L’Église face à l’islam

Posté le 13 septembre , 2018, 7:00
17 secs

L’Église face à l’islam

Joachim Véliocas

Éd. de Paris

Joachim Véliocas est un observateur attentif de l’islamisation de notre malheureux pays. Il se penche, dans son dernier livre, sur le discours de l’Église catholique – en France et dans le monde – à l’égard de l’islam. Un discours « entre naïveté et lucidité », comme le dit le sous-titre. On trouve, en effet, des mises en garde contre toute « diabolisation » de l’islam, des dénégations sur l’existence d’un terrorisme islamique, ou l’affirmation que le wahhabisme saoudien est non-violent ! Mais on trouve aussi les déclarations de nombreux évêques lucides sur le danger islamique – qu’ils soient évêques d’Orient ou d’Occident. Ou de prêtres courageux comme le jésuite Henri Boulad, réfugié politique en Hongrie, qui préface l’ouvrage.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

28 Commentaires sur : L’Église face à l’islam

  1. Gérard Pierre

    21 septembre 2018

    L’Église, au Vatican, fait incontestablement montre d’une certaine frilosité envers l’islam, mais, Dieu merci, sans bruit, certains de ses clercs, humblement, agissent !

    Lu ce matin sur un autre site, sous le titre ‘’Un sanctuaire marial en pleine renaissance en Provence‘’ :

    « Le village de Bargemon dans le Var (France) est l’un des deux lieux d’apparitions de Marie en Provence. Il fut un centre de pèlerinage très important, jusqu’à ce que la Révolution française le fasse fermer au nom de son laïcisme militant.
    Or le sanctuaire est en train de retrouver tout son rayonnement depuis qu’un nouveau curé a été nommé pour la paroisse de Bargemon, il y a six ans, et y a remis la Vierge Marie à l’honneur. Depuis, les pèlerins affluent et une communauté de 42 réfugiés chrétiens arrivés d’Irak participe activement à ce renouveau !
    Témoignage du curé de Bargemon, le père Philippe-Marie Métais Fontenel : « J’avais demandé à l’évêque une paroisse perdue dont personne ne voulait. Il a tout de suite pensé à Bargemon ! Arrivé là-bas, j’ai découvert que ce village avait été un important sanctuaire marial international aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des milliers de pèlerins étaient venus ici mais tout le monde l’avait oublié.
    Je priais la Vierge Marie et j’ai senti petit à petit qu’elle voulait que le sanctuaire renaisse. Pendant que le sanctuaire connaissait ce renouveau, l’indignation du pape François m’a beaucoup touché. Il ne comprenait pas que tant de bâtiments d’église restent vides et demandait que les pauvres y soient accueillis. Dans mon presbytère de 900 m2 habitables, je me sentais particulièrement concerné !
    J’ai réuni une trentaine de bénévoles et nous nous sommes préparés à accueillir des réfugiés chrétiens d’Irak. Nous nous sommes appuyés sur la Parole de Dieu : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et ce qui est juste et tout le reste vous sera donné ». Pour le financement de cet accueil, la paroisse n’a pas donné un sou et nous n’avons sollicité aucune subvention. Sans rien demander, nous avons reçu 500 000 euros en trois ans.
    Dès leur arrivée, les réfugiés ont été inclus dans la vie paroissiale. Ils ont donc naturellement participé à la messe et aux activités paroissiales. La Vierge Marie veut faire du village une nouvelle oasis de vie chrétienne. Pour cela, il faut remettre la charité au centre. Les Irakiens se sont mis au service et s’occupent, avec les gens du village, des magasins gratuits que nous avons ouverts : une épicerie, un dépôt de meubles et de vêtements. Les pauvres des trois clochers de la paroisse y affluent ! »

    Il y a donc des individualités, engagées dans l’Église, qui agissent en faveur des Chrétiens persécutés dans les pays musulmans en raison de leur foi, au lieu ‘’d’inviter‘’, au contraire, une famille mahométane à séjourner parmi eux, …… comme le fit François !

    Tout n’est pas perdu ! ! ! …… comme la salle éponyme !

    Répondre
  2. Souchal

    17 septembre 2018

    je voudrais commander le livre de Veliocas; comment faire ?

    Répondre
  3. these

    16 septembre 2018

    Il est visible qu’on ne peut rien comprendre au génie de l’Orient moderne , si l’on ne remarque cette suppression du temps , cette simultanéité foudroyante de l’idée et du fait , cette identité de la religion et de la politique , cet éclair qui illumine à la fois le ciel et la terre , l’Eglise et l’Etat…/…
    On ne s’aperçoit pas qu’ils remarquent très bien que dans notre Occident l’Eglise dit une chose , et l’Etat une autre ; ne pensez pas trouver ailleurs la cause principale de notre impuissance à les associer ; Cette division les frappe comme une infériorité de notre part ; elle est , pour notre monde chrétien , le défaut de la cuirasse . Les mahométans ont atteints avant nous l’unité religieuse et sociale ; nous leur offrons d’en déchoir pour entrer avec nous dans la contradiction . Comment accepteraient-ils l’échange? cela est impossible . Cette simple idée nous permet de marquer d’un mot , la question de l’islamisme qui n’est pas encore posée .

    Edgar Quinet .
    7ème leçon , Le mahométisme (Le christianisme et la révolution française . 1846 )
    où l’on voit que la question reste en suspens un siècle et demi plus tard , avec les fausses réponses qui nous enfument .

    Répondre
    • 17 septembre 2018

      Il existe des milliers de religions différentes.
      Pour ma part, en tant qu’agnostique, j’ai choisi le synthéisme (monisme et panthéisme)

      Concernant l’Islam, c’est une religion Abrahamique (comme le Christianisme et le Judaïsme)
      Ce sont aussi trois monothéismes.

      Le Droit et la Justice doivent être efficaces au niveau individuel (car l’individu est la plus petite des minorités)

      Toutes les libertés sont souhaitables, dans la limite de l’appel à la violence

      => Conclusion : L’Etat et la Religion, l’Etat et la Justice, l’Etat et la Science doivent être bien séparés et indépendants, afin que chaque structure soit mieux gérée.

      PS : La France est classée 71me niveau liberté économique, et il y a un lien inverse entre violence et prospérité (meilleure éducation à la gestion des émotions et à la prévention des conflits, …)

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 septembre 2018

      Edgard Quinet, historien et homme politique français , le plus célèbre des Bressans , était un républicain et un anti-clérical farouche ; il attribuait à sa mère toutes les qualités morales et intellectuelles qui ont guidé sa vie et sa pensée : sa mère était une … calviniste de stricte observance !

      Répondre
  4. BRENUS

    15 septembre 2018

    L ‘hopital psychiatrique étant en manque d’argent a du se décider enfin à foutre a la porte même le plus taré de ses pensionnaires dont, pour votre malheur le dénommé quinctius qui hante désormais un site plutot traditionaliste mais dont il s’est donné pour mission de le pourrir au maximum. Saint Michel, terrasses cette vermine, seulement active dans l’invective. Etre traité de con par un imbécile fut il heureux est une grande jouissance que cette engeance est incapable de percevoir.
    P.S. Je vais rencontrer mr Kavulom cette semaine pour le féliciter de ne pas se laisser emmerder par le sarazin de pacotille.
    Montjoie Saint Denis!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 septembre 2018

      Brenus essayez de renouveler votre argumentaire

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    15 septembre 2018

    a t on encore le droit de critiquer l’ Arabie Saoudite [ ” alliée ” des Américains et … d’ Israël ] ? …

    la réponse est NON : elle vous frappe au porte-feuille comme Israël vous frappe à la … Morale

    question subsidiaire pour les lecteurs du blog :

    est il alors possible, dans ces conditions, de mener une politique étrangère ” indépendante ” ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      15 septembre 2018

      // est il alors possible dans ces conditions, de mener une politique étrangère ” indépendante ” ? //

      ITER et les gaz de schistes français pourraient apporter des éléments de réponse.
      Mais y a une grande inertie *) qui freine tout.

      *) inertie financée par l’Arabie Saoudite???

      Répondre
    • Gérard Pierre

      15 septembre 2018

      L’Arabie Saoudite, …… ‘’alliée‘’ des Américains et d’Israël …… ! ! !

      Il me semble que la presse, … (si on peut encore appeler ainsi, dans notre pays, ce ramassis de porte-voix de l’AFP), … ne se prive pas de critiquer les Américains qui ont voté pour Trump, … (moins lorsqu’ils votent Obama), comme elle ne se prive pas de critiquer Israël, mais rarement les ‘’palestiniens‘’, ce peuple totalement fictif entretenu par les Européens par antisémitisme non assumé, mais consciemment sous-traité !

      Vis-à-vis de l’Arabie Saoudite les réserves de notre presse concernent essentiellement celles de leur sous-sol !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17 septembre 2018

        en parlant de ” sous-sol ” , ils ont des intérêts communs encore que les E.U. peuvent maintenant se passer du pétrole saoudien

        Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    14 septembre 2018

    Le Pape Benedict XVI, avait tenu un discours théologique à Regensburg en 2006:

    Extrait d’une remarque sur l’islam:
    // Montrez moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et vous n’y trouverez que du mauvais et de l’inhumain, comme son ordre d’imposer ce qu’il prêchait par le sabre. //

    On se rappelle les réactions de haine que cela avait entrainé dans les pays musulmans.
    Peu importe le message était clair pour tout le monde.

    Le Pape actuel devrait s’en inspirer.

    Répondre
  7. Gérard Pierre

    13 septembre 2018

    Je suis Catholique, Apostolique et Romain, … croyant mais temporairement non pratiquant en raison de circonstances médicales particulières.

    Ceci étant précisé, …… afin que mon propos ne soit pas interprété comme une attaque envers l’Église, qui en subit déjà suffisamment par ailleurs, …… j’avoue mal comprendre la frilosité de nos clercs envers l’islam !

    L’islam, et son livre ‘’sacré‘’ … [sacré bouquin] … sont pourtant très clairs en ce qui concerne les Juifs, les Chrétiens et tous les non adhérents à la prose incitant à la haine de ceux qui ne marchent pas dans « le sentier d’allah » !

    Les versets ventilés à l’intérieur des 114 sourates du coran ne laissent aucun doute sur le sort que les adorateurs du « renommé » et de son vicieux ‘’prophète‘’ nous réservent ! ! !

    Alors, que faut-il de plus à l’Institution pour qu’elle clarifie sa position afin de ne pas laisser aux seuls croyants la responsabilité de se déterminer ? …… et surtout de se mobiliser !

    L’Institution n’hésita pas à condamner, en son temps, le communisme comme « INTRINSÉQUEMENT PERVERS », …… et ce fut alors une excellente chose ! …… mais singulièrement, elle ne le fit pas en ce qui concerne le nazisme ! ! !

    Why ? …… Serait-ce en raison d’une vision particulière du nazisme envers le « peuple déicide » ? ? ? …… Je n’ose pas le penser ! ! !

    Alors pourquoi ?

    Cette même question se pose à nouveau de nos jours envers l’islam ! ! ! …… alors même que le Concile Vatican II me paraissait avoir expurgé certains préjugés envers les Juifs ! ! !

    J’ai lu, ce matin, l’Évangile du jour :
    [« Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent » (Luc Chapitre VI, versets 27 à 38.

    En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment … / / …]

    Je mentirais en prétendant qu’il ne me décontenance pas ! ……

    Laissons-nous dépecer, égorger, révolvériser, étriper, pulvériser, assassiner, …… et naturellement dépouiller de tout ce qui nous appartient ! ! ! …… Je cherche L’AUTRE SENS de cette parabole, car il ne saurait naturellement y avoir QUE celui qu’ « on » cherche à nous faire avaler !

    Seigneur, éclaire-nous ! …… Tes brebis ont grand besoin de Ta Lumière ! …… et non pas de celle du siècle de ceux qui prétendent l’avoir reçue par devers Toi !

    Répondre
    • L'HÔTE

      14 septembre 2018

      J’en suis persuadé, ce fameux passage de l’Évangile sous-entend une situation où “l’ennemi” est apte à comprendre, même avec difficultés, le sens de la démarche de tendre l’autre joue. Valable avec des Anglais face à Gandhi, mais pas avec des nazis, trop conditionnés – fanatisés, par exemple.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        14 septembre 2018

        // mais pas avec des nazis, trop conditionnés – fanatisés, //

        Vous oubliez les islamistes qui sont de la même texture.
        Est-ce volontaire?

        Répondre
        • vozuti

          16 septembre 2018

          comme les médias qui parlent sans cesse de la menace nazi,et qui ne semblent pas comprendre que les nazis ont été une parenthèse de quelques années,refermée il y a près d’un siècle,alors que la menace islamique n’a jamais cessée depuis 1500 ans.

          Répondre
          • Gérard Pierre

            20 septembre 2018

            Bonne remarque, … partagée.

          • quinctius cincinnatus

            21 septembre 2018

            Rassurez vous , si un jour les Islamistes s’ engagent dans une nouvelle solution finale ici publiquement affirmée , les media retrouveront tous leurs esprits

            les Chrétiens d’ Orient ils en ont eu rien à foutre …

            à ce propos rendons à Fillon ce qui lui revient et ce qu’ on lui doit ***: une certaine considération pour sa prise de position courageuse envers les Chrétiens d’ Orient

            *** une des raisons pour laquelle j’ ai voté pour lui au premier tour

          • Gérard Pierre

            22 septembre 2018

            « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. » – Albert Einstein.

          • HansImSchnoggeLoch

            23 septembre 2018

            // ’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. //

            Difficile d’extrapoler avec les deux points de mesure WW1 et WW2.
            Car il faut au moins trois points pour faire ce genre d’opération.
            WW3 nous permettrait de voir plus clair mais il n’est pas sûr qu’il restera une personne compétente pour faire la projection.

    • frei

      17 septembre 2018

      Cher Gerard Pierre , je vous souhaite d’abord de retrouver la santé ; nous sommes en phase sur beaucoup de choses .Pour moi, la frilosité de nos clercs par rapport à l’islam provient en partie du texte du concile Vatican 2 sur la liberté religieuse .Ce texte est magnifique …mais il considère l’islam comme une religion .C’est évidemment faux puisque Allah n’est pas le vrai Dieu (j’ose même dire son exact contraire) . C’est pour moi la plus belle réussite de Satan : être parvenu sous le nom d’Allah à se faire passer pour le vrai Dieu et entraîner ainsi la perdition spirituelle de centaines de millions d’êtres humains .Il est certain pour moi que le texte de Vatican 2 devra impérativement être précisé un jour par une encyclique papale sur l’islam qui rétablira les choses et évitera ainsi l’errance d’un certain nombre de clercs voire de catholiques de base . Ce jour là il y aura des pleurs et des grincements de dents , voire des émeutes , mais je pense que c’est inéluctable .Mais , plus l’Eglise attend , plus ce sera difficile .Bon rétablissement .

      Répondre
      • Gérard Pierre

        20 septembre 2018

        Merci Frei pour vos bons mots.

        En réalité, il ne s’agit pas de ma santé mais de celle de mon épouse.

        Pour faire court, je suis devenu un ‘’aidant‘’ … [comme ‘’ils‘’ disent] … à temps complet, du matin au soir et même la nuit, et ce depuis plusieurs années. Je pense que vous comprenez à quoi je fais allusion.

        Encore merci.

        P.S. : Ce que vous dites me semble parfaitement vrai : l’urgence d’une encyclique papale précisant la position de l’Église envers l’islam s’avère de plus en plus nécessaire. Je crains malheureusement que ce ne soit pas le Pape actuel qui prenne l’initiative de sa rédaction.

        Répondre
    • Bainville

      23 septembre 2018

      Voici une information qui vous manquait au sujet de l’Eglise:
      “Cette persécution de l’Église allemande amène le cardinal Pacelli6 à réunir Adolf Bertram, cardinal-archevêque de Breslau, président de la conférence épiscopale allemande, Karl Joseph Schulte, cardinal-archevêque de Cologne, et trois autres prélats — Michael von Faulhaber1, archevêque de Munich, Clemens August von Galen, évêque de Münster, et Konrad von Preysing, évêque de Berlin — afin de préparer un texte contre le nazisme. De cette réunion sort l’encyclique Mit brennender Sorge. Faulhaber est le rédacteur de la partie dogmatique présentant l’incompatibilité du nazisme et du catholicisme, Pacelli de la partie diplomatique développant l’attitude à adopter en face du péril nazi. Pacelli, autrement dit le futur Pie XII, qui devant le peu de soutien qu’il recevra des deux grands pays catholiques d’Europe, l’Italie mussolinienne et la France républicaine, rentrera à Rome découragé.

      Dénonciation des vicissitudes subies par l’Église catholique allemande, l’encyclique est aussi perçue par la presse française de l’époque comme une critique du régime nazi. Le 23 mars, le Figaro titre « Le pape contre l’hitlérisme ». Le même jour, l’article de L’Humanité consacré à l’encyclique a un titre semblable : « Le pape s’élève contre l’hitlérisme »8. L’Écho de Paris du 24 mars va dans le même sens. Pour Le Matin du 22 mars, c’est une « sévère condamnation du racisme »9. Pour La Croix10 et le Populaire du 24 mars, c’est « la doctrine nationale-socialiste qui est mise en cause »2. L’Humanité du 24 mars 1937 titre : « Hitler déclare la guerre aux catholiques. La Gestapo a perquisitionné chez Mgr von Preysing, évêque de Berlin. Le Führer interdit aux SS de baptiser leurs enfants. »
      …………………
      En Allemagne, l’encyclique suscite une vive réaction du gouvernement nazi, qui s’estime attaqué2. Les exemplaires de l’encyclique sont saisis, les entreprises qui ont (secrètement) participé à son impression sont fermées et une partie de leur personnel est arrêté2. Le 23 mars, Hanns Kerrl, ministre des Affaires religieuses, écrit aux évêques allemands que « l’encyclique contient de sérieuses attaques contre les intérêts de la nation allemande. Elle essaie de diminuer l’autorité du Reich, de nuire aux intérêts de l’Allemagne à l’étranger et avant tout met en danger la paix de la communauté par un appel direct aux catholiques »2, 11. L’Humanité, qui évoque pour sa part « une encyclique dirigée contre l’hitlérisme et ses méthodes de coercition envers les catholiques allemands », relève la réaction du journal Der Stürme”

      Répondre
      • Gérard Pierre

        24 septembre 2018

        Merci Bainville.

        Je n’avais pas connaissance de cette information et, finalement, il est rassurant de constater que l’Église a au moins tenté de mettre le nazisme sur un pied d’égalité avec le communisme !

        Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    13 septembre 2018

    ” l’ Eglise [ Catholique et Romaine bien sûr car il n’ y a qu’ UNE SEULE Eglise ] FACE à l’ Islam ”

    ne serait ce pas plutôt le côté pile qu’ elle lui présenterait l’ Eglise Catholique etc … à l’ Islam comme pourrait le dire Brenus qavulom etc … !

    Répondre
    • BRENUS

      13 septembre 2018

      Brenus TE CONFIE .Cancrelas !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 septembre 2018

        bonsoir Brenus , toujours aussi con ? …

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)