Diesel

Posté le avril 15, 2015, 10:53
44 secs

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

10 réponses à l'article : Diesel

  1. peters

    05/07/2017

    Que l’on m’explique pourquoi le diesel coûte moins cher que l’essence dans des pays où l’on ne taxe pas les carburants..? ? ? Le mazout de chauffage est encore moins cher, pourtant taxé ici, et ne me dites pas que c’est pas la même chose que le diesel, j’ai connu des gens qui roulaient au mazout et pas de problème avec le moteur ( y’en a qui ont fait des centaines de milliers de kms comme ça) et pas de consommation en plus… Comme quoi le mazout coûte moins cher que l’essence même sans les taxes…

    Répondre
    • bernard

      19/01/2018

      …bien sûr que fuel et mazout c’est identique, sauf que le mazout est teinté et légalement interdit pour tout ce qui roule sur nos routes. Les pêcheurs professionnels ont une détaxe sur le fuel encore plus importante.
      Un moteur à essence a un rapport volumétrique de compression de 1 à 10, alors qu’un diesel de 1 à 20.
      L’échauffement est plus important, la combustion est plus importante, le rendement est plus important et c’est pourquoi il consomme moins.
      Les gaz brûlés passent ensuite dans un pot catalytique juste à la sortie du collecteur d’échappement a température élévée, ce qui a pour effet de brûler les « particules », qu’il y a aussi dans les moteurs à essence.
      En dehors du côté financier au profit de l’état qui a été dépeint, sans compter qu’un moteur diesel dure en général plus longtemps que son homologue à essence, concernant l’aspect pollution mis en avant pour justifier les augmentations de taxes, pour bien comparer il faudrait:
      – connaître le nbre de particules très fines par litre de carburant consommé pour l’essence et le fuel de façon réelle par un labo indépendant
      – multiplier ce nbre de particules par la consommation moyenne des moteurs à essence et ceux au fuel, et comparer les résultats.
      Pour ma part, je suis pratiquement persuadé de l’avantage du diesel, mais sans ces résultats chiffrés et démontrés, effectivement les journalistes feraient mieux de se taire.
      Et comme le disait un des commentateurs, on ne fera rien contre les bus, cars, camions… et surtout bateaux.
      Pour info, un gros ferry consomme 4 tonnes à l’heure !!!

      Répondre
  2. 18/04/2015

    Merci à quinctius cincinnatus et à Ydelo qui viennent d’en parler !
    Avec ou sans filtre les particules les plus fines sont respirées aussi. Le gros problème c’est que l’on sait aujourd’hui qu’elles vont se fixer dans les tissus et qu’elles sont, elles, quasiment impossibles à éliminer et définitivement par l’organisme !
    Elles génèrent donc nécessairement des troubles biologiques qui ne peuvent être que générateurs de diverses pathologies graves, nécessairement elles aussi !

    Ces particules sont-elles comparables à celles rejetées par les moteurs essence en nombre entre autres, je l’ignore.

    En revanche une chose est sûre, c’est que l’on sait depuis la seconde guerre mondiale (les Allemands ont découvert cela pendant la guerre) et c’est ce que j’utilise sur le moteur de ma voiture à essence, que les aimants, placés sur le circuit d’alimentation en carburant, ordonnent beaucoup mieux les molécules de celui-ci et que grâce à cela, la combustion est beaucoup plus complète. Cela présente plusieurs avantages dont, entre autres, une économie de 20 % de carburant. Les particules fines sont-elles constituées de molécules non brûlées, je ne le sais mais je suis tenté de le penser pour ma part. Si c’est le cas, on a grand avantage à utiliser des aimants.
    Le moteur s’encrasse moins et souffre moins et son rendement est meilleur et donc, sa longévité accrue !
    La pollution, avec moins de carburant utilisé en est donc diminuée d’autant elle aussi.

    Répondre
  3. DESOYER

    16/04/2015

    Quinctius a tort.
    Christian Gérondeau, polytechnicien, ingénieur général des Ponts, auteur de 3 ouvrages qui font référence en matière de lutte contre les outrances des écolos, dit la même chose que Monsieur Durand.
    Où sont les beaufs?
    J’aurais plutôt tendance à faire confiance à un ingénieur de haut niveau, ancien président de l’amicale des anciens de l’X, école à laquelle la France doit d’être ce qu’elle est aujourd’hui. Il n’y a rien de populiste dans ce que dit Monsieur Durand. En revanche, je sais où sont les « populistes ».

    Répondre
  4. Marquais

    16/04/2015

    Excellente étude mais la rapine étant démontré et quitte à piquer encore 11 Mds de plus , n’est-il pas préférable que Etat les prennent sur du carburant que dans la poche des épargnants ?

    Répondre
  5. chiartano

    16/04/2015

    bonjour
    je crois aussi que le diesel participe -a la destruction de la couche d’ozone et par consequent participe – a l’effet de serre
    les beaufs auraient ils fait – d’etude que l’ecolobobo (isant)

    signe , un Ecolo

    Répondre
  6. René de Sévérac

    16/04/2015

    @ Quinctus (en attendant la prose de Jaurès),
    Je suis un ignorant (dans ce domaine au moins) et j’ai un minimal respect (plutôt dégressif) de notre classe politique et malgré tout le delta de TIPP (€11 Mrds) me semble à considérer (10% de la charge de l’accueil de la misère de monde, Renaud Camus me dirait du Grad Remplacement).

    En fait, mourir de particules fines ou d’autre …
    on va tous mourir et la civilisation chrétienne avec.
    Bref, je parle n’ayant rien à dire.
    Salut Quinctus, et transmettez à Jaurès !

    Répondre
  7. PATOIS

    16/04/2015

    Quinctus…
    On est toujours le « beauf » de quelqu’un, par exemple le moteur diesel émet 20% de CO2 en moins que le moteur à essence. On peut discourir longtemps sur les méfaits de l’essence ou du diesel!
    Cela n’enlève rien à la pertinence de l’analyse de cet article du point de vue financier l’état est gagnant avec l’essence..

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    15/04/2015

    que vous le vouliez ou non

    – les moteurs Diesel émettent des micro-particules, malgré les filtres catalytiques ( qui utilisent aussi pour leur fabrication des métaux rares eux mêmes générateurs de micro-particules )

    – l’ automobile est  » génératrice  » d’ autres micro-particules ( disques de freins, pneumatiques, enrobements routiers )

    conclusion avant que d’ écrire un article populiste faites des études ! … d’ autre part, je suis en train de me demander le pourcentage de beaufs qui parmi vos lecteurs lisent votre hebdomadaire

    Répondre
  9. Ydelo

    15/04/2015

    Bonjour,

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec cette analyse. Pour récupérer plus d’argent, il suffirait au gouvernement d’aligner les taxes du diesel sur celles de l’essence. Ce qui serait d’ailleurs totalement logique car les taxes du diesel étaient artificiellement plus basses pour soutenir les productions de véhicules français.

    Par ailleurs, l’écart de consommation avec les moteurs essence actuels n’est pas aussi conséquent que ce qui est indiqué (plutôt 1.5L que 2.5L). En fait, l’écart de consommation entre le diesel est l’essence est notamment dû à la différence de densité des carburants (le diesel contient environ 10% d’énergie supplémentaire).

    Enfin, les 1 à 5% (et non 0.1%) des particules qui échappent au filtrage sont les plus dangereuses pour la santé car pénétrant plus profondément dans les poumons.

    Pour être tout à fait objectif, les moteurs essence polluent également et sont loin d’être la panacée, mais de grâce pas de manichéisme.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)