Ouvrage : Chronique de l’islamisation ordinaire de la France de François Billot de Lochner

Posté le 05 décembre , 2017, 4:21
7 secs

Notre ami François Billot de Lochner vient de publier un livre courageux sur l’islamisation de la France. La plupart des commentateurs ne parlent que des attentats, mais sans jamais prêter attention au fait que ces derniers ne représentent que l’une des stratégies pour islamiser la France. Parallèlement au terrorisme, nous assistons à une prise de contrôle de l’espace public par les lois et coutumes islamiques, du foulard à la viande  halal, en passant par les prières de rue ou l’instauration d’une représentation de « l’islam de France », très largement influencée par les frères musulmans.

Il est urgent de se réveiller. Sans quoi la France sera islamique avant longtemps.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Un commentaire sur : Ouvrage : Chronique de l’islamisation ordinaire de la France de François Billot de Lochner

  1. Hilarion

    15 décembre 2017

    Un reportage du Lundi 11 Décembre sur la deuxième chaîne dénonçait les viols dont étaient victimes les opposantes au régime Syrien. Le viol en temps de guerre n’est hélas pas une nouveauté. Mais là ou le drame s’ajoute au drame, c’est le sort réservé par la famille et l’entourage à ces malheureuses lorsqu’elles ont eu la chance de sortir vivantes des griffes de leurs bourreaux. Bien que victimes de viols et souvent de tortures, elles sont exclues de toute vie sociale, séparées de leurs enfants, répudiées par leurs maris, bannies par leur entourage, réfugiées dans des camps alors qu’elles sont déjà détruites moralement et aussi souvent physiquement. Alors que c’est avec la plus grande compassion et attention qu’elles devraient être accueillies, elles sont rejetées par un comportement ou l’irrationnel (criminaliser une victime !!!) le dispute à l’inhumanité. Voilà une attitude (culturelle ?) qui nous est fort heureusement étrangère en occident. Mais voilà surtout dévoilé que la femme orientale musulmane est un objet sans valeur humaine sauf à se conformer et à subir les affres d’une société névrosée ou une victime se trouve punie parce qu’elle est victime. Cette démonstration nous montre le fossé qui sépare deux monde, l’un borné, incapable de la moindre compassion à l’égard d’une victime frappée “d’impureté” un un monde au substrat chrétien ou la compassion, (poussée, elle quelques fois jusqu’à la névrose!) nous fait accepter toute demande en refuge aussi peut fondée soit-elle. Ce fossé entre deux mondes explique aussi des événements odieux comme ceux de Cologne ou des mâles en rut se croient autorisés à n’importe quoi à l’égard des femmes qui ne sont pour eux que des proies et objets du plus profond mépris. Qui ne se souvient que le nazisme procédait aussi d’un sentiment de supériorité avec en contrepartie le mépris à l’égard de celui qu’il considérait comme inférieur. Dans le cas Syrien évoqué, ce mépris semble concerner la moitié de l’humanité puisqu’il s’agit des femmes.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)