485 millions d’euros de plus pour la Turquie !

Posté le septembre 01, 2020, 10:58
2 mins

Alors que les crises sanitaire et économique touchent de plein fouet les peuples et nos économies nationales, le Parlement européen a voté à la mi-juillet, en toute discrétion, une ligne budgétaire supplémentaire en faveur de la Turquie, du Liban et la Jordanie.
Après l’engagement par l’UE de verser six milliards d’euros à la Turquie (dont 3,2 Mds d’euros ont été décaissés à ce jour) en contrepartie du contrôle de ses frontières, le Parlement européen a voté un budget rectificatif allouant 485 millions d’euros supplémentaires pour subvenir aux besoins des migrants présents sur place.
La Commission européenne justifie cette aide en raison du conflit syrien qui dure depuis plus de 10 ans, mais il faut bien reconnaître qu’une solution à court terme semble s’éloigner, ce qui justifiera à l’avenir des crédits supplémentaires.
L’importance des montants alloués en faveur de la Turquie constitue une provocation de l’UE.
Autre provocation quand on entre dans les détails, 400 millions d’euros doivent assurer des transferts d’espèces à plus de 1,7 million de migrants !
Le chantage aux migrants doit désormais cesser et l’UE ne doit plus verser de fonds à un pays qui entretient des relations douteuses avec les islamistes présents en Libye et au Moyen-Orient.
Rappelons que les députés français du groupe Renew (représentants d’Emmanuel Macron au Parlement européen) ont voté pour. Gageons que leurs députés revenus en France nous diront qu’ils se sont trompés dans leur vote !

3 réponses à l'article : 485 millions d’euros de plus pour la Turquie !

  1. BAINVILLE

    01/09/2020

    La collaboration et l’intelligence avec l’ennemi déclaré, intérieur et extérieur, sera un jour durement punie, quand les moutons français seront devenus enragés contre leurs mercenaires déguisés en bergers.
    L’intelligence avec l’ennemi ne sera plus le faux motif du procès infâme infligé au Bouclier des français qui étaient sous la botte allemande pendant quatre années d’ une occupation due à la lâcheté et à l’incapacité congénitale de la IIIème république.

    Répondre
    • ELEVENTH

      03/09/2020

      Les rêves, cela peut vous soulager. Hélas, la réalité est toute autre et les « collabos » actuels ne risquent pas de payer quoi que ce soit un jour.
      Subissons ou partons (pour ceux qui le peuvent)….puisque nous ne voulons pas nous battre.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/09/2020

      un réquisitoire très , très dur contre nos zélites politiques et journalistiques autoproclamées comme le disait si pertinemment J. – M. Le Pen, celles qui  » pensent correctement  »

      « Je suis partout  » malgré son anti-sémitisme plus qu’ ultra – basique était donc un journal plus lucide que les autres mais, mais …

      être lucide c’ est déjà être condamné !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)