » comme se plaît à le rappeler très judicieusement et avec une grande précision, son auteur.
    Car sans que cela soit toujours exposé aux électeurs , c’est bien , en effet, toujours à ce titre que notre Patrie se trouve constamment maintenue depuis plus de deux siècles sous la terreur et la rapine- le mot est faible- révolutionnaires.
    Pour parachever l’essai et triompher davantage des « All blacks » d’un autre genre, sensiblement plus funeste, que nos futurs adversaires de la Coupe du monde, il faudrait à Philippe de Villiers couper totalement le cordon d’avec sa période « réformiste » au sein du gouvernement nécessairement improductive, et mettre fin aux quelques indulgences qu’elle entretient manifestement encore . Telle celle exprimée à l’égard du « Lapin-Tambour », alias « Monsieur Sark », dont Philippe de Villiers propose au lecteur , qu’ « il ne ment pas « . Alors que c’est bien la constante raison d’être de ce « Lapin-Tambour » . On l’ a vu encore dernièrement au sujet de la notion de « race  » pourtant scientifiquement établie et, sur ce plan, incontestée, et qu’il croit devoir nier par pure spéculation élective, vainement au demeurant.
    En de ça de la remarquable recension accomplie sur le sujet du « mal français « , authentique celui-là, de ses causes spirituelles, historiques, mécaniques, géopolitiques et supra-nationales, il semble rester des zones de silence, de retenue, et de précautions qu’une seule éducation classique et quelque peu »militaire » ( le père de Ph. de Villiers était officier) ne justifie pas totalement .
    Demeure-t-il encore chez l’homme une trace de rêve réformiste, d’utopie  » d’union des droites « , ou bien est-ce l’amour propre qui l’empêche de dire carrément qu’il s’était alors trompé , et sur la réalité du système, et sur les hommes au service de celui-ci et que la France n’ aurait pas perdu de temps à le voir défendre solidairement le camp de la liberté d’expression déjà alors sévèrement matraqué . Car , qu’on le veuille ou non, la liberté d’expression reste bien la seule porte d’entrée du débat politique. Hors de cela point de salut ! »

    14/10/2015 à 17 h 28 min
    • Blumkovitch Répondre

      Sancenay @ Pasqua chantre de l’usurpateur Charlot 1er!

      18/10/2015 à 9 h 06 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        chantre non ! sicaire oui !

        18/10/2015 à 9 h 35 min
  • Charles Martel Répondre

    Je suis en train de lire son livre et je peux vous dire qu’il ne pratique pas la langue de bois et ne ménage rien ni personne. En revanche, ce n’est pas un règlement de comptes car il y a aussi de bons souvenirs, rares hélas. Nous aurions de la chance s’il était à la tête du pays, car il fait partie d’une vraie famille française, qui a payé l’impôt du sang et des larmes et continue de le payer : son frère n’est-il pas chef d’état-major des armées ? Il n’y a aucun doute sur leur amour de la France et le désir ardent de la servir.

    14/10/2015 à 8 h 06 min
  • fournier jean-marc Répondre

    Il est dommage que ce « Mensch » se soit retiré de la vie politique …!

    13/10/2015 à 13 h 50 min
    • Pascal Blaize Répondre

      Il est simplement écoeuré.
      Depuis, il fait une allergie aux cons.

      Personnellement, je le verrais bien Président.

      Il n’a pas à être intimidé par des Le Pen, Juppé, Sarkozitch, Holland et d’autres j’en foutre.

      Pas con, comme idée ?…

      13/10/2015 à 14 h 02 min
      • Le Maout Hervé Répondre

        excellente idée. Il faut le convaincre

        13/10/2015 à 14 h 08 min
        • Pascal Blaize Répondre

          Donnez-moi son 06… je me charge du reste !

          13/10/2015 à 14 h 22 min
          • Le Maout Hervé

            Je ne l’ai plus depuis 2008, date de la mise en sommeil du MPF. Il faut lui écrire aus Herbiers en Vendée

            13/10/2015 à 14 h 59 min
  • Le Maout Hervé Répondre

    Ancien président départemental du Mouvement pour la France, le mouvement créé par Philippe de Villiers, je peux confirmer son engagement excluant toute compromission. Il faudrait plus d’hommes et de femmes politiques de cet acabit, la France ne serait pas où elle en est.

    13/10/2015 à 12 h 25 min
  • Pascal Blaize Répondre

    Cet homme a été qualifié de gêneur et je trouve remarquable sa survie, car il a eu TOUS ces Politiques miséreux et avides contre lui.
    La démagogie écoeurante que nous subissons depuis la mort de Pompidou a pour but d’écarter absolument toute personne qui voudrait réformer le SYSTÈME !!!…

    13/10/2015 à 11 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: