Ouvrage: À mort le flic ! de Sébastien Jallamion

Posté le 05 septembre , 2017, 3:34
9 secs

Sébastien Jallamion, officier de police judiciaire, a été suspendu parce que, sur sa page Facebook (totalement déconnectée de sa vie professionnelle), il avait dénoncé l’islamisation de la France.
Cette histoire paraît invraisemblable dans une France où les attentats succèdent aux attentats, sans que quiconque, au sommet de l’État, semble s’en émouvoir – si ce n’est naturellement au cours de la désormais traditionnelle et si touchante cérémonie des peluches !
Il vient de raconter son calvaire judiciaire dans un petit livre édité par Riposte laïque et préfacé par Me Frédéric Pichon. Un livre à lire et à diffuser pour réveiller enfin les Français et pour soutenir ce policier courageux !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Acheter le livre ici :

8 Commentaires sur : Ouvrage: À mort le flic ! de Sébastien Jallamion

  1. quinctius cincinnatus

    5 septembre 2017

    encore un apparatchik socialiste victime de violences urbaines … nocturnes : J.-F. Placé … c’ est bien ! ça n’ arrive pas qu’ aux autres !

    mais le sénateur veut nous faire accroire via le media que cette agression serait plus ou moins d’ origine politique ! crapuleuse avec un zeste de racisme anti-jaune je veux bien mais politique allons donc ; du coup il pense arrêter la politique : tant mieux !

    de toute façon ce ” banquier ” retrouvera facilement un job chez les voleurs financiers ses véritables amis , ce qui lui évitera une déculotté aux sénatoriales

    Répondre
  2. lama65

    5 septembre 2017

    Est ce que les Français vont se réveiller ?pas facile ,surtout quand nous voyons que même les journalistes sont bâillonnés

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 septembre 2017

      vous trouvez que les journalistes sont bâillonnés, vous ? personnellement je les trouvent plutôt comme les dociles portes voix de leurs maîtres !

      Répondre
      • lavandin

        7 septembre 2017

        certes un grand nombre sont dociles, se censurent volontairement, masquent parfois la vérité ou n’y connaissent rien, mais il faut reconnaître que ceux qui osent dire la vérité, qui sortent du politiquement correct, dont les idées et opinions sortent du discours officiel, se retrouvent devant les juges, diligentés soit par des politiques qui se sentent visés, soit par des “associations” grassement rénumérées par l’Etat pour exercer la censure . Comme la démocratie est par définition la pluralité des idées et des expressions on peut affirmer qu’aujourd’hui que la France n’est plus une démocratie

        Répondre
    • vozuti

      6 septembre 2017

      les journalistes sont des lèche-culs professionnels, recrutés pour leur savoir faire dans cette activité dégoutante,très habiles également pour lyncher un adversaire de leur maitre.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 septembre 2017

        les troubles dans le jugement des ” journalistes ” et des lecteurs des ” 4 Vérités ” expliquent , ne serait ce qu’ en partie, l’ état de ” LaDroite ” … il y a de la … pédagogie à faire comme on aime à dire dans les media

        Répondre
      • Marie-José TRIVIDIC

        10 septembre 2017

        Diantre OUI ! Des lèche-babouches, des cire-pompes de la 1ère heure comme sous Hitler : propagande +++

        Répondre
    • Marie-José TRIVIDIC

      10 septembre 2017

      Ils sont surtout recrutés car grosses fayotes sans neurone et culture …..

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)