Ouvrage : « Islam et christianisme » de François Jourdan

Posté le 09 mai , 2018, 10:50
5 secs

Le père François Jourdan est à la fois théologien et islamologue. Dans ce livre, il reprend deux ouvrages importants qu’il avait déjà publiés sur les différences entre Bible et Coran, entre christianisme et islam, entre Dieu trinitaire et monothéisme strict.

Plus important encore, il nous propose de repenser totalement le dialogue inter-religieux, en ne cherchant plus des accords à bon compte, mais en insistant sur nos différences de fond, pour mieux nous comprendre mutuellement.

On peut, bien sûr, contester tel ou tel point de ce livre, mais la démarche elle-même est extrêmement féconde et prometteuse. Il est temps d’en finir avec le dialogue inter-religieux « bisounours » !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

24 Commentaires sur : Ouvrage : « Islam et christianisme » de François Jourdan

  1. BRENUS

    13 mai 2018

    En même temps, comme dirait l’autre, le dieu d’amour, par le truchement de l’un de ses adorateurs, vient de zigouiller 1 personne, d’en blesser gravement 3 autres à Paris ° le 12.5.18, au cri de allaouh akbar! Malheureusement, l’agresseur membre très pur de la communauté du bien vivre ensemble a été abattu par les forces réactionnaires (de droate comme il se doit) le privant d’ajouter d’autres victimes indignes de vivre car non muzz. L’exploit a été revendiqué par ceux qui vous veulent du bien. Allah est encore plus grand!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 mai 2018

      ” Le Point ” nous apprend, on devrait plutôt dire ” nous révèle ” que ” l’ agresseur ” est un ” jeune … Français ” , tout de même d’ origine … tchétchène, ses parents étant des réfugiés politiques pour raison ( sic ) de persécution poutinienne … les parents ont eux été arrêtés

      pas même la reconnaissance du ventre

      et les mêmes qui ” accueillent ” leurs assassins vont déposer gerbes et bougies sur leurs victimes

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        13 mai 2018

        Omission du point du torchon: …l’ agresseur ” est un ” jeune … Français …
        Surtout pas d’amalgame.

        Le point final sur le i, il était fiché “S”.
        Moins grave que les actes des terroristes identitaires au Col de l’échelle.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          13 mai 2018

          hé oui ! mais est ce que cela les rend , ces ” assassins “: …. ” aussi abominables, par leurs moeurs et leurs croyances , aux bons chrétiens comme aux bons musulmans ” que le disait le rapport en Egypte d’ un émissaire de l’ Empereur Barberousse *** en 1175 concernant la secte yéménite … chiite des ” ashashins ” … celle des fumeurs de hasch ”

          **** duquel la garde privée était … mahométane … la plus grande époque pour la Sicile

          Répondre
      • BRENUS

        13 mai 2018

        Et les connards bisounours (y compris les proches des victimes) viennent vous chanter “vous n’aurez pas ma haine”. A leur place j’ajouterais “mais vous aurez ma vengeance”. Dommage que Poutine n’ait pas fini le travail en Tchétchenie pour débarasser le monde de ces tueurs muzz. A noter que les dits Tchetchenes sont d’origine indo-européenne (certains diraient aryens) ce qui prouve, si besoin en était que l’islam est le risque ultime quelle que soit l’origine ethnique. Je parie que les vendeurs de bougies, nounours en peluche et bouquets de fleurs vont faire, une fois de plus, de bonnes affaires avec les cons. Lesquels cons devraient s’offrir en victimes expiatoires comme dans l’excellent bouquin de Laurent Obetone que je vous recommande vivement (coeurs fragiles s’abstenir).

        Répondre
        • BRENUS

          13 mai 2018

          J’ai oublié de préciser que le dernier bouquin de Laurent Obertone (non ce n’est pas mon cousin) a pour titre GUERILLA – ou comment la France disparait en 3 jours- . Une vision prémonitoire. Avant il avait écrit FRANCE ORANGE MECANIQUE et reçu de nombreuses menaces de mort pour ne faire que s’appuyer sur des infos obtenues de responsables policiers, entr’autres. Le journal ‘LABERRATION” a beaucoup apprécié… mais pas autant que les subventions d’état qui permettent à ses séides de baver leurs encres.

          Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      13 mai 2018

      Eh oui, les serpents mordent et mordront toujours, c’est dans leur nature.

      Dans les grandes villes leur nombre atteint des proportions astronomiques.
      Leur prolifération *), comme par hasard, est encouragée par des municipalités de gÔche (Hidalgo) ou penchant à gÔche (Estrosi).
      Et devinez par qui ces municipalités sont mises en place?
      Ben pas la peine de chercher midi à 14h, par celles et ceux qui tombent victimes de leurs propres errements.

      La boucle est bouclée, qui faut-il blâmer?
      À chacune / chacun sa vérité.

      *) rats y compris.

      Répondre
  2. Magne

    12 mai 2018

    Quel ” dieu trinitaire ” dans le christianisme . Il n’y a qu’un Dieu ( dans le christianisme ) , un Dieu qui a un fils et un ” esprit saint ” . L’Islam a un Dieu et un droit musulman , qui est inhérent à ce Dieu , mais l’auteur parle de monothéisme strict .

    Quel rapport entre christianisme et islam , aucun .

    D’ailleurs l’Islam n’a pas beaucoup de considération pour le christianisme , mais plutôt pour l’Ancien Testament , le judaïsme qu’il a copié effrontément .Il suffit de lire la première sourate .

    L’Islam considère les Gens du Livre ( Bible ) comme des menteurs et de fieffés fasificateurs . Pour eux la Bible devrait reconnaître que l’Alliance a été passé entre Abraham et Ismaël et non pas entre Isaac et Abraham . Ce en quoi , ils n’ont pas tout à fait tort , Abraham a été circoncis en même temps que son fils Ismaël alors que ce dernier avait déjà 13 ans et qu’Isaac n’était pas encore né .

    Pour l’Islam , Jésus n’était qu’un Prophète musulman comme Daoud ( le Roi David ) et Souleymane ( Salomon ) qui construisit la ” maison de Dieu ” et Isa ( ou Si Aîssa ) , Jésus , n’est pas mort sur la croix , un autre a pris sa place , Dieu n’abandonnant jamais ses Prophètes .

    Quel rapport avec le christianisme quand l’Islam parle des ” associateurs ” , ceux qui associent et qui mécroient ( qui associent un fils à Dieu ) ” que Dieu les anéantisse ” .

    Et comment comprendre ce qui est sous entendu dans le verset 15 de la Sourate II : ” Ce que j’ai fait descendre: le Coran.Ce qui était déjà avec vous: la Thora et l’Evangile.Un vil prix: un profit terrestre.” Le Kùran , le testament final … L’église , apostolique romaine ne cherche plus à sauver des âmes , mais ” discute” principalement avec une autre religion , qui parle elle de l’anéantir . Où est donc passé la mission première de cette église qui devait s’étendre de par le monde et de convertir les Peuples ?

    A chacun sa religion .

    Répondre
  3. BRENUS

    11 mai 2018

    Pour les croyants (catholiques ou non) il faut considérer que ce “pape” est une sorte d’antéchrist dont la finalité est de faire bouffer la chrétienté par l’islam. Par conséquent je ne prends en compte aucune de ses radoteries traitresses. Qu’il aille en enfer et le plus vite possible! Et que les grenouilles de bénitiers qui l’adulent le suivent dans cette direction…… elles aussi traitresses.

    Répondre
  4. frei

    10 mai 2018

    Pour moi, qui suis un bon catholique , il ne fait aucun doute que la complaisance de certains ecclésiastiques à l’égard des croyances islamiques est l’une des causes de la progression de l’islam en France (et en Occident ) . Jamais il n’aurait fallu accepter de considérer l’islam comme une religion “comme les autres ” puisque ce n’en est pas une . Pour un chrétien , Allah n’est pas Dieu : c’est donc une idole . L’islam est par conséquent une idolâtrie . J’espère qu’un prochain pape saura redresser la barre en publiant une encyclique sur l’islam de la même qualité que celles qui furent courageusement publiées en leur temps sur le nazisme et le communisme ….

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10 mai 2018

      Je ne suis pas sûr que ce pape sud-américain puisse redresser la barre, il est trop ambivalent.
      Il faudrait un pape de l’Europe de l’Est, par exemple un Hongrois pour publier cette encyclique.

      PS: le cardinal Ratzinger, malheureusement en retraite volontaire aurait pu le faire.
      Il avait déjà disserté sur l’islam et avait été critiqué pour cela par tous les bien-pensants.

      Répondre
    • Gérard Pierre

      11 mai 2018

      Je suis également Catholique, croyant, convaincu !

      En suis-je un bon ?

      Comme le disait en substance Paul de Tarse « Je fais parfois le mal que j’aurais aimé ne pas faire, et je ne fais pas souvent le bien que j’aurais souhaité faire. »

      Si être un ‘’bon‘’ Catholique consiste dans le fait de se rendre chaque dimanche à l’office dominical, sauf empêchement, je suis administrativement, de ce point de vue, ……. pas trop mauvais !

      Si être un ‘’bon‘’ Catholique consiste, en revanche, dans le fait de se lever chaque matin avec l’obsédant souci de mettre en œuvre dans toute ma journée les principes de l’Évangile, …… je dois admettre que, de ce point de vue, j’ai encore beaucoup de progrès à faire avant de revendiquer le qualificatif !

      Ceci étant acquis, passons au supposé « dialogue » entre islam et Christianisme !

      Ce que nous propose le Père François Jourdan me semble à priori paradoxal : « insister sur nos différences de fond, » … d’une part, … « pour mieux nous comprendre mutuellement. » … ajoute-t-il d’autre part !

      Or, je crains que la compréhension mutuelle ne soit IMPOSSIBLE entre islam et Christianisme parce qu’au nombre de nos innombrables différences il en est une qui ANNULE TOUTE POSSIBILITÉ DE COMPRÉHENSION : …… le principe intangible de la TAQÎYA ! …… principe dit de « l’avancée masquée » !

      La Taqîya, qui trouve son principe fondateur dans le coran et dans la charia, est un moyen stratégique de dissimuler sa foi et ses intentions réelles dans un contexte de conquête. En d’autres termes, il autorise ‘’théologiquement‘’ le mensonge vis-à-vis d’un Juif, d’un Chrétien, d’un ‘’associateur‘’ ou de n’importe quel ‘’non croyant‘’. Or, il n’est pas niable que l’islam est, depuis près d’un siècle, animé d’un renouveau de volonté conquérante. Les « savants » musulmans eux-mêmes en font la proclamation !

      Dès lors, quel crédit accorder aux propos en apparence « modérés » … [comme disent les bisounours ignorants de la chose islamique] … d’un religieux musulman animé par un tel principe ? …… ASSURÉMENT AUCUN !

      Aussi, aurais-je préféré que le Père François Jourdan écrivit plutôt …… « pour mieux nous faire comprendre, nous Chrétiens. » ! …… afin qu’enfin l’islam sache que nous ne sommes plus dupes ! …… alors qu’en parlant de compréhension mutuelle il risque plutôt d’envoyer le message selon lequel nous le sommes toujours !

      Mais bon ! … Positivons ! … Insister sur nos différences de fond constitue peut-être déjà un premier pas dans le bon sens ! …… Ensuite, selon le rappel de Saint Jean, l’Esprit soufflera où il veut !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        12 mai 2018

        L’islam est le pur reflet de son lieu de naissance: le désert.
        Son contenu est dur, aride et inhumain, mirroir de ses habitants les bédouins pillards.

        Bref une religion éloignée de tous sentiments humains et dictée par un être suprême omniscient.
        Ici en Occident la plupart de nous avons une toute autre conception de Dieu.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          13 mai 2018

          chez les ” bédouins ” de cette époque on trouvait un peu de tout : des nomades, éleveurs ” stricts “, des ” cultivateurs ” sédentarisés et regroupés en villages avec ses artisans, quelques rares ” grandes ” villes même, comme par exemple … Médine, et sur le plan religieux quelques tribus ayant adoptée la Religion hébraïque mais surtout une majorité de … ” païens ” adorateurs de Dieux aussi variés que souvent ” étrangers ” …en fait l’ Islam véritablement ” moderne “, si on peut dire, celui que nous connaissons aujourd’ hui, fut celui des Saoud un Islam sunnite … ” anglo-américain “

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 mai 2018

      @ Frei : qu’ est ce qu’ un ” bon ” catholique ? je crois que Gérard Pierre vous donne une piste de réflexion

      pour ce qui est de l’ idolâtrie … ordinaire, le Catholicisme a ses ” intercesseurs “, les Saints et la ” Vierge ” Marie, … une prégnante et solide résurgence … païenne ; ainsi …

      la grande majorité des [ magnifiques ] églises baroques épargnées par les Révolutions et par les … tremblements de la Terre n ‘ ont rien à envier aux plus célèbres temples bouddhistes

      ” Dieu ne souffre pas seulement, mais il prend plaisir que nous traitions avec Lui COMME DE NOTRE DROIT et il ne nous renvoie pas à son autorité absolue comme le font les maîtres de leurs mercenaires et les Rois de leurs sujets ”

      Agrippa d’ Aubigné in ” Méditation sur le Psaume XVI “

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        12 mai 2018

        .. et par les … tremblements de la Terre …

        Comme quoi les lois de la nature transcendent toutes les religions de ce monde.
        Certaines étant plus éprouvées que d’autres du fait de leur position géographique.
        C’est une petite consolation.

        Répondre
      • frei

        14 mai 2018

        Cher Quinctius Cincinnatus , pour moi un bon catholique est quelqu’un qui a compris que Dieu est amour , que les Béatitudes nous donnent le portrait de Dieu par lui-même et qui essaie , chaque jour , de s’approcher de Lui ; avec bien sûr des fausses routes de temps en temps mais l’Eglise est là pour les corriger .Au contraire ce que le Coran nous dit d’Allah nous montre suffisamment qu’il n’ ya rien de commun .Or , il ne peut pas , par définition , y avoir 2 “Dieu” puisque Dieu est l’être qui a toutes les perfections .Par conséquent , pour moi , n’étant pas Dieu , “Allah” n’est qu’une idole imaginée par des hommes .Ce que nous confirment d’ailleurs toutes les recherches sérieuses sur les origines de l’islam .Ce point n’est même plus pour moi un objet de recherches , mais une question de vulgarisation : comment dire à 1.5 milliard de musulmans et quelques centaines de millions d’islamophiles que , depuis 1400 ans , ils ont été menés en bateau ….?

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    10 mai 2018

    j’ ajoute qu’ il y a une Nation atteinte par l’ hubris : Israël et que c’ est autrement plus dangereux pour [tout ] le Monde

    Répondre
    • Gérard Pierre

      11 mai 2018

      J’ai le sentiment que vous reprenez à bon compte le propos faussement flatteur de de Gaulle : « peuple fier et dominateur »

      Israël peut, à juste titre, se sentir fier, …… [et non pas orgueilleux, au sens où le laissait hypocritement entendre le maurassien non assumé qu’était de Gaulle] …… d’avoir réussi ce qu’aucun peuple au monde n’a réussi dans son existence :

      – Avoir su préserver l’essentiel de sa culture, de ses traditions et de sa foi malgré trois entreprises de dispersion effectuées par ses ennemis les plus puissants du moment,
      – Avoir su, chaque fois, se reconstituer après l’Épreuve,
      – Avoir su retrouver la langue de ses pères et la pratiquer à la perfection !

      Quel peuple au monde peut se vanter d’en avoir fait autant ? …… AUCUN ! …… tout simplement parce que c’est NATURELLEMENT IMPOSSIBLE !

      Alors, …… puisque c’est naturellement impossible, …… plutôt que de fustiger en permanence Israël comme tous les psittacidés pavloviens de la presse, du monde politique, du monde diplomatique, et de cette cohorte flasque que l’on nomme les intellectuels, …… demandons nous plutôt POURQUOI cela fut possible quand même ?

      Quant au danger qu’il représente ! ! ! …… je serais bien curieux que l’on m’expliquât en quoi il consiste ?

      Huit millions d’âmes, dont au passage six seulement sont Juives, …… occupant moins de 1% du territoire du Moyen-Orient, …… entourées de centaines de millions de musulmans qui ne cachent même pas leur intention de les anéantir, et qui, en dépit du nombre n’y parvient pas ! …… Là encore, ça défie toutes les lois de la guerre ! …… Là encore, ce n’est pas naturel, c’est humainement impossible ! …… et pourtant, la RÉALITÉ est là, sous nos yeux ! …… C’EST POSSIBLE QUAND MÊME !

      Pourquoi ?

      Les yeux de l’homme, les oreilles de l’homme, la raison de l’homme, n’ont pas la réponse, … parce que la réponse est ailleurs !

      Les yeux de la foi, les oreilles de la foi, la raison de la foi, … sont peut-être le début du chemin sur lequel l’homme aveugle, sourd et buté doit avancer pour apercevoir un début de réponse !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 mai 2018

        on peut très bien être admiratif d’ Israël et du Peuple Juif , comme je l’ ai écrit naguère dans d’ autres messages et pour EXACTEMENT les mêmes raisons que vous invoquez, et avoir la lucidité de dire qu’ avec Netanyahu et ses ultra-religieux , ” Russes ” ou Autres , Israël présente une menace …et d’ abord pour elle-même

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          12 mai 2018

          Quand on est entouré d’un monde hostile prêt à vous éliminer physiquement il est difficile de rester calme et serain.
          Le seul fait d’encaisser une gifle sans répliquer peut être fatal car il enhardit l’ennemi.

          Coexister avec des moslems sur un même territoire est un exercice difficile voire impossible, nous avons la preuve ici même. Tôt ou tard le serpent vous mord.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            13 mai 2018

            je suis bien de votre avis mais qu’ ILS règlent leurs comptes entre eux ; ne nous en mêlons pas , nous n’ avons rien à y gagner

          • HansImSchnoggeLoch

            13 mai 2018

            Nous avons sur le territoire français et européen de nombreux exemplaires d’individus de la famille des reptiles amphisbènes qui veulent notre perte.
            Le combat des Israéliens est aussi le nôtre maintenant.

            Même ennemi, même combat.

  6. HansImSchnoggeLoch

    9 mai 2018

    Coucher ces deux religions dans un même livre est déjà une hérésie en soi.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)