Lettre ouverte au Ministre de la Culture

Lettre ouverte au Ministre de la Culture

Monsieur le Ministre,

J’ai condamné sans appel le massacre, voici cinq ans, des membres de la rédaction de «Charlie Hebdo»

Cependant, je n’ai jamais été «Charlie». Pourquoi?

Tout simplement parce que j’estime qu’on ne saurait rire de tout.

L’humour, pour moi, doit chercher à élever et non à rabaisser, à valoriser et non à humilier.

Tel n’est pas, hélas, le cas avec les pseudo-humoristes contemporains.

Vous me direz que la liberté d’expression autorise tout, même l’ordurier et le scatologique. Soit.

Mais je ne saurais admettre que l’État finance une station de radio comme France-Inter où, le vendredi 10 janvier, un humoriste – bien peu courageux – a osé chanter une chanson dans laquelle on pouvait entendre, entre autres : « Jésus, Jésus, Jésus est pédé, membre de la LGBT, du haut de la croix, pourquoi l’avoir cloué, pourquoi ne pas l’avoir enc …?»

Je dis «bien peu courageux», car jamais cet humoriste n’aurait proféré de tels propos sur Mahomet et l’islam.

Il ne voulait surtout pas risquer sa vie, et a préféré s’en prendre aux chrétiens, dont il se moquait éperdument de la tristesse et de l’indignation qu’il allait provoquer chez eux.

Seule la communauté LGBT a réagi, demandé et obtenu des excuses: le qualificatif de «pédé» étant un terme homophobe que cette communauté ne saurait admettre.

Personnellement, je ne saurais tolérer de telles injures et outrages contre le christianisme.

Et ce que je dis là ne concerne pas seulement le christianisme mais toutes les religions quelles qu’elles soient.

Je vous prie donc instamment, Monsieur le Ministre, de condamner publiquement cette dérive d’une station de radio d’État, et de supprimer toutes les subventions que votre ministère lui accorde.

Partager cette publication

Commentaires (8)

  • quinctius cincinnatus Répondre

    le Ministre de la  » Culture  » vient de commettre une faute , que dis je, un péché, irréparable : il a in fine et in petto pris le parti des anti-Polanski ; le  » clan des auto-élus  » ne le lui pardonnera pas

    04/03/2020 à 13 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      et maintenant ce sont les  » Mémoires  » de Woody Alllen , qu’ Hachette a décidé de ne pas publier, qu’ il faut défendre corps et âme

      docteur Freud de combien de malheurs psychologiques auras tu été l’ … inspirateur … pervers

      07/03/2020 à 13 h 34 min
  • BRENUS Répondre

    Voila un courrier qui, n’en doutons pas, va produire son effet auprès du ministre.
    Comme disait Chirac « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ».
    Je pense que le jet d’un seau d’ excréments à l’artiste aurait plus d’effet .
    Et je serais prêt à y apporter ma contribution.
    Après tout, je devrais en avoir le droit puisque comme nombre de contribuables je passe à la caisse pour entretenir les nullards de pravda-inter.
    Au fait, avons nous entendu de la part des chrétiens les cris de haine habituels des muzzs dès que l’on cite le « prophète » ? Je ne crois pas.
    Peut être aiment t ils se faire caguer dessus ?

    04/03/2020 à 0 h 52 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      c’ est vrai que pour ce qui est de la  » merde  » vous êtes un … artiste, Brenus !

      04/03/2020 à 10 h 11 min
      • BAINVILLE Répondre

        Il faut arrêter d’asticoter les aimables résistants.
        Braies -anus a droit au respect pour ses propos, même malodorants.

        04/03/2020 à 13 h 12 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          erreur ! à moins que vous ne considériez la  » merde  » comme étant uniquement un … fertilisant !

          ce type est un repoussoir, qui plus est malodorant comme vous le dites, pour l’ électeur qui possède encore un peu de lucidité ; ce n’ est pas un  » résistant  » c’ est un con dont il faut mieux se passer

          04/03/2020 à 13 h 18 min
          • BRENUS

            @ BAIN de …siège : bravo, vous avez enfin fait votre coming out et trouvé le courage de hurler avec les hyènes.
            Ainsi vous faite une belle paire avec le couineur cuinus.
            Mais, rappelez vous ceci : il vaut mieux avoir avec soit un « résistant » comme Brenus, même s’il évoque la merde des situations que des fiottes comme vous deux, prêtes à toutes les compromissions.
            Pour le maghrégin muzz Q.Q. sous-marin trolleur, rien d’étonnant car cela participe du principe de la taqqiya si cher à ces gens que cela ne gêne absolument pas de voir insulter Jésus ( cela doit aller avec vos propres idées).
            Pour vous qui vous êtes fait chier dessus par cet abruti à l’occasion et qui semblez adorer cela, on comprend moins.
            Mais (pour en rajouter une couche puisque cela vous irrite) comme dit le dicton populaire – encore un terme qui doit vous faire gerber – « chacun ses gouts, la merde à bien le sien ».
            Voila, j’espère que je n’ai rien oublié qui mérite votre ire, mais si c’est le cas, n’hésitez pas à le signaler et…… à signez la demande de bannissement maintes fois posée par l’abruti qui se prend pour intelligent.
            Je suis prêt a larguer les amarres avec le seul regret de ne plus lire mon vieil Hans. Restez entre vous bande de dhimmis.
            Mais si vous croyez vous classer ainsi dans le camp des gros finauds, ne vous privez pas.
            Et mangez bien vos tartines de merdes ensemble.
            Au fait, rappelez moi : quand avez vous subi les bien faits de la sodomie que vante le chanteur de pravda inter ? Il serait peut être temps de reprendre les séances. En compagnie du muzz caché Q.Q., de préférence.

            04/03/2020 à 16 h 30 min
          • quinctius cincinnatus

            ah si seulement, comme vous l’ évoquez ici avec tout le talent sémantique qu’ on vous connait, , vous pouviez disparaitre à tout jamais dans la fosse … commune quel soulagement cela serait pour ce blog … heureusement confidentiel !

            04/03/2020 à 16 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: