En finir avec le clientélisme

En finir avec le clientélisme

Je n’ai pas voté Hollande, mais que vouliez-vous qu’il fasse ? Autant demander à Louis XVI de sauver la monarchie ! En 2007, le système actuel était en faillite. Aujourd’hui, il est, en plus, en état de surendettement. Le remède exige de tailler à la hache dans les dépenses d’achat de voix. Aucun élu ne le fera, car il est alors sûr de perdre les élections et son propre train de vie somptueux.

Mais les chiffres sont têtus et, à très court terme, les Français vont devoir choisir : ou bien la version allemande de 1933, avec un « Führer » et les dégâts collatéraux qui vont avec. Ou bien la version suisse, avec la démocratie directe. Cela dépend du nombre de journalistes lucides dont la mission est d’informer et d’expliquer qu’il est possible de passer d’un système à l’autre, via le référendum pour tous et internet.

 Jean-Paul Faucounau

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    la sagesse des Helvètes avec les Français et  » assimilés  » ( sic ) ? …. utopique !

    un Guide … les choix actuels sont innombrables Valls , Mélenchon … que des gens qui NOUS veulent du bien

    les journalistes expliquer l’économie aux Français ? encore faudrait il qu’ils [ les journalistes ] en aient quelques notions … de base

    bref une solution s’impose …  » coloniser  » une chaine T.V. de grande écoute populaire et faire du porte à porte ainsi que du bouche à oreilles mais … sans agressivité caractérielle comme on l’observe trop souvent chez certains sur le blog … ce qui est au mieux improductif au pire contre-productif

    28/08/2013 à 18 h 08 min
  • Christiane Répondre

    Toutes les sphères de ce système sont corrompues. Il est vérolé de toutes parts. Comme un fruit pourri qui tombe de l’arbre, il s’écroulera de lui-même, à commencer par le haut; comme dit l’adage populaire : « le
    poisson sent mauvais de la tête ». Si les membres sont gangrenés, la base est encore saine et c’est elle, avec l’aide de Dieu qui relèvera la France.

    28/08/2013 à 14 h 52 min
  • NUMERO_9 Répondre

    Le concept de « dépenses d’achat de voix » est à retenir car beaucoup plus parlant que « clientélisme ». Bravo pour cette synthèse. NUMERO_9.

    28/08/2013 à 14 h 33 min
  • mariedefrance Répondre

    C’est à nous de les mettre DEHORS !!

    Ils n’auront jamais la décence, le courage de se retirer : la soupe est trop bonne.

    J’ai peur que les Français soient encore trop endoctrinés voire « dogmatisés » !

    28/08/2013 à 11 h 57 min
  • seb Répondre

    L’oligarchie dirigeante prendra jusqu’au dernier euro disponible pour se maintenir au pouvoir. Lorsque la classe moyenne aura tout donné et n’aura plus rien à perdre, notre « fausse » démocratie se réformera…..dans la douleur après une insurection civile… N’espérez rien avant !

    28/08/2013 à 11 h 27 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *