Dexia

Dexia

La faillite de la banque Dexia sur laquelle le silence de la presse est impressionnant, semble être un scandale financier bien plus lourd que celui du Crédit Lyonnais. Elle a déjà coûté 6,6 milliards d’euros aux contribuables français et l’addition pourrait s’élever jusqu’à 80 milliards, à comparer aux 15 milliards du CL !

Il est reproché à cette banque d’avoir fait signer aux collectivités locales des « emprunts toxiques », c’est-à-dire des emprunts dont les taux deviennent exorbitants au bout de quelques années et d’avoir failli dans son rôle de conseiller auprès d’élus « inexpérimentés ». Les élus se posent en victimes d’une escroquerie.

C’est vrai pour ceux qui ne sont pas les signataires d’origine, mais ces derniers n’ont-ils pas des comptes à rendre ? S’ils ont sollicité des prêts importants, c’est en général pour mener des politiques d’infrastructures souvent pharaoniques dans l’espoir de faciliter leur réélection ; et ils n’ont pas été très regardants sur les conditions. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’ont pas géré leurs collectivités « en bons pères de famille » et il ne serait que justice de leur demander des explications – ce que, étrangement, personne ne semble disposé à faire !

Albert Bonnenfant

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • GODICHEAU Répondre

    Encore un méfait du socialisme!
    L’ébourrifé Pierre Richard, d’abord dirigeant du Crédit local de France, puis de Dexia, n’était-il pas socialiste?
    Il a contribué à endetter, voire à ruiner, moultes collectivités locales, surtout socialistes d’ailleurs (entre escrocs, incompétents, fripouilles and Co…), mais pas que (des centristes, voire UMP, sont aussi « passés à la casserole »).

    22/08/2013 à 17 h 56 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    C’est personnellement une affaire que je suis de très près dans la presse … belge ! … une bombe à retardement !

    21/08/2013 à 12 h 04 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

       » une bombe à retardement  » … comme je les aime !

      26/08/2013 à 19 h 02 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: