Redevance en hausse pour cause de stratégie hasardeuse

Posté le 19 septembre , 2015, 12:33
4 mins

La Fondation IFRAP présente cette intéressante enquête sur l’utilisation de la redevance, et des raisons de sa hausse exponentielle…

ech21263087_1

Après une conférence de presse où le président de la République, François Hollande, avait fait la promesse de ne pas augmenter les impôts, la ministre de la Culture et de la communication  Fleur Pellerin, a annoncé dans les colonnes du Journal du Dimanche, une hausse de la redevance de 1 euro à partir de 2016. Associée à une hausse de taxe sur les fournisseurs d’accès à Internet, la hausse de cette redevance ne fait qu’augmenter la pression fiscale sur de nombreux foyers. Cette nouvelle hausse d’impôts intervient dans un contexte où Delphine Ernotte, nouvellement nommée à la tête de France Télévision évoque la possible création d’une nouvelle chaîne d’information en continu… nouvelle chaîne qu’il faudra également financer.

Au cœur des débats les propos de la nouvelle présidente de France Télévision, Delphine Ernotte, qui réclamait « fromages et dessert » pour assurer le financement du principal groupe audiovisuel public, une hausse des taxes sera donc mise en place. L’objectif de cette hausse d’impôts est de faire face à un manque de financement de l’audiovisuel public estimé entre 90 et 100 millions d’euros. Ainsi deux mesures ont été décidées par l’exécutif :

  • Hausse de la redevance de 1 euro pour passer ainsi de 136 à 137 euros.
  • Hausse de la taxe du chiffre d’affaires des FAI (taxe Copé)

C’est cette dernière qui devrait rapporter le plus puisque l’augmentation de la taxe Copé rapporterait 70 millions d’euros. Créée en 2009, la taxe sur le chiffre d’affaires des fournisseurs d’accès à internet passe ainsi de 0,9 à 1,2% soit une hausse de 33%. Ce nouvel impôt aura à la fois des conséquences pour les entreprises du secteur mais aussi pour les abonnés internet. Ceci pourrait donc impacter les investissements des FAI, notamment dans le développement de la fibre optique, pourtant l’un des grands objectifs de la stratégie numérique du gouvernement. Les fournisseurs d’accès à internet pourraient alors choisir de répercuter cette taxe sur les prix des abonnements internet.

Redevance : un euro qui en dit long 

Actuellement à 136 euros, la contribution à l’audiovisuel passerait à 137 euros en 2016. L’argumentaire du gouvernement pour ne pas faire passer cet euro en plus comme une hausse de la fiscalité est que, puisqu’il suit l’inflation, cet euro est symbolique (il sera pourtant bien réelle dans les caisses de France Télévision). On est loin de la pause fiscale promise par François Hollande quelques jours avant. Dans la pratique, la contribution à l’audiovisuel public est payée par tout foyer possédant un poste de télévision ou un appareil permettant de recevoir un signal TV (hors ordinateur possédant une carte TV). Cependant il est tout à fait possible d’être exonéré de cette taxe, il faut :

  • soit être âgé de 75 ans minimum (sous conditions) ;
  • soit être une personne handicapée ou avoir à charge une personne handicapée (sous conditions) ;
  • soit être exonéré de taxe d’habitation. Et cette dernière situation concerne de nombreux foyers fiscaux, (environ 20% des foyers fiscaux).

Fondation IFRAP

14 Commentaires sur : Redevance en hausse pour cause de stratégie hasardeuse

  1. Jaures

    21 septembre 2015

    Supprimer la redevance et vendre France Télévision à Bolloré ?
    Dans tous les pays démocratiques coexistent un service public et un secteur privé. C’est un gage de démocratie.

    Répondre
    • Seppidansace

      21 septembre 2015

      Woui la Télé privée à Bolloré, propriétaire du yacht pr^té à Nikolaus ! parfait !

      Répondre
    • Raoul Villain

      22 septembre 2015

      Et oui supprimons: les gentils migrants, les pauvres Roms, les gentils prisonniers à réinsérer, le dealer de cocaïne à sauver, Florence Cassez… Télé PS télé fefesse. France Télévisions = propagande socialoïde.

      Aucune démocratie n’a besoin de ces guignols.

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    20 septembre 2015

    la question est de savoir si nous gagnerions en temps disponible de cerveau ? vous me direz que depuis longtemps les chaines de l’ Etat les plus ” populaires ” se sont alignées sur le populisme le plus débile ( et le plus débilitant ) !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 septembre 2015

      réponse à Dodds

      Répondre
  3. Dodds

    20 septembre 2015

    C’est pourtant simple : Il faut privatiser France Télévision et supprimer la redevance !

    Répondre
    • Rosenberg

      20 septembre 2015

      oui à la privatisation de France Télévision mais éviter à tout prix! que Dassault,Bergé mettent la main dessus

      Répondre
      • Jaures

        21 septembre 2015

        Quand on vend on ne choisit pas le client.
        Si Bergé, Dassault ou Bolloré est le plus offrant il enlèvera la mise.
        Il ne serait plus temps ensuite de se plaindre.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21 septembre 2015

          ” on ne choisit pas le client ”

          ah ? bon ? … Poutine par exemple ?

          ni Bergé, ni Bloch-Dassault, ni Bolloré … je vois plutôt un homme d’ affaires franco-israélien … pas vous ? Il faut suivre les cours de la” renommée ” dans la ” nouvelle économie ” @Jaurès … avant le dépôt de bilan et le retour au Pays à l’ abris de toute extradition

          Répondre
          • seppidalsace

            21 septembre 2015

            Television privée : ben si on ne pas choisir l’acheteur c’est que c’est foutu d’avance ! Peut-être Poutine-Depardieu !

          • Jaures

            22 septembre 2015

            Ah bon ? Poutine a acheté une entreprise publique française ?
            Il est curieux que ceux qui prônent la privatisation de la télévision souhaitent surtout qu’elle soit entre les mains de quelqu’un dont ils se sentiraient proches.
            La loi du marché, d’accord mais sans exclure quelques magouilles salvatrices.

  4. 20 septembre 2015

    Une augmentation d’un Euro est ridicule. Ça coutera plus cher en paperasses et temps pour faire appliquer cette mesure que ça ne rapportera .
    Quoi du travail pour des fonctionnaires qui glandent ? Ah ben oiui….vu comme ça d’accord !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21 septembre 2015

      vous n’ y pensez pas ! on va … embaucher de nouveaux fonctionnaires pour ce surcroit de travail !

      Répondre
      • SylvainDrey

        21 septembre 2015

        La France est de loin le plus fonctionnarisé du monde occidental (20%) et dont les retraites sont basées sur le niveau de salaire des 6 derniers mois d’activité – de plus, c’est le privé qui paie leurs cotisations avec ses impôts !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)