Ouvrage : « Les chouans du Mexique » de Mauricette Vial-Andru

Posté le 02 juillet , 2018, 5:13
59 secs

L’épopée des Cristeros, ces paysans mexicains qui se soulevèrent en 1926 contre le gouvernement fanatiquement anticlérical de leur pays, ressemble beaucoup à notre soulèvement vendéen.

Mais elle est, s’il est possible, encore plus mal connue. Notamment parce que les malheureux Cristeros furent « lâchés » par la majorité des évêques mexicains (qui les convainquirent de déposer les armes, alors même qu’ils avaient pratiquement gagné, les fédéraux ne se gênant pas, ensuite, pour assassiner les Cristeros désarmés !) et même par le Pape.

Mauricette Vial-Andru nous offre ici un petit livre émouvant pour faire connaître cette impressionnante épopée aux jeunes générations.

4 Commentaires sur : Ouvrage : « Les chouans du Mexique » de Mauricette Vial-Andru

  1. De Sorne

    2 juillet 2018

    Je n’ai pas encore lu le livre de Vial Andru, mais d’entrée je crois surtout que la Hiérarchie et le Pape ont simplement sacrifiés ces cathos un peu extrémistes plutôt que de perdre TOUT… Cette Église étant déjà mal en point depuis Juarez, on a préféré l’apaisement. (Dixit ma belle famille refugiée au Texas). Par ailleurs le Gvt US n’était pas trop mécontent de voir la puissance des catholiques mise l’épreuve en même temps que d’affaiblir les nombreuses oligarchies Mexicaines.
    Au final, ce sont les Évangélistes et les Mormons qui ont gagné cette méchante et “bloody” affaire.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 juillet 2018

      il en a été de même au Japon où les missionnaires jésuites portugais et espagnols religieux ont été chassés par l’ influence politique qu’ on su prendre les ” marchands ” hollandais , eux protestants, qui ont réussi à convaincre les shoguns du danger que ces prêtres catholiques religieusement extrémistes représentaient pour la société traditionnelle nippone

      Répondre
      • vozuti

        3 juillet 2018

        les jésuites se sont déguisés en chrétiens pour servir un agenda politique inspiré plus par le serpent d’ignace de loyola que par le christ…ce problème n’a pas changé avec le pape jésuite actuel.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juillet 2018

          ils n’ avaient pas besoin de se déguiser en ” Chrétien ” puisqu’ ils étaient le bras armé [ et intellectuel ] de la Papauté ! … missionnaires, agents d’ influence, lobbys , loges ou plus modestement cellules, Groupe de “B …. “, Rencontres de ” D… ” … etc … tout cela est synonyme et revient à réaliser un seul but : asservir

          Répondre

Répondre

  • (pas publié)