Ouvrage : L’éclipse de la mort de Robert Redeker

Posté le 31 octobre , 2017, 10:47
4 secs

Le philosophe Robert Redeker s’était naguère fait connaître par sa critique sans concession de l’islam – qui lui valut des menaces de mort et, depuis plus de dix ans, une protection policière.

Il se penche aujourd’hui sur l’éclipse de la mort.

La mort ne fait désormais plus partie… de notre vie. Elle est cantonnée à l’hôpital.

Le culte de la jeunesse et la peur de vieillir ont occulté cette réalité naturelle. Et l’utopie transhumaniste d’un homme augmenté et « éternel » achève cette éclipse.

Avec le risque que cette vie sans mort ne précède, comme le dit joliment Redeker, une mort sans vie.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

4 Commentaires sur : Ouvrage : L’éclipse de la mort de Robert Redeker

  1. N'DOBIN

    1 novembre 2017

    …Et juste , en manière d’humour , histoire de dédramatiser, ce sujet “sensible ” …
    Si l’immense supériorité -méconnue – du Vivant faussement vulnérable de par sa sujétion au temps , était, précisément , de pouvoir “s’en échapper” ( la mort ?) , contrairement à l’inertie de la matérialité des choses et sa prétendue “pérennité ” , en ce bas-monde ( “précieuses “antiquités conservées ) ? L’humain ,passeur temporel, n’aurait-il pas ,entre autres “missions” , celle de marquer du signe de cette particularité “dynamique ” , l’empire – ignoré -qui serait le sien sur l’inertie matérielle , comme autant de “messages” – l’art, les sciences, la philosophie, la spiritualité , l’héritage etc…- des “privilèges” de son état de “support d’information ” et nécessairement transitoire pour efficacité ? Manifestations subliminales d’une capacité intrinsèque d’échanges et de transmission de cette ” INFORMATION ” , existentielle , primordiale ?( laquelle “information” semble bien être aussi – mimétisme inconscient ?- l’objectif de prédilection – diffusion, conservation – de tous les efforts de la haute technicité moderne )

    Répondre
    • Gérard Pierre

      2 novembre 2017

      Là, …… ça va loin !

      Répondre
  2. Gérard Pierre

    1 novembre 2017

    Rien n’est plus facile que de mourir ! ……

    Même les moins doués, comme les moins fortunés, y parviennent ! …… sans formation préalable, sans préparation particulière, sans cellule d’accompagnement psychologique, sans notice d’emploi, sans rendez-vous convenu, sans argent, sans conseils spécialisés, sans visite médicale d’aptitude, sans acompte à verser, sans examen éliminatoire ! ! !

    Il suffit d’être là quand elle décide de s’intéresser à nous ! …… ensuite, elle s’occupe de tout !

    De quoi se plaint-on ?

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    31 octobre 2017

    À vie, mort, tu erres !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)