Ouvrage : La voix du peuple de Jean-Frédéric Poisson

Posté le octobre 20, 2020, 12:07
8 secs

Philosophe de formation et ancien député, Jean-Frédéric Poisson dirige avec courage le Parti chrétien démocrate (récemment devenu Via, la voie du peuple) et s’est fait remarquer au cours des dernières années par une voix dissidente, clairement conservatrice, sur des sujets aussi différents que la défense de la vie, la résistance à l’islamisation ou le refus de l’Europe fédérale.
Il propose dans ce nouvel essai une réforme institutionnelle de grande ampleur pour remédier à la confiscation du pouvoir et des libertés. Il propose en particulier de restaurer l’usage du référendum (que la nomenklatura craint comme la peste) pour édifier une société véritablement subsidiaire.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

3 réponses à l'article : Ouvrage : La voix du peuple de Jean-Frédéric Poisson

  1. ELEVENTH

    22/10/2020

    Hélas pour lui et pour nous, peut être, ce poisson semble bien seul dans son bocal. Pour une fois que quelqu’un semble sincère.
    Tandis que les requins chassent en meute.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      26/10/2020

      « On » ne fait pas de la politique spectacle avec un Frédéric Poisson ! …

      Les pseudo journalistes, … d’abord avides de leur propre notoriété médiatique, … lui préféreront toujours un bateleur à la Mélenchon, une caricature à la Garrido, un mollusque à la Faure, un feu follet à la Philippot, une allumée à la Benbassa, une crécelle à la Autin, … bref, des saltimbanques aux jeux de scène stéréotypés et aux répliques connues, … des « zamuzeurs » en quelque sorte !

      Mais un Frédéric Poisson, expliquant posément aux « spectateurs » pourquoi l’avortement est un crime, pourquoi la famille traditionnelle est la cellule incontournable de toute société humaine, … bref, remettant de l’ordre dans les esprits, … sans se faire systématiquement couper la parole afin que ses développements soient inaudibles, …… Non !

      L’exercice leur semble sans intérêt ! … pire ! … il pourrait même être nuisible à leur propre image de « journalistes objectifs », puisque de sensibilité de gauche (donc forcément humanistes) !

      Alors oui ! … Frédéric Poisson fera encore pendant longtemps figure d’homme seul !

      Il n’est pas du sérail !

      …… and the show must go on !

      Répondre
      • ELEVENTH

        26/10/2020

        Dommage, en effet.
        Alors, s’il le faut, cherchons une brute bien efficace sachant et veuillant remettre de l’ordre dans la maison, sans plus s’encombrer de préjugés de chaisières, ni des états d’âmes des fumistes en tous genre.
        Dans les moments très difficiles (et nous allons en connaitre des pires) il nous faut cesser de nous poser trop de questions et nous rappeler la fameuse phrase de l’Evèque (catholique, bien sur ..) de Verdun Dietrich Von Nieheim concernant l’Eglise, en l’adaptant à la France : « lorsque son existence est menacée, la France est dispensée des commandements de la morale. L’unité comme but sanctifie tous les moyens… »
        Sur que cela va en emmerder certains, mais la surviede notre peuple est à ce prix. Ce sera « eux » ou nous, point barre.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)