Ouvrage : « Qui suis-je ? Bastien-Thiry » de Olivier Sers

Posté le 10 juillet , 2018, 2:43
1 sec

Le lieutenant-colonel Jean Bastien-Thiry est entré dans l’histoire comme l’organisateur de l’attentat du Petit-Clamart, qui visait le général De Gaulle. Courageusement, il assuma son acte devant les juges, s’offrant même le luxe d’un réquisitoire implacable contre la « politique algérienne » du chef de l’État, ainsi que d’une apologie du tyrannicide. Il paya cette crânerie du peloton d’exécution, le 11 mars 1963. De Gaulle commenta, paraît-il, l’exécution de cette phrase laconique : « Ce sera un bon martyr. »

Il faut, en tout cas, remercier la collection « Qui suis-je ? » des éditions Pardès de nous offrir une biographie accessible (et passionnée) de ce dernier « martyr de l’Algérie française ».

27 Commentaires sur : Ouvrage : « Qui suis-je ? Bastien-Thiry » de Olivier Sers

  1. Gérard Pierre

    17 juillet 2018

    Jean-Marie Bastien-Thiry fait partie des quelques personnages qui peuplent mon Panthéon.

    Dans ce Panthéon où il n’y a plus ni grades ni titres …… (sauf pour ma Grand-Mère), …… il côtoie Hélie Denoix de Saint Marc, Honoré d’Estienne d’Orves, Guy de Larigaudie, Charles de Foucauld, Charles Delestraint, Théodose Morel, Ernest Psichari, Charles Péguy, Antoine de Saint-Exupéry, Michel Menu, Émile Bouétard, … et, pour moult raisons, ma Grand-Mère maternelle Marie-Joséphine.

    Dans ce Panthéon, il n’y a aucun tricheur ! ……

    Répondre
    • Gérard Pierre

      18 juillet 2018

      Je pensais n’avoir pas oublié Maurice de Seynes ! …… dont son compagnon d’arme, François de Geoffre, m’a parlé à Verdun lorsqu’il m’a dédicacé son livre dans la librairie Frémont, lors de la sortie sur les écrans de la ville du film « Normandie-Niemen » !

      Répondre
  2. Emmanuel BUTHIAU

    15 juillet 2018

    le général était tout de même d’une autre trempe politique que ce colonel à court vue.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 juillet 2018

      il devait surtout son poste à … l’ URSS !

      pour ce qui concerne Jean Bastien-Thiry ce n’ était pas le ” spécialiste ” qu’ il aurait fallu pour ce genre d’ action : Sainte Geneviève, Polytechnique , ingénieur militaire dans l’ arme de l’ aviation avec le rang de lt-colonel ; rien d’ un ” commando ” d’ où son échec …

      un saint homme

      Répondre
      • Gérard Pierre

        16 juillet 2018

        Il devait effectivement son poste à Staline avec lequel il avait ‘’négocié‘’ une paix civile en France, …… le parti communiste (dit français, mais aux ordres de Moscou), n’attendait qu’un top pour entamer une insurrection en vue de prendre le pouvoir à Paris !

        La contrepartie, nous la payons encore de nos jours ! …… Le retour de Thorez dans les bagages du prétendu général …… (en réalité réintégré dans son grade de colonel par un décret de la république) …… et la pire connerie : lui confier la rédaction du statut de la fonction publique pour qu’il en fasse une machine à paralyser l’économie française !

        Bravo le ‘’visionnaire‘’ !

        Cf . : « La France aux ordres d’un cadavre » de l’excellent Maurice Druon.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          16 juillet 2018

          le ” mythe ” gaulliste a la vie dure et il demeurera éternel en … France puisqu’ il est savamment entretenu et par la droite et par la gauche avec bien entendu des variations thématiques qui traduisent la ” sensibilité ” de chacun !

          de Gaulle a dit ;

          ” on ne FAIT pas l’ Histoire avec des vérités mais avec une ambition ”

          rappelle Hannibal dans ” à quoi sert l’ Histoire ” ( éditions DIE ) 20 euros

          Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          16 juillet 2018

          Peut-être qu’une cure de communisme eut été salutaire pour ce pays.
          Nous en serions ressorti comme les pays de l’Est à la fin des années 80 en piteux état mais vaccinés contre la doctrine communiste.
          Et notre politique actuelle serait peut-être semblable à celle des pays de Visegard concernant les migrants.

          Répondre
          • Hilarion

            16 juillet 2018

            En parfait accord avec cette idée que la France ne serait pas ce qu’elle est devenue si elle avait été vaccinées par une bonne cure de régime communiste.

          • Tarantik Yves

            16 juillet 2018

            Votre position xe manque pas d’interet. Beaucoup de français continuent à croire aux « vertus » du socialisme, cette doctrine de fossoyeurs de l’humanité !

          • quinctius cincinnatus

            16 juillet 2018

            imprudents que vous êtes ! avez vous pensez que cela lui aurait sans doute plu ?

        • Gérard Pierre

          16 juillet 2018

          …… ce qui recoupe parfaitement ce qu’écrivait Balzac à propos de l’Histoire :

          « Il y a deux Histoires : l’Histoire officielle, menteuse, qu’on enseigne, l’Histoire ad usum delphini ; puis l’Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse. » –

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            16 juillet 2018

            c.f. le ” modeste ” petit opuscule ( dixit l’ auteur ) cité plus haut et qui traite de ce problème ( au Bac il n’ obtiendrait pas même la moyenne … selon les critères de l’ E.N. )

    • Hilarion

      16 juillet 2018

      Ce colonel a “courte vue” avait un sens de l’honneur qui échappait à l’arriviste qu’était votre général. Bastien Thiry ne s’est pas perdu pour conserver l’Algérie à la France comme le croient ceux qui ne connaissent pas l’histoire, mais contre la manière dont le problème algérien a été liquidé par De Gaulle., Alors que l’Armée française était victorieuse sur le terrain, De Gaulle a interdit à cette armée commandée par le général Katz d’intervenir pour s’opposer aux massacreurs d’un FLN ivres de vengeance. Des milliers de Pieds noirs ont ainsi disparu dans la tourmente. Plus de cent mille Harkis dont la confiance a été ignominieusement trahie se sont ainsi retrouvés aux mains d’un FLN ivre de haine, qui les a massacrés après d’abominables tortures. Dans l’affaire algérienne, De Gaulle s’est rendu coupable de non assistance à population en danger, et s’agissant de ressortissants français ou ayant fait le choix de la France (Harkis) d’une véritable forfaiture. De Gaulle qui bramait si fort en Juin 40 contre un armistice qu’il appelait mensongèrement d’ailleurs, une capitulation, exhortant (…de Londres) à continuer le combat à un pays qui n’avait plus d’armée, s’est montré dans l’affaire algérienne le pire de tous, abandonnant une population entière aux mains de l’ennemi alors que l’Armée tenait le terrain. Abandonner sa population dans ces conditions au main de l’ennemi porte un nom: haute trahison. Ce sont ces évènements qui ont fait réagir le Lt colonel Bastien Thiry. La vindicte de De Gaulle ne s’est d’ailleurs pas arrêtée au refus de la grâce au verdict de peine de mort. De Gaulle et ses affidés des diverses administrations ont tenté d’acculer la veuve de Bastien Thiry et ses trois enfants à la misère. Cette famille ne dut sa survie sociale durant une longue période que grâce à des collectes de fond réalisées auprès des anciens de l’X et de Supaéro dont Bastien Thiry avait été l’élève.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17 juillet 2018

        et oui le ” Sauveur ” de la France était un homme qu’ animait aussi et surtout les rancoeurs , les petites et grandes haines cuites et recuites ; il ne fut pas seulement le plus grand commun diviseur il fut aussi un grossier mystificateur profitant avec habilité des ” circonstances fortuites ” de l’ Histoire … En politique, et parce que cela est l’ essence même de la politique, on ne peut lui reprocher son sens de l’ opportunité avant que lui aussi ne sombre dans le naufrage de la vieillesse

        Répondre
    • Tebaldini Alain

      16 juillet 2018

      Le Général De Gaule était un homme “politique”, pas un militaire, sinon il aurait eu un autre comportement sur “l’affaire Algérienne”.
      Je pense (depuis longtemps) que le pire ennemi du soldat n’est pas le combattant d’en face, mais le POLITIQUE, capable d’envoyer des gens à la mort et de les “laisser tomber” si ça arrange “sa politique”. Si j’avais été là en 1914, le “connard” qui aurait donné l’ordre de courir face aux mitrailleuses aurait été le premier mort.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        19 juillet 2018

        // j’avais été là en 1914, le “connard” qui aurait donné l’ordre de courir face aux mitrailleuses aurait été le premier mort. //

        Certains l’ont fait des deux côtés, ils ont tous été fusillés par la suite.
        Cette dure loi aurait du être appliquée à tous les politiques qui ont envoyé leurs soldats au casse-pipe et qui sont morts dans leur lit.

        Répondre
  3. Dubos

    11 juillet 2018

    Il faut parti de ma galerie des héros Français
    Comme mon père chevalier de la légion d’honneur version Napoléonienne : POUR FAIT DE GUERRE
    QUI A FAIT TROIS GUERRE AU MANCHE DE SON AVION DE CHASSE
    BATAILLE D’ANGLETERRE À 20 ANS
    INDOCHINE AVEC 3 SÉJOURS
    ALGÉRIE , en même temps que mois , lui dans les airs moi dans les F À F M FORCES ARMÉES FRANCO-MUSULMANE C À D: EX F L N RALLIÉS A LA FRANCE QUAND ILS ONT COMPRIS QU’ ILS PERDAIENT SUR LE TERRAIN

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    10 juillet 2018

    Faudra-t’il un autre Petit-Clamart et un nouveau martyr pour stopper l’invasion des migrants?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 juillet 2018

      tant ils sont nombreux ,un SEUL Petit-Clamart suffirait il ?

      d’ ailleurs les ” salafistes ” se gardent bien de les trucider , tant ils leur sont utiles !

      nous accorderont pas même cette consolation les burnous !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        16 juillet 2018

        Guillaume Tell, le héros helvétique, avait 2 flèches et le risque de toucher son fils en visant la pomme.
        Il a touché la pomme avec une flèche.
        La seconde n’a pa été utilisée car elle était réservée au tyran en cas d’échec.

        Un petit Clamart sans échec, avec une solution B voilà ce qu’il faut.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          16 juillet 2018

          pas une flèche mais un carreau puisqu’ il s’ agissait d’ une arbalète ( une arme revenue à la mode pour le crime )

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            16 juillet 2018

            Allez sur internet et tapez: “flèche arbalète chasse”.
            Si vous avez des réponses c’est que flèche est aussi compréhensible que ” flèche trait carreau”.

            Je voulais montrer la lune…,mais bon…

            Arbalète en bon suisse = Armbrust.
            Beaucoup de familles ont ce patronyme.

          • quinctius cincinnatus

            16 juillet 2018

            savez vous qu’ un carreau ” moderne ” tiré par une arbalète ” moderne ” traverse n’ importe quel gilet pare-balle et … sans bruit

          • HansImSchnoggeLoch

            16 juillet 2018

            J’ai vu des exemples sur YouTube traversant des tôles d’acier et des cottes de mailles.

          • quinctius cincinnatus

            18 juillet 2018

            c’ est certainement l’ arme de l’ avenir pour les attentas ” ciblés “, surtout si la pointe du carreau est imbibée du ” petit dernier “

          • quinctius cincinnatus

            18 juillet 2018

            une … ( bonne ) correction : attentaTs

          • HansImSchnoggeLoch

            18 juillet 2018

            Il y a mieux.
            Allez sur YouTube et tapez:

            China New Laser Gun The Size of AK-47, that can set fire to targets a kilometre away

            Gare aux armes de poing laser. Les yeux seront une cible de choix.

Répondre

  • (pas publié)