Ouvrage « L’école du désastres » de Évelyne Tschirhart

Posté le janvier 20, 2020, 3:29
12 secs

L’école est au cœur du désastre français : c’est là que la gauche – qui y règne en maîtresse incontestée au moins depuis 1945 – a méthodiquement détruit les savoirs fondamentaux et l’amour de la France, pour mieux manipuler des futurs citoyens totalement privés de repères.

À présent que la lecture, l’écriture et le calcul apparaissent de vénérables antiquités, que l’histoire se résume à la repentance permanente, la prétendue Éducation nationale s’attaque à la propagande en faveur de l’idéologie du genre. Ce petit livre est sous-titré : « Lâcheté à droite … Destruction à gauche ». C’est, hélas, bien vu et, si une gauche non destructrice est difficilement envisageable, peut-être pourrions-nous rêver d’une droite courageuse !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Une réponse à l'article : Ouvrage « L’école du désastres » de Évelyne Tschirhart

  1. BRENUS

    22/01/2020

    « Rêver d’une droite courageuse »….. Même pas en rêve; Hélas.
    Avez vous remarqué que dès d’une personne de droite, relativement ferme, mais pas fanatique pour autant a la possibilité de s’exprimer à la télé face à des contradicteurs, elle se fait honnir et termine en péteux. Par peu que le sujet abordé soit la croissance de l’islam et des ses manifestations, le « droitiste » s’écrase vite fait devant l’ire des Karim Zigouigoui, Rosa Lamédane et tous les encartés et soumis qui lui hurle dessus au charron. Le « de droite » s’en va pêteux, la queue entre les jambes de vant les « gros yeux », les grandes gueules et les abonnés au déni.
    Qu’il ne se permette pas surtout de parler de la prolifération des bachées que bien des islamo-gauchiastes admirent. Ils les admiraront encore plus dès que le nombre jouera a fond et que leurs propres donzelles – même celles très sages- se feront traiter de putes dans les rues pour avoir l’outrecuidance de prétendre vivre en pays civilisé. Leurs maquereaux devraient bien leurs apprendre que la France c’est finit ; nous sommes en bougnoulande et beaucoup sont contents d’y être. Hadoulillah !
    Le jour où vous rencontrez un musulman objectif, mettez le sous globe, d’autant que sa peau ne vaudra pas grand chose a l’Eden du Plusgrand.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)