EDF

Posté le 26 décembre , 2016, 9:11
2 mins

J’ai placé une grande partie de mes économies en 2008 sur l’action EDF. J’ai toujours réinvesti les dividendes dans l’entreprise.

Huit ans après, j’apprends que j’ai réalisé une perte colossale de 80 % sur le capital que j’avais ainsi mis de côté pour mes vieux jours.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

10 Commentaires sur : EDF

  1. Philippe Audousset

    27 décembre 2016

    Premièrement, toute personne raisonnable sait qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier.
    On ne met pas toutes ses économies en Bourse, et en Bourse, on ne mise pas tout sur la même valeur, même si je regrette de ne pas avoir tout investi sur Apple quand Steve Jobs y est revenu et que j’ai vu les premiers portables à mon bureau, l’action ayant réalisé une performance stratosphérique ensuite.
    Secundo, il n’est pas nouveau non plus que l’Etat n’agit pas qu’en simple actionnaire ou dirigeant et que sa gestion est largement biaisée par la politique et/ou son incompétence notoire en matière de gestion, comme nous en sommes hélas témoins depuis plus de quarante ans avec la hausse croissante à la fois des impôts et du déficit public.

    Répondre
  2. Boutté

    27 décembre 2016

    Bien vertueux l’actionnaire ! Ayant prêté son argent aux Entreprises de son pays pour qu’elles aient le volant utile pour investir ou pour payer ses employés, il en touche de rares dividendes et peut tout perdre . Pas étonnant si Gras-du-Bide n’a déclaré aucun portefeuille boursier dans sa déclaration de patrimoine : pas altruiste et nullement courageux ! Qu’attendre d’un chef d’Etat qui se comporte ainsi, d’un fonctionnaire qui n’exerça de sa vie aucun “métier”et ne prit donc nul risque ? Cette déclaration était par ailleurs fallacieuse en ce qui concerne ses biens immobiliers et c’est à lui que nous avons confié le pouvoir !

    Répondre
  3. Rouletabille

    27 décembre 2016

    Arrêtez! Vous allez indisposer ce bon Mr. Jaurès avec vos critiques partisanes car infondées.?

    A propos, les buses qui ont “privatisé” EDF et la SNCF, ce sont bien Sarko et notre futur président, n’est-ce pas?
    Cela en dit long sur notre avenir des 5 prochaines années. Des vieux chevaux de retour au pouvoir.

    Répondre
  4. frei

    27 décembre 2016

    Il est difficile de ne pas perdre d’argent dans une entreprise qui est , comme toutes les entreprises publiques , sous la domination du couple infernal : énarques + cégétistes .Mais tirez en une autre conséquence en essayant de ne plus dépendre du tout d’EDF qui sera contrainte de relever massivement ses tarifs .

    Répondre
  5. betsynette

    27 décembre 2016

    Argent pas perdu par tous.

    Répondre
  6. BRENUS

    26 décembre 2016

    Lorsque EDF a mis sur le marché une partie de ses actions, j’ai été tenté d’en acheter car le cours ne me semblait pas trop élevé et l’on pouvait penser que peu à peu, avec une entrée plus importante du “marché” dans cette boite, elle s’améliorerait et permettrait de bonnes plus values. Puis j’ai hésité, me rappelant que quelques années avant, en sollicitant un service alors nouveau de cette boutique “le médiateur” au sujet d’un litige, je me suis vu recevoir une réponse que j’ai conservée comme un modèle du genre de la part d’une rombière haut cadre de l’EDF, me prenant de fait pour un con et allant jusqu’à se permettre d’ecrire, sans rien savoir, que je n’avais rien à faire valoir ayant probablement acheté un terrain à prix réduit à cause du passage d’une ligne. A l’époque, le deal était que si l’on décidait de s’adresser au “médiateur” on s’engageait de fait à ne plus saisir la justice sous aucun prétexte. Aussi vous étiez bien niqués de la part de dirigeants prétentieux dont un habitant non loin de chez moi consommait le courant à tout va car payé une poignée de cerises. Je me suis dit que cette boite n’était pas prête de dégager ses parasites et qu’il n’y avait donc pas grand chose à en attendre. Je me suis aussi rappelé que des années avant, pour avoir droit au raccordement standard dans une autre ville il avait fallu faire une sorte de déposit qui n’a été remboursé que 15 ans après, sans aucun intérêt. Dans une période d’inflation forte, cela revenait à un véritable vol ou à tout le moins une spoliation bien sentie. M étant abstenu et sans méchanceté, je me réjouis de ne pas avoir, en plus, été le gogos d’une bande d’incapables autres que de se goinfrer sur le populo.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 décembre 2016

      édifiant : dans votre circuit pas une ligne qui ne disjoncte pas !

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    26 décembre 2016

    voilà ce qu’ il en coûte au ” gogo ” franchouillard qui place ses billes dans le … sac ( double sens ) de la C.G.T. et qui fait confiance au génie économique d’ une entreprise d’ Etat !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      26 décembre 2016

      EDF, Eurotunnel, emprunt des chemins de fer russes, …… de nature bien élevé, je n’en dirai pas plus !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        30 décembre 2016

        et … France télécom. une autre réussite majeure pour l’ épargnant !

        de toute façon l’ Etat insatiablement cupide modifiera ses lois *** pour vous dévorer vivant ou … mort … si vous êtes ” petit “, pour dit il l’ Avenir … l’ Avenir quelle blague ! à part le sien !

        *** la seconde loi Sapin par ex.

        la seule chose de plaisante dans les Révolutions c’ est qu’ il arrive parfois que les profiteurs et les financiers soient pendus

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)