Attention à l’addition des crises

Posté le septembre 16, 2011, 12:00
5 mins

La faillite annoncée de la Grèce, petit pays semblant sans histoire, fait chuter les bourses, sème le trouble en Europe et se révèle un détonateur mettant le feu à la poudrière des déséquilibres mondiaux.

Comment cela est-il possible ?

La crise grecque est d’abord révélatrice du laxisme financier d’une grande partie de l’Europe et du leader mondial que se veut encore Washington. La croissance, ce sésame se voulant magique, devait garantir une prospérité indéfinie permettant d’effacer les dettes, d’autoriser les spéculations les plus folles, de garantir le développement de ce qui était appelé le tiers monde, développement qui fut d’abord celui d’une démographie exponentielle.

Cette crise grecque s’est déclenchée alors que les deux crises géopolitiques en cours prenaient des évolutions incontrôlables. La plus ancienne est due au pétrole, qui fut la cause des dernières guerres qui se continuent aujourd’hui en Irak, et en Afghanistan de façon indirecte. Répétons une fois encore qu’un pétrole abondant et bon marché reste indispensable au mode de civilisation occidentale.

L’autre crise géopolitique est due à l’explosion démographique du monde arabe qui a vu sa population multipliée par cinq en un siècle, avec une jeunesse férue d’internet et sans travail. Cette jeunesse espère que la démocratie qu’elle réclame la rapprochera de son rêve d’eldorado occidental. C’est malheureusement un mythe, car le progrès économique et social réclame soit du temps comme en Europe, soit un contrôle démographique draconien comme c’est le cas en Chine et au Japon.

Lancer une forme moderne du plan Marshall

Le dilemme du présent est que la crise financière et les crises géopolitiques se télescopent, alors qu’aucun arbitre n’est à même d’imposer la paix et un ordre nouveau.

Pourquoi ? Parce que la première puissance mondiale que sont les Etats Unis n’ont plus l’autorité économique et militaire qui leur a permis depuis 1945, durant un demi siècle, d’imposer leur suprématie.

Financièrement les Américains vivent à crédit et les conflits engagés tournent au fiasco en Irak comme en Afghanistan. Le président Obama a d’ailleurs été contesté pour son engagement en Libye aux côtés de la France et de la Grande Bretagne.

La crise grecque est un révélateur d’une crise mondiale qui n’a pas de précédent géopolitique. Il faut éviter à Athènes une faillite, car personne ne peut en prévoir les conséquences. L’incendie est encore limité, mais c’est un foyer de trop.

La mission des responsables politiques est aujourd’hui d’apaiser les tensions par la voie diplomatique et lancer une forme moderne du plan Marshall de 1945 pour donner une chance aux minorités lucides des pays en ébullition de lancer des plans de développement.

Quant à l’Europe et aux Etats Unis, ils doivent mettre fin à leurs errements et retrouver l’audace et l’exemple de leurs anciens : Roosevelt, Churchill, de Gaulle.

Les slogans vides ont fait leur temps. Il nous faut la vérité et la volonté, les deux V de la victoire.

4 réponses à l'article : Attention à l’addition des crises

  1. Bainville

    19/09/2011

    Donner De Gaulle… et Roosevelt comme modèles, il ne faut pas être dégoûté!

    L’un filant à Moscou rn décembre 44 faire allégeance au bourreau des nations européennes, et l’autre cédant à Yalta en début 45, cent fois plus que ce que le Mal Pétain a refusé de céder( l’Afrique du Nord submergée en 1 mois par Hitler sans l’Armistice de juin 1940.)

    Il est fatigant de voir autant de méconnaissance  des vérités, ces articles  devraient respecter l’Histoire, lls s’adressent à des gens cultivés,

    Répondre
  2. sas

    19/09/2011

    LA GRANDE VERITE TOMBE ENFIN…

    DIMANCHE+  CANAL + du 18 septembre 2011

     

    LES FRANCS MA9ONS EN EMBUSCADES AU FN ,,,,LA GNLF PAR COLLARD ET LE GO PAR UN AUTRE GUIGNOL se placent déja en poste pour un pouvoir nouveau et potentiel….

    CE SONT VERITABLEMENT DES CANCERS….et marine qui vait déja fatna dans les pattes…a tord de fricoter avec le diable…LA CUILLER NE SERA JAMAIS ASSEZ LONGUE…..même si c est son concubin alliot qui fait l entre-gen et le lien…

    Les purs et durs du fn ceux qui aime la france, la chretienté et la nation ….ceux qui ce sont fait virés du FN parès de longues années de dures et loyales sacrifices…

    CEUX LA  APPRECIERONT A sa juste valeur cet aveux publique…et la nuisibilité de la secte maudite…

    Louis ferdinand CELINE nous expilquais brillament qu il n y a pas de bon ou de mauvais microbes…tout y a t il des microbe qu il convient d asseptiser 1 /2 heures a 100°…..

    VIVE L UPERISATION et vive ceux qui rstent debout sans vendre ni leurs convictions ni leurs âmes…

    SAS

    MARINE tu as voulu sauver la paix et sauver l honneur….tu auras la guerre et le deshonneur

     

     

    Répondre
  3. UN chouka

    17/09/2011

    Bonjour les gens . 😉

    Pour moi, la Chine ne vat pas tarder a prendre la place des USA,il me semble ?

    Ils ont pour eux les infrastructures ,le matèriel,et la main d’oeuvre pour une tèchnologie de pointe,qui ne demande qu’ a avoir une raison pour se mettre en marche, et nous mettre a genoux,peut etre ?

    Bonne journée a vous  🙂

    Répondre
  4. ozone

    16/09/2011

    Mais dites donc,on est loin des subprimes là…….

    Pour la démographie du monde arabe,peine perdu,l’exemple syrién le démontre,druzes,alaouites,chiites et chrétiens ont une croissance du nonbre de leurs citoyens "normal",par contre la majorité sunnite continue sur la moyenne habituelle,c’est là le probléme,les"printemps arabe" si chér a nos intéllos et politiques semble en fait une rechérche plus ou moins consciente  d’érradication des autres composantes des pays arabes,souvent l’épine dorsale du pouvoir établi.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)