Ouvrage : « L’accord secret de Baden-Baden » de Henri-Christian Giraud

Posté le août 28, 2018, 3:25
12 secs

Henri-Christian Giraud, ancien rédacteur en chef au « Figaro Magazine » et petit-fils du général Giraud, est notamment connu pour son excellent « De Gaulle et les communistes ».

Il se penche ici sur l’étrange voyage du général De Gaulle, au plus fort des émeutes de 1968, à Baden-Baden. La légende y a vu principalement la rencontre avec le général Massu, qui lui aurait assuré que l’armée ­resterait fidèle.

Giraud y voit, quant à lui, au-delà de la fidélité de l’armée (qui ne faisait guère de doute), un accord avec les Soviétiques. La veille de sa rencontre avec De Gaulle, Massu avait en effet longuement parlé avec le maréchal Kochevoï, commandant les forces soviétiques en Allemagne de l’Est …
 

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

3 réponses à l'article : Ouvrage : « L’accord secret de Baden-Baden » de Henri-Christian Giraud

  1. Franz

    03/09/2018

    De Gaulle avait peur du soulèvement populaire et a tout simplement perdu la tête …. en mai 1968 il a agi comme en « juin 1940 » sur un coup de tête, de Gaulle était le parfait spécimen du velléitaire. Sa politique vis à vis de l’Europe en témoigne également.

    Répondre
  2. marliac

    30/08/2018

    Pourquoi aller chercher à Baden Baden l’appui des soviétiques (à propos du PCF) selon H. C. Giraud alors que le Général de Gaulle pouvait tout simplement téléphoner à l’Ambassadeur d’URSS à Paris (ou le rencontrer) ? Je pense plus que de Gaulle voulait créer un « choc politique » momentané , en disparaissant, ce qui s’est révélé payant d’ailleurs sur le moment…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      03/09/2018

      vous nous l’ aviez déjà dit ! … quant au  » choc politique  » vous m’ en reparlerez !

      Non De Gaulle s’ est tout simplement  » taillé « comme en … 40, Secrétaire d’ Etat à la Guerre, poste où il avait été nommé grâce à Pétain et à un plagiat  » baroqueux  » de théoriciens militaires allemands et anglais

      qu’ il ait bien géré son affaire est tout à son … « Honneur  » … politique … comme le :  » je vous ai compris  »

      la politique c’ est l’ art d’ avancer masqué et de faire croire que l’ on a créé les événements , l’ art de se faire passer pour le Démiurge , c’ est l’ art de la duplicité

      regardez Macron de Jupiter il se métamorphose en Sisyphe

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)