Économie en berne

Posté le août 20, 2014, 10:36
3 mins

Michel Sapin vient de reconnaître que l’objectif de 1 % de croissance pour 2014 ne sera pas atteint, car la croissance est restée à zéro au 2e trimestre. Pour 2015, il ne croit pas à un chiffre très supérieur à 1 %

La faute à qui ?

Surtout pas à la gouvernance française, puisque Michel Sapin, ne semblant pas vouloir effectuer la moindre auto-critique, estime tout simplement que « la solution devait venir aussi de Francfort, siège de la BCE, et de Bruxelles, siège de la commission européenne ».

Plutôt que de faire endosser par les autres les conséquences d’une mauvaise politique économique, Michel Sapin ne devrait-il pas, en priorité, prendre les choses en mains et agir en fonction des données qui sont les nôtres et non attendre que l’aide vienne d’ailleurs ?

N’est-il pas grassement payé pour sa charge de responsable du budget français ?

Il a beau affirmer qu’en Italie, c’est pire que chez nous et qu’en Allemagne, la croissance ne sera pas celle qui était prévue, cela ne le dédouane pas de ses mauvais résultats !

N’a-t-il pas dit un jour : « Notre amie, c’est la finance, la bonne finance » ? Apparemment, il est toujours en recherche de cette partenaire !

Maintenant, il parle de « panne ». Hélas, au temps de la Hollandie, la panne est générale et il faut s’attendre à être encore surtaxés pour renflouer le paquebot France qui n’en finit pas de couler.

D’avance, on sait que cette nouvelle augmentation des impôts mettra encore plus à mal notre économie.

Pour Éric Woerth, ancien ministre du Budget, les mauvais chiffres sont dus à « l’inaction » du gouvernement. On pourrait plutôt dire qu’ils sont dus :

1) à l’incapacité notoire du gouvernement actuel ;

2) à l’échec de la politique économique européenne (à ce titre, je rappelle à M. Sapin que l’Angleterre, qui a conservé sa monnaie, affiche une bonne santé économique).

En attendant, puisqu’il faudra encore se serrer la ceinture, on aimerait bien que l’État en fasse autant et qu’il réduise ses frais inutiles de fonctionnement et diminue, au minimum, la rémunération des ministres dont les objectifs annoncés n’ont pas été respectés. 

Françoise Moulin-Lerat 

[/private]

25 réponses à l'article : Économie en berne

  1. Jaures

    23/08/2014

    « à ce titre, je rappelle à M. Sapin que l’Angleterre, qui a conservé sa monnaie, affiche une bonne santé économique ».
    Bien sûr. L’Angleterre fonctionne aux déficits publics (6,8% en 2013 malgré la baisse drastique des dépenses sociales) et à l’endettement (les ménages britanniques sont deux fois plus endettés que les français). Mme Moulin-Lerat demande-t-elle une relance par les déficits publics et l’endettement des ménages ?
    Mais surtout, la pauvreté explose avec la généralisation de la précarité (contrats 0 heure) et la baisse des allocations (chômage, logement,…). 22% des salariés anglais vivent sous le seuil de pauvreté. Les hôpitaux sont en grave crise devant l’afflux de personnes âgées démunies (« The Times » du 24/06/14). Les moyens en chute libre causent de nombreux scandales: des patients en cours de traitement mis à la rue, des foetus et morts-nés traités comme des déchets, des personnes âgées privées de nourriture, …
    Bonne santé économique, ça dépend pour qui. La finance qui produit 12% du PIB se porte au mieux. Les grues tournent à plein sur La City pour former une bulle immobilière. Jusqu’à quand ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      23/08/2014

      Occupez-vous donc de la gestion merdique de vos socialos au pouvoir au lieu de chercher des poux aux Britanniques.

      Sapin est l’exemple type d’un socialiste qui ne comprend rien à ce qui arrive. Qu’il prenne une fouche et commence à enlever le fumier qui s’est accumulé après deux ans de gestion collectiviste.

      Répondre
  2. HOMERE

    23/08/2014

    J’aime bien la musique rétro,fusse t elle germanophile….surtout avec les Ukulélé…..
    Chez moi on coupe aussi le bois mais avec des chants Basques et de la musique Euskadienne……
    Quand à « l ‘ahuri » sarkozyste dont m’affuble le savant Quinctius,je n’en fais que des flûtes du bois dont on fait généralement usage dans son pays.

    Répondre
      • Oeildevraicon

        23/08/2014

        @ Hans.

        Merci pour vos précisions sur les émissions de variétés des pays germanophone.
        Oui pour la musique Andine et oui aussi pour celle-ci qui me fait dresser les poils contrairement à la musique orientale.

        https://www.youtube.com/watch?v=pGSkzp8a9jU

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      23/08/2014

      Correction: abymes = abîmes.

      Répondre
  3. Dr H.

    21/08/2014

    Entre Hollande « Mon ennemi c’est la finance » -même si elle le paye en fin de mois- et Sapin qui aime la « bonne » finance, comment ne pas penser au sketch des Inconnus sur la différence entre les bons et les mauvais chasseurs…

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    20/08/2014

    le P.S. et l’ U.M.P. sont des  » services publics  » auxquels les Français sont très attachés !

    Répondre
  5. riichenretraite

    20/08/2014

    Avec sa tête de gros auto-satisfait, qui; ce guigniol, peut encore l’écouter.? Jojo peut être, faux-cul comme il est.

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    20/08/2014

    « Notre amie, c’est la finance, la bonne finance »

    La bone finance qui apporte ses propres ciseaux pour se faire tondre, paye l’intervention et prend un rdv pour une prochaine séance.
    Pas étonnant que cette bonne finance tarde à se faire voir.

    Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    20/08/2014

    Sapin, le bois dont on fait les cercueils des prolétaires et les langues socialistes.
    Tout un programme!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/08/2014

      très bon ! mais il y a aussi les pastilles pectorales vosgiennes pour la toux ( si Sapin vous fait tousser ) … soigner le mal par le mal !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        20/08/2014

        Un bon Schnaps de myrtilles vaut toutes les pastilles de sapin du mode.

        Remarque:
        Sapin et sa pine sont des mots qui vont très bien ensemble, pour parodier une célèbre chanson des Beatles.

        Répondre
        • Oeildevraicon

          20/08/2014

          Prost Hans!

          Voilà qui me rappelle la France profonde, celle ou l’on travaillait dur mais ou l’on savait aussi s’amuser, sans casse, sans bagarres et si cela arrivait quelques fois, on réglait nos différents avec quelques coups de poing (point de couteaux-pour égorger-, point de kalachnikovs-pour flinguer-). Il était une foi… c’était hier… c’est déjà bien loin.

          Cette France, ma France aujourd’hui dénaturée par l’importation de toutes ces nouvelles cultures (comme ils disent), plébiscitées par toute cette bobocrassie parisienne du vivre ensemble, pour les autres, quand dans le même temps ils sont bien au chaud.
          Mais heureusement un jour tout change, en bien ou en mal.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            21/08/2014

            Vous avez raison Oeil-, nous n’avons plus que nos yeux pour pleurer.
            Ce qui va nous tomber dessous se dessine déjà en filigrane tous les jours que Dieu fait.

            Heureusement que:
            Die Musi, die holt uns olle zamm! (en autrichien).
            La musique permet de nous rassembler!

          • quinctius cincinnatus

            21/08/2014

            Hans si maintenant vous vous mettez à communiquer dans le dialecte ( oriental ! ) d’ Adolf, @ Homère l’ ahuri sarkozyste va vous tomber sur le blase ! vous le cherchez , ce n’est pas possible !

          • HansImSchnoggeLoch

            21/08/2014

            L’Autriche est aussi la patrie du divin Mozart ne l’oubliez pas. Lui aussi s’exprimait dans le dialecte de Salzbourg avec les siens.
            Adolf avait d’autres préférences, un certain Richard Wagner était son favori.
            En tout cas très peu pour moi.

          • quinctius cincinnatus

            21/08/2014

            à @ hans

            certaines pages symphoniques et certains airs de Wagner sont d’ une beauté et d’ une poésie qui vous prennent jusqu’ à l’ âme et dire que c’est un  » latin  » ( un peu plus au sud même pour une part de sa génétique ! ) qui vous dit ça, à vous, le germano-celtique, presque le monde à l’ envers ! tenez à l’ instant je rentre d’une répétition d’ oeuvres de Leos Janacek fraiches simples et poétiques comme souvent la musique slave occidentale

          • HansImSchnoggeLoch

            22/08/2014

            Les préférences musicales défient parfois les barrières éthniques. Je serai plutôt pour Mozart, Strauss et la musique folklorique autrichienne légère dans le genre Stubnmusi.
            Ci-joint un échantillon:
            https://www.youtube.com/watch?v=fs7zm3qAj94

        • Oeildevraicon

          22/08/2014

          Bien Hans… Je préfère entendre des gens comme vous défendre leur culture et celle de leurs voisins, que de voir imposer dans l’hexagone les cultures du continent africain et du proche orient.

          Ceci dit, j’aime bien vos références musicales, que j’ai par ailleurs pas mal écoutées, grâce à quelques prisonniers allemands restés en France et que j’ai côtoyés dans mon travail.

          Mes références ne se limitent qu’à quelques émissions de variétés qui n’ont aucun pendant en France.

          Il y a bien longtemps, il y avait une émission sur TV-Sendung,
          présentée par un père et sa fille, mais je ne me souviens plus du nom .
          Puis une émission présentée par Karl Moy, un autrichien je crois, avec des décors somptueux.Cette émission est reprise par Andy Borg, avec toujours ces mêmes décors.
          Il y a eu également Marianne et Michael qui présentaient: Lustige Musikanten.
          Tout cela pour dire que la culture française est bien plus compatible avec les cultures de nos voisins Européens, qu’ avec les cultures imposées à marche forcée par l’UMPS.

          Ps: Veuillez m’excuser si j’ai massacré noms et titres, car mon allemand se limite à trois mots, la plus part oubliés par manque de pratique .

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            23/08/2014

            En Allemagne, Autriche et Suisse les émissions de « Volksmusik » sont régulièrement diffusées sur toutes les chaines TV.
            Il y en a pour tous les goûts.

            Une de ces émission se nomme « Musikantenstadl » dirigée en effet par Andy Borg. Karl Moik autrichien, décédé entretemps, était son prédesseur.
            Cette émission peut être visionnée sur les chaines ORF, SRF et ARD si vous disposez d’une parabole Astra.

            Mariane und Michael et leurs Lustige Musikanten sont également très connus.

          • quinctius cincinnatus

            23/08/2014

            écoutez un jour les mélodies arabo-andalouses , les tambours du Cameroun ou ceux japonais ; cela est d’ une beauté stupéfiante … comme le sont les jardins de l’ Alhambra , les jardins du palais Katsura à Kyoto, ou les masques Bamilékés

          • HansImSchnoggeLoch

            23/08/2014

            Je passe certaines soirées sur YouTube pour écouter des chansons exotiques dans toutes les langues du monde. Il y a une telle diversité.

            J’aime bien les chansons chantées en choeur en langue swahili et les chants polynésiens.

      • Oeildevraicon

        22/08/2014

        Je pense comme vous, en ce qui concerne Wagner, on peut exécrer l’homme et cependant aimer sa musique.
        Je pense notamment à : « Tannhauser » que je me passe de temps en temps (pas trop souvent tout de même).

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)