Lu pour vous : Démêler le vrai du faux pour éviter le catastrophisme écologiste

Lu pour vous : Démêler le vrai du faux pour éviter le catastrophisme écologiste

C'est trop tard pour la Terre écologie Ce deuxième livre de la collection « Idées fausses/vraies réponses » discute des idées fausses du « péril écologique » imposées par le « politiquement correct ». Il le fait sous forme d’un débat objectif, argumenté de chiffres et de statistiques, aboutissant à des propositions concrètes. L’auteur, Cécile Philippe, 32 ans, docteur en économie de l’université de Paris-Dauphine, a créé en 2003 l’Institut économique Molinari, qui analyse les politiques publiques française et européenne.

La planète est perdue pour nos enfants. II faut appliquer le principe de précaution, interdire les OGM, économiser le pétrole, lutter contre le réchauffement climatique, en finir avec l’économie de marché… : les inquiétudes sur l’avenir de la planète donnent lieu à de nombreuses idées reçues. Le réchauffement climatique, la pollution, l’épuisement des ressources, la déforestation, la perte de biodiversité : ces notions martelées de façon trop souvent incantatoire, hantent les médias.

Tout cela signalerait le commencement de la fin de notre « monde ». Les politiciens exploitent cet alarmisme « environnemental », en surenchérissant de démagogie « écolo », en disant n’importe quoi pour satisfaire l’électeur. Les remèdes proposés, pour la plupart échafaudés sur des mythes, loin de fournir des solutions viables, risquent plutôt d’avoir des effets pervers nuisibles à notre environnement. Sachons démêler le vrai du faux dans la multitude de propositions en circulation.

Chaque chapitre reprend une idée reçue, rappelée entre guillemets, et commence par « l’idée qu’on oublie ». L’argumentation est basée sur un sondage et/ou des chiffres sur l’idée reçue et ses conséquences, directes ou non, sans oublier le long terme. Le livre se termine par « La réponse à Nicolas Hulot ». Avec un rappel objectif et non polémique de ses thèses et une réponse inspirée d’idées nouvelles et de faits précis.

Bernard de Fabrègues
<[email protected]>

ACHETER AVEC AMAZON

Cécile Philippe
« C’est trop tard pour la Terre »
Éditions J.-C. Lattès
173 pages – 9 euros

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • Christophe Répondre

    J’aime beaucoup votre réponse qui n’exprime rien et tout à la fois.
    Rien puisque je n’y vois pas le début de l’expression d’un point de vue (sans utiliser de verbe il faut avouer que c’est difficile !).
    Tout si l’on y déniche cette ironie qui prétend en 2 liens balayer toute accusation contre le site incriminé.

    Malheureusement, vos références ne font que confirmer ce que je dis : climat-sceptique n’est pas une revue "peer-reviewed" mais un site d’information créé par UN sceptique avec quelques bases scientifiques floues  et qui fait sa profession de la communication.

    Je ne sais pas pourquoi vous assénez avec autant de certitude vos 2 liens sans prendre la peine de vous exprimer comme si il était évident qu’ils suffisaient à vous donner raison et à me donner tort !!
    On a là 2 références issues de sites à vocation clairement libérale qui relatent une interview d’un type qui se décrit lui-même !! Personnellement j’aurais préféré une publication plus neutre qui fasse une enquête sur le personnage.

    J’aime beaucoup la sage modération qu’il exprime quand il dit qu’il n’y a pas de complot conspirationniste pour faire croire au réchauffement climatique  : il n’échappera à personne que c’est une façon de faire passer ceux qui crient au complot "négationniste" pour de vulgaires conspirationnistes et que lui se situe bien au-dessus de ce débat.
    Il utilise la même rhétorique dans l’introduction de son site quand il dit "nous sommes pauvres mais libres" en évoquant l’absence de désintéressement de ses contradicteurs. Malheureusement cela ne suffit pas pour avoir raison !!

    22/05/2007 à 13 h 56 min
  • Christophe Répondre

    Le site climat-sceptique.com n’apporte aucune garantie propre à toute publication scientifique : il est clairement orienté.
    Depuis de nombreuses années, des courants de pensée divers cherchent à détruire la thèse du réchauffement parce qu’elle ne leur convient pas mais ils n’ont jamais réussi à s’imposer tout simplement parce que leurs arguments ne tiennent pas.  Le dernier rapport du GIEC ne fait qu’enfoncer le clou.

    Ils utilisent des moyens déloyaux comme la publication  de livres prétendant dévoiler un pseudo-complot  et la vérité cachée  mais qui sont bien évidemment soutenus par des instituts financés par des entreprises ou encore en ressortant régulièrement des articles scientifiques anciens hors de leur contexte mais qui ont depuis fait l’objet de controverse ou qui sont inbitables par un non-scientifique et dont le propos est simplifié ou encore de faux sites internet qui imite les sites de publications scientifiques…etc.

    Contrairement  à ce que vous dites, la thèse des opposants au réchauffement climatique est extrêmement  minoritaire  et la thèse du réchauffement n’est pas une émanation de l’idéologie écolo mais une découverte scientifique qui fait son chemin toute seule comme une grande depuis de nombreuses années.

    Apprenez à décrypter internet avant de cracher votre haine des écolos, et déverser vos clichés qui montrent une totale fermerture d’esprit.

    Sur les différentes thèses vous trouverez des infos plus intéressantes sur manicore.com par exemple

    16/04/2007 à 12 h 00 min
  • Jean Répondre

    @ céhère

    Quelle centaine de chercheurs ? Ils sont tout aussi nombreux à remettre en cause les " thèses soit disant officielles".
    Un peu court comme argument allez voir sur : http://www.climat sceptique.com vous aurez de grosses surprises.
    L’écologie ne peut devenir une idéologie de plus et elle est trop importante pour être dans les mains des écolo bobo marxistes qui nous préconisent on ne sait d’ailleurs pas trop quoi !! à part des recettes éculées.
    retour en arrière, taxes diverses antimondialisme il y en a même qui deviennent propalestinien on ne voit pas le rapport….

    13/04/2007 à 13 h 25 min
  • optrex Répondre

    Mieux qu’un triste commentaire, contre le politiquement correct et la pensée unique  connectez vous…

    http://www.climat-sceptique.com/

    http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr

    12/04/2007 à 23 h 56 min
  • céhère Répondre

    et alors selon ce livre tout va bien?….

    que les pseudo redresseurs de tort ravalent leur salive, que pèsent-ils face au résultat des travaux de centaines de chercheurs ?….

    12/04/2007 à 15 h 11 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: