Ouvrage : Au secours des chrétiens d’Orient de Charlotte d’Ornellas

Posté le avril 30, 2019, 10:27
6 secs

La jeune association SOS Chrétiens d’Orient, montée par Charles de Meyer et Benjamin Blanchard, fait partie des plus belles réussites des dernières années, envoyant chaque année des dizaines de volontaires français aider concrètement les chrétiens d’Orient – perpétuels oubliés de l’aide internationale. Comme de bien entendu, elle a été copieusement attaquée par les « bien-pensants ». Et c’est en partie pour répondre à ces attaques que Charlotte d’Ornellas, journaliste à «Valeurs actuelles » et connaissant bien le Proche-Orient, a décidé d’interroger les deux fondateurs sur les débuts de l’association, sur leurs objectifs, leur façon de travailler …
Un beau témoignage pour une belle œuvre!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Une réponse à l'article : Ouvrage : Au secours des chrétiens d’Orient de Charlotte d’Ornellas

  1. KAVULOMKAVULOS

    04/05/2019

    En même temps ‘selon l’expression qui fait florès’, à Paris, le 30 avril, une femme et sa fille qui attendaient à un arrêt de bus ont vu celui-ci passer sans s’arrêter, puis stopper un peu plus loin à un feux rouge . Les deux femmes arrivent en courant, toquent sur la porte du bus pour demander au chauffeur qu’il ouvre la porte et pourquoi il a refusé de faire son boulot. Le chauffeur ( non inconnu, naturellement) leurs répond qu’elles n’ont qu’à s’habiller correctement : elles portaient des robes et pas des pantalons et moins encore le scaphandre muzzien. Le père de la fille a fait connaitre la situation sur son réseau social, mais l’info a été très vite effacée par le réseau courageux mais téméraire. Le père a l’intention de porter plainte contre la RATP pour qu’elle intervienne. Voila où nous en sommes après le refus de la même RATP de laisser en place les affiches concernant les chrétiens d’orient dans le métro. Un de mes filleuls travaille dans cette boite et ce qu’il m’en raconte n’est pas triste, y compris lorsqu’il s’est fait cracher à la gueule par un non leucoderme, sans billet et qui exigeait, lui, que l’on s’arrête non pas aux endroits prévus, mais là où il le voulait. Ca s’est terminé sur le trottoir et pour une fois le conducteur à gagné. Le « passager » voulait déposer plainte mais tous les clients du bus ont râlé et dit qu’ils témoigneraient contre le cracheur. Le chauffeur a été pressé de ne pas déposer plainte à son tour et a négocié un autre poste que conducteur sur la partie merdique de la pc parisienne est – pour les incrédules et les fgaux-culs, allez donc y faire un sot surtout de nuit- Voila où nous en sommes et dire que certains tressent les louanges des muzz même sur ce site. Et comme l’à écrit récemment une dame en commentaire à l’intention des jeunes: « tirez vous » de ce pays qui est devenu un capharnaüm. Entre temps, bon courage à Charlotte qui, en plus d’être agréable à regarder, a aussi les deux pieds sur terre, ce qui lui vaut souvent la hargne de pétasses gauchistes à la TV.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)