Mahomet comme Homère ou Shakespeare ?

Mahomet comme Homère ou Shakespeare ?

mosquée

Pour certains, il est inutile de dénoncer le système de théocratie totalitaire fondée par Mahomet, il est absurde de considérer la perniciosité de l’exemplarité de sa vie. En effet, selon eux, Mahomet n’a pas existé.

Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de perdre du temps sur les contradictions du Coran ou sur les cruautés des Hadîths puisque ce sont des livres qui auraient été en quelque sorte tardivement fabriqués sur un postulat historique imaginaire.

Nous n’avons pas les compétences historiques, archéologiques, linguistiques pour juger de cette thèse. Mais nous avons un peu de logique pour en peser ce qu’elle implique. Tout d’abord, s’il s’agit d’une répétition du gag selon lequel ni Homère ni  Shakespeare n’auraient existé mais auraient été des hommes signant leurs œuvres l’un Homère et le second Shakespeare, ce n’est évidemment pas sérieux.

Mais si vraiment Mahomet ou l’homme évoqué par ce nom n’a pas existé, alors quid de ses immédiats successeurs (« califes ») et notamment d’Ali et de Moawiya ? Et du grand éclatement (chiites – sunnites)  qu’a engendré leur affrontement ? Et quid donc de la dynastie des Omeyyades ? Pour les partisans de la non-existence, il faut évidemment expliquer comment a pu se faire une immédiate continuité califale et historique, tout de même irréfutable, d’un Mahomet imaginaire.

Car c’est en moins de 20 ans après la mort, virtuelle donc, de ce Mahomet imaginé que vont se succéder ses quatre califes qui vont mener des conquêtes vraiment pas imaginaires. Certes si la preuve était établie de ce que Mahomet n’a pas existé et qu’il n’a donc pas transmis le Coran, et que cela se répande de plus en plus dans le monde islamique, cela évidemment pourrait être d’une importance capitale.

Mais attention ,que l’on ne s’en tire pas en nous racontant que ce que l’on veut nous dire, c’est que Mahomet n’a pas été exactement le personnage tel que décrit dans les Hadîths et la Sira. Ça, on s’en doute ! Et d’ailleurs il n’y a pas qu’en islam que l’hagiographie se fait souvent légende. Non ,affirmer que Mahomet (ou Muhammad ou Ahmed) n’a pas existé, c’est affirmer qu’il n’est pas né, et qu’il n’est donc pas mort, que rien n’est vrai de son histoire, ni de l’histoire de sa succession, que tout a dû commencer avec des politiques géniaux à la fois falsificateurs et créateurs.

En attendant, pour notre part nous considérons l’islam tel qu’il se présente depuis plus d’un millénaire sur la base de ses textes fondateurs  (Coran d’abord, Hadîths ensuite) sur lesquels s’accordent à peu près tous les musulmans (avec certes des différences sur les hadîths entre sunnites et chiites, dont ces derniers sont toujours de grands inventeurs.

Ce qui nous importe, c’est le Mahomet tel que les musulmans le connaissent, le personnage qui depuis plus de treize siècles est pour eux à la fois le messager d’Allah, le fondateur de l’oumma et de la charia, le modèle en toutes choses de la vie de chacun sous le regard de tous.

Selon nous, qui n’avons pas les preuves pour affirmer que ce Mahomet-là n’a pas existé, le possible et le nécessaire c’est d’appeler à interpréter dans leur contexte historico-religieux les textes qui le décrivent et à voir combien le Coran est un texte « humain, trop humain », comme disait Nietzsche, et même inhumain …

Et d’observer très objectivement la radicale, irréfutable et absolue différence de nature entre Mahomet, ce politique totalitaire et législateur impitoyable, ce guerrier cruel et massacreur, et la personne du Christ qui n’est que foi et amour.

Hélas, pour l’heure comme dans les siècles écoulés, c’est la véracité de la non-existence de Mahomet qui n’existe pas !


Bernard Antony
,
Président de l’AGRIF et de Chrétienté-Solidarité
Son blogses livres

Partager cette publication

(80) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Je suis extrêmement choqué de me voir associé avec le fada dont je réfute toute prétendue connivence qu’elle fusse suggérée ou effective….avec mon homologue nous sommes uniques dans le sens où, bien qu’aveugles nous n’en sommes pas pour autant sourds…..ayant boutés Phéaciens et Lotophages hors d’Ithaque, çà n’est pas un barbu converti à l’Islam qui va nous emmerder, nous, Troyens et fiers de l’être pour nous apprendre que chez nous,même un cheval fut il de Troie ne passera pas les murailles de Poitiers…..si certains négationnistes prétendes que je n’existerai pas,alors ils doivent admettre que Achille et Hector ne furent que des héros d’essence divine comme moi même…..
    Quand au cinglé qui met le bordel partout,j’invite ses adeptes au repentir et à la conversion à la nouvelle religion qui renie toutes les autres…..

    16/02/2015 à 15 h 25 min
    • Jaures Répondre

      Ca nous change de ceux qui se prennent pour Napoléon…

      17/02/2015 à 10 h 34 min
  • euréka Répondre

    L’intello saoudien qui prétend interdire la conduite aux femmes pour limiter les risques de viols, est en fait un historien.
    Je ne sais pas comment il a eu son diplôme .. Si c’est en Arabie, ça ne m’étonne pas qu’il tienne de tels propos. …..
    Surtout qu’il ajoute « on pourrait faire appel à des conductrices occidentales pour conduire nos femmes parcxe que les occidentales sont peu sensibles aux viols. »

    Le connnarddddddddddddddddddddddd

    C’est vraiment une bande de tarés là bas qui ne méritent vraiment pas leur montagne de pétro-dollars. lol
    D’ailleurs il faut que les occidentaux aillent leur reprendre tous les puits de pétrole. Marre de ces bédouins lubriques qui financent le terrorisme.
    Mais quand est-ce que l’occident va comprendre qu’il doit mettre hors d’état de nuire tous ces dégénérés ?

    15/02/2015 à 18 h 04 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      mais c’ est avec leurs petro-dollars que l’ Egypte achète nos avions Rafale ! ! ! cela mérite bien une courbette !

      15/02/2015 à 22 h 32 min
      • martelentête Répondre

        L’Égypte nous a commandé des Rafale, mais ne les a pas encore payés. C’est nous qui allons les financer du fait qu’on va livrer ceux en dotation dans notre armée. Le feuilleton ne fait que commencer

        15/02/2015 à 23 h 00 min
      • euréka Répondre

        A propos de courbette, j’ai entendu aujourd’hui qu’à force de se prosterner les musulmans ont une marque sur leur front.
        Vous n’avez encore rien remarqué sur le front de Sarko ?

        C’est grave de se faire payer par les saoudiens des rafales livrés à des Egyptiens. Si nous sommes payés un jour…. et comme ce sont des avions qui étaient destinés à l’armée française, c’est nous qui les avons payés.

        15/02/2015 à 23 h 16 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          Non ces 24 avions Rafale n’ avaient pas déjà été payés par le Ministère de la Défense, donc par le contribuable français , à la différence de la frégate qui va être livrée aux mêmes Egyptiens … Il était urgent de trouver un marché extérieur au Rafale pour que la chaine de production puisse être maintenue, l Inde semblant maintenant être tentée par les appareils russes ( plus performants, du moins dans leur maintenance, et moins onéreux ) … L ‘ Arabie Saoudite paie parce que ses intérêts politiques ( surtout  » sociétaux  » ) sont les mêmes que ceux de l’ Egypte : la lutte à mort contre ce populisme propre au Monde Musulman que sont  » Les Frères Musulmans  » et aléatoirement le Hezbollah )

          16/02/2015 à 8 h 52 min
          • euréka

            Le wahabisme sunnite c’est l’idéologie du Daech qui égorge ou bien laisse la vie en échange d’une conversion à l’islam.
            .
            Donc votre hypothèse selon laquelle les Saoud lutteraient contre le populisme des Frères, je n’y crois pas trop.
            Je crois plutôt qu’ils ont très très chaud depuis que leurs jeunes rejoignent les rangs de Daesch. C’est leur sécurité intérieure qui est en jeu. Le royaume est aussi déstabilisé
            par la la passation de pouvoirs en cours après la mort du roi Abdallah. Cette monarchie repose sur du vent puisqu’elle ne s’est débarrassée des Ottomans et des tribus rivales qu’avec la complicité des Britanniques.
            De plus les Saoud dans leur conquête monarchique contre d’autres chefs de tribus tout aussi légitimes qu’eux, ont éradiqué un certain nombre de tribus schiites tout au long du 19e et début 20e siècle.

            « Le royaume d’Arabie saoudite est fondé officiellement le 22 septembre 1932 par la fusion des provinces du Nejd et du Hedjaz. »
            et le régime en place ne doit sa survie qu’à la protection des anglo-saxons.
            Un jour ou l’autre, la légitimité de ce royaume sera remise en cause par d’autres tribus revanchardes qui considèrent la famille Saoud comme les pantins des occidentaux.

            16/02/2015 à 12 h 32 min
          • martelentête

            Ce n’est pas seulement le royaume d’Arabie Saoudite qui va exploser, c’est tout le Moyen Orient musulmans. Toutes les sensibilités concurrentes Wahhabites, sunnites, chiites, salafistes, etc. se haïssent et se font la guerre pour imposer leur doctrine. A cela il faut ajouter des limites territoriales artificielles faites par des occidentaux qu’ils exècrent. Les arabes sont de tradition tribales, elles ne se reconnaissent que comme cela. Cette région est une poudrière qui va imploser avec des effets collatéraux chez nous, c’est déjà le cas.

            16/02/2015 à 13 h 06 min
          • quinctius cincinnatus

            C’ est bien ce que je dis : je parle des  » intérêts politiques  » de la classe ( ou ici plus précisément du clan tribal qui  » exploite  » le Pays ) c’ est à dire des intérêts de la Monarchie Saoud .Il faut savoir qu’ au Moyen Orient, peut être plus encore qu’ ailleurs , sauf en Asie Centrale, celui ( clan , tribu, lignée monarchique, généraux, religieux etc … ) qui détient le pouvoir le défendra jusqu’ au bout, sans aucun état d’ âme ; l’ ennemi actuel des Princes ce sont les Frères Musulmans comme ces derniers le sont pour le clan des  » généraux  » égyptiens ou … algériens

            16/02/2015 à 16 h 27 min
      • Scoubidou Répondre

        …et un lèchage de babouche dans les règles !

        23/05/2015 à 10 h 38 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    après Copenhague le P.S. va nous refaire, c’ est inéluctable, le coup des  » rassemblements solidaires  » … remarquons que l’ unique victime n’ avait absolument rien à voir avec les  » caricatures  » , c’ est, en quelque sorte, une victime  » parallèle  » de  » la liberté d’ expression  » … cela aurait pu tout aussi bien être @ Jaurès !

    15/02/2015 à 15 h 10 min
    • euréka Répondre

      Il y a deux victimes : l’une devant le centre culturel était un journaliste danois qui participait au colloque et était sorti prendre l’air !
      L’autre était un jeune juif qui montait la garde devant la synagogue.

      J’ai entendu quelque chose de monstrueux dans la bouche d’une journaliste de BFMTV : « tous les participants de ce colloque sur l’art de blasphémer. ».. etc au lieu de « l’art de la caricature ».

      lapsus ? ou simple cafouillage ?

      15/02/2015 à 18 h 14 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        à mon avis , si les propos que vous rapportez ont été effectivement tenus, il s ‘agit bien d’ un  » lapsus  » révélateur : le Droit au Blasphème … il serait intéressant de savoir si ce  » Droit  » s’ applique avec la même  » intensité  » et surtout … une identique  » fréquence  » à toutes les Religions, l’ affaire Siné m’ en faisant fortement douter

        P.S. pour ce qui est des  » victimes  » je n’ avais pas à ce moment les dernières données précises de l’ enquête

        16/02/2015 à 8 h 59 min
        • euréka Répondre

          Peut-être ai-je mal entendu quoique si vous googlez lapsus journaliste BFMTV art de blasphèmer, il semble que je ne sois pas la seule à l’avoir entendu.

          La confusion arrive vite puisque le théme du colloque était « le blasphème, l’art et la liberté d’expression »
          peut-être organisé à l’instigation des Français puisque l’ambassadeur de France s’y trouvait.
          On commence à en avoir assez de la récup honteuse qui est faite de la tuerie à Charlie Hebdo.

          Quinctius que pensez-vous qu’il puisse arriver dans ce moyen-orient ?
          Et pensez-vous que son explosion possible prépare au grand Israël ?

          16/02/2015 à 14 h 08 min
  • euréka Répondre

    « la radicale, irréfutable et absolue différence de nature entre Mahomet, ce politique totalitaire et législateur impitoyable, ce guerrier cruel et massacreur, et la personne du Christ qui n’est que foi et amour. »

    Les adeptes de Mahomet sont dans l’imitation du prophète, c’est-à-dire qu’ils massacrent. Encore hier au Danemark.
    A comparer avec le commandement de Jésus :

    « « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

    15/02/2015 à 12 h 34 min
    • Jaures Répondre

      Les chrétiens se massacrent également, eureka.
      Encore hier en Ukraine. Les belles paroles ne pèsent guère. Bien vite les intérêts collectifs et particuliers prennent le dessus et ce quelle que soit la religion.

      15/02/2015 à 14 h 20 min
  • martelentête Répondre

    Mahomet a existé, ses poils de c.. sont exposés au PALAIS DE TOPKAPI (Topkapi Sarayi) d’Istamboul !!!

    14/02/2015 à 22 h 06 min
  • BRENUS Répondre

    Le sac a m..de JOJO a encore trouvé le moyen de rajouter sa fiente sur ce commentaire. Dire que certains se plaignent de ce que le « modérateur » mette leur commentaire à la poubelle!

    14/02/2015 à 19 h 18 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      il n’ y a plus de » modérateur  » sur le blog; toute production  » intellectuelle  » est acceptée sans filtre … ce qui risque un jour de poser des problèmes ( judiciaires ) aux  » 4V²  » d’ autant que @ Jaurès est un expert dans l’ art de faire bouillonner les  » cerveaux « , piège dans lequel vous tombez …. de façon …. grossière !

      15/02/2015 à 8 h 19 min
      • euréka Répondre

        Il y a bien un modérateur puisqu’un de mes posts avait disparu, puis réaparu mais se trouve TOUJOURS EN ATTENTE DE VALIDATION DEPUIS 48 H.

        15/02/2015 à 12 h 38 min
  • huguo Répondre

    le pouvoir politique et le pouvoir religieux ont toujours marchè ensemble pour tondre les moutons,et quant ils n’ont plus de laine,les envoyer a l’abattoir .

    14/02/2015 à 18 h 29 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    les 4 occupants de l’ appartement marseillais où ont été découverts les Kala et le cannabis ont été remis en liberté sans être inculpés  » fautes de preuves de traces génétiques sur les objets saisis  » :

    – un : ils [ les objets ] avaient du subir une  » pasteurisation  » poussée puis soigneusement emballés

    – deux : les non-coupables sont :

    – deux  » Russes  » ( originaires de Tchétchènie, du Daguestan ? )

    – deux Albanais ( originaires du Kosovo ? )

    14/02/2015 à 9 h 48 min
    • euréka Répondre

      de  » fortes probabilités » pour que ce soient encore des musulmans,
      Je prends des précautions sinon Jaurès le nettoyeur va encore corriger le tir.

      15/02/2015 à 18 h 18 min
  • partage Répondre

    Parce que Dieu, lui existe, bien sur, nous en avons la preuve tous les jours, depuis plus de 2000ans, il s’est si souvent montré et nous a tant prouvé qu’il était bon, intelligent et visionnaire.
    Les religions, quelles qu’elles soient, ne sont que contes de fées pour adultes et origine de monstruosité et de tortures (voir la religion chrétienne il y a 600a et plus, l’inquisition, pilotée par le pape était, bien sur, d’une douceur extrême.
    Actuellement, les sectes musulmanes qui font fureur, ne sont pas plus cruelles, et la religion musulmane a un peu pus de 600a de moins que la religion catholique, tout est normal.

    14/02/2015 à 8 h 44 min
    • John Pasqual Répondre

      l’inquisition espagnole était essentiellement une affaire… espagnole. Torquemada dépendait du couple royal, peu du pape, qui a finalement regretté d’avoir donné son accord à la demande Espagnole . L’inquisition Espagnole était une période sombre et l’Eglise n’aurait pas du s’en mêler, mais notons tout de même que cette justice était très douce comparée à la justice laïque de l’époque. Lire à ce sujet l’excellent livre de Jean Sevilla et de quelques autres historiens sur cette affaire.

      14/02/2015 à 10 h 25 min
      • euréka Répondre

        L’inquisition espagnole ne fut pas une réaction à l’occupation musulmane. La reconquista avait requis 7 siècles !!!! Tous les musulmans avaient été expulsés par décret en 1492.

        Les seuls musulmans autorisés à rester en Espagne furent ceux qui se convertirent à la religion catholique. Et l’inquisition ne s’appliqua qu’à ceux qui étaient suspectés d’être de » faux chrétiens », c’est-à-dire convertis mais continuant à observer les rites musulmans en cachette.

        L’erreur est de croire que l’inquisition s’appliquait à tous les juifs et tous les musulmans. C’est faux.
        De plus l’Inquisition pour cause de foi ne s’est pas opérée à l’aveugle. Il y avait des règles strictes à observer.. On dit même qu’elle a posé des principes de droit qui perdurent encore dans le droit espagnol et allemand.
        Le procès inquisitorial était régi par le droit canonique, lui-même basé sur le droitt romain et constituait un fonds juridique commun à toue l’Europe.

        Il ne faut donc pas croire que le procès inquisitorial pour cause de foi n’était comme l’affirme Jaurès qu’une monstruosité et une débauche de barbarie !
        Ce qui se passe dans les prisons américaines notamment Guantanamo est bien plus opaque.

        http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/casa_0076-230x_1987_num_23_1_2492

        Les faux chrétiens conversos étaient considérés à juste titre comme des traîtres car la plupart entretenaient des relations plus ou moins étroites avec des émissaires de l’empire ottoman.
        Et que fait-on aux traîtres ? A votre avis ?

        De plus « IL N’Y AVAIT PAS UN MAIS DES PROBLEMES MORISQUES  » comme l’affirmait Fernand Braudel.

        http://cdlm.revues.org/4945

        14/02/2015 à 12 h 44 min
      • euréka Répondre

        INCROYABLE !!!!

        Le modérateur de ce blog a refusé un de mes commentaires sur l’inquisition espagnoles dont furent victimes les juifs et les morisques.

        14/02/2015 à 16 h 03 min
        • John pasqual Répondre

          Pour rappel l’inquisition ne concernait pas les juifs mais les convertos uniquement

          14/02/2015 à 20 h 54 min
          • euréka

            Mais bien sûr que si. Les juifs (marranes) ont souffert de l’inquisition. Les marranes qui se sont réfugiés en Amérique ont été pourchassés jusque là bas, vu que l’Espagne avait des colonies sur ce continent.
            Dans l’Espagne de l’Inquisition LES JUIFS CONVERTIS furent poursuivis .lorsqu’ils revenaient au judaïsme.
            Même s’il est vrai que les Papes Clément III et Grégoire IX ont protégé les juifs en interdisant formellement qu’on leur fasse du mal.

            14/02/2015 à 23 h 38 min
          • euréka

            @ John pasqual

            « En ce qui concerne l’Inquisition espagnole, fondée beaucoup plus tardivement que l’Inquisition médiévale, en 1478, elle ne s’adresse également qu’aux Chrétiens. Cependant, en Espagne, les choses sont plus complexes. Trois communautés cohabitent, qui se détestent cordialement : les Juifs, les conversos (Juifs convertis au Christianisme) et les ‘’vieux chrétiens’’ (par opposition aux conversos). Les ‘’vieux Chrétiens’’ reprochent aux conversos des conversions de façade. Les Juifs, quant à eux, reprochent aux conversos d’avoir trahi leur religion d’origine. Les conversos reprochent aux deux autres camps de les mépriser (de les discriminer comme on dirait aujourd’hui). C’est dans ce contexte explosif que les conversos font pression sur les souverains espagnols Isabelle et Ferdinand pour qu’ils demandent au Pape de mettre en place une Inquisition, afin de prouver l’authenticité de leur foi ! Le plus actif de ces conversos est Pablo de Santa Maria, un ancien rabbin devenu évêque de Burgos. Les masses populaires de ‘‘vieux Chrétiens’’ veulent aussi que les conversos fassent leurs preuves. Ainsi, si de nombreux ‘’Juifs’’ sont passés devant l’Inquisition espagnole, ce sont en fait des conversos, donc des Chrétiens à part entière, abusivement nommés ‘’Juifs’’ par des ‘’vieux Chrétiens’’ méfiants. Notons au passage que le fameux Torquemada ainsi que Sainte Thérèse d’Avila sont issus de familles de conversos »

            http://www.linquisitionpourlesnuls.com/2012/07/46/linquisition-et-les-juifs/

            Eh bien j’en apprends des choses.!!! Le blog « l’Inquisition pour les Nuls » c’est pour moi.

            14/02/2015 à 23 h 49 min
          • John Pasqual

            @eureka
            merci pour votre rappel historique. En effet, les juifs en tant que tels n’étaient pas la « cible » des dominicains qui se reconnaissaient comme incompétents pour les juger. Seuls les juifs convertis au catholicisme, soupçonnés d’avoir une « double vie » pouvaient être inquiétés. L’Eglise catholique a souvent protégé les juifs, jusqu’à Pie 12, très injustement accusé. A comparer à l’attitude de Voltaire, incroyable antisémite au sens raciste du terme et de nos lumières dont il faudra bien un jour faire la « lumière critique » sur ce sujet. Comme pour l’Islam.

            16/02/2015 à 19 h 01 min
          • euréka

            @ John pasqual

            Je réponds à votre tout dernier message. C’est vous qui aviez raison. L’inquisition ne concernait pas les juifs mais uniquement les convertis au catholicisme. Ceux qui avaient refusé la conversion partirent au Décret d’expulsion de 1492, soit pour une destination dans l’empire ottoman soit en Berbérie (maghreb surtout Tunisie et Maroc, moins nombreux pour l’Algérie)

            Les historiens rappellent que les juifs maranes et les morisques ne furent pas les seuls à pâtir de l’exil puisque l’Espagne a connu plusieurs vagues d’expulsions., ce qui porte au total plusieurs millions de personnes qui furent déplacées. Successivement : les partisans de Charles d’Autriche 1701-1715, puis les catholiques hétérodoxes, puis les jésuites en 1707, puis 500 000 républicains en 1939.
            C’étaient toutes des expulsions d’Espagnols par les Espagnols si on excepte les morisques et les juifs.

            Et puis il y a eu cette Loi de « limpiezz.

            16/02/2015 à 20 h 10 min
          • euréka

            @ john Pasqual

            Suite… l’ignominie de cette loi de limpiezza de sangre, abolie récemment , une véritable obsession qui faisait de chaque espagnol un suspect possible de lignée entâchée par une ascendance juive ou maure.
            L’équivalent chez nous des lois juives de Pétain quii confisquaient des biens juifs et leur interdisaient certaines professions.
            Il faut un instant se mettre à la place de ceux qui ne pouvaient pas se prévaloir d’un certificat de « pureté de sang » .Longtemps les Papes ont défendu les « conversos » mais ils finirent par reconnaître la légitimité des statuts de pureté de sang. Les familles qui avaient des lignages entâchés furent amenées à « acheter » de faux arbres généaloqiques, et à soudoyer les Seigneurs dont ils dépendaient. bref ignobles tripatouillages !

            « tout prétendant aux prébendes du chapitre cathédral de Tolède devait prouver la pureté de son ascendance. Dès lors, cette condition s’étendit à la plupart des institutions du temps : chapitres cathédraux, ordres religieux militaires, Inquisition, couvents et monastères prestigieux, universités ; puis au XVIIe siècle, aux confréries, aux métiers d’artisans, aux corps de ville. Malgré l’opposition d’Ignace de Loyola, les Jésuites eux-mêmes exigèrent des statuts de pureté de sang à partir de 1593 »

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Limpieza_de_sangre.

            16/02/2015 à 20 h 42 min
    • Millet antoine Répondre

      C’est fou ce que j’ai tous les jours comme preuves de l’existance de Dieu!!! Poil au ……

      14/02/2015 à 14 h 24 min
  • euréka Répondre

    Un éminent intellectuel saoudien explique pourquoi il est interdit aux femmes de conduire une voiture : c’est pour la protéger du viol.

    C’est-à-dire ? Le spectacle d’une femme au volant provoquerait-elle la concupiscence des prédateurs sexuels ?
    J’ai vraiment du mal avec les Arabes.

    13/02/2015 à 16 h 23 min
    • Jaures Répondre

      On peut être arabe et juif, chrétien ou athée.
      Et pas besoin d’être arabe pour être un fieffé phallocrate.
      « Femme au volant, mort au tournant » n’est pas un proverbe arabe (ou pas seulement) et l’actualité nous montre que des gens bien de chez nous n’ont pas plus de considération pour les femmes que pour une poêle à frire.

      13/02/2015 à 17 h 25 min
      • Kikounache Répondre

        Certes, comme vous le dites : « des gens bien de chez nous »… Mais ce n’est heureusement pas institué par la loi, et ça fait tout de même une petite différence, non ?…

        13/02/2015 à 17 h 56 min
      • euréka Répondre

        « On peut être arabe et juif, chrétien ou athée »

        Est-ce ce que j’ai prétendu dans mon précédent message ? Vous commencez à me gonfler grave , vous.

        13/02/2015 à 20 h 56 min
        • euréka Répondre

          je voulais dire « ai-je prétendu le contraire ? » lol

          Arrêtez de jouer à l’inquisiteur toujours à traquer la virgule ou le point qui manque. beurk

          13/02/2015 à 21 h 00 min
      • kouroutien Répondre

        Jaurès, encore une fois vos propos sont décevants, ainsi c’est ce que vous pensez des femmes ? Femme au volant, mort au tournant ? êtes vous marié Jaurès, ? avez vous des filles ? des sœurs ? et votre gentille Maman Jaurès que doivent elles penser de vous ??? que vous êtes un faitout une casserole ??

        14/02/2015 à 0 h 40 min
        • euréka Répondre

          @kouroutien

          Proverbe pied noir « chaque marmite a son couvercle »

          14/02/2015 à 2 h 32 min
        • Jaures Répondre

          Kouroutien, merci de me lire attentivement avant de commenter mes propos qui disent exactement le contraire de ce que vous avancez.
          Vous avez droit à deux essais.

          14/02/2015 à 13 h 22 min
          • michadri

            Toujours aussi con jaurès .en Ukraine c’est un combat entre la dictature européiste et poutine.L’islam est une saloperie qui fout la merde partout ou elle s’installe et la seule solution est d’éradiquer ce cancer de la surface de la terre.

            16/02/2015 à 22 h 52 min
          • Jaures

            Les conflits ont toujours de multiples causes. La principale étant de garder pouvoir et privilèges.
            Eradiquer une religion comprenant 1 milliard et demi de fidèles ?
            Et comment vous y prendriez-vous ?
            Pour les maladies, il n’est pas efficient de vouloir supprimer le virus. L’important est de le neutraliser par un vaccin.
            Pour les religions, le vaccin s’appelle la laïcité.

            17/02/2015 à 10 h 30 min
  • Oxydent75 Répondre

    Il faut arrêter avec Mahomet.
    Il remplit (et pourrit) notre champ culturel depuis trop longtemps et sert de diversion. A trop parler de ce pseudo-prophète, à tenter de démontrer qu’il est, a été, n’a pas été ou n’est pas, dans l’espoir (fantasme) que les fanatiques réviseront leur lecture du coran on oublie ou néglige de renforcer nos références culturelles occidentales, de les valoriser et de les implanter dans la tête de nos gosses.
    Même ces tarés n’y croient pas. Il n’est qu’un prétexte à leur djihad et un écran à l’insémination de l’islam en Europe… et ailleurs.

    13/02/2015 à 10 h 21 min
    • frei Répondre

      Oui , ce serait bien de pouvoir arrêter ave l’imposteur qu’est , selon moi, MAHOMET .Malheureusement 1.5 Milliards d’humains sont endoctrinés pour suivre ses lois criminelles et , toujours selon moi , d’inspiration diabolique .Il nous appartient en conséquence et dans la mesure de nos possibilités de dénoncer ce qui est la plus grande supercherie de tous les temps .Cela dit , d’accord avec vous pour dire que nous devons en priorité transmettre nos valeurs .

      13/02/2015 à 16 h 33 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      parce que il existerait des  » Prophètes  » qui ne soient pas des  » pseudo-prophètes  » et qui auraient le label d ‘ authenticité ?

      14/02/2015 à 9 h 14 min
      • Oxydent75 Répondre

        Oui Jaurès !

        14/02/2015 à 14 h 32 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          c’ est plutôt un  » retro-phét « e qui nous prédit le passé …  » recomposé  » par ses soins

          16/02/2015 à 16 h 32 min
  • Millet antoine Répondre

    Jésus Christ ,Mahomet pas de preuve historique.ce qui prouve qu’il y a un grand avenir pour les politiques.les fidèles’ en troupeau sont toujours prêt a croire toute les fariboles les plus invraisemblable.c’est à désespérer de l’´humanité’´……

    13/02/2015 à 10 h 09 min
    • frei Répondre

      Désolé de vous décevoir : l’existence historique de Jésus de Nazareth est au contraire parfaitement documentée par les historiens .Je vous suggère par exemple la lecture du livre de Jean Christian PETITFILS (« Jésus ») A noter que la recherche sur les origines du christianisme est libre alors que celle sur les origines de l’islam rencontre , jusqu’à aujourd’hui , de fort nombreux obstacles .

      13/02/2015 à 16 h 29 min
      • Jaures Répondre

        Exact, Frei, l’existence de Jésus de Nazareth est corroborée par de nombreux témoignages qui se recoupent.
        Il est intéressant de voir que les témoins de l’époque parlent des chrétiens comme certains sur ce blog des musulmans: « Il livra aux supplices les Chrétiens, race adonnée à une superstition coupable » (Suétone).

        13/02/2015 à 17 h 35 min
    • Caillou Répondre

      Sans connaissances il est préférable de se taire ! Cela évite de passer pour un prétentieux, inculte de surcroît !

      13/02/2015 à 17 h 37 min
      • Caillou Répondre

        Ceci en réponse à Millet antoine bien sûr!

        13/02/2015 à 17 h 39 min
  • John Pasqual Répondre

    Frei a raison de préciser les doutes nombreux sur non pas l’existence de Mahomet mais sur la vérité du coran. Et en cela de rejoindre la conclusion de Mr Antony.
    Trop de découvertes récentes et d’études d’experts vont dans le sens d’une grande supercherie qui nous met mal à l’aise. Et pourtant ces experts vont à pas feutrés de peur des possibles retours de bâtons.
    En fait beaucoup de systèmes philosophico-religieux on fait, de leur plein gré ou forcés, leur autocritiques et en sont morts: communisme, nazisme, nombres de religions païennes. L’une l’a faite et en est sortie plutôt renforcée: le catholicisme.
    On en attend de même des 2 grandes dernières: l’Islam et les philosophes des lumières et ça pourrait-être sanglant. Attention dans les deux cas terrain miné car critique difficile et censurée par nos lois récentes;

    13/02/2015 à 9 h 52 min
    • Jaures Répondre

      Pensez-vous que les évangiles racontent une vérité historique ?
      Pour une religion, peu importe l’Histoire, seule compte la croyance. Comme les créationnistes qui affirment contre toute rationalité que le monde aurait été créé par Dieu il y a 7 000 ans.

      13/02/2015 à 17 h 38 min
      • Caillou Répondre

        Vous parlez-vous aussi sans connaissance Jaurès !

        13/02/2015 à 17 h 42 min
        • Jaures Répondre

          Affirmation péremptoire ! Expliquez-vous.

          13/02/2015 à 17 h 55 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        pensez vous que l’ Histoire  » raconte  » La Vérité ?

        16/02/2015 à 9 h 01 min
  • frei Répondre

    MAHOMET a existé et a été un personnage cruel et sanguinaire . Mais , ainsi que le Père GALLEZ et d’autres l’ont remarquablement PROUVE , il n’y a aucune révélation divine dans le Coran ; les croyances islamiques sont une resucée des textes de sectes millénaristes judéo chrétiennes .M.WALTER a clairement démontré que le Coran actuel a été rédigé par plusieurs dizaines d’auteurs différents sur une période de 3 siècles . Donc , MAHOMET , sur lequel il n’y a d’ailleurs pas de source historique autre que musulmane avant 800 , ne peut certainement pas être considéré comme un prophète authentique . Tout cela est parfaitement vérifiable …et , contrairement à ce que dit M.ANTONY , cela change tout : le principal argument des musulmans pour ne rien changer à leur idéologie criminelle est en effet qu’elle leur a directement été dictée par « la divinité » . Accessoirement cela ôte toute légitimité à la prétention des autorités islamiques de vouloir être traitées comme une religion « comme les autres « .

    13/02/2015 à 8 h 35 min
    • Jaures Répondre

      Toutes les religions monothéistes prétendent émaner de Dieu.
      De qui Moïse reçoit-il les 10 commandements ?
      De qui Jésus prétend-t-il être le fils ?
      Croire en la divinité du Coran n’est pas moins rationnel que croire que la mer rouge s’est ouverte devant Moïse ou que Jésus a ressuscité 3 jours après avoir été crucifié.

      13/02/2015 à 17 h 43 min
      • John Pasqual Répondre

        vous êtes bien dans l’air du temps: toute opinion est possible et comme elles se contredisent, aucune n’est vraie. Très constructif.

        13/02/2015 à 18 h 35 min
        • Jaures Répondre

          C’est que nous sommes là dans le domaine de la croyance.
          Comment convaincre quelqu’un qui croit ?
          Pour un adulte, croire au Père Noël est ridicule. Mais croire qu’un type a écrit un livre dicté par un ange, qu’un autre a fait s’ouvrir une mer ou bien qu’un troisième a ressuscité après avoir été exécuté c’est là du domaine de la foi.
          C’est ainsi.

          13/02/2015 à 21 h 03 min
          • John Pasqual

            beaucoup de gens croient au père Noël. et depuis pas mal de siècles. Mais si vous mettez Jésus, Mahomet, Moïse et le père Noël dans le même sac, vous n’irez pas loin. Vous vous limitez.

            14/02/2015 à 10 h 14 min
          • Jaures

            « Beaucoup de gens croient au Père Noël ». Vous parlez sans doute des moins de 10 ans ? Soyez sérieux !
            Mon parallèle avec le père Noël est qu’ il n’est pas moins rationnel d’y croire que ce qui est relaté dans les livres religieux.
            La différence, c’est toute l’organisation sociale qui s’est établie autour du culte, son lien au pouvoir, aux privilèges, aux richesses. Quand une secte réussit à s’accaparer le pouvoir spirituel et a exercer une influence prégnante sur le pouvoir temporel, elle devient une religion.

            14/02/2015 à 10 h 42 min
          • John pasqual

            Si je vous suis bien il vaut mieux croire au pere Noel qu’a Jesus Christ…

            14/02/2015 à 20 h 58 min
          • Jaures

            Il y a 3 aspects chez Jésus.
            Son historicité qui n’est plus contestée.
            Son enseignement à l’exclusion du récit, qui si l’on fait la synthèse des 3 évangiles, ressemble par bien des aspects aux paroles et textes de sagesse de Lao-Tseu, des 7 Sages, de Sénèque (« Lettres à Lucilius »), etc… et qu’on retrouve dans certains hadiths.
            Enfin, il y a le roman, ce qui est relaté dans les évangiles, avec son lot de miracles, et là, il n’y a en effet pas plus de raison d’y croire qu’au Père Noël.

            15/02/2015 à 10 h 45 min
          • Millet antoine

            L’historicité est toujours contesté sauf évidement par les chrétiens croyant ce qui n’est pas surprenant.cela n’empêche pas de revendiquer cette civilisation comme la mienne et de la revendiquer en debut de cette période d’attaques allogenes ce qui est un comble pour moi . Nécessite fait loi .

            15/02/2015 à 14 h 04 min
          • Jaures

            On peut toujours tout contester mais l’historicité de Jésus ne l’est plus guère par les historiens. Plus aucune recherche n’est effectué dans ce sens depuis des lustres.

            Il est d’autant plus facile de se reconnaître dans la civilisation chrétienne que, justement, elle ne l’est plus. Nous sommes dans une civilisation laïque où les chrétiens ont toute leur place mais uniquement comme l’une de ses composantes.
            C’est cette société laïque qu’il faut préserver, pas l’Ancien Régime qu’il faut restaurer.

            15/02/2015 à 14 h 26 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        en ce qui concerne la  » mer rouge  » on penche de plus en plus pour un phénomène naturel … tectonique … c’ est le propre de chaque Religion que de s ‘ attribuer des miracles en leur faveur, miracles qui ne sont en réalité que des phénomènes  » naturels  » ( le Déluge par exemple, les 7 plaies d’ Egypte etc …. )

        14/02/2015 à 13 h 18 min
      • euréka Répondre

        Qu’il y ait une autre vie après la mort, les grandes religions monothéistes le croient. Il y a un « après ».
        C’est même le fondement de la foi chrétienne.

        Quant aux autres; elles croient à la transmigration des âmes, à la métempsychose. Il suffit d’observer la nature pour savoir qu’après la mort, tout se transforme.

        15/02/2015 à 13 h 21 min
        • Jaures Répondre

          La question de la vie après la mort est une question spirituelle, pas exclusivement religieuse. La religion est une organisation sociale autour d’un culte. On peut croire en une vie après la mort sans appartenir à aucune religion.

          15/02/2015 à 14 h 39 min
          • euréka

            « On peut croire en une vie après la mort sans appartenir à aucune religion.

            N’importe quoi Jaurès !

            Toutes les spiritualités dépendent de leur environnement social. Même dans les sociétés les plus primitives. Non ?
            Les rites qui en découlent sont bien codifiés.
            Toutes ces croyances si elles n’ont pas de clergé, en ont l’équivalent, les sorciers, les grands prêtres, les initiés chamanes et autres marabouts, qui sont tout en haut de l’échelle sociale.

            15/02/2015 à 18 h 30 min
          • Jaures

            Non, eureka. Dans une société laïque, chaque croyant se crée sa propre religion. Ceux qui suivent un culte précis sont minoritaires. On se dit croyant mais on ne suis les préceptes d’aucune religion. C’est le règne du « non pratiquant » qui veut dire qu’on croit en un Dieu sans croire à la nécessité des rites.
            Or, ce sont ces rites et préceptes qui déterminent une religion.

            15/02/2015 à 20 h 20 min
          • euréka

            @ jaurès

            « Dans une société laïque, chaque croyant se crée sa propre religion. »
            Ah bon ? foutaise ! vous rejoignez l’abominable Peillon
            qui crée de toute pièce une nouvelle religion largement d’inspiration franc-maçonne et judaïque.
            Tiens, demain je v

            15/02/2015 à 20 h 43 min
          • Jaures

            Et à quelle religion appartient donc selon vous une personne qui croit en Dieu mais ne suit les sacrements, rites et préceptes d’aucune religion ?
            C’est là pourtant la majorité des croyants en pays laïcs, ceux qu’on nomme « non pratiquants ».
            Car que veut dire être membre d’une religion sans la pratiquer sinon que l’on croit en la Divinité mais pas au discours religieux ?

            16/02/2015 à 9 h 47 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    « Hélas pour l’heure comme dans les siècles écoulés, c’est la véracité de la non-existence de Mahomet qui n’existe pas! »

    ….Tout un article pour arriver à cette conclusion et exposer mon commentaire au filtre d’un modérateur. Tiens, demain on nous crée un ministère chargé des cultes et dans l’instant qui suit nous trouvons à son portillon une foultitude de mages prêts à en prendre les rênes en se crêpant le turban.

    12/02/2015 à 19 h 24 min
    • R. Ed. Répondre

      Pour le ministre chargé des cultes, cela existe déjà, pas besoin de le  » créer « .

      13/02/2015 à 10 h 18 min
      • R. Ed. Répondre

        Supprimé en 1912 , son attribution revient au ministère de l’intérieur. ( mais pas nommément  » cité  » )

        13/02/2015 à 10 h 26 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: