Les cellules souches et les traders

Posté le septembre 29, 2009, 12:00
6 mins

Le G20 se réunit actuellement à Pittsburgh. On va probablement arriver à un accord sur les contraintes qu’il faut imposer aux vilaines banques, en particulier au sujet des fameux bonus. Mais, a priori, ces accords difficiles à obtenir ne modifieront pas grand-chose…

Par contre, actuellement, il ne se passe pas une seule semaine sans que plusieurs publications scientifiques ne sortent sur les cellules souches. Or, l’utilisation par les médecins de ces cellules souches est en train de modifier totalement nos vies.
Les cellules souches sont les cellules à partir desquelles notre corps renouvelle tous les jours les cellules de notre cerveau, de notre cœur, de notre peau, de notre sang ou de notre graisse. Il y en a environ 200 variétés chez l’homme. Ces 200 variétés sont toutes issues de nos cellules souches embryonnaires, apparues au cinquième jour après notre conception.

Aujourd’hui, on prélève chez l’homme des cellules graisseuses sous-cutanées en faisant une simple piqûre pour les aspirer. On met dans un milieu de culture particulier ces cellules graisseuses : les cellules souches qui les fabriquent se reproduisent alors indéfiniment. Elles se transforment en 15 jours en cellules IPS, c’est-à-dire en cellules pratiquement identiques à nos propres cellules souches embryonnaires. On cultive alors ces cellules IPS dans des milieux particuliers. Selon les molécules introduites dans ces milieux, on les transforme en quelques semaines en cellules souches différenciées capables de fabriquer du tissu nerveux, du tissu cardiaque, de la peau ou des globules rouges

Chez les malades, on injecte ces cellules spécialisées au bon endroit, dans la partie du cerveau ou de la moelle épinière détruite par la maladie ou par un traumatisme, dans la partie du cœur détruite par un infarctus, sous la peau détruite par une brûlure ou dans la moelle osseuse de l’anémique. Celui qui ne pouvait plus parler reparle, celui qui ne pouvait plus marcher remarche, un cœur tout neuf remplace le cœur en partie détruit, la numération sanguine de l’anémique redevient normale…

Comme ces cellules souches proviennent de notre propre corps, aucun traitement anti-immunitaire pour s’opposer à leur rejet n’est nécessaire. Des dizaines et des dizaines de milliers de malades ont ainsi été guéris dans le monde, depuis des années. Pas encore en France cependant, au nom du principe de précaution.

Avec le vieillissement, nos cellules souches fonctionnent de moins en moins bien. Des erreurs de reproduction apparaissent. Notre mémoire est moins performante, notre cœur n’arrive plus à suivre si nous marchons trop rapidement, notre peau se ride. Par contre, les cellules souches responsables de la production de la graisse semblent ne pas vieillir. Si nous injectons au bon endroit nos cellules souches spécialisées tirées de notre graisse sous-cutanée, elles deviendront suffisamment nombreuses pour que notre cerveau ou notre peau redeviennent normaux.

Au mois d’août 2009, des chercheurs japonais sous la direction d’Etsuko Ikeda viennent de publier le résultat de leurs recherches sur la souris âgée qui a perdu ses dents. L’injection dans la gencive de cellules souches responsables de la pousse des dents a fait repousser de nouvelles dents, parfaitement normales. Après la chute de la dent de lait, puis celle de la dent adulte, l’injection de cellules souche permet la pousse d’une troisième génération de dents chez les souris âgées. L’expérimentation humaine a probablement déjà commencé…

Dernier aspect très important de l’irruption en médecine des cellules souches. Les maladies que les cellules souches sont en train de guérir coûtent des fortunes à la Sécurité sociale. Le vieillissement de la population expose à de très nombreuses maladies très coûteuses. La production d’une cellule souche spécialisée ne coûte maintenant que quelques dizaines d’euro. L’utilisation des cellules souches en France, en réduisant les charges sociales de nos entreprises, réduirait bien plus notre chômage que la limitation du bonus des vilains traders !

2 réponses à l'article : Les cellules souches et les traders

  1. 4 août 2010

    vive le progrès, surtout si nous revenons au naturel tel, les cellules souches créatricent d’organes ou de dents, c’est vrai, moins cher pour la sécu, et peut-être d’énormes réparation. On devra surement limiter la population, si elle vit aussi longtemps, comme en chine mais le progrès et une belle vie pour chacun que des cauchemards pour d’autres c’est plus terrible, enfin une nouvelle vie peut-être????

    Répondre
  2. bruce

    1 octobre 2009

    Article certes enthousiasmant mais pouvez vous citer des essais cliniques avec plusieurs patients ou les cellules souches aient fonctionnées ?
    Et dans ce cas étaient elles utilisées seules ou en adjuvant?
    Pour ma part je n’ai connaissance que d’essais cliniques stoppés (colonne vertebrale) ou à résultat négatif (maladies pulmonaires,chron,GVHD etc.)

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)