Verdun

Posté le février 23, 2016, 9:33
28 secs

Pas un jour sans qu’on entende, à propos de la bataille de Verdun, le même refrain à la radio, à la télévision, dans les écoles, dans les conversations : « Cette boucherie pour rien », « mille morts par jour, pour rien », « 1 400 000 morts et disparus, pour rien »…

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

38 réponses à l'article : Verdun

  1. Raspoutine

    02/03/2016

    [email protected] le Traité de Versailles contenait les germes et virus ayant provoqué l’irruption du National Socialisme et d’Hitler.

    Répondre
  2. Raspoutine

    01/03/2016

    Hé les gars – faut pas être frileux !

    Répondre
  3. Raùs

    29/02/2016

    [email protected] Pétain avait demandé à Foch et Clemeceau de na pas proposer l’Armistice pour le 11 novembre car le général voulait que l’on désarme les armées allemandes ainsi que de les repousser au-delà du Rhin – vous évoquez le Traité de Versailles qui a été signé le 28 juin1919. ??

    Répondre
  4. Raùs

    25/02/2016

    De [email protected] d’aucuns z’histoiriens finiront par découvrir que Pétain était l’amant de la mère d’Hitler

    Répondre
  5. Claude Roland

    25/02/2016

    Vive la Ripoublique qui, depuis qu’elle existe, a été à l’origine de génocide de masse au cours de son histoire : La guerre de Vendée, les guerres révolutionnaires et leur prolongement napoléonien, la guerre de 1870, la guerre de 14-18, celle de 39-45. Que des pertes énormes…
    Et les moutons Français en sont fiers…
    Il a fallu défendre la France, certes, mais ne pouvez-t-on pas faire autrement ?
    En tous cas, respect pour nos morts innocents, des générations d’hommes jeunes et sains envoyés à la boucherie.

    Répondre
    • Raspoutine

      25/02/2016

      Roland la République a toujours été assassine – et
      continue de dévorer ses propres enfants – c’est ça les Jacobins !

      Répondre
    • Raspoutine

      26/02/2016

      [email protected] les Français sont des moutons râleurs, mais, moutons quand même; voire des veaux !

      Répondre
    • Jaures

      27/02/2016

      Petites précisions Claude.
      En 1870, la France n’était pas une république mais un empire.
      L’Allemagne qui a envahi la France en 1939 n’était pas une république mais un Reich.
      De même, Napoléon n’était pas président de la République mais empereur.
      Et même si la république était responsable des guerres depuis 1789, qui l’a été durant les siècles qui ont précédé sachant qu’il n’y en a eu aucun sans de multiples conflits et guerres civiles ?

      Répondre
  6. Raùs

    24/02/2016

    D’aucuns vous finir par prétendre que Pétain aurait du laisser la victoire aux Allemands pour éviter que les musulmans n’envahissent la France un siècle plus –

    Répondre
    • Hilarion

      25/02/2016

      1 Raus Si l’on en juge au comportement de Mme Merkel, cela n’aurait pas non plus été la bonne solution. En effet ces pauvres Allemands sont si traumatisés par leur histoire qu’ils en sont frappés (enfin peut être pas tous ?) d’une véritable psychose à base de culpabilité qu’ils semblent vouloir transformer en masochisme suicidaire. Ce qui à terme n’est pas rassurant pour nous, Français car qu’adviendrait-il si par malheur l’Allemagne finissait par être gouvernée par un régime musulman ? Mais comme la France elle même est offerte aux musulmans par nos gouvernants, le risque d’un nouveau conflit né de discordance civilisationnel semble écarté à priori.

      Répondre
      • Raùs

        25/02/2016

        [email protected] ces pauvres allemands traumatisés se voulaient la Race des Seigneurs tout comme les Juifs prétende être le Peuple élu de Dieu , selon Moïse – le autres 7 milliards à deux pattes ne sont que des OuranOutangs !

        Répondre
        • Hilarion

          25/02/2016

          A Raus Vous mélangez, par un anachronisme qui ruine votre réponse, deux époques. La génération de la Wermarcht dominatrice qui serait centenaire aujourd’hui a disparu. Elle laisse place à ces nouvelles générations dont une bonne partie est entrée dans une repentance pathologique, mettant en cause sa dignité en tant que nation, en rapport avec un passé dont elles ne sont en aucun cas responsables.
          Aucun tribunal ne condamne un homme pour le crime de son trisaïeul.
          J’ajouterai qu’il faut peut être se méfier d’un sursaut que pourrait avoir l’Allemagne. Il ne faut pas oublier que le nazisme est né en réaction au sentiment d’humiliation ressenti suite à la défaite de 1918 en même temps que la crise économique sévissait dans le pays.
          J’ajouterai que rien, à titre personnel ne m’attache à l’Allemagne d’autre que ce sentiment d’être culturellement en harmonie avec elle, mais avec toutes les réserves que notre histoire commune y attache.
          Même remarque à l’égard de la Perfide Albion qui si elle ne nous pose plus de problème au plan militaire depuis plus de deux cents ans, ne s’est pas privée depuis de nous faire pas mal de coups tordus

          Correction d’une faute dans mon texte de 13 h 12
          « discordance civilisationnelle » au lieu de civilisationnel.

          Répondre
          • Raùs

            26/02/2016

            [email protected] à long terme les Allemands pourraient être saturés de l’éternelle repentance…

  7. Hilarion

    24/02/2016

    Je partage l’avis de Lavandin. L’invasion allemande d’il y a cent ans avait comme tous les buts de guerre, l’appropriation de territoires donc de richesses. Cependant, nous avions pour ennemi un peuple de bâtisseurs au fond culturel chrétien. Il est probable qu’après quelques décennies les deux peuples se seraient fondus, l’exemple de l’Alsace/ Lorraine alternativement française ou Allemande est là pour le prouver, n’ayant changé au fil des appartenances, que de structures administratives, pas de culture. Ce qui se précise de l’invasion musulmane, c’est qu’elle interprète notre générosité comme une faiblesse, la compassion lui étant culturellement étrangère. Ces envahisseurs ne ressentent aucune empathie avec les peuples qui les accueillent, beaucoup ayant un comportement de prédateur. Les sinistres événements de Cologne et d’ailleurs ont bel et bien mis en exergue ce dernier point, ou, alors que nous n’étions pas en guerre des femmes ont été traitées comme des proies, au cours d’une véritable chasse en meute, par des centaines d’individus sans pitié, dont le comportement bestial n’avait d’égal que le mépris pour ses proies. De tels événements massifs qui ne s’étaient jamais produits, même en périodes de guerre laissent entrevoir un avenir terrible. Que l’on se souvienne des relations amoureuses qui s’étaient établies entre des occupants allemand et de nombreuses femmes au cours des deux guerres, valant à ces dernières opprobre et représailles, mais témoignant que des relations normales sont possibles entre peuples partageant le même patrimoine civilisationnel. Loin de ce que laisse prévoir notre avenir.

    Répondre
  8. lavandin

    24/02/2016

    « Verdun pour rien » : c’est tout à fait exact . Alors qu’aujourd’hui on ne contrôle même plus nos frontières, qu’une invasion arabo musulmane se déroule sous nos yeux sans réaction de notre part……..

    Répondre
      • lavandin

        24/02/2016

        @ Sylvain Drey Réflechissez donc un peu ! Quand on dit « Verdun pour rien » , cela signifie d’abord que ceux qui y sont morts ont résisté jusqu’au bout de leurs forces pour que la France ne soit pas envahie, pour que nous ne tombions pas sous la domination d’un peuple étranger, alors que 100ans plus tard , les portes sont grandes ouvertes à une population essentiellement musulmane qui entend bien s’installer chez nous.Ils arrivent chez nous, sur la terre de nos pères, la valise à la main certes, mais avec la ferme volonté de nous imposer leurs coutumes, leurs valeurs, leurs règles de vie, leurs lois, leurs lieux de culte , et qui, par évolution démographique évidente, nous dominera tôt ou tard en utilisant les règles de notre démocratie

        Répondre
        • Schaïssé

          25/02/2016

          [email protected] ça fait des décennies que Michel Sardou chantait « Verdun… »
          Alors chantez chantez …

          Répondre
        • Sylvain Drey

          03/03/2016

          [email protected] mais gagner à Verdun ne pouvait pas garantir un non envahissement de la France par les >Accords d’Evian’ Ben Bella/De Gaulle !

          Répondre
    • Raùs

      25/02/2016

      [email protected] si aujourd’hui l’Europ n’a plus le contrôle de ses frontirèes ce n’est pas faute d’avoir gagné la bataille de Verdun – raisonnement que ne peut avoir qu’un JoJo ou un Gauchiste caviar

      Répondre
      • lavandin

        25/02/2016

        @Raus : vous aussi manquez de réflexion . En effet, quand on juge le fait historique simplement, sans examiner la volonté et la situation de ceux qui l’on vécu , on peut arriver à votre conclusion. C’est d’ailleurs le cas de ceux qui jugent avec un long recul les faits qui se sont déroulés il y a bien longtemps, et en oubliant le contexte .L’objectif de l’époque était d’empêcher l’invasion de notre pays par une masse d’éléments qui nous étaient hostiles, qui voulait s’emparer au moins d’une partie de notre patrie, de nous dominer, ils venaient le fusil à la main. Aujourd’hui nous n’assumons la défense de l’accès à notre territoire. C’est un fait que vous ne pouvez nier. S’introduit alors chez nous un peuple sans nationalité définie ( la oumma ) venant le baluchon sur le dos, qui s’installe chez nous ,sans gène, avec notre ou sans consentement, qui occupe des parties de notre territoire (dans lesquels nos forces de police ne s’aventurent qu’avec des effectifs importants et pour une durée très réduite), occupe également nos rues pour des prières publiques en barrant les passages et la circulation , au besoin imposant leur ordre à l’aide de gros bras, imposant momentanément la fermeture des magasins, usant parfois de l’AK47 lors de rivalité entre bandes différentes……..Autre analogie : la présence de ces population coute très cher à notre pays env 70 milliards d’euros par an. « …ce n’est pas faute d’avoir gagné la bataille de Verdun… » : c’est faute de n’avoir plus la volonté de nos ainés, et d’avoir baissé les bras. Ils sont bien morts pour rien…. Les portes sont laissées grandes ouvertes

        Répondre
          • lavandin

            27/02/2016

            @Raus : et moi celle d’Algérie, ou d’autres sont également morts pour rien…..Leur sacrifice , à l’heure d’aujourd’hui aurait été utile si nous n’avions pas baissé la garde.

      • lavandin

        28/02/2016

        @ Raus : il me semble que Napoléon était plutôt un conquérant ? Et Waterloo hors du territoire français ? Aucun rapport avec Verdun ! Quant à la seconde guerre mondiale, elle ne fut que la suite de Verdun…….

        Répondre
        • Raùs

          29/02/2016

          [email protected] la deuxième guerremondiale est du au fait irresponsable de Foch et Clemenceau qui en 1918 n’ont pas tenu compte de l’avertissement du général Pétain.
          A savoir, les deux compères ont refusé de désarmer les Allemands, ni de les chasser au-delà du Rhin – ainsi l’ennemi estimait n’avoir pas perdu la guerre; d’où sa reprise en 1939/40

          Répondre
          • Raspoutine

            29/02/2016

            Raù[email protected] oui et c’est parce que Pétain avait rason de vouloir chasser les Allemands au-delà du Rhin, ce que refusaient Foch et Clémenceau; que le Maréchal a payé en 1945.

          • lavandin

            29/02/2016

            @Raus : vous sortez du sujet de la discussion , et êtes manifestement mal informé sur le contenu du traité de Versailles. Foch et Clémenceau n’ont pas refusé de désarmer l’Allemagne ,c’est une désinformation, et la France a occupé militairement une partie du territoire allemand . Le Président Wilson a pesé de tout son poids pour limiter les contraintes et dommages de guerre imposés à l’Allemagne , quant au réarmement de l’Allemagne , il a commencé après l’avènement de Hitler, les grandes nations n’envisageant pas d’intervenir alors

      • Raùs

        04/03/2016

        Austerlitz pour rien

        Répondre
  9. Schaïssé

    24/02/2016

    Verdun pour rien ? les Jojo auraient laisser gagner Falkenhayn et Ludendorf – c’est bien cela aussi « le mal français » !

    Répondre
    • Raspoutine

      29/02/2016

      [email protected] de plus, le 11 novembre 1918 était un armistice et pas une capitulation – d’oû les Allemands ont rompu l’Armistice§Et le Maréchal à fait à la France, don de sa personne; un immense Français, un Saint de France !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)