Ouvrage : Petite histoire de France de Jacques Bainville

Posté le 07 novembre , 2017, 11:07
6 secs

Nos amis des éditions Diffusia viennent d’éditer un bel album reprenant et complétant la fameuse « Petite histoire de France » de Jacques Bainville. Ce grand historien, connu notamment pour avoir dénoncé dès 1920, les inévitables conséquences du traité de Versailles, s’inquiétait aussi de la transmission de l’histoire aux enfants de France. C’est pour eux qu’il rédigea cette « Petite histoire de France ». Œuvre de vulgarisation, elle est aussi une œuvre de piété filiale – notamment à l’égard des « quarante rois qui, en mille ans, ont fait la France ». À l’approche des fêtes de Noël, tous les Français attachés au roman national devraient songer à offrir cet album à leurs enfants !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

2 Commentaires sur : Ouvrage : Petite histoire de France de Jacques Bainville

  1. Gérard Pierre

    7 novembre 2017

    Je ne suis pas certain que jacques Bainville, Historien mais également Académicien, soit encore très en cours chez nos universitaires !

    Évoquant un jour, sur un autre site, le contenu de son livre « Histoire de deux peuples » je fus snobé par un étudiant en master d’histoire, manifestement très imbu de ses fraîches connaissances, qui, me prenant de haut, m’écrivit sans sourciller : « Votre Bainville est un historien amateur. D’ailleurs, on ne le trouve même pas dans les rayons de la bibliothèque de la faculté. »

    L’argument vaut son pesant d’or …… dur ! …… Il montre bien comment la république et ses saboteurs de cerveaux s’y prennent pour façonner les porteurs de fausses connaissances qui ‘’parfumeront‘’ de leurs remugles les réflexes pavloviens des prochaines générations !

    Vidal-Naquet, par contre, pour tous ces guignols, c’est une « sommité » !

    Heureusement qu’il existe encore des bibliothèques familiales dont les livres se transmettent avec déférence à la génération suivante.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 novembre 2017

      les études historiques ont depuis bien progressé dans les deux sens du mot , le pire et le meilleur , mais effectivement Bainville est passablement dépassé … d’ un point de vue ” scientifique ” s’ entend … d’ autre part dans ce domaine de la connaissance il faut toujours se poser la question … politique : ” à qui profite l’ Histoire ? “

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)