République Française hollandaise

Posté le juillet 10, 2013, 9:35
0 secs

Article précédent

Croissance, c’est long

Article suivant

Bobo land

Une réponse à l'article : République Française hollandaise

  1. Dechardat

    11/07/2013

    La pancarte porte une amusante formule. Que l’on se s’y trompe pas, toutefois. En effet, ces trois mots qui fleurissent aux frontons des mairie et écoles – de la république – n’ont rien à voir avec que crois benoîtement le public. Là, comme dans d’autres domaines, on le roule dans la farine depuis deux siècles.

    Ce groupe de trois mots est une tournure maçonnique, qui ne concerne en rien le public floué, comme il est d’usage. Que l’on observe que les deux premiers mots indiquent une contradiction de taille. « Liberté et Egalité » sont radicalement antinomiques. Partout où l’on souhaite instaurer l’égalité, quelques soient les bonnes – ou moins bonnes – raisons, cela ce fait au détriment de la liberté. Je défis quiconque de sortir de ce dilemme.

    Les significations réelles en sont les suivantes : « Liberté » implique le droit de gagner le pouvoir coûte que coûte – aux autres, bien entendu – mais par la Gnose et l’occultisme, « Egalité » s’entend entre frères FM, de grade d’Initié équivalent , quelque soit l’obédience concernée, et la « Fraternité » se limite à celles entre Frère en Loges. Les autres sont priés de passer leur chemin…

    Ex. : si l’on est architecte, et 33em degré, on fait le Viaduc de Millau, ou n’importe quel projet prestigieux – un musée en bordure de Seine, par exemple – si l’on n’est pas dans le sérail, ont devra se limiter aux pavillons de banlieue.

    Il est sûr que cette courte démonstration est rapide, elliptique, et nécessiterait des ajustements. Mais pour l’essentiel, nous sommes dans le vrai.

    Mais le rêve n’est interdit à personne.

    Or « Ils » sont les inventeurs de l’égalité…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)