Nouveauté : Qu’a-t-on fait au Bon Dieu pour en arriver là?

Posté le 21 mai , 2019, 11:05
48 secs

Les Presses de la Délivrance viennent de publier «Qu’a-t-on fait au Bon Dieu pour en arriver là?». Ce recueil de chroniques des années 2017 et 2018 de notre ami, l’ambassadeur Christian Lambert, parcourt de nouvelles années de décadence française: la fin du quinquennat Hollande et le début du quinquennat Macron. Un festival de bon sens et de discours sans langue de bois!
248 pages. 22 €. À commander sur le site des 4 Vérités ou après du service abonnements (+5€ de port).

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

5 Commentaires sur : Nouveauté : Qu’a-t-on fait au Bon Dieu pour en arriver là?

  1. Alain PROTTE

    22 mai 2019

    Le satanisme s’est emparé du pouvoir.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      22 mai 2019

      Depuis la révolution française, nous sommes entrés progressivement dans L’ÈRE DE L’INVERSION, et nous sommes actuellement les témoins de son accélération !

      Ainsi, ce qui était auparavant Bien, …… [respect de la Vie, respect de la Famille, respect envers les Anciens, respect envers les Éducateurs, respect envers les Représentants de la Loi, respect envers les Croyances religieuses, … etc], …… est petit à petit devenu Mal ! …… et faire partie de celles et ceux qui se prévalent de ces types de conception c’est être ringard, archaïque, c’est avoir l’esprit fermé, appartenir au Moyen-Âge, …… voire être ‘’intégriste‘’, en dévoyant tout le sens de ce mot utilisé par ailleurs pour qualifier une catégorie exotique qui, à l’inverse, tue aveuglément !

      Aujourd’hui, …… l’avortement est érigé en « avancée sociale », …… la ‘’déchetterie‘’ de la vie est devenue « droit de choisir sa mort », …… la vieillesse est devenue un simple marché comme un autre et les Anciens sont appelés à terminer leurs vies dans des univers concentrationnaires à capitaux anonymes, …… les ‘’profs‘’ subissent la loi du nombre, …… les ‘’flics‘’ sont de plus en plus priés de laisser faire les malfrats, …… l’Église, ringardisée, culpabilisée à la marge, ostracisée, est attaquée de toutes parts à la moindre occasion, …… et faire partie de celles et ceux qui se complaisent dans ces types de conception c’est appartenir à la civilisation des prétendues lumières qui prône la supériorité de la Raison pure sur « l’obscurantisme de foi religieuse » !

      Tout ça, naturellement, finira un jour, et peut-être même bientôt car cela ne saurait durer indéfiniment, …… mais, le moment venu, ça ne nous inquiètera pas ! …… NOUS SAVONS DÉJÀ QUE NOUS ÉTIONS DANS LE BON CAMP !

      Répondre
  2. KAVULOMKAVOLOS

    21 mai 2019

    Aides toi. Le CIEL – ou DIEU – t’aidera !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      22 mai 2019

      Rappel utile, effectivement !

      Répondre
  3. Gérard Pierre

    21 mai 2019

    Qu’a-t-on fait au Bon Dieu pour en arriver là ?

    Si celui qui pose cette question n’est pas croyant, qu’il soit cohérent : …… il ne peut pas obtenir de réponse à une question qui, pour lui, ne se pose forcément pas ! …… puisque, par définition, pour lui, le « Bon Dieu » n’existe pas !

    S’il est peu ou prou croyant, alors qu’il se souvienne !

    Qu’il se souvienne que, dans son corpus de foi, le … « Bon Dieu » … a, entre autres, créé l’Homme LIBRE, et qu’à aucun moment Il n’a envisagé de lui reprendre cette Liberté, quand bien même l’Homme l’utiliserait mal.

    Qu’il se souvienne que, depuis cette funeste année 1789, l’Homme n’a pas cessé de foutre le « Bon Dieu » à la porte de partout : … de ses places, de ses rues, de ses écoles, de ses églises et de ses congrégations, de ses temples et de ses synagogues, de ses mouvements de jeunesse, de ses hôpitaux, de ses livres, de ses intentions et de ses préoccupations, …… et bientôt même de ses calendriers !

    Mais l’Homme a surtout foutu le « Bon Dieu » à la porte de son cœur et de son âme !

    Le « Bon Dieu » est un Gentleman ! …… Si on Le chasse, Il n’insiste pas ! …… Il s’en va !

    Mais que l’Homme ne Lui demande pas ensuite ce qu’il a pu Lui faire pour qu’il en arrive à ce triste constat ! …… La Liberté lui a été donnée pour qu’il parachève le monde ! …… L’Homme a, au contraire, choisi de le détruire !

    Que l’Homme assume alors son inconséquence, et qu’il n’accuse pas son Créateur de ne pas l’avoir entravé dans sa Liberté, … de mal faire !

    Y a-t-il un biologiste dans la salle ? …… On ne peut pas à la fois couper nos racines et bénéficier indéfiniment de la sève qu’elles nous procuraient !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)