Contre la transparence universelle

Posté le 11 septembre , 2017, 9:06
4 mins

Le rêve des éminences du Nouvel Ordre Mondial est que toute société et tout individu soient transparents.

C’est-à-dire qu’en permanence, ces oligarques sachent ce que vous faites, ce que vous pensez, où que vous soyez, à n’importe quel moment, et dans n’importe quelle circonstance.

L’une des premières étapes est celle que les banksters mondialistes nous imposent actuellement : l’abandon de la monnaie fiduciaire (les espèces, le cash) et l’adoption exclusive de la monnaie virtuelle sous forme des cartes plastiques.

Ainsi, toute dépense et tout crédit seront facilement traçables.

Les flux financiers sur vos comptes sont déjà captifs des organismes financiers, seuls maîtres de l’opportunité de vos décisions.

Ceci, bien évidemment, au prétexte de combattre les financements des organisations terroristes, les transferts vers les paradis fiscaux ou le blanchiment d’argent.

Mais toutes ces raisons sont fallacieuses, imposées au nom d’une « moralisation » de la société dans son ensemble et sous tous ses aspects.
Tout le monde, il est beau et tout le monde, il doit être gentil !

Au nom de l’égalitarisme et de l’industrie 2.0, plus compétitive, le Régime nous vante les avantages (?) de l’informatique et de la numérisation généralisée.

Sans trop s’étendre sur les pan­nes d’Internet et encore moins sur les conséquences d’un « black-out » électrique qui mettrait notre économie et nos activités quotidiennes hors service, pendant un certain temps.

Inimaginable ? Songez-y et ne vous bercez pas d’illusions, les satellites tournent au-dessus de vos têtes ! Des milliards de données changent de continent en quelques instants.

Tout est numérisé, scanné, informatisé, dans le seul but du contrôle permanent des flux de marchandises, des transferts financiers et des mouvements de population.

L’idéal pour les maîtres du monde serait qu’un implant soit greffé dans le corps de chaque individu afin, par exemple, de retrouver rapidement un enfant disparu – mais aussi afin de savoir, en temps réel, où se trouvent les « mal-pensants ». Le top du top !

On nous vante les avantages de la robotisation généralisée, mais sans s’attarder sur les millions de personnes inaptes et sans qualification qui seront exclues du « meilleur des mondes », nouveau « lumpenprolétariat » du XXIe siècle.

Bientôt, les robots s’installeront dans votre salon.

Les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sont les instruments du mondialisme à visage inhumain.

Le summum de ce scénario imaginé, analysé, planifié – et qui nous sera imposé par les laquais de la Davos Goldman Sachs Idéologie (DGSI) –, sera atteint lorsque les citoyens-esclaves auront accepté, non seulement le clonage biologique humain, mais encore le contrôle absolu de leur vie privée (« on n’a rien à cacher, nous ») et la dévotion totale à Big Brother, entité œuvrant au bonheur planétaire accessible à tous, sans distinction de race, de religion ou de classe sociale.

La plénitude d’une sérénité absolue ! Le big data déterminera ce que vous devrez être.

Mais ce sera sans moi, rebelle et révolutionnaire dans l’âme, car allergique à toute forme de servitude ou de transparence.

7 Commentaires sur : Contre la transparence universelle

  1. quinctius cincinnatus

    3 octobre 2017

    pourquoi avoir affiché un portrait, à peine retouché , de Hitler ? l’ Oncle Sam, le petit père du Peuple Josef , les onomatopées politiques chinoises ou coréennes auraient pu tout aussi bien faire l’ affaire … encore une ” réductio ad hitlerum “

    Répondre
  2. Le Ket

    12 septembre 2017

    L’exposé ci-dessus serait en résumé une compilation des livres “le meilleur des mondes” d’Aldous Huxley, de “1984” de Georges Orwell et aussi de la BD de Griffo et Van Hamme, éditée en 1980, “SOS bonheur” ?
    Les laquais du Nouvel Ordre Mondial s’occupent de votre avenir et ne supporteront aucune contestation …à voir !

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    12 septembre 2017

    Tout cet avenir annoncé comme inéluctable, contrôlé et imposé, me rendrait presque sympathique la perspective de devoir un jour quitter ce monde pour un autre espace-temps !

    Je vis dans ma 74ème année ! …… Je suis donc plus proche du terme de mon ‘’voyage‘’ ici-bas que de son début ! …… Un de ces jours prochain, je ferai donc un bras d’honneur définitif aux Éminences du Nouvel Ordre mondial et, s’il prend à ma succession l’idée de me faire incinérer, …… [Sait-on jamais, avec l’obsession des jeunes générations pour le tri sélectif ? ] …… je lui enjoindrai de remplir mon cercueil de maïs, …… juste histoire de mettre un peu d’ambiance dans le funérarium !

    Qui veut du popcorn ? …… pas besoin de carte visa, ni d’espèces trébuchantes et sonnantes, …… ce sera gratuit !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 septembre 2017

      les dernières mesures en astrophysique nous apprennent qu’ un jour le Temps … s’arrêtera

      Répondre
      • N'DOBIN

        13 septembre 2017

        J’espère bien m’arrêter avant le “Temps” !….la dernière chose souhaitable ,est bien l’immortalité corporelle : quel serait l’intérêt de “concurrencer” la longévité des choses matérielles : la supériorité du vivant n’est-elle pas justement dans sa capacité supposée de régénération/translation en d’autres espaces temps ? N’aurions-nous pas, en même temps que bien d’autres capacités ignorées, le rôle de “support d’informations “….Transmettons donc , il y a énormément à faire en une vie, c’est notre plus noble tâche , humour en guise de “prosélytisme” .

        Répondre
      • Gérard Pierre

        14 septembre 2017

        “… un jour le Temps … s’arrêtera.”

        N’est-ce pas là la définition même de l’Éternité ?

        Répondre
        • N'DOBIN

          14 septembre 2017

          Probabilité d’Eternité , c’est bien dans ce sens que je vois l’immense supériorité du vivant qui échappe au temps ,sur l’apparente durabilité ou longévité des choses … Le Mystère l’emporte ,décidément…. sur la transparence.

          Répondre

Répondre

  • (pas publié)