Ouvrage : « La mémoire assiégée » de Robin Terrasse

Posté le février 21, 2018, 9:21
2 secs

Nous savons bien que la falsification de l’histoire est l’une des armes les plus puissantes du politiquement correct. De repentance en repentance, les « élites » occidentales contemporaines ont ruiné toute possibilité d’assimilation pour les populations immigrées (qui voudrait s’assimiler à un peuple raciste, esclavagiste, fasciste et j’en passe ?) et déclenché une stupéfiante haine de soi du Français « de souche », prélude au suicide collectif. Robin Terrasse s’interroge dans ce livre sur la transmission de la mémoire collective et montre clairement que les Européens ont été bien plus souvent envahis qu’envahisseurs et que nous n’avons pas à rougir de notre belle civilisation.

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

4 réponses à l'article : Ouvrage : « La mémoire assiégée » de Robin Terrasse

  1. Sylvie Danas

    27/02/2018

    Les Français de souche n’ont globalement aucune « haine de soi ». Seule une poignée de propagandistes totalitaires, soit à peu près la totalité de la classe médiatico-politique, affecte de le penser et voudraient le leur faire croire (quitte à recourir à des sondages truqués), pour mieux asseoir leur hégémonie politiquement correcte, source d’un pouvoir usurpé.

    Il faut observer cependant que, numériquement, la classe médiatico-politique ne représente qu’une toute petite partie de la population Française et que, même si on y agrège quelques bobos qui ont adopté la posture, elle est très, très minoritaire dans le pays réel.

    Que l’on soit actuellement dans une dictature, sous le contrôle d’une clique parfaitement minoritaire et illégitime, n’est pas un constat nouveau

    Répondre
    • Roland

      10/04/2018

      Excellent! merci pour ce commentaire qui résume tout.. J’adhère en totalité..

      Répondre
  2. Gérard Pierre

    24/02/2018

    Falsification de l’Histoire, …… ou instrumentalisation de celle-ci ?

    Par exemple, à propos de la guerre de 1870 / 1871, … et par voie de conséquence de la naissance de la troisième république :

    – Pourquoi avoir parqué l’armée de Bretagne dans le camp de Conlie, près du Mans, en y laissant périr de nombreuses recrues, sans avoir jamais utilisé cette armée contre les Prussiens aux portes d’Orléans ?

    – Certains prétendirent que le Teuton voulut conquérir nos provinces de l’Est pour faire main basse sur les mines de fer ! ! ! …… Cherchez l’erreur !

    – Qui a proposé la cession des trois départements de l’Est à l’empereur Guillaume 1er et en contrepartie de quoi ?

    Autre exemple à propos de l’Algérie :

    – Quel Historien s’est attelé à analyser l’évolution de la présentation des raisons et des conséquences du débarquement français à Sidi-Ferruch en 1830, … [je dis bien ‘’débarquement‘’, et non pas ‘’conquête‘’] … dans les manuels scolaires de la république, de 1871 à 2018 …… ? ? ?

    Question subsidiaire : Pourquoi des historiens sont-ils très tendance, … comme le fut Pierre Vidal-Naquet, … comme l’est actuellement Benjamin Stora, … alors que d’autres, comme Jacques Bainville, disparaissent des rayons des bibliothèques, … ou des chaires de nos écoles, tel l’africaniste Bernard Lugan ?

    Révisionnisme, disait l’autre ! …… comme si le phénomène était né avec l’histoire de la seconde guerre mondiale ?

    On trouve toutefois encore de bons livres d’Histoire, … dans les bibliothèques retirées de certains monastères ! …… Encore faut-il se rendre sur place pour les trouver !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    21/02/2018

     » à quoi et à qui sert l’ Histoire ?  » voilà les deux seules vraies questions depuis …  » la guerre des Gaules  » et même …  » la Bible  » !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)