Ouvrage : Histoire cachée du Parti communiste algérien – de Jean Monneret

Posté le septembre 27, 2016, 10:45
14 secs

Jean Monneret

Histoire cachée du Parti communiste algérien

Via Romana

Notre ami Jean Monneret s’impose de plus en plus comme l’un des meilleurs historiens de la fin de l’Algérie française.
Voulant écrire sur l’affaire Audin (du nom de ce mathématicien communiste, arrêté par les parachutistes pendant la bataille d’Alger et disparu ensuite), il constata la nécessité de parler, au préalable, des relations entre communistes et nationalistes, en Algérie comme en métropole.
Cela donne un livre très différent, mais tout aussi passionnant.
On y découvre, en particulier, que les communistes, malgré leur doctrine « anti-impérialiste », furent très réservés sur la naissance du nationalisme algérien…
Un livre à rebours des idées reçues !

Acheter le livre ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion.fr ici

3 réponses à l'article : Ouvrage : Histoire cachée du Parti communiste algérien – de Jean Monneret

  1. BRENUS

    29/09/2016

    Ce livre évoquerai–il aussi le cas des jojo tel celui qui vient pourrir le site? Car, comme copie de Boudarel, il ne serait pas mal celui-là, au cas où…

    Répondre
  2. Le Ket

    28/09/2016

    Curieusement, le Parti Communiste et les camarades du Viet-Minh et du FLN ont accepté les armes, les munitions, les médicaments et les postes radios fournis par les américains aux rebelles en Indochine dès 1945 et aux terroristes en Algérie, dès 1954.

    Quoi de neuf sous le soleil en 2016 ?
    Les Yankees persistent à semer la mort là où leurs intérêts, géopolitiques, financiers, gaziers ou pétroliers, sont en cause : « Yes, we can ! »

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    28/09/2016

    Le livre aborde certainement le cas de l’aspirant communiste Henri Maillot, qui, le 4 avril 1956, déserta et détourna un camion d’armes et de munitions pour rejoindre un groupe de maquisards communistes dans la région d’Orléansville. Deux mois plus tard, le 5 juin 1956, après être tombé dans une embuscade, il connaîtra le sort qu’il méritait ! …… celui réservé aux traitres !

    Il aborde certainement le cas du fielleux Harry Salem, dit Henri Alleg, militant communiste entré en clandestinité en 1955 en Algérie et qui, capturé par les parachutistes de la 10ème DP le 12 juin 1957, lors de la « bataille d’Alger », a donné la liste des militants de son réseau après avoir reçu une paire de gifles, …… ce qui fit de lui un ‘’martyr‘’ qui aurait subi les pires tortures sous le joug des parachutistes !

    Le cas de Fernand Iveton, militant communiste guillotiné pour avoir mis en place un projet d’attentat à la bombe à l’usine à gaz du Hamma, …… projet avorté grâce à la vigilance d’un contremaître qui l’avait tout particulièrement à l’œil, …… est certainement évoqué. Mitterrand ne le gracia pas !

    J’espère que le livre démontre, si tant est qu’il en soit encore besoin, que …… LE PARTI COMMUNISTE A TOUJOURS ÉTÉ L’ENNEMI DE LA France !

    En 1939, après la signature du pacte germano soviétique, il prêcha la désertion dans les rangs de l’armée française. Son chef, Maurice Thorez, « montra l’exemple » en se réfugiant durant tout la durée de la guerre chez son ami Staline ! …… L’immonde Maurice Duclos obtint de l’occupant nazi que le journal L’Humanité reparaisse en zone occupée.

    Ce n’est que, parce que le chancelier Hitler rompit unilatéralement le pacte, …… renvoyant d’autorité l’URSS et les communistes de tous les pays occupés dans le camp des alliés, …… que les communistes ne se retrouvèrent pas aux côtés des Keitel, Goering, Von Papen et consort sur le banc des accusés du tribunal de Nuremberg ! …… ce qui, avec leur mauvaise foi coutumière, les autorise (pensent-ils) à donner aujourd’hui des leçons au monde entier !

    En Indochine, ils envoyèrent leurs missi dominici, dont le répugnant Boudarel ne fut que l’un parmi d’autres, épauler les ‘’vaillants combattants de l’oncle Ho‘’ contre le corps expéditionnaire français envoyé là-bas par la république une et indivisible ! …… Ils ont sur les mains le sang de centaines de nos soldats, mais ça ne leur cause aucun tourment métaphysique !

    En Algérie, leurs porteurs de valise, dont les fils nous gouvernent parfois sentencieusement aujourd’hui, fournirent en armes et en espèces trébuchantes et sonnantes tout ce que la criminalité autoproclamée résistante comptait d’égorgeurs et d’assassins !

    La France est restée l’un des rares pays au monde à compter un parti politique qui, directement ou par ‘’solidarité‘’ internationaliste, fit plus de victimes innocentes au cours de l’Histoire que le nazisme lui-même ! …… et pendant ce temps là « on » amuse les braves gens avec une pseudo extrême droite française afin de lui fournir D’AUTRES DÉMONS à exorciser !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)