Hausse de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires : la nouvelle erreur du Gouvernement !

Posté le novembre 13, 2014, 10:08
2 mins

municipales-2014-yannick-moreau-devoile-le-contenu-de-son-contrat-d-agglomeration_4088280-L
Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale et membre de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, dénonce la hausse de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires confirmée aujourd’hui par Bercy dans le cadre du Budget rectificatif pour 2014.

« Il y a moins d’une semaine le Président de la République promettait, les yeux dans les yeux, qu’il n’y aurait pas une seule nouvelle hausse d’impôt d’ici 2017. 74% des Français ne l’avaient pas cru et ils ont donc eu raison » déplore Yannick MOREAU.

« Cet énième reniement contribue directement à la dégradation de la parole politique et au climat de défiance économique et social. François HOLLANDE est un pompier pyromane ! » ajoute-t-il.

 Pour Yannick MOREAU «  Après les très lourds dégâts causés par la loi ALUR de Madame DUFLOT au secteur de l’immobilier, cette nouvelle mesure va pénaliser encore une fois les propriétaires que le Gouvernement est le seul à imaginer comme des contribuables aux ressources illimitées. C’est un prétexte pour essayer de trouver encore quelques millions d’euros au lieu de faire les réformes structurelles dont notre pays a tant besoin ! »

Si aujourd’hui la Vendée est exonérée de ce nouveau dispositif,  le député de la Vendée littorale, également président de la Communauté de Communes du Pays des Olonnes, redoute sa généralisation future : « Personne ne peut nous garantir que la Vendée, qui est un département très dynamique démographiquement, ne sera pas concernée dans les années à venir ».

Yannick MOREAU
Député de la Vendée littorale
Membre de la Commission des Affaires économiques

 

14 réponses à l'article : Hausse de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires : la nouvelle erreur du Gouvernement !

  1. sandrine

    15/11/2014

    recette socialistempour ruiner un petit business et d’une
    pierre, faire deux coups:
    Le Front polulaire (contrairement aux socialistes actuels)
    n’aimait pas les etranger, comment s’en debarrasser,
    prenez un jeune boulanger qui se debrouille tres bien,
    mais il est ne du mauvais cote de la montagne, qu’a
    cela ne tienne, les ouvriers en France se mettent en greve,
    sur trois boulanger dans un village, l’un d’eux est espagnol,
    chouette d’une pierre on fait deux coups, d’abord, ses ouvriers
    2 ou 3 sont remplaces par des soldats inexperimentes et qui
    prennent notre jeune boulanger pour un capitaliste, qui se
    font un plaisir de fiche les fournees en l’air, le boulanger
    etant etranger,est choisit d’office par le gouvernement
    pour rester ouvert, et de fournir les cients, meme ceux
    qui ne paient pas. cela a dure quelques mois,puis un
    vendeur de farine qui en a eu raz le bol de ne pas etre paye
    (7.500 Frs de dette) a amene notre etranger en banqueroute.
    Ce pauvre mec (29 ans) deux enfants, est parti en perdant
    la maison heritee par sa femme (colateral pour la location
    de la boulangerie) et oh!capitalisme, avait 30 sous en poche
    et a ete loge dans une ville voisine par une ame charitable>
    Voila la facon socialiste de se debarrasser des etrangers.
    Maintenant vous avez toute la misere du monde sur le dos
    les socialos savent que cela leur amenera des voix aux
    elections, maintenant ils sont pour.
    Pauvres cloches ceux qui sont au pouvoir et ceux qui les croient>

    Répondre
  2. MC

    14/11/2014

    hausse de la taxe d’habitation : ce n’est jamais qu’un impôt supplémentaire ! un de plus !

    qu’est-ce que l’INAPTOCRATIE ?
    Un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payé par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.

    C’est un propos de Jean d’Ormesson.

    Ne vivons-nous pas aujourd’hui sous le règne de l’inaptocratie personnalisée par le parti socialiste et plus ou moins inféodés ?

    Répondre
  3. David

    14/11/2014

    Les socialistes et tous les gens de gauche ont toujours fonctionné sur la base de la convoitise et de l’envie, et non sur la base travail, mérite, et responsabilité. C’est bien pour cela qu’ils sont prêts à remettre en cause les lois divines qui régentent le vivre ensemble : tu ne convoiteras pas la femme, le boeuf…. de ton voisin, tu ne voleras pas, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne porteras pas de faux témoignage…etc
    La bible rappelle certaines vérités : Trop d’impôts appauvrissent un pays, le paresseux ne doit pas mettre la main dans le plat…
    Quand est-ce qu’ils chercheront la sagesse plutôt que la richesse ? La richesse sans sagesse se fait des ailes, alors que la sagesse en elle-même est déjà un trésor.

    Répondre
    • Nicolas

      15/11/2014

      Les lois dites « divines » sont le fondement de la société, le « vivre ensemble » , comme on dit.
      Rions, au moins, on peut dire que le PS ne s’en inspire pas exactement.

      Répondre
  4. Nicolas

    14/11/2014

    Au fait, qui est « Monsieur Paribas  » ? Au fait , qui aurait un appart à Londres de 2600000 £ ? Au fait, qui est « Monsieur Total « ? Au fait , qui est « Monsieur Vallourec « ? Etc… Etc…
    Pour Mr Hollande, vous n’avez pas écouté ce qu’il a dit, il a été clair à sa façon habituelle, les Impots n’augmenteront pas en 2015. Il n’a pas parlé de ceux décidés en 2014. Comme l’histoire du gaz de schiste, il a dit « jamais  » mais il n’a pas parlé du pétrole de schiste. Avec ce Gus , il faut un décodeur pour « les blancs ». Et comme les journalistes à la botte ne le relancent pas, il y a qq méprises .

    Répondre
  5. MC

    14/11/2014

    Si les socialistes étaient capables de gérer les finances de la France, cela se saurait !

    C’était déjà un gros problème sous Mitterrand, qui a désindustrialisé la France, nommé ses copains, encore et encore, à des postes de fonctionnaires et de dirigeants de grandes entreprises étatisées.

    Mitterrand a été le premier à creuser de façon illogique et nuisible la dette de la France.
    Il est le modèle du socialisme pour François Hollande, avec cette différence, aujourd’hui les caisses de l’Etat sont vides.

    François Hollande pourrait améliorer la situation en plafonnant les hautes retraites, en ne remplaçant pas les fonctionnaires qui partent à la retraite (sauf hôpitaux et forces de l’ordre, armée), en réduisant de moitié le Sénat et l’Assemblée Nationale, en ne faisant pas cadeau d’une retraite à des personnes qui n’ont jamais travaillé ni cotisé en France.

    Il pourrait ne plus accorder de subventions à l’énorme quantité d’associations, plus ou moins nuisibles, telles des associations qui font venir des étrangers en France, alors que la France n’a plus les moyens de les recevoir : plus de travail, plus de logement, plus de fonds pour les nourrir et les soigner. Ils ne font que grossir le nombre de pauvres.

    Il pourrait ne plus accorder de primes de fin d’année aux ministres et hauts fonctionnaires, qui sont déjà très bien payés.

    Il pourrait vendre l’avion présidentiel ainsi que le parc de véhicules destinés aux ministres et hauts fonctionnaires, comme le font les pays du nord de l’Europe.

    Voilà quelques idées, et ce ne sont pas les seules !

    mais François Hollande, le Président de la gauche divisée,
    n’est pas à la tête de l’Etat français pour s’occuper et se soucier de ceux qu’il appelle des « sans dents », il est à cette place pour favoriser ses copains de promo et autres socialistes ainsi que les venus d’ailleurs, ses futurs électeurs de gauche.

    Il dirige la France aussi bien que son département, la Corrèze, qu’il a réussi à en faire le département le plus endetté de France.

    Que pouvons-nous encore espérer de la gauche ? rien.

    Qui sont ces hordes d’antifas qui cassent, brûlent et détruisent partout en France sans se faire arrêter par les forces de l’ordre ? sont-ils à la botte de la gauche ? de Besancenot ?

    Combien coûte aux contribuables toutes ces détériorations ?

    Répondre
    • Nicolas

      14/11/2014

      Vous voulez voir le gouv servir la France ? Il la détruit. Quant aux « hordes antifas  » ce sont les nervis du pouvoir. La répression policière c’est pour le délit d’opinion par pour les droits-commun.

      Répondre
  6. frei

    14/11/2014

    Si l’on veut simplement que l’endettement catastrophique de la France se stabilise au niveau actuel , il faut dégager des économies budgétaires de l’ordre de 100 Milliards sur une dépense totale de 400 . Il est bien évident que ce n’est pas en créant ici ou là des surtaxes de l’ordre de 1OO Millions que l’on règlera le problème . Je pense qu’il faut remettre en cause des tabous tels que l’intangibilité des services votés ou le statut de la fonction publique . Ce genre de mesure sur les résidences secondaires n’est qu’un péage fiscal supplémentaire qui ne peut qu’aggraver la crise .

    Répondre
  7. Bouitté

    14/11/2014

    Je suppose que les Communes de Mougins et d’ Antibes vont faire partie de la liste . Pauvre Hollande !

    Répondre
  8. It is I only

    14/11/2014

    À bientôt une feuille d’impôt simplifier.
    La nouvelle feuille d’Impôt aura juste une question & une demande.
    Question: quelle est votre revenue totale pour l’année ?
    Demande: envoyez-le-nous !

    Répondre
  9. lavandin

    13/11/2014

    …mais c’est qu’elles sont déjà surtaxées 2 fois : la taxe d’habitation est surtaxée , la plus value à la vente (ou revente) est taxée (taxe qui a encore été augmentée en 2011)……..celui qui aura épargné pour avoir une maison pour sa retraite est dans le collimateur du PS. Quant aux vrais riches , leurs résidences secondaires ne sont pas en France

    Répondre
  10. Pierre

    13/11/2014

    Tout est fait pour que les gens achètent des résidences secondaires. Tout est fait pour booster le bâtiment. Ah ! ils sont forts nos responsables mais pas coupables. Il y a qu’à voir le triste état de la France et on a compris.

    Répondre
  11. DESOYER

    13/11/2014

    « Je dépense, donc je suis » pourrait dire tout élu socialiste!
    Cela fait des milliards € de dépenses potentielles!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/11/2014

      ne plagiez pas s v p

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)