Ouvrage : « Faux témoignages » de Rodney Stark

Posté le octobre 21, 2019, 3:32
4 secs

Rodney Stark, universitaire américain, explore depuis de nombreuses années les relations entre le christianisme et l’essor de la civilisation occidentale. Dans ce nouvel ouvrage, il examine les préjugés anticatholiques selon lesquels le christianisme aurait été un obstacle au développement de cette civilisation occidentale, de la raison, de la science et des droits de l’homme. Stark montre, à l’aide des plus récentes recherches historiques, que c’est le contraire qui est vrai : la raison fondamentale pour laquelle ces caractéristiques se sont développées précisément en Occident tient au rôle que le christianisme a joué dans notre civilisation. Un renversement de perspective particulièrement stimulant.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

2 réponses à l'article : Ouvrage : « Faux témoignages » de Rodney Stark

  1. BRENUS

    04/11/2019

    A propos du titre de l’ouvrage « faux témoignages », je m’interroge sur l’objectivité et la sincèrité de l’émission de ce dimanche soir sur la « 5 », concernant les appelés et la guerre d’algérie. J’ai beaucoup zappé, car, trop souvent, les « témoins » dont je me demande si certains en sont réellement ont fini par ma gonfler. En particulier ceux (peut être des cocos qui auraient tiré dans le dos de leurs potes s’ils n’avaient pas craint de subir le même traitement ou d’ex porteurs de valises du FLN) qui 60 ans après, vous expliquent presque qu’ils font encore des cauchemards de culpabilité la nuit. A moins que ces gus n’aient commis des saloperies immondes, je ne voie pas de raison de pleurnicher – ou faire semblant – à ce point.
    J’ai eu le désavantage de me farcir une grande partie de mes 27 mois de service militaire en tant qu’appelé en algérie-kabylie, payé 0.3 francs par jour pour m’acheter mon savon et mon dentifrice – merci la France – tandis que les militaires de carrière (sous off et autres), eux, passaient à la caisse et souhaitaient pour beaucoup que ça dure, se foutant totalement de la troupe, comme maintenant les bourges actuels se foutent des « populistes ».
    Nous étions nourris comme des porcs et bons à toutes les corvées ce qui n’était pas le cas des « gradès » même les plus merdiques.
    Mais ce genre de documentaire bien orienté, c’est se moquer du monde et cela frise le « faux témoignage. Il est vrai que je n’ai tué personne et que je suis mal placé pour parler, mais si j’avais vu des copains à terre avec le « sourire kabyle » et les couilles dans la bouche, je suis certain que je n’aurais pas hésité à faire ce que l’on appelait « la corvée de bois » avec des égorgeurs prisonniers si on me l’avait demandé – et sans remords- . La seule chose que je me suis autorisé a été de mettre mon pied au cul d’une moukère d’un bled lunaire dans lequel aucun français autre qu’un instituteur n’avait foutu les pieds, à qui l’armée apportait des sacs de semoule cadeau et qui m’a balancé une pierre sur la gueule en passant alors que je ne lui demandait rien. Comme je chaussais des pataugas en toile, elle n’a pas du avoir très mal au cul.
    Ceci posé, dès après le débarquement à Alger avec destination kabylie, je me suis demandé ce que nous venions réellement foutre dans un pays hostile à mes yeux avec des gens qui, pour la grande majorité, nous détestaient, même si nous avions été – à nos frais – les modernisateurs de ces gourbis. Il eut mieux valut rapatrier de suite les européens et nous tirer en pratiquant la politique de la terre brulée, au lieu de s’imaginer pouvoir faire quelque chose avec ça. Maintenant, les colons chez nous ce sont eux et ils nous emmerdent constamment. A quand un FLN F (pour France).

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    02/11/2019

    Les Catholiques sont les bouc-émissaires des vertus que leurs adversaires ne pratiquent pas ! …… vertus que, de surcroît, ces adversaires ne revendiquent surtout pas pour eux-mêmes !

    Que reprochent aux Catholiques leurs détracteurs ? …… sinon de n’être point absolument Parfaits !

    Rien que ça, mais tout ça !

    Or, s’il suffisait d’avoir reçu le Sacrement de Baptême pour devenir Parfait, …… s’il suffisait d’avoir reçu l’enseignement des Évangiles comme on reçoit un cadeau un jour de fête, …… s’il suffisait de se rendre chaque dimanche à l’office dominical pour écouter la « Bonne Parole », …… il y a bien longtemps que le règne de Dieu serait descendu sur la terre et que Sa volonté serait réalisée en ce monde ! ……

    Il y a longtemps que l’homme aurait accompli sa Conversion et instauré un nouvel Eden !

    Or, force est d’admettre que nous n’en sommes encore pas encore tout à fait là !

    Est-ce à dire pour autant que c’est peine perdue ?

    Non ! …… Le Chemin est long ! …… mais ce n’est pas tant la longueur du Chemin qui importe que la façon dont on y chemine !

    Pierre Teilhard de Chardin, …… tout à la fois scientifique et philosophe, (sans pour autant avoir prétendu faire œuvre de théologien), …… parlant de ce Chemin qu’il nommait « de l’Alpha à l’Oméga », reconnaissait que, depuis ses origines, l’humanité avait progressé en Sagesse, notamment depuis son passage du polythéisme au monothéisme.

    Mais, le temps de Dieu n’est pas celui de l’Homme.

    La Révélation peut sembler contrariante aux yeux des candidats à leur propre « divinisation ».

    Les tenants de « la supériorité de la raison pure sur l’obscurantisme de la foi » sont en marche depuis plus de deux siècles pour détricoter, par le mensonge, ce que dix-huit siècles de Christianisme ont patiemment élaboré, pierre par pierre, et ce que les deux siècles suivants ont tenté de consolider avec plus ou moins de bonheur !

    Nicolás Gómez Dávila, philosophe et moraliste colombien auquel j’aime parfois me référer, …… et qui a entre autres écrit à juste titre : « Il ne faut pas désespérer de l’athée, tant qu’il n’adore pas l’homme. », …… posait la question : « Qu’est la philosophie pour le Catholique sinon la manière dont son intelligence vit sa foi? »

    Sa question se situe précisément à contre-pied du postulat du siècle dit des lumières ! …… Si l’on y regarde de près, comment peut-on, intellectuellement parlant, prétendre mettre en route la Raison Pure alors même qu’avant d’avoir actionné cette même Raison Pure « on » fixe d’avance la conclusion du raisonnement non conduit : … l’obscurantisme de la foi ?

    Il n’y a rien qui choque, là ?

    Si cela ne procède pas du parti pris, … et non de la Raison pure, …… qu’on me le démontre !

    En attendant, que les adeptes des clubs de réflexion discrets, pour ne pas dire occultes, ceux qui téléguident dans l’ombre les gouvernants qui n’ont à la bouche que le mot de transparence, ne s’illusionnent pas trop ! …… leur apparente victoire est éphémère. Elle n’a que la consistance du vide qu’ils créent patiemment eux-mêmes et sur lequel ils s’appuient, sans avoir conscience de son inévitable effondrement !

    Ils ne le voient pas, ils n’en perçoivent pas le souffle, mais l’Esprit est à l’œuvre, et, si j’en crois Saint Jean, … ce qui est le cas, … Il souffle où il veut !

    Qu’ « on » se le dise ! …… et se le répète, …… sans modération !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)