Y a-il quelqu’un pour sauver la France ?

Posté le 19 octobre , 2016, 4:01
6 mins

Bien que la société américaine ne soit plus ce qu’elle était il y a vingt ou trente ans et bien que les transformations qu’elle subit, et qui se sont accentuées au cours des huit dernières années, risquent fort de s’accentuer encore si, par malheur, et comme c’est probable désormais, Hillary Clinton est élue, la société américaine n’est pas encore aussi détraquée que la société française, et je peux m’y sentir loin de certains miasmes qui ne me donnent guère envie de prendre un billet de retour.

Je constate que le succès du dernier livre d’Éric Zemmour ne se dément pas, et je m’en réjouis, quand bien même je sais que d’autres livres de qualité sont, eux, impitoyablement boycottés.

Ce succès montre qu’il existe une France des opprimés, des gens qui n’en peuvent plus de subir la destruction et la colonisation de leur propre pays. Je partage les aspirations de cette France-là, qui est aussi celle dont parle Patrick Buisson dans un autre livre.

Je constate aussi qu’au-dessus de cette France-là, il existe une France hideuse, que je ne supporte plus. Cette France hideuse est celle de la nomenklatura de gauche.

Cette nomenklatura tient l’essentiel des médias (elle a laissé Éric Zemmour passer par les interstices et jure qu’on ne l’y reprendra plus) et y fait régner une désinformation faussement douce, qui consiste à occulter les informations qui dérangent son confort mental et à les remplacer, si besoin est (et le besoin se fait souvent sentir), par des mensonges.

Elle tient une bonne part des appareils politiques, des secteurs de l’éducation, de la culture, de l’édition, de la justice.

Elle ignore délibérément les souffrances qu’elle inflige, la pauvreté qu’elle engendre, les violences parfois meurtrières qu’elle fait naître, et qui incluent les violences terroristes.

Elle avance, mue par des dogmes qui prétendent incarner la générosité et l’humanisme et qui incarnent en réalité absolument l’inverse.

Elle a oscillé de causes douteuses en causes frelatées depuis des décennies.

Elle a traîné les ennemis du communisme dans la boue et montré son ignominie vis-à-vis des dissidents soviétiques, avant qu’il ne soit plus possible de dissimuler ce qu’était vraiment le système communiste.
Elle a soutenu la cause du FLN algérien, qui était une organisation terroriste et qui est devenu une organisation totalitaire.

Elle a glorifié la prise de pouvoir par Fidel Castro à Cuba, la chute du Vietnam aux mains de ceux qui en ont fait un goulag asiatique.

Elle s’est enthousiasmée pour la révolution culturelle chinoise et garde sa mansuétude pour Mao. Elle a toujours chez elle des posters et des T shirts à l’effigie du criminel appelé Ernesto Che Guevara.

Elle a eu des sympathies pour un autre criminel, l’inventeur du terrorisme moderne, Yasser Arafat, et elle soutient une cause abjecte et antisémite au Proche Orient, la « cause palestinienne ». Le « peuple palestinien » est le dernier peuple qui lui reste à adorer, et en imaginant adorer les « Palestiniens », elle adore en fait des brutes sanguinaires dont le pervers Mahmoud Abbas est la provisoirement dernière incarnation.

Elle a détesté les États-Unis à chaque fois que les États-Unis ont eu un Président se réclamant des valeurs des Pères fondateurs et a traité Ronald Reagan par le mépris, George Walker Bush par la haine la plus fétide.
Elle a beaucoup aimé Barack O­bama, parce qu’il a été le premier Président anti-américain des États-Unis et s’apprête à aduler celle qui va sans doute le remplacer, une femme corrompue et abjecte, mais de gauche.

Elle a montré ces dernières années des penchants très nets pour l’islam. Certains de ses membres traitent Éric Zemmour comme le diable en personne parce qu’il dit la vérité sur l’islam, et des plaintes se sont abattues sur lui en rafale – la plus superbe dans son ignominie est celle l’ayant accusé d’apologie du terrorisme islamique. À ce degré, l’adjectif ubuesque est bien trop faible.

Pour une émission courageuse, Bernard de La Villardière, qui lui-même a dit la vérité, et en prenant des précautions, se trouve fustigé.

J’ai déjà posé la question. Je la pose à nouveau : y a-il quelqu’un pour sauver la France de la nomenklatura de gauche ?

Acheter le livre ici

Acheter le livre ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion.fr ici

79 Commentaires sur : Y a-il quelqu’un pour sauver la France ?

  1. BRENUS

    25 octobre 2016

    Pour apprécier Taubira quand on est lecteur du Figaro, il faut non seulement ne pas être une flèche, mais un taré complet. Qui, un peu sensé, peut trouver quelque qualité a cette rombière haineuse? Je mets a part ses lècheurs de godasses et certains bronzès qui la confondent avec la passionaria de la guerre civile espagnole et pour qui tout est bon pourvu que ce ne soit pas blanc.

    Répondre
  2. BRENUS

    25 octobre 2016

    QC Je m’en fous que les muppet show aient été récupérés par qui que ce soit. Je les trouvais désopilants à l’époque où ils passaient à la TV. QC, vous n’allez tout de même pas faire des procès d’intention comme ce con jojo, non ?

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    25 octobre 2016

    quand on demande à ceux qui fréquentent le site du ” Figaro ” * s’ ils sont favorables à une candidature de Taubira ** à la présidentielle 2017 SEULEMENT 14 % répondent par l’ affirmative ce qui me renforce dans l’ idée que la Bêtise domine chez les électeurs de ” LaDroite ”

    * les lecteurs du ” Figaro ” ? oui je sais pas tous des flèches

    ** auprès de laquelle Hollande va chercher un ultime soutien …qu’ elle lui accorde

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    25 octobre 2016

    lire sur le site du ” Point ” l’ écran consacré à

    ” quand Hollande fait l’ éloge de Marine Le Pen “

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25 octobre 2016

      il s’ agit d’ extraits du livre ” un Président ne devrait par dire ça ” ( sic )

      Répondre
  5. druant philippe

    24 octobre 2016

    @jacky :

    inutile de nous quereller pour des queues de cerise : QC est souvent sarcastique mais j’ avoue partager pas mal de ses idées sur la démographie , les dangers mortels de l’ immigration – invasion , la déliquescence de la société occidentale , le danger des multinationales à la puissance économique énorme , les dérives libertaires (pédalerie , consumérisme) .
    Je le suis dans sa méfiance vis – à vis des dirigeants yankees et dans une certaine admiration pour la poigne de Poutine et sa défense de sa nation .
    Traitez-moi aussi de fasciste , peu me chaut !

    Répondre
  6. BRENUS

    24 octobre 2016

    @QC Je ne vois pas en quoi apprécier les muppet show pourrait rendre dément. Ca part en vrille maintenant…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25 octobre 2016

      – les muppet show sont depuis 2003 la propriété de … Disney

      – les muppet show sont les inspirateurs de Guignols sur Canal + qui ont grandement contribué à nous vendre … Chirac

      il s’ agit donc d’ une entreprise très efficace en ” décervellisation ” comme Mac Do l’ est pour le goût

      etc … etc …

      Répondre
  7. Jacky Social

    23 octobre 2016

    J’en ai assez entendu et me tire definitivement, comme bien d’autres avant. Sans aucun regret.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 octobre 2016

      consultez pour un T.E.D. ( trouble envahissant du développement )

      Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    23 octobre 2016

    avis médical :

    ce blog est le lieu privilégié où peuvent s’ exprimer sans détours un ” névrosé ” et un ” psychopathe “

    Répondre
    • Jacky Social

      23 octobre 2016

      @QC: allez vieux debris. Va te coucher???@@@ dans ton panier. Arrete d’aboyer??@@@***

      Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    23 octobre 2016

    le d’ J@ck ? toute la finesse et la subtilité d’ une histoire… belge !

    Répondre
    • Jacky Social

      23 octobre 2016

      @QC: tu n’es qu’un vieux schnock raciste aigri. La Belgique t’emmerde et te degueule, sale traitre. Tu veux jouer a Quinctius Clay. Sois pret avec des arguments. Avec tes 77 ans, tu vas pas tenir longtemps. C’est les nefs, voyez-vous. On va voir qui est le plus nevrose et le plus psychopathe. Les vieux cons, ca se permet tout, c’est a ca qu’on les reconnait. Ton age ne te permet rien. Assume.

      Répondre
    • Jacky Social

      23 octobre 2016

      @QC: tu n’es qu’un vieux schnock raciste aigri. La Belgique t’emmerde et te degueule, sale traitre. Tu veux jouer a Quinctius Clay. Sois pret avec des arguments. Avec tes 77 ans, tu vas pas tenir longtemps. C’est les nerfs, voyez-vous. On va voir qui est le plus nevrose et le plus psychopathe. Les vieux cons, ca se permet tout, c’est a ca qu’on les reconnait. Ton age ne te permet rien. Assume.

      Répondre
  10. BRENUS

    23 octobre 2016

    @JACKY. Les “pépères” du Muppet show, eux, m’ont bien fait rire. Je n’en dirais pas aujtant de jojo… qui me me procure une autre sorte d’envie.

    Répondre
    • Jacky Social

      23 octobre 2016

      Oui, Brenus, moi aussi. Mais c’etait avant de savoir que ce n’est qu’un SMICar mediocre de plus. Jojo n’a pas de pouvoir et n’a pas LE pouvoir. C’est juste une mouche du coche et un imbecile utile. Pas de quoi fouetter un chat.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 octobre 2016

      @ Brenus à force de le [ d’ J@ck ] fréquenter vous risquez de devenir aussi dément que lui

      Répondre
  11. Jacky Social

    23 octobre 2016

    En fait, ce qu’on a sur les 4 Verites, c’est un chomeur fascistoide, Jaures, qui se fait 5 SMICs sur le compte des autres et qui ne cherche pas de travail, et un vieux gateux tout grincheux qui se dit fasciste et dont les posts @*** doivent etre relus @@@*** au mojns 5 @@+++ fois pour qu’on comprenne @@@ ???. Meme Dostoievsky ecrivait mieux. A eux deux, ils ont 150 ans. Ils me font penser aux deux vieux peperes du Muppet Show. A mourir de rire.

    Répondre
  12. Gérard Pierre

    23 octobre 2016

    Oui, …… Il y a quelqu’un pour sauver la France : …… le général (2s) Didier TAUZIN, …… qui se présente à l’élection présidentielle de 2017 sans passer par une primaire partisane pipée, …… mais auquel TOUS LES MÉDIAS NATIONAUX BARRENT LA ROUTE ! …… Et pour cause, tout ce qu’il dit est frappé au coin du bon sens :

    https://www.youtube.com/watch?v=ijdvefrnq7Q

    Dans notre société gauchisée à fond (y compris à droite) …… le silence médiatique est ‘’gogolisant‘’ par nature ! …… « On » ne va surtout pas parler d’un général aux idées clairs, aux principes éprouvés, à la vie linéaire sans casseroles, …… d’un général à même de restaurer la France dans ses valeurs tout en lui donnant les moyens de rebondir dans l’économie, dans l’emploi, dans la sécurité, dans la croissance et dans de nombreux domaines où tout s’effrite insensiblement mais sûrement !

    NON !

    Dans notre société gauchisée on ne parle que de ce qui est ‘’intelligent‘’, …… de Juppé et de sa musulmanophilie pavlovienne, …… de Mélenchon et de ses spectacles en plateau à la Georges Marchais, …… de Sarkozi, le recordman des « affaires en cours » suivies de non lieux, …… de Fillon, le chambellan docile qui voudrait faire croire qu’il est parvenu en âge de « tuer le père », …… Bref ! … on ne parle que du passé, en affectant de penser qu’il pourrait encore ne pas être un prologue !

    Françaises, Français ! …… Informez-vous par d’autres voies que les voies institutionnelles, ces ‘’Pravda‘’ de la bienpensance mortelle ! …… Cherchez par tous les moyens à savoir qui est le général Didier TAUZIN ! …… Cherchez à savoir ce qu’il a fait, ce qu’il dit, ce qu’il propose ! …… et surtout, cherchez à le faire connaître autour de vous, par des chaînes e-mail et tous autres moyens !

    Ce sera ça, …… ou la purée habituelle, de moins en moins digeste !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 octobre 2016

      votre général devrait s’ adresser à la France depuis … Londres ( malgré ou peut être en raison du Brexit ) ce ne serait pas un ” appel ” mais un rappel

      Répondre
  13. Jacky Social

    23 octobre 2016

    AVIS A TOUS LES ENTREPRENEURS FRANCOPHONES QUI NOUS LISENT: NE PAS INVESTIR EN WALBANIE, DEMOCRASSIE POPULAIRE ET MORTIFERE. LA WALBARBIE EST UN ENCLOS PROTEGE PAR LE PS. PROTEGE DE QUOI EXACTEMENT? EN TOUT CAS, PAS DES TAXES, PAS DU CHOMAGE, PAS DE LA PRECARITE, PAS DE L’OUVERTURE SUR LE MONDE (REFUS OBSCUREMENT OBSTINE DE SIGNER LE CETA ET BIEN SUR LE TTIP – ON CROYAIT QUE C’ETAIT LE BREXIT LE PROBLEME). INVESTIR EN WALBANIE, C’EST SE FAIRE DEPOUILLER PAR LES SYNDICATS, LES LOIS SOCIALES, C’EST SE FAIRE DEPOUILLER PAR L’ETAT ET SA GESTAPO FISCALE. ALLEZ AILLEURS SOUS D’AUTRES CIEUX BIEN MEILLEURS: POLOGNE, TCHEQUIE, SLOVAQUIE, ROUMANIE, IRALANDE (EIRE) OU HONGRIE. TANT QUE CES ANDOUILLES SERONT AU POUVOIR, NE LES NOURRISSEZ PLUS. ILS NE VOUS AIMENT PAS. ILS VEULENT LA SECURITE ET LA LIBERTE, ILS N’AURONT AUCUN DES DEUX. CHICHE.

    Répondre
  14. BRENUS

    22 octobre 2016

    Réponse à la question : OUI : Méluche+ Jojo et leurs cohortes de nervis crapules d’antifa-polpotistes. Appuyés par les LGBT ( “un hétéro, une balle, une famille une rafale”). Voila une belle porte de sortie (éventuellement finale). Ces saloperies vont vous sauver façon goulag ou Dachau, c’est au choix. Mais vous n’y couperez pas.

    Répondre
  15. quinctius cincinnatus

    22 octobre 2016

    ” y a t il quelqu’ un pour sauver la France ? ” demande Mr Guy Millière réfugié climatique *** aux U.S.A.

    certainement :

    Cécile Duflop

    *** entendre par là que le climat n’ était pas favorable à ses idées en France ou en … Wallonie

    Répondre
  16. druant philippe

    21 octobre 2016

    @jacky :

    la sympathie pour Poutine résulte de la détestation des élites US (les washingtoniens) par les étasuniens de base et les autres : personnellement , je vomis les washingtoniens et spécialement Clinton / Obama mais je n’ accorde pas pour autant un blanc – seing au Pout .
    Occupons – nous plutôt de dégager la crapule politicienne
    actuelle en Europe et recentrons – nous sur les intérêts de ce continent extraordinaire à tous points de vue : soyons ultranationalistes et fiers de nos cultures , traditions , paysages , bocages , patrimoines de tous types , de nos scientifiques anciens et actuels .

    Concluons des accords avec les yankees et les russes mais de façon à dégager des profits réciproques (win – win)

    Répondre
    • Jacky Social

      23 octobre 2016

      Ah bon. Ett bien ce n’est pas une bonne raison.

      Répondre
  17. quinctius cincinnatus

    21 octobre 2016

    – Sparte honorait Thanatos … Rome également

    – pour l’ occupant nazi, un Résistant était un terroriste

    – Eros ne s’ oppose pas toujours à Thanatos et vice ( sic ) versa ( resic ) … quoiqu’ en dise Freud

    etc … etc …

    Répondre
    • Jaures

      21 octobre 2016

      Ne soyez pas relativiste, Quinctius.
      Ce que pensait un nazi n’était certainement pas la réalité.
      Avant d’être fusillé par les Allemands, dans sa dernière lettre, le résistant Manouchian demande à sa femme de refaire sa vie et d’avoir des enfants et affirme “je meurs sans haine pour le peuple allemand”.
      Paroles de terroriste ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 octobre 2016

        Missak Manouchian avait deux ” bonnes ” raisons d’ être fusillé par les autorités allemandes :

        – pour elles il était un terroriste ( rappelons que, de tous temps, les francs-tireurs ont été fusillés )

        – il était … communiste

        toujours aussi finaud J@urès vous prenez vraiment l’ exemple typique, dans votre vivier idéologique, qu’ il ne fallait pas prendre pour illustrer et affermir votre démonstration !

        Répondre
        • Jaures

          21 octobre 2016

          Vous vous glissez avec une facilité déconcertante dans la tête des nazis, cher Quinctius.
          Pour les nazis, Manouchian était un terroriste comme les juifs étaient des “pestes”, des “diables”, des “sangsues”,…
          L’étaient-ils pour autant ?
          Avez-vous trouvé des mots semblables à ceux de Manouchian dans les lettres (ou les mails) des terroristes islamistes ?
          Ce n’est pas mon exemple qui est mal choisi mais plutôt celui auquel il est donné.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            22 octobre 2016

            lorsque l’ on est un sicaire de … Staline on ne peut pas être un ” exemple ” … que savez vous de ce qu’ aurait fait Manouchian en 45 ?

            petit enfant, j’ ai été pris en otage avec ma mère, mon frère et quelques autres du village parce que des ” résistants ” avaient tiré … de loin et naturellement sans les atteindre sur deux soldats allemands isolés du service du train … et j’ en ai encore un souvenir très précis comme de la caresse sur ma joue et mes cheveux noirs et bouclés du capitaine … allemand

          • Jaures

            22 octobre 2016

            Je ne parle jamais de que quelqu’un aurait pu faire, mais uniquement de ce qu’il a fait.
            Je n’ai jamais écrit que Manouchian serait un exemple mais que ses motivations exprimées pour s’engager jusqu’à la mort contre les nazis n’avaient rien à voir avec celles d’un membre de Daech.
            Sauf à voir un jour une lettre d’un terroriste affirmant qu’il meurt sans haine contre ses ennemis et qu’il souhaite que sa femme vive et donne la vie.

  18. Jacky Social

    20 octobre 2016

    Les Belges presentent leurs plus sinceres condoleances a Jaures, a Meslier, a la mere Weil et a tous ceux qui soutiennent l’avortement, a l’occasion du deces du Sieur Roger Lallemand, ancien senateur Pehesse pour Bruxelles, decede a l’age de 84 ans sans euthanasie. Cet ancien legislateur franc-macon apologue du meurtre medicalise s’en est alle. Sa Majeste le Roi Baudouin Ier, Catholique de coeur et de raison, avait abdique un seul jour en 1990 afin de ne pas signer la loi Lallemand sur la depenalisation partielle (qui est devenue totale depuis) de l’avortement et avait ete remplace par son Premier Ministre du Christelijk Vlaams Partij (CVP) catho-syndico-boerenbondo-flamand Huile-Frites Maertens (prononce en francais “Martennss” et non Mertince). Le vieil assassin s’en est alle enfin. Nous irons pisser sur la tombe de cette vieille crapule. Sans joie. Mais sans peine.

    Répondre
  19. Jaures

    20 octobre 2016

    En fait, c’est sa propre jeunesse que nous raconte Millière.
    N’est-ce pas Guy Millière qui a activement participé à l’aventure de Paris VIII Vincennes, aux côtés des communistes et maoïstes qui tenaient cette université dont une ministre dit à l’époque que “même un cheval y obtiendrait un diplôme” ?
    N’est-ce pas Guy Millière qui écrivait alors des ouvrages avec Gilles Servat, chanteur d’extrême gauche virulent ?
    N’est-ce pas Guy Millière qui soutint François Mitterrand en 1981 et la gauche socialo-communiste ?
    Si la gauche d’alors était “criminelle”, Millière n’était guère innocent.

    Ensuite, pourquoi ce soutien incompréhensif et sans états d’âme à Trump ? Pourtant, tous les candidats que Millière a soutenu (McCain, Romney) et ceux qui avaient sa préférence aux primaires (T.Cruz, M.Rubio) se sont éloignés de Trump.
    Un Trump dont avant qu’il gagne la primaire, Millière n’aurait sans doute jamais voulu comme voisin ou collègue.
    La seule qui en France soutient Trump est M.Le Pen dont le programme d’extrême gauche est aux antipodes de ce que Millière préconise et qui est persona non grata en Isrël avec toute sa famille, Israël que Millière soutient sans nuance La même qui a des sympathies affichées à l’égard de Poutine, autre point commun avec Trump, ce même Poutine dont Millière dit pis que pendre dans tous ses articles.

    Ne cherchez pas la cohérence dans tout cela. Millière s’est fait de la gauche une vision fantasmée nourrie de son passé dont il a apparemment honte. Millière pense encore que la gauche est anti israélienne alors que jamais il n’y eut autant d’amis d’Israël dans un gouvernement. Millière pense encore que la gauche est anti-américaine alors que ce sentiment est partagé aux extrêmes, de Mélenchon à M. Le Pen.
    La pensée de Millière est à ce point perturbée que l’exclusion devient son unique mode de raisonnement: un juif qui vote démocrate n’est plus juif, un Américain qui vote démocrate est forcément aliéné,…
    Millière ne croit plus à la démocratie que quand elle lui est favorable. C’est un fait: Millière n’est plus démocrate.

    Répondre
    • Jaures

      20 octobre 2016

      Ce soutien “incompréhensible” bien sûr.

      Répondre
    • Boutté

      20 octobre 2016

      On a le droit d’ouvrir les yeux , passé un certain age , comme font les petits chiots vers quinze jours .
      Renault l’a bien fait , d’après ce qu’il chante !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 octobre 2016

      effectivement si on a un passé de gauche il est logique d’ en être honteux même longtemps après ; on a toujours honte de ses mensonges si … on est un être moral ! ***

      personnellement je ne me suis jamais autant amusé qu’ en assistant aux réunions du P.S. de ma petite ville : il y avait là des petites gens simples, sincères et gentilles et des ” cadres ” pontifiants d’ une prétentieuse nullité ( professeurs, avocats, fonctionnaires classe ” A” … )

      *** prenons le cas des ” confessions ” de Hollande ; il constate que sa présidence n’ a été qu’ une longue suite d’ échecs dans les domaines régaliens ( sans compter ceux économiques ) mais personne parmi les analystes politiques n’ a relevé que cela ” s’ explique ” d’ après Lui par ce qu’ il n’ a été entouré que de fossiles politiques, d’ incapables notoires et notables ( aux 2 sens du mot ) , de … ” sans … Q.I. ” en résumé d’ autant de J@urès

      Répondre
    • Guy Milliere

      21 octobre 2016

      Si on n’est pas de gauche à vingt ans, c’est qu’on n’a pas de coeur, si on l’est encore à quarante ans, c’est qu’on n’a pas de tête, dit une vieille phrase. Je n’ai aucune honte de mon passé. J’ai eu le cerveau lavé par des professeurs criminels. Depuis, j’ai réfléchi. Comme vous n’avez pas de tête, puisque vous êtes toujours de gauche (à votre age, c’est honteux), vous ne pouvez pas comprendre, et vous ne pouvez pas non plus comprendre ce qu’incarne Trump aux Etats Unis et pourquoi la droite israélienne préfère Trump. Je ne soutiens absolument pas Marine Le Pen, qui a effectivement des idées d’extrême gauche, sauf lorsqu’il s’agit d’islam. Ce serait notre seul point d’accord si vous n’étiez aveugle et acéphale face au péril islamique dont Hillary Clinton est complice. Je suis pour l’état de droit, comme tout libéral conservateur, et contre la démocratie absolue. Je pourrais vous conseiller de relire le second traite de gouvernement de John Locke si je vous pensais capable de lire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 octobre 2016

        en outre, l’ Histoire française nous apprend que quelques décennies ( parfois moins ) de gouvernance socialiste font le lit du … ” fascisme ” … c.f. … de Gaulle , Guy Mollet et la S.F.I.O. … ce qui n’ est pas pour me déplaire ! ! !

        Répondre
      • Jaures

        21 octobre 2016

        Cher Guy, je ne comprends pas d’où vous vient cette idée quasi mystique que si l’on ne partage pas vos idées et opinions, c’est que l’on n’a forcément pas lu tel ou tel ouvrage.
        Je n’attends pas d’un livre une révélation mais de la matière penser.
        Il est vrai que si l’on veut penser la démocratie, lire les 2 traités de gouvernement est utile comme d’autres auteurs ((Montesquieu, Rousseau, Tocqueville, Schumpeter, Dahl,…) mais il importe de situer ces travaux dans leur contexte (et Locke dans celui du XVIIème siècle où régnait encore la monarchie absolue).

        Le problème est que vous ne lisez que ce qui conforte vos opinions. Lorsque j’ai souligné vos égarements de 2012, quand vous prédisiez que Romney serait élu, vous avez cité les ouvrages qui vous avaient amené à vous tromper.
        Vous êtes un peu à la semblance de Don Quichotte qui, à force de ne lire que des livres de chevalerie se jette sur des moulins à vent et se retrouve le nez dans la boue.

        Pour le reste, je vous rappelle qu’en 1981 vous n’aviez plus 20 ans depuis longtemps. Passer de relativiste de gauche à néoconservateur libéral en quelques mois demeure pour moi un revirement mystérieux. Quoi qu’il en soit, traiter de criminels les hommes de gauche de l’époque revient à vous accuser vous-même et apparemment sans en avoir honte.

        Puisque vous possédez les éléments pour penser le monde, demandez-vous pourquoi la droite israélienne soutient Trump comme l’extrême droite française antisémite (dont J-F Poisson n’est qu’un moindre exemple). Demandez-vous pourquoi tous ceux que vous avez soutenus parmi les Républicains rejettent Trump. Demandez-vous pourquoi ceux qui soutiennent Trump sont également aux côtés de Poutine (lequel n’a pas caché sa sympathie pour le candidat républicain qualifié d’homme “brillant et plein de talent”.)
        Mais il vous faudra pour une fois vous sortir de votre “prêt à penser” habituel qui vous a tant nui depuis des décennies.

        Répondre
        • Guy MILLIERE

          22 octobre 2016

          Je ne suis pas le seul a avoir eu le cerveau lave par la gauche dans ma jeunesse. J’ai effectivement soutenu des criminels sans discerner qu’ils etaient criminels; En 1981, j’avais trente et un an et j’etais deja tres eloigne des communistes et des pro-palestiniens; Jetais resolument hostile a tout antisemitisme; Je lisais John Locke, que je ne mettais pas dans le meme sac que Montesquieu; Je n’aimais pas Giscard; Je me suis brievement trompe sur Mitterrand; Jai rencontre Ronald Reagan, puis Margaret Thatcher; J’ai compris que l’economie de marche etait le meilleur moyen de creer de la richesse; J’ai toujours ete attache a la liberte individuelle et a la liberte de parole. J’y ai ajoute un attachement a la liberte d’entreprendre, ce qui est logique a mes yeux; j’ai en 2012 sous estime les mutations en cours aux Etats Unis; J ai aussi surestime Romney, qui s’est degonfle comme une baudruche a partir du deuxieme debat; Trump incarne un soulevement des Americains qui se sont retrouves dans les tea parties, et qui sont attaches aux valeurs des Peres fondateurs, a la libre entreprise, a la souverainete des Etats Unis sur leur propre territoire; il n’est pas du toutcce qu’on en dit caricaturalelent en europe; il n’a pas le soutien de la national review ou de bill kristol, qui a ete longtenmps un ami, mais il a celui de nombre d anciens conseillers de ronald reagan, de david horowitz, qu’il serait difficile de taxer d antisemitisme; il est rejete par l establishment conservateur et republicain, mais l attitude de cruz est plus une attitude de depit qu une attitude de rejet, et cela me decoit de cruz; trump n est en aucun cas proche de poutine, son principal conseiller en politique etrangere est mon ami walid phares, qui n est absolument pas un soutien de poutine; hillary clinton a fait beaucoup plus pour poutine que trump ne fera quoi qu il se passe; trump n est pour rien dans les positions de marine le pen ou du douteux monsieur poisson; Desole pour les ponctuations…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            22 octobre 2016

            on peut parfaitement dénoncer un lobby ” juif ” sans être pour autant anti-sémite, comme on dénonce le lobby des cigarettiers ou des pesticides … c’ est cet amalgame qui est mortifère ; quant à Trump et si j’ étais Américain je voterai pour lui par … défaut … car il faut bien constater que pas davantage que nous les Américains ont un homme ( ou une femme ) d’ Etat qui ait une quelconque envergure

            N. B. : je comprend parfaitement que lorsque l’ on prend et rend public des avis géopolitiques on puisse se tromper : tout ce qui est humain avance à coups d’ erreurs

          • Jaures

            22 octobre 2016

            Cher Guy, il est dommage d’avoir attendu l’âge de 30 ans pour lire Locke. Et il n’y a pas à mettre Montesquieu “dans le même sac”, parce que leurs domaines de recherche et le contexte où ils écrivaient étaient différents.
            Encore une fois, il n’y a pas à attendre d’un auteur la bonne parole et la vérité absolue à porter en bandoulière toute sa vie.
            Les auteurs que j’ai cités ont pensé les institutions et leur travail est à considérer et à situer dans leur contexte pour nous aider nous même à penser le présent. Si vous adoptez une théorie sans le doute salutaire, non seulement vous courrez aux erreurs d’analyses que j’ai souvent soulignées ici (Turquie, crise de 2008, élection d’Obama, défaite de Romney,…) mais vous continuerez à affirmer ces théories avec cette arrogance qui vous décrédibilise.
            Dois-je vous rappeler ce que vous écriviez quelques jours avant la défaite de Romney (le 5/11/2012):
            »les plus pessimistes prévoient une victoire de Romney, comme moi. Les plus optimistes prévoient une victoire très confortable de Romney. »
            « Il en est même qui donnent Obama vainqueur en Floride et en Virginie : si le ridicule tuait, il y aurait des morts subites bien avant mardi » (Obama l’a emporté en Floride et en Virginie).
            Etc…
            Si vous acceptiez les débats contradictoires, vous pourriez éviter ce genre d’égarements mais vous avez choisi de n’échanger qu’avec ceux qui partagent l’essentiel de vos opinions et donc vous confortent dans ces errements.
            Vous avez décidé notamment de me prendre de haut, affirmant que je suis “incapable de lire”, que j’aurais le “cerveau ravagé”, etc…alors que vous savez bien au fond qu’il n’en est rien.
            Refuser la confrontation c’est l’assurance de s’enfermer dans ses a priori et d’accumuler inévitablement les erreurs.

            Ensuite, ce que l’on pense ici de Trump n’a pas la moindre importance: ce sont les Américains qui votent. Ce qui est dit sur Trump aux Etats-Unis, y compris parmi les Républicains, est d’une bien plus grande violence que ce qui se lit en Europe.
            Je n’ai jamais dit que Trump serait antisémite. J’ai souligné que ceux qui le soutiennent en Europe (et notamment en France) sont bien plus inquiétants (y compris pour ceux que vous soutenez) que ceux qui lui préfèrent H.Clinton.
            Quoi qu’il en soit, si les Républicains sont à nouveau battus (ce qui n’est pas joué quand on connait le peu de fiabilité des sondages américains) alors que la candidate démocrate est l’une des plus impopulaire et des moins charismatique qui se soit jamais présentée, il leur faudra sans doute entamer une remise en cause profonde, réfléchir à ce qui s’est joué ces 10 dernières années pour en arriver là.

      • vozuti

        21 octobre 2016

        personnellement,je ne votais pas fn il y a 20 ans(je ne votais pas du tout),il m’a fallu du temps pour comprendre que les autres partis(le front républicain) sont une dictature mafieuse qui opprime la population et se livre à un génocide soft contre les peuples européens.la scandaleuse campagne électorale de 2002 pour faire élire jacques la fripouille,sur un score de dictateur africain,m’avait définitivement ouvert les yeux.
        en 2017,la mafia(le front républicain) a décidé de faire élire à tout prix pépé la mosquée,le bras droit de jacques la fripouille,pour finir le sale boulot.

        Répondre
        • Jaures

          21 octobre 2016

          Cher Vozuti, puisque tous les candidats sont des “dictateurs mafieux” et des “génocidaires”, il faut les interdire.
          Quand il n’y aura plus qu’un candidat en lice, le vôtre bien sûr, nous serons enfin dans une authentique démocratie !

          Répondre
          • vozuti

            21 octobre 2016

            la démocratie n’est qu’une supercherie,sachant que la majorité est très facilement manipulable par ceux qui tiennent les médias.quand on voit les tordus que les médias ont réussit à faire élire, et cela continu…vous croyez que des détraqués comme hillare clinton ou ali juppé auraient la moindre chance s’ils n’avaient pas la totalité des médias derrière eux?

          • Jaures

            21 octobre 2016

            Je vous ai compris, Vozuti, mais qu’en tirez-vous comme conclusion ? Qu’il faut interdire les médias ? Les dirigeants au temps où les médias n’existaient guère étaient-ils meilleurs ? Ceux-qui ont envoyé au massacre des millions de personnes en 3 décennies disposaient-ils de la télévision et d’internet ?

          • quinctius cincinnatus

            22 octobre 2016

            à @ Vozuti

            dans Athènes Mère de la Démocratie les hommes qui avaient le plus d’ influence sur les citoyens étaient les … sycophantes ***

            *** voir la signification de ce mot dans un bon dictionnaire et peut être même sur Wikomachin !

          • quinctius cincinnatus

            22 octobre 2016

            addenda … nous avons présentement nos propres sycophantes : nos ” journalistes ” de l’ information ( ElKabach, ElKrief, B.-H. L. etc … )

          • vozuti

            22 octobre 2016

            toujours le même argument relativiste,jaurès:
            “le systeme est vicié,mais on a déjà vu pire ailleurs ou avant,donc tout va bien,il faut être soumis”.
            vous n’argumentez pas,jaures,vous répétez inlassablement une vielle technique de propagande.

          • Jaures

            22 octobre 2016

            Je ne suis en l’occurrence absolument pas relativiste.
            Vous dîtes que tout le mal vient des médias qui nous manipuleraient. Je vous demande quel remède vous proposez: si la démocratie n’est rien d’autre que la dictature des médias quel système aurait donc vos faveurs ?

        • quinctius cincinnatus

          22 octobre 2016

          dans ma liste j’ oubliais la pire : la partenaire en tweets du Président Hollande : Léa Salomé

          Répondre
          • vozuti

            22 octobre 2016

            “Les sycophantes sont des individus qui lancent des accusations non pas dans un esprit de civisme, mais dans le seul but de s’enrichir”.
            c’est toujours le cas,les médias passent leur temps à lancer des accusations contre les candidats qui n’ont pas été choisi par l’oligarchie,et l’influence de ces accusateurs véreux est toujours aussi déterminante.

          • Jaures

            22 octobre 2016

            Vozuti, avez vous des exemples à nous proposer ?

    • Jacky Social

      22 octobre 2016

      @Jaures: Marco Rubio et Ted Cruz soutiennent Donald Trump pour l’instant. Que venez-vous raconter encore comme billevesees sur la politique americaine que vous connaissez bien mal, le NYT n’etant plus une reference depuis longtemps?

      Répondre
  20. Jacky Social

    19 octobre 2016

    Oui, il y a not’Jaures qui peut sauver la France du capitalisme, de la prosperite et du judeo-christianisme. Vive les ventres vides egaux en revenus devant la charia, vive la misère et le chomage. Vive le relativisme, le suicide assiste, l’euthanisie, l’avortement, la mort, le compromis. Vive tout ce qui est anti-blanc, anti-francais et anti-bien. Vive le mal. Vive les francs macs. Vive le terrorisme et ses courageux representants. Vive la betise, l’inculture et l’obscurantisme islamiste. Vive la propagande. A bas la connaisance. A bas les faits. Vive les statistiques. Vive le sur-place et la stagnation. A bas l’argent et les banques. A bas l’epargne. A bas le travail. Gloire a l’oisivete, sainte mere de tous les vices. Vive l’etat. Vive les lois, les codes, les regles et les reglements. Vive la camisole de force. Vive le pognon des autres. Vive la decheance homosexuelle. A bas la prostitution feminine. Vive le gender. A bas la beaute. Vive la laideur et l’horreur. Je crois que je vais m’arreter la. J’ai des nausees.

    Répondre
    • Anomalie

      20 octobre 2016

      “Le terrorisme et ses courageux représentants”, c’est justement le “courageux” Zemmour vanté par Guy Millière qui l’a proclamé, risquant d’ailleurs par là une mise en examen pour apologie du terrorisme comme une vulgaire racaille de banlieue fan de Daesh.

      Répondre
      • vozuti

        20 octobre 2016

        ça ne sert à rien de sous-estimer l’adversaire,si les terroristes étaient peureux, ils prendraient moins de risques.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21 octobre 2016

          et si … les ” Occidentaux ” n’ étaient pas des pleutres et des imbéciles ils soutiendraient Poutine et pas Obama et Hillary

          Répondre
          • Jaures

            21 octobre 2016

            Il est vrai que la Russie est un modèle de société !
            Curieusement, ceux qui soutiennent Poutine respectent pour la Russie ce qu’ils conspuent en France ( Taux d’avortement record, GPA,…),…
            Mais il est vrai que Poutine refuse le mariage pour tous. Et pour cela, on est prêt à tout lui pardonner.

          • Jacky Social

            21 octobre 2016

            @QC: non, Poutine n’est pas une solution a imiter. Ce n’est pas un modele. Vous ne savez as de quoi vous parlez. Poutine n’est ni pour la liberte (sauf si elle est tres encadree), ni pour le respect de l’individu (l’individu n’existe pas), ni pour celui des autres. Vova est un homme tres cynique. Il n’est ni liberal, ni conservateur. Le systeme Poutine est base sur l’etat et la gloire de l’etat. Il s’agit d’un nouveau fascisme a la russe, different du communisme et du nazisme.

          • quinctius cincinnatus

            21 octobre 2016

            c’ est bien , en ces moments où l’ Occident est exposé à un danger mortel , celui de disparaître de l’ Histoire de l’ Homme, ce qui m’ intéresse chez le Russe … un Etat fort dans tout ce qui relève du régalien, de la lutte pour la survie … d’ ailleurs je n’ ai jamais caché mes idées : royaliste et fasciste je suis, ni démocrate ni républicain : élitiste … ce qui est une vieille tradition et histoire … familiale : que les meilleurs quel que soit leur ” race ” et leur origine sociale, instruisent, éduquent mais aussi gouvernent la masse des ” moins bons ” et des ” inutiles “

          • Jaures

            21 octobre 2016

            Admettons, Quinctius. Mais qui décidera finalement qui est le meilleur ? Et sur quels critères ?
            Vous vous dîtes fasciste mais Mussolini était-il le meilleur ? Aimeriez-vous que soient appliquées en France les “lois fascistissimes” ? Les lois raciales de 1938 ?
            Pour vous le principal est-il que l’Etat soit fort, et peu importe à quoi lui sert cette force ?

          • Jacky Social

            21 octobre 2016

            @QC: vous vous egarez un peu lorsque vous evoquez la Russie actuelle. Je ne vous dis pas que vous devez penser comme moi a tout point de vue, mais les faits sont la et sont immediatement verifiables, Pour une fois je suis d’accord avec not’Jaures quant il parle de Poutine, mais pas necessairement pour les memes raisons que lui. Le pouvoir russe actuel est bien loin de ne se meler que des domaines regaliens. Si c’etait le cas, je serais partant et vanterais le regime poutinien. Pour moi, le fascisme, c’est lorsque l’on vous impose, a coup de lois, de regles et de constructions etatiques couteuses et plethoriques, des centres de couts pour des services que vous pourriez vous procurer vous-meme a moindre cout. Je parle donc de fascisme economique vu que ce fascisme tourne autour des revenus et de la liberte economique des gens, sous pretexte de solidarite, de mechants riches, d’egalite et autres billevisees populistes. J’ai ete tres pauvre et ne suis pas encore sorti de la merde. Mais je n’ai pu compter que sur moi et ceux qui m’ont vraiment aide etaient des gens de ma famille, pas l’etat. C’est une folie de croire en l’etat. Ceux qui y ont cru, ben vous les voyez sous les ponts ou manger dans les poubelles. Meme la foi de not’ bon Jaures, toujours genereux lorsqu’il s’agit des deniers d’autrui, se mefie. Il ne fait pas 100% confiance a l’etat. C’est bien trop dangereux.

          • quinctius cincinnatus

            21 octobre 2016

            mais d’ J@ck je ne pense pas que vos idéaux soit préférables à ceux de J@urès : je les rejette tous les deux

          • Jaures

            21 octobre 2016

            Que savez-vous de mes idéaux, mon Quinctius ?
            Brassens les résume en une phrase:
            “Gloire à qui n’ayant pas d’idéal sacrosaint
            Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins”.
            Il faut avoir l’espérance modeste.

          • Jacky Social

            22 octobre 2016

            @QC: du coup Jaures vous a bien repondu. Vous rejetez tout. Alors vous avez Jupe. Je ne comprends pas ou est votre probleme. Vous ecrivez des posts et puis voila. Pour moi, vous devenez lentement mais surement gateux. Plus je vous lis et moins je comprends ce que vous cherchez. Le fascisme, le votre comme celui des autres qui s’en revendiquent, c’est “no passaran”. Alors flattez-moi: rejetez mes ideaux. Je ne voudrais jamais que vous vous les appropriassiez tout en vous revandiquant fasciste. Ce n’est pas la honte qui vous etouffe. Vieux ne veut pas dire sage.

          • vozuti

            22 octobre 2016

            il y a un énorme avantage avec poutine par rapport aux dirigeants d’europe de l’ouest et d’amérique du nord : il ne cherche pas à faire disparaitre son peuple.
            les russes survivront,pas les français…si on met les choses en perspective,c’est loin d’être négligeable.

          • Jaures

            22 octobre 2016

            “Il ne cherche pas à faire disparaitre son peuple”.
            Que fait-il pour le préserver ?
            Depuis 2002, il y a près de 6 millions de Russes en moins en Russie.
            La fécondité en Russie est en berne, notamment celle de l’ethnie russe.
            L’espérance de vie en Russie est inférieure de 10 ans à la moyenne européenne.
            Les hôpitaux sont dans un état désastreux…

          • vozuti

            22 octobre 2016

            projetez vous dans l’avenir,jaurès,la population russe augmentera à nouveau,alors que les français se seront éteint comme Neandertal.
            on dira: _qu’est t il arrivé aux français? ils ont subit un cataclysme?
            _non,ils ont juste voté pour chirac et juppé,qui ont décidé de les remplacer par les arabes.
            _ah bon…c’est une fin ridicule,mais c’est la vie…

          • Jaures

            22 octobre 2016

            Ceux qui se projettent dans l’avenir et dont c’est le métier, je veux parler des démographes, pensent plutôt que la Russie continuera à se dépeupler.
            Outre la baisse de la fécondité, chaque année voit battre un nouveau record de fuite des jeunes Russes pour l’étranger.
            En 2015, 265 000 Russes ont demandé une green card (chiffres du département d’Etat), 75000 se sont installés en Europe. Les demandes de citoyenneté israélienne ont augmenté de 30%.
            Qu’est-ce qui vous fait donc penser que cette tendance devrait s’inverser ?

          • Le Ket

            24 octobre 2016

            @Jaurès : on ne doit ni pardonner et ni condamner la politique de POUTINE, élu et légitimé par le peuple russe.

            On peut en être l’adversaire et ne pas être d’accord avec ses options, mais aussi reconnaître qu’il traite les problèmes sans tergiverser ni rejeter ses responsabilités.

            Son leitmotiv : “Aller buter les terroristes jusque dans les chiottes !” ….. cela vous choque ?

          • Jaures

            24 octobre 2016

            Le Ket, on peut tout à fait condamner la politique menée par un dirigeant.
            Je pense qu’ici personne ne se prive de condamner la politique menée en France.
            Ensuite, “aller buter les terroristes…” ne sont que des mots. Poutine s’est servi de ce prétexte pour pratiquer un massacre de plus de 150 000 civils en Tchétchénie.
            Ce qui compte n’est pas de “traiter les problèmes sans tergiverser” mais de les régler avec un peu de discernement.
            Il vaut mieux pour les centaines de milliers de civils encore présents à Mossoul sous le joug de Daech que ce ne soit pas Poutine qui mène les opérations en cours.

      • Boutté

        20 octobre 2016

        Il n’a rien vanté du tout mais dit son respect pour ceux qui acceptent de mourir pour leurs idées . Si l’on veut vaincre un adversaire, il faut le respecter !

        Répondre
        • Anomalie

          20 octobre 2016

          “Mais de mort lente”, alors…

          Répondre
          • Jaures

            21 octobre 2016

            Saine référence, Anomalie !

        • Jaures

          21 octobre 2016

          Boutté, respecter quelqu’un veut dire avoir de la considération.
          Quel respect avez-vous pour Mohamed Merah ?
          Quelle considération avez-vous pour Mohamed Lahouaiej-Bouhlel ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            21 octobre 2016

            respecter c ‘est honorer ce qui est estimable : ici de faire sacrifice de sa vie pour une cause … au rugby j’ ai toujours estimé mes adversaires quand ils étaient valeureux ce qui ne m’ empêchait aucunement de tout faire, dans le respect des règles du jeu , pour qu’ ils soient défaits

            la finesse sémantique vous est, comme d’ habitude, totalement étrangère

            je logerai sans état d’ âme une balle dans la tête de ceux que vous citez mais pour autant je les respecterai … plus que vous !

          • Jaures

            21 octobre 2016

            Vos exemples sont parfaitement opposés, cher Quinctius.
            Au rugby, vous respectez vos adversaires tant qu’ils respectent les règles du sport. S’ils se mettent à vous balancer des fourchettes, à vous plaquer sans ballon, à vous assommer avec le poteau de corner,…les respecterez-vous de même ?
            Au mieux vous arrêterez de jouer, au pire vous participerez à la bagarre générale. Il n’y aura dés lors plus de respect mais un combat de meute.
            Où sont les règles avec des terroristes ?
            Les terroristes ne se sacrifient pas pour une cause mais juste pour se sacrifier. Leur but n’est pas de vaincre mais de causer le plus de victimes possible. Ils n’ont pas d’idées mais un instinct de mort.
            Respecter quelqu’un, comme je le disais, c’est le considérer. Même si je ne suis pas d’accord avec vous, je respecte vos idées et engage le débat.
            Je ne le ferai pas avec un terroriste.

Répondre

  • (pas publié)