François Hollande et ses baisses de charges

Posté le février 23, 2016, 9:22
2 mins

Parmi les mesures anti-chômage que Hollande nous a annoncées, et qui ne sont que des « mesurettes » ayant déjà montré à plusieurs reprises leur inefficacité, une a retenu néanmoins mon attention : c’est la transformation du CICE (le fameux crédit impôt compétitivité emploi, modèle de cette complexité dont les socialistes ont le secret), en baisse de charges permanente.

Le président a ajouté qu’il souhaitait cette évolution « le plus tôt possible »…

Bien, très bien, Monsieur Hollande ! Mais, « le plus tôt possible », c’était lorsque Louis Gallois vous a rendu le rapport que vous lui aviez demandé, le 11 juillet 2012.

À l’époque, Louis Gallois préconisait une baisse des charges à hauteur de 30 milliards d’euros par an.

C’est donc bien un aveu d’incompétence de votre part. Si vous aviez pris cette décision à cette époque, c’est-à-dire il y a 3 ans et demi, la compétitivité des entreprises aurait été nettement améliorée, puisqu’elles auraient bénéficié jusqu’à ce jour d’une ponction diminuée de 105 milliards d’euros.

Et, si l’on compare à votre CICE qui représentera 40 milliards d’allégements de charges en 2017, cela aurait représenté, en 2017, 150 milliards d’euros de ponction en moins.

Dans ce cas, votre pari sur l’inversion de la courbe du chômage aurait été gagné.

Si vous aviez poussé la réflexion jusqu’à réduire ces charges au niveau de l’Allemagne avec laquelle nous n’avons pas 30, mais 100 milliards d’euros d’écart de charges annuelles, c’est cumulé avec plus de flexibilité (qui ne coûte rien) au moins 2 millions de chômeurs de moins que vous comptabiliseriez aujourd’hui sans devoir ma­quiller les chiffres.

De plus, avec 2 millions de chômeurs en moins, les comptes de Pôle emploi seraient positifs et, certainement, le PIB serait re­parti nettement à la hausse, tandis que le déficit aurait commencé à baisser…

Vous avez perdu une belle occasion de vous faire réélire ; ce sera ma seule satisfaction !

4 réponses à l'article : François Hollande et ses baisses de charges

  1. quinctius cincinnatus

    26/02/2016

    la réforme du code du travail est une montagne qui accouchera dans d’ atroces souffrances du … raton laveur de Prévert …

    François Hollande n’ a plus qu’ une seule cible électorale pour se sauver : le centre bien-pensant et toujours mou ( c’ est le travail de fourmi auquel se livre @Jaurès sur ce blog )

    ce n’ est pas avec ces gens là qu’ on redressera le pays

    Répondre
  2. Bistouille Poirot

    24/02/2016

    Il faut arrêter avec ce concept de l’inversion de la courbe du chômage qui si elle était atteinte avant 2017 autoriserait notre président à demander le renouvellement de son bail. Cette entourloupe consiste à focaliser l’attention sur une courte période de quelques semaines quand le bail déjà cité dure 5 ans.
    1/ Si nous attendons que la courbe s’inverse, ce que nous souhaitons tous, c’est donc que pour le moment, elle croît et s’est accrue de + de 600.000 chômeurs,
    2/ L’inversion caractérise le contraire et devrait donc nous permettre chaque mois de vérifier que nous nous trouvons sur une pente dont la valeur absolue correspond à celle ascendante que nous constatons depuis 2012.
    3/ En trois mots, si nous avons enregistré une progression de 10.000 demandeurs d’emplois par mois moyen, il faut que l’inversion se cristallise autour d’une reprise de l’emploi de 10.000 personnes par mois moyen jusqu’à la prochaine élection présidentielle. Je sais bien que ces 500.000 contrats d’apprentissage contribueront artificiellement à,améliorer l’abus et compte sur vos plumes pour en stigmatiser la situation mais je crains que ce seul aménagement ne servira pas notre Zozo national….
    Inversion, inversion, ça suffit !!!

    Répondre
    • DE SOYER

      25/02/2016

      Dans le cas présent, la non inversion provoque l’aversion!

      Répondre
  3. DESOYER

    23/02/2016

    Monsieur Goudron, vous semblez oublier que Hollande est socialiste! Vous pouvez déclamer, mais peu lui chaut!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)