Trump et la colère des « pitoyables »

Posté le octobre 12, 2016, 6:30
6 mins

Je ne sais pas quel résultat sortira des urnes aux États-Unis le 8 novembre.

Les sondages sont serrés et fluctuants.

Voici peu, Donald Trump semblait avoir toutes les chances de l’emporter. Aujourd’hui, les tendances se trouvent inversées.

Ce que je sais, c’est que Donald Trump déplace les foules partout où il passe – ce qui n’est pas le cas d’Hillary Clinton.

Ce que je sais aussi, c’est que le fait que Donald Trump fasse quasiment jeu égal avec Hillary Clinton, malgré les avalanches de coups bas qu’il reçoit, montre l’étendue de la colère d’un nombre très important d’Améri­cains.

Ce que je sais encore, c’est que les États-Unis n’ont jamais été aussi divisés qu’ils le sont au­jourd’hui, et qu’il s’agira d’une élection décisive, peut-être d’une élection de la dernière chance, et les Américains qui se tournent vers Trump en ont pleinement conscience.
Ce que je sais enfin, c’est que la partie est très déséquilibrée et qu’il faut vraiment que les Amé­ricains qui vont voter Trump soient déterminés pour résister.

Du côté d’Hillary Clinton, il y a non seulement le parti démocrate et la gauche extrême, mais aussi une part importante des dirigeants du parti républicain, l’essentiel des journalistes, qui se livrent à des opérations de propagande intensive et biaisent les débats, la plupart des artistes, les dirigeants de grandes entreprises et de banques, qui ont investi sur Hillary Clinton et ont financé sa campagne et ses spots publicitaires orduriers à hauteur de deux milliards de dollars.

Prêts à voter pour Hillary Clin­ton, il y a les gens au cerveau essoré par leurs années passées à l’université, les noirs (que les démocrates maintiennent dans ce substitut d’esclavage qu’est le système de redistribution sociale mis en place sous Lyn­don Johnson et jamais démantelé depuis), les autres minorités ethniques et tous les assistés sociaux dont les démocrates achètent les voix avec l’argent des contribuables.

Du côté de Trump, il n’y a aucun parti, peu de journalistes, très peu d’artistes, quasiment pas de dirigeants de grandes entreprises et de banques, mais il y a les membres des classes moyennes qui s’effritent peu à peu, de nombreux membres des classes populaires qui veulent travailler et non pas vivre en assistés.

Il y a aussi des petits entrepreneurs, les membres des forces de l’ordre qui en ont assez de déplorer des meurtres de policiers en uniforme, les militaires qui sont excédés par la destruction de l’armée américaine infligée par Obama, et, globalement, tous les gens attachés aux valeurs inhérentes à la Constitution et à la Déclaration des droits américaine.
Ils constatent que Constitution et Déclaration des Droits sont menacées et que les États-Unis, tels qu’ils ont été depuis le temps des Pères fondateurs, risquent fort de disparaître.

Hillary Clinton, avec un mépris cynique, a qualifié ceux qui sont du côté de Trump de « pitoyables » et a déversé à leur encontre tous les crachats imaginables.

Il faut vraiment que les Amé­ricains qui vont voter Trump soient déterminés pour résister, oui.

Et leur détermination est pleinement justifiée. Les médias américains, l’université, la culture sont dans un État pré-totalitaire très inquiétant.

L’achat de dirigeants politiques par une ploutocratie mondialisée détruit la démocratie, les forces de l’ordre et l’armée n’ont jamais été dans un état aussi préoccupant depuis longtemps, le comportement d’Oba­ma et d’Hillary Clinton vis-à-vis de la Constitution et du Bill of Rights fait que les documents fondateurs du pays sont pres­que des chiffons de papier, dès aujourd’hui.

Le nombre de ceux qui ne font que tendre leur sébile ne cesse de grimper. Les minorités ethniques représentent une part croissante de la population.

Les conséquences pour l’Europe sont déjà très lourdes : l’affaiblissement des États-Unis voulu par Obama a suscité le chaos dans le monde musulman, contribue au renforcement de l’islam radical, et a grandement favorisé le dé­ferlement migratoire venu de Libye ou de Syrie.
Les sondages montrent que, si les citoyens de plusieurs pays européens pouvaient voter, ils voteraient massivement Hillary Clin­ton, donc massivement pour une continuation des années Obama. J’en déduis que les Européens ne connaissent pas la réalité, ou qu’ils sont suicidaires.

Acheter le livre ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion.fr ici

46 réponses à l'article : Trump et la colère des « pitoyables »

  1. BRENUS

    20/10/2016

    Q.C. Si vous craignez Abidjan, alors vous adorerez Lagos.
    Mais il n’est pas nécessaire d’aller en afrique pour être emmerdé sans raison. Un de mes voisins, récemment, à voulu passer deux semaines de vacances chez les « ultra-marins » des caraibes. Dans un bar, il demande une bière à un serveur (qui est quand même payé pour cela) : il y avait peu de clients et ledit serveur le laissait ouvertement en plant. Le voisin, qui est par ailleurs un blanc bien complexé comme s’il avait eu des ancêtres esclavagistes, alors qu’il n’est qu’un peigne-cul, se permet de dire « monsieur, vous pensez à ma bière » comme il l’aurait fait dans n’importe quel ,troquet de Paris. L’autre, irrité bien que ne foutant rien d’autre, lui rétorque « nous ne sommes plus au temps de l’esclavage ». Depuis, le peigne-cul blanc est revenu et semble avoir abandonné sa propension a l’auto-flagellation. Il affiche (en privé seulement, on ne sait jamais) une toute autre opinion sur ces chers compatriotes.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    19/10/2016

    à @ vozuti

     » seulement 5,5 % de plus etc … né-gli-gea-ble

    surtout si on rapporte ce chiffre au nombre de  » maghrébins  » par rapport à celui des  » suédois  »

    il serait intéressant de savoir si justement le pourcentage de # 23 % tient compte, lui, de cette  » correction  »

    pour avoir une expérience vécue de ce qu’ est effectivement CE risque migratoire on pourrait mettre [email protected] et sa gentille petite famille rose-verdâtre façon  » maires de Paris  » en situation réelle dans  » un quartier défavorisé  » ( comme on dit de façon culpabilisante pour un quartier où règne la loi sauvage des clans )

    Répondre
  3. Bistouille Poirot

    15/10/2016

    @Vozuti
    Je préférerai éviter de brocarder le plus faible de la classe sur sa façon d’exploiter une statistique.
    Le % de musulmans qui résident aux US est loin d’influencer le résultat du viol « collectif » auquel se livre l’ensemble des ethnies américaines. Ce que l’INSEE des USA doit permettre, est d’estimer le rapport des viols commis par les noirs américains et de le comparer à celui des blancs. En statistique c’est ce qu’on appelle une « élasticité ».
    Aux USA, l’exploitation de stat. à caractère ethnique devrait le permettre. En France, ce n’est pas possible, sans compter que le VIVRE ENSEMBLE achève de brouiller les cartes.
    Mais Vozuti, j’admire votre analyse comportementale des moeurs et des goûts des populations immigrées en Allemagne, lesquelles plaideraient en faveur d’une intégration… heureuse !
    Elles finiraient dîtes-vous, par céder aux canons de la beauté occidentale au point de redouter le calibre de celui de la chancelière. Ca craint….

    Répondre
    • Jaures

      16/10/2016

      Bistouille, Vozuti ne parlait pas de la couleur de peau mais de la religion. Aux Etats-Unis, l’immense majorité des Noirs est chrétienne.
      Pouvez-vous nous indiquer le rapport qu’il y a entre pigmentation de la peau et viol ?
      L’Eglise a fait venir en France près de 2000 prêtres d’Afrique pour pallier au déficit des vocations. Pensez-vous que l’Eglise importe ainsi des violeurs potentiels ?

      Répondre
      • Grepon

        18/10/2016

        La relation statistique entre QI et viol(et tant d’autres problemes) peut reussir a expliquer les taux relativement eleves de des maux chez certain minorites disons « raciale » sans faire entrer la religion nominale des perpetrateurs. Du moins aux USA, ou les stats existent. Ce n’est pas poliquement correct de faire reference a une cause (reelle) d’arrierete si claire, la stupidite, mais nous y sommes. On trouve, chez n’importe quel population, et sur enormement de mesures possibles (poids, hauteur, circonference, et QI), une distribution de ces mesures. On peut constater que que la forme et le centre, de ces distributions different d’une sous-population a une autre, ET on peut en tirer des liens entre ce que nous voyons dans le monde reelle. Voila que le moyen de QI des « african americans » se trouve une standard deviation environs moindre de celle des « caucasians ». Ca veut dire qu’il y a enormement plus de cons relatives dans cette sous population. Il y a des genies aussi, mais leurs pourcentage dans le pays est bien plus bas que chez d’autres sous populations. C’est les faits que nous trouvons sur le terrain. Ca peut etre une injure. Ca peut devenir illegale d’en parler, mais pourtant, ca y est. Chez nous Americains on entend dire « You can’t fix stupid » On peut faire autrement tout de meme, meme s y on peut pas ameliorer les QI. La Chretienete peut installer un systeme ethique et emotionnelle chez…excuzez moi les cons a risque. L’Islam par contre? Prenons une sous-population introduite massivement parmi les europeens chez qui il y a fort taux de reproduction consanguineale ET chez qui on trouve une religion totalitaire qui se trouve tres simple et violent dans ses prescriptions pour tant de situations quotidiennes. Heh Jaures? Comme je vous ai explique, les taux decriminalite que vous deplorez aux USA se profilent tres differemment d’une voisinage a l’autre, d’une sous-population a l’autre, d’une sexe a l’autre, etc. Il y a ce (et ceux!) qui marche et ce qui marche moins bien. Le faire remarquer n’est pas la meme chose que d’entre dans un discours elliminationiste comme l’ont fait vos ancetres intellectuels les progressives et leur versions poussees. Le monde n’a pas fini avec de tels horreurs malheuresement. La nature humaine persiste. Ainsi nous verrons, et nous reverrerons, toujours les meme responses chez: sous population a moindre QI qui ce trouvent statistiquement liees de ce fait mal remunerees, mal logee, en situations sociales precaires et.accidente, et j’en passe…a l’arivee d’etats providence qui traite avec eux par moyens d’allocations, aides, interventions, strictement materielles, avec quid quo pro qu’ils votent a tout jamais socialiste. C’est une enormissime fabriquent a incapables totales qui casse les structure familiales, qui casse la motivation, qui laisse temps a passer dans les mains du diable. Ainsi, on detruit une sous population dans peu de generations, et en creer un bloc-vote pour leur geoliers marxiste. Nous l’avons fait aux USA avec notre guerre sur la pauvrete(de marque Democrat) avec nos « african americans » les transformant pour de bien pire. Les british on accompli la meme chose avec une sous population de cons (encore il y distribution de.QI dans toute les populations) que tout le monde reconnait comme white.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/10/2016

         » quel est le rapport entre pigmentation de la peau et viols  »

        facile ! que votre compagne ou que vos filles se promènent seules dans un quartier noir : je conseille Abidjan ( hors Plateau et encore ! )

        ah ces références  » Club Med( iocre )  » !

        Répondre
    • vozuti

      16/10/2016

      en suede les viols ont été multipliés par 15,depuis 1975,date de l’ouverture à l’immigration de masse.
      https://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol
      mais même si merkel décide, sur un coup de tête, de faire rentrer 1 milliard de musulmans ou d’africains en allemagne,elle risque de ne pas trouver un seul migrant pour s’occuper de son cas.

      Répondre
      • vozuti

        16/10/2016

        « Un rapport de 1996 du Conseil National Suédois pour la Prévention du Crime est arrivé à la conclusion que les immigrants en provenance d’Afrique du Nord (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) étaient vingt-trois fois plus susceptibles de commettre des viols que les Suédois »
        mais pour donner raison à jaures,il faut admettre qu’il y a des exceptions,on a déjà vu un blanc se jeter sur une noire dans un hotel…il s’agissait de DSK,celui que jaures avait choisi de soutenir pour la présidentielle de 2012…

        Répondre
        • Jaures

          16/10/2016

          Vous mélangez un peu tout, Vozuti. Aux Etats-Unis un Maghrébin est un Blanc.
          Il faut donc que vous éclaircissiez la question: le viol est-il lié à la religion ou la couleur de peau ?
          Qu’en est-il des viols commis dans les pays où il n’y a ni Noirs, ni musulmans ?
          Comment expliquez-vous, par exemple, que le taux de viols en Islande où il n’y a quasiment ni musulmans, ni Noirs, soit plus important que celui de la France ou même de la Suède ?
          Par ailleurs, le nombre de viols déclarés correspond aussi à la valeur criminelle que lui donne le pays. En Hongrie, par exemple, on proclame que si une fille est violée, c’est en raison de sa tenue. Cela n’incite guère à porter plainte, surtout si on connait son violeur comme c’est le cas de 80% des viols.

          Répondre
          • Jaures

            16/10/2016

            Je voulais dire, « celui de la France ou même de la Norvège ».

          • vozuti

            16/10/2016

            vous vous posez des tas de questions,jaures,mais au lieu de vous disperser, étudiez attentivement le cas suedois: les immigrants d’origine arabe ou africaine violent 20 fois plus que les suedois de souche.le nombre de viols a donc explosé en même temps que l’immigration.les violeurs sont des proches de la victime dans seulement 13% des cas.
            alors que déduisez vous de ces faits?
            que l’immigration est une chance pour les suédoises?

          • Jaures

            16/10/2016

            Cher Vozuti, pouvez-vous me donner les références de vos chiffres.
            Non que je mette en doute que des viols puissent être perpétrés par des immigrés mais ces 13% de victimes de viols abusés par des proches contredisent tous les chiffres connus. Par contre 13% seulement des victimes portent plainte, peut-être y a-t-il confusion entre ces deux chiffres (sources: Inserm et Ined-2010 et MIPROF 2014).

          • vozuti

            16/10/2016

            l’étude est en suedois https://www.bra.se/download/18.22a7170813a0d141d2180005382/1371914740842/2012_NTU_2011_Kap_3_Utsatthet_2012.pdf mais l’article de gatestone donne un bon résumé,je remet le lien https://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol
            « Un mythe féministe qui existe de longue date est que l’endroit le plus dangereux pour une femme est sa propre maison, que la plupart des viols sont commis par quelqu’un qu’elle connaît. Cette affirmation a été démentie par le rapport de Brå :

            « Dans 58% des cas, l’agresseur était tout à fait inconnu de la victime. Dans 29% des cas, l’agresseur était une connaissance, et dans 13% des cas, l’agresseur était une personne proche de la victime. » »

          • vozuti

            17/10/2016

            l’article de gatestone donne le lien vers l’étude effectuée par le Conseil National Suédois pour la Prévention du Crime,mais celle ci est en suedois.

          • Jaures

            17/10/2016

            Aucune problème ! Donnez-moi le lien !
            Merci.

          • vozuti

            17/10/2016

            page 25
            58 procent av fallen var
            gärningspersonen
            helt okänd
            för den utsatte, i 29 procent av fallen var gärningsper

            sonen en bekant och i 13 procent av fallen var gär

            ningspersonen en närstående person (se figur 21
            Dans 58% des cas, l’agresseur était tout à fait inconnu de la victime. Dans 29% des cas, l’agresseur était une connaissance, et dans 13% des cas, l’agresseur était une personne proche de la victime.

          • Jaures

            17/10/2016

            Cher Vozuti,votre schéma est exact mais ne concerne pas uniquement les viols mais toutes les infractions sexuelles (sexualbrott), y compris les attouchements ou menaces.
            Mais surtout, l’étude contredit vos conclusions puisque le nombre d’infractions sexuelles est stable depuis une décennie et l’étude précise: » Resultaten i NTU 2012 visar inga större skillnader i utsatthet för sexualbrott mellan personer med svensk eller utländsk bakgrund. » (Les résultats de NTU 2012 ne montrent pas de grandes
            différences dans la vulnérabilité aux crimes sexuels entre personnes d’origine suédoise ou étrangère.)
            A aucun moment il n’est dit dans cette étude (qui concerne l’ensemble de la délinquance, pas uniquement les infractions sexuelles) que les immigrants « violent 20 fois plus que les Suédois de souche ».

          • vozuti

            18/10/2016

            « Les résultats de NTU 2012 ne montrent pas de grandes
            différences dans la vulnérabilité aux crimes sexuels entre personnes d’origine suédoise ou étrangère »
            cela signifie que les immigrantes se font autant violer que les suédoises,ce qui n’est pas vraiment une consolation.
            le fait que les immigrants violent 20 fois plus que les Suédois de souche est dans un autre rapport de 1996
            https://www.pdf-archive.com/2011/05/08/br-1996-2-invandrares-och-invandrares-barns-brottslighet-1/
            l’article de gatestone cite plusieurs études,ainsi que les liens pour chacune.
            https://fr.gatestoneinstitute.org/7320/suede-viol

          • vozuti

            18/10/2016

            « Les résultats de NTU 2012 ne montrent pas de grandes
            différences dans la vulnérabilité aux crimes sexuels entre personnes d’origine suédoise ou étrangère »
            cela signifie que les immigrantes se font autant violer que les suédoises,ce qui n’est pas vraiment une consolation.
            le fait que les immigrants violent 20 fois plus que les Suédois de souche est dans un autre rapport de 1996
            https://www.pdf-archive.com/2011/05/08/br-1996-2-invandrares-och-invandrares-barns-brottslighet-1/

          • Jaures

            18/10/2016

            Je suis d’accord que ce n’est pas une consolation.
            Cela tord cependant le cou aux élucubrations disant que les immigrés pratiqueraient le viol dans le cadre d’un vaste complot.
            Par ailleurs, le taux de viols, selon l’étude, est stable depuis 2005. L’accueil de nouveaux immigrés n’a donc pas affecté ce taux.
            Sachant que les pays nordiques qui accueillent des immigrés (Norvège, Suède) ont un taux similaire à ceux qui n’en ont pas ou très peu (Islande, Finlande) pouvez-vous raisonnablement lier le taux de viols au taux d’immigration ?
            Je vais jeter un oeil à l’étude que vous citez (celle de 1996) et reviens vers vous ensuite.

          • Jacky Social

            18/10/2016

            @Jaures: « Cela tord cependant le cou aux élucubrations disant que les immigrés pratiqueraient le viol dans le cadre d’un vaste complot ». De quell complot parlez-vous? Le remplacsme est en marche. Vous l’avez reconnu, puisque le systeme de Ponzi etatiste n’avait pas prevu la denatalite du maillon suivant qui sera inexistant. Et d’ailleurs c’est bien pour ca qu’il faut plus d’immigrations a des tordus du cou comme vous. On baigne une fois encore dans le relativisme le plus abject. Si les autochtones violent, ben pourquoi pas les allochtones finalement. Si vous decidez de tout sacager chez vous, c’est votre affaire. Cela n’autorise pas les autres a faire de meme ou pire. Si ? Si oui, nous arrivons. Vos immigres ne sont que toleres de force par la majorite silencieuse. Ils doivent se tenir.

          • Jaures

            18/10/2016

            Vozuti, relisez le chapitre 3 de cette étude. Je vous défis de trouver ce chiffre de  » 20 fois plus de viols commis par des arabes ou africains que les Suédois ».
            L’étude note une disproportion du nombre de viols commis par des migrants (38%) mais l’explique en partie par la catégorisation en viols d’autres types d’agressions sexuelles. Ainsi, la part d »infractions sexuelles autres que viols tombe à 10%.
            Il n’est aucunement fait allusion à l’origine ethnique des criminels (elle parle d’immigrants nordiques ou non nordiques).
            Personne n’a jamais nié que les populations immigrées ont toujours été plus criminogènes que les autochtones. Cela s’est vérifié avec toutes les catégories d’immigrées et quels que soient les pays. Le fait est que les pays sans immigrés (car souvent eux-même pauvres et sous régime autoritaire) développent leur propre délinquance locale souvent d’ailleurs bien plus violente (voir les pays d’Amérique latine).

          • Jaures

            18/10/2016

            Jacky, je ne vois pas où j’ai pu écrire que les immigrés auraient le droit de violer. Merci de me citer si c’est le cas, autrement quel est l’intérêt d’avancer pareille sottise ?
            Le viol est un crime qui doit être puni comme tel quel que soit l’auteur.

          • Raoul Villain

            18/10/2016

            Jaurès lit le Suédois dans le texte. Par contre il ne sait pas écrire en français. Continuez à nous faire rire Jaurès avec vos « idées personnelles ». Pour les autres vous trouverez le même genre de sophismes chez Mucchielli. C’est d’ailleurs là que Jaurès pompe ses « idées personnelles » sur la délinquance. Le dit Mucchielli est une raclure d’extrême-gauche comme la plupart des « sociologues français ».

            http://www.valeursactuelles.com/delinquance-et-diversite-49576

          • Jaures

            19/10/2016

            Indispensable Raoul, pour commencer à produire des idées personnelles, il vous faudra préalablement lire les livres et non les commentaires de ceux-ci.
            Ensuite, vous avez sur un autre article de cette semaine donné quelques liens que j’ai pris la peine de lire et de commenter.
            Malheureusement, comme d’autres ici, dés que le débat s’engage vous fuyez tel le pleutre soit par incapacité d’argumenter, soit par honte de vos idées.
            Mais je ne désespère pas et je serai disponible pour discuter la première idée que vous émettrez ici.
            Je suis patient.

          • vozuti

            19/10/2016

            honnêtement,en lisant rapidement les graphiques,je n’est pas trouvé le chiffre de 23 fois plus de viols.
            j’ai trouvé le chiffre de « seulement » 5,5 fois plus d’attaques aux personnes commis par des maghrébins par rapport aux suedois.(tableau 18)

      • quinctius cincinnatus

        17/10/2016

        allons, allons, Vozuti tout va pour le mieux dans la France socialiste; c’ est une … évidence qui ne mérite pas même d’ être simplement discutée et d’ ailleurs [email protected] vous le rabâche quotidiennement

        Répondre
        • vozuti

          17/10/2016

          oui,l’important en propagande est la répétition et non la justesse des arguments.

          Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    14/10/2016

    en fin de mandat Obama confesse qu’ adolescent il avait une addiction à toutes les drogues dures , au tabac et à l’ alcool ; cependant accuse t il, ce n’ est pas dans les ruelles sombres que l’ on délivre le plus de drogues entrainant des addictions mais dans les cabinets des  » docteurs « 

    Répondre
    • vozuti

      17/10/2016

      ce n’est pas étonnant,on voit tout de suite que ce gars est ravagé de la tête,ce qui n’a pas empêché les médias de le faire élire en le faisant passer pour le sauveur de l’humanité.

      Répondre
  5. BRENUS

    12/10/2016

    @JOJO. Ne mets pas ta sale tronche dans les affaires américaines. Vas plutôt défiler au Maghreb qui t’attend a bras ouverts.

    Répondre
  6. vozuti

    12/10/2016

    l’oligarchie a décidé que le prochain président serait clinton aux États-Unis et juppé en france.inutile d’organiser le vote,le résultat est déjà décidé.lorsque les médias sont tous du même coté,aucune surprise n’est possible.

    Répondre
    • Jaures

      12/10/2016

      Une « surprise » est possible mais n’est pas obligatoire.
      Pourquoi dénigrez-vous les résultats du vote quand ils ne vous sont pas favorables (d’autant que le vote n’a pas encore eu lieu) ?
      Quand W.Bush a été élu (ce qui était une surprise) puis réélu (ce qui était attendu), était-ce à cause des médias et du « cerveau essoré » des électeurs ?
      Ne pensez-vous pas qu’avec un autre candidat (M.Rubio ou M.Pence) les Républicains auraient mis plus de chances de leur côté ?

      Répondre
      • vozuti

        12/10/2016

        lorsque l’oligarchie laisse le choix entre 2 candidats qui lui conviennent,on ne sait pas lequel sera élu.mais lorsque l’oligarchie a déjà choisi son candidat,l’élection est jouée à l’avance.
        en lisant les médias américains,on voit qu’ils sont totalement biaisés en faveur de clinton,exactement comme en france les médias sont tous biaisés en faveur de juppé.c’est comme un match truqué,on connait déjà le résultat.

        Répondre
        • Jaures

          13/10/2016

          En fait, Vozuti, franchement, ne pensez-vous pas tout simplement que les élections sont truquées quand les résultats ne sont pas conformes à vos voeux ?
          Ne pensez-vous pas qu’avec des candidats comme ceux que j’ai cités, ces élections auraient eu une autre tournure ?

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/10/2016

      que vous preniez une chaine *** l’ autre, toutes célèbrent plus [ Arte ] ou moins [ L.C.I. ] les réussites d’ un Obama ou d’ un Hollande [ pour ce dernier jusqu’ à récemment ]… le politiquement correct , ce qui doit être  » justement  » pensé, discuté, exprimé est devenu … la normalité ( la norme ) … les techniciens de la communications se sont substitués à ceux qui vous incitent à la réflexion … nous vivons là aussi dans un monde  » technique  » … et nous avons affaire avec des gestionnaires de NOS cerveaux

      *** chaines qui vous enchainent

      Répondre
      • vozuti

        13/10/2016

        pour la majorité de la population adulte, la télé remplace les parents.elle les éduque,leur apprend quoi penser,comment se comporter,comment s’amuser…et surtout,pour qui voter.
        s’ils votent mal au premier tour,les enfants de la télé se font sérieusement gronder,puis ils votent correctement au second tour.
        l’oligarchie gardera le pouvoir tant que la population ne se sera pas émancipée de son poste de télé.

        Répondre
        • Jaures

          13/10/2016

          En 1914 il n’y avait pas la télé. Cela n’a pas empêché des millions de jeunes de partir en chantant se faire massacrer persuadés que la guerre ne durerait que quelques jours.

          Répondre
          • vozuti

            14/10/2016

            et en 2015,les allemands ont accueilli les musulmans qui sont venus violer leurs femmes, avec des pancartes welcome.

          • Jaures

            14/10/2016

            Bien sûr, Vozuti ! Il n’y avait pas de viols en Allemagne avant l’arrivée des réfugiés. Il n’y a pas de viols aux Etats-Unis où les musulmans représentent moins de 1% de la population. Il n’y a pas de viols en Amérique Latine où le musulman est encore plus rare. Il n’y a pas de viols en Hongrie, Pologne ou Roumanie où les réfugiés ne s’arrêtent pas.
            Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez ?

          • vozuti

            14/10/2016

            1000 viols rien qu’à Cologne le jours de l’an…mais vous avez raison jaures,ce n’est pas suffisant, puisqu’aucun migrant ne s’est dévoué pour sauter sur merkel.

          • Jaures

            14/10/2016

            1056 plaintes dont 453 agressions sexuelles incluant 3 viols.
            Il ne faut pas minimiser la réalité mais pas non plus fantasmer.
            Dans leur immense majorité, les viols sont commis par un membre de l’entourage: parent, ami, collègue.
            Les deux pays où on compte le plus de viols (et de loin !) sont les Etats-Unis et l’Afrique du Sud. Pas forcément là où on trouve le plus de réfugiés syriens.

  7. Rouletabille

    12/10/2016

    Jaurès s’interroge sur la capacité de Trump à résoudre les problèmes de la délinquance, des tueries de masse et du terrorisme. Rien dans son passé, ses réalisations ou ses écrits ne permet de le penser.
    Mais ce dont est sûr c’est que le passé, les écrits et ses réalisations, permettent de penser que Hillary Clinton ne fera que les aggraver. Et en prime nous aurons la guerre.

    Répondre
  8. Jaures

    12/10/2016

    Il est impossible à l’heure actuelle de déterminer qui va voter pour qui. Les sondages américains ont maintes fois montré leur manque de fiabilité et établir des pronostics comme Millière a pu s’y risquer à maintes reprises avec la clairvoyance que l’on sait relève de la gageure.
    On sait simplement que les deux grands partis disposent a priori, quels que soient les candidats, de 40% des voix et que la différence se fait dans la répartition volatile des indépendants et indécis.
    Ceci dit, il faudrait tout de même nous démontrer ici, et ce ne sera pas facile, en quoi Trump s’inscrirait dans la continuité des pères fondateurs, serait un défenseur convaincu de la Constitution et des Droits de l’Homme, aurait les clefs pour améliorer le sort des classes moyennes et des travailleurs pauvres, saurait comment résoudre les problèmes de délinquance, de tueries de masse récurrentes et de terrorisme.
    En quoi son passé, ses réalisations, ses écrits nous donnent à penser qu’il serait le mieux à même de résoudre ces problèmes ?
    Quoi qu’il en soit, il est surprenant de voir Millière soutenir un candidat rejeté par ceux (Romney ou McCain) qu’il a il y a peu soutenu, et le candidat (T.Cruz) qui avait sa préférence. Quoi? Millière aurait-il soutenu des personnalité au « cerveau essoré par leur passé à l’université » ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/10/2016

      il n’ est pas nécessaire de passer par l’ Université pour un essorage de cerveau , il suffit de vouloir, grenouille, se faire aussi gros que le boeuf

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)