Massacre d’Oran

Posté le 12 juillet , 2019, 9:57
3 secs

Après 57 ans, personne ne parle du massacre d’Oran le 5 juillet 1962.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

6 Commentaires sur : Massacre d’Oran

  1. Alain PROTTE

    12 juillet 2019

    N’ayez crainte. On s’en souvient. Et nous n’avons pas oublié sous l’autorité de qui a pu se produire pareille infâmie.

    Répondre
  2. BRENUS

    12 juillet 2019

    @ LAVANDIN : que voulez vous ? Les “cousins sarrazins” de notre très cher Q.Q. ont des pulsions irrépressibles, comme hier à l’occasion du match de foot RCI ALGERIE ( qu’avons nous a voir, nous les les “aspros” dans ce bordel?) , où à Montpellier, un français de papier à jugé bon de se défouler sur une famille tranquille qui passait dans la rue, en tuant une personne, déglinguant un gosse sous l’emprise de sa connerie congénitale. Merci à toutes ces chances que nous ne demandons qu’a accueillir en leur offrant notre anus en prime, comme doit le souhaiter le dit Q.Q. – grand mémoriel des “atrocités françaises”. A Paris, ces chances pour la France en ont profité pour casser des vitrines de magasins de luxe : il n’y a pas de petit profit. Disons leur , tous ensemble, ON VOUS AIME et plus encore quand vous déglinguez les notres. Normal, nous sommes entrés dans l’ère de la culpabilité sans fin (dont eux se foutent comme de l’an 40). La preuve : dame AVIA du gouvernement ne parle que des insultes prononcées envers les blacks et jamais de celles envers les “lavabos”, insultent qui vont quand même jusqu’à proner l’élimination des leucodermes. Cette merde de “conrad” qui déverse ses ordures contre les autochtones doit lui convenir. Et si l’on ajuste jupiter qui adore renifler le “peuple original”, vous avez tout compris. Reflechissez à ce qu’il vous reste a faire, avant de vous faire écraser comme des merdes.

    Répondre
    • lavandin

      13 juillet 2019

      …….et la loi de cette ….. (gros mot) Laetitia Avia va nous interdire tout droit de réponse. Honte aux députés qui ont voté cette loi. L’on croyait que cet esprit de collaboration vichyste était disparu à jamais…….

      Répondre
  3. lavandin

    12 juillet 2019

    Le général KATZ, commandant de la Place d’ORAN , au courant de ce qui se préparait avait demandé des instructions auprès du gouvernement. Il lui fut répondu que c’était au FLN de faire d’assumer l’ordre (l’Algérie était indépendante depuis le 3 Juillet)
    A Nouvion, près de Perrégaux, les troupes du FLN avaient roulé des mécaniques devant la gendarmerie : un half -track fut envoyé au village pour les calmer

    Répondre
    • Françoise Nal

      15 juillet 2019

      Merci aux “4 Vérités” d’évoquer notre drame. Ce 5 juillet 1962 ne peut s’oublier, nous oranais avons tous perdu des parents et des amis – 3000 morts et disparus (dit par un membre du gouvernement de l’époque – De Broglie je crois), des chiffres différents donnés par d’autres personnes, peu importe ! L’horreur est là et nous avons vécu ce massacre de français innocents, hommes, femmes, enfants, tués dans des conditions ignobles, mis en esclavage pendant des années (dixit Boumediene) sans que la FRANCE, leur pays, intervienne sur le moment ou après. Nous vivons depuis 57 ans l’oubli, l’effacement de ce massacre. Le 30 août l’ONU commémore “les disparus” …. aucune cérémonie officielle en France, la France n’a pas de disparus ! Seules les associations de Français d’Algérie les honorent ce jour là !

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        15 juillet 2019

        Il faut croire que ce brave “peuple algérien” vivant en France en profitant grassement n’a pas encore assouvi sa haine de la France et des français puisqu’à l’occasion du 14 juillet à Paris certains de ces gens qui clament être fiers d’être algériens (tout en gardant soigneusement leurs “papiers” français pour aller à la soupe) ont bien craché encore une fois dans la dite soupe en insultant la France. Cela n’a semble t il pas dérangé cette “immense majorité musulmane désireuse de paix et de tolérance” mais qui n’intime jamais à leurs cousins – comme Q.C., par exemple – de mettre la pédale douce. C’est la compréhension à sens unique. Il ne vous reste plus qu’à pleurer régulièrement vos morts…. en attendant que nous ayons à pleurer les nôtres avec ces envahisseurs qui, de surcroit, se permettent de vouloir nous donner des leçons. (voir l’abruti du site qui ne cesse de baver contre ce qu’il appelle les “franchouillards”. Que je sache, personne ne lui a encore répliqué qu’il était un bledouillard, en l’invitant au retour dans son dit bled.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)