Hollande : un vrai socialiste

Posté le septembre 18, 2012, 12:00
8 mins

Tout indiquait qu’Hol­lande serait un mauvais président. Il confirme les pronostics au-delà de ce que les plus pessimistes pouvaient anticiper. Non seulement il fait exactement l’inverse de ce qui permettrait au pays de retrouver la croissance et il multiplie les pauvres, mais il semble vouloir le faire à un rythme frénétique.

Afin, a-t-il dit, de ramener les déficits publics à 3 % du PIB en 2013, Hollande a déclaré devoir « trouver plus de 30 milliards d’euros ».
Sur cette somme hypothétique, une petite partie est censée venir d’une réduction (minime) des dépenses de l’État, une autre petite partie d’une baisse des « dépenses de la Sécurité sociale » (sans doute, à nouveau, divers médicaments vont-ils être déclarés soudain inefficaces…), et l’essentiel sera censé venir d’un accroissement massif des impôts.

Hollande n’a toujours pas compris (s’il avait compris, il ne serait pas socialiste, je sais) que les impôts et les taxes prélevés sur les entreprises sont toujours payés par le consommateur et par les salariés
, et conduisent à une moindre compétitivité, donc à moins de croissance, à moins d’emplois, à moins d’exportations et de consommation.

Il ne comprend pas non plus (là encore, s’il comprenait, il ne serait pas socialiste, bien sûr) que toute ponction supplémentaire sur les revenus représente autant d’argent en moins dépensé ou épargné par les individus.

Dans ces conditions, prévoir une croissance, même à 1 %, relève du délire
. Ce qui est bien plus prévisible, ce sont de nouvelles vagues de licenciements et de délocalisations, un allongement des files à l’ANPE, une hausse du nombre de gens vivant dans l’indigence, une diminution de l’épargne, un chiffre d’affaires en berne pour l’essentiel des commerces.

Une des règles de base de l’économie est que les incitations comptent : si Hollande voulait créer des incitations négatives à entreprendre, investir, épargner, travailler, il ne pourrait s’y prendre mieux.

Dois-je ajouter que, pour être sûr qu’il y aurait de moins en moins d’épargne et d’investissements, Hollande vient de décider aussi de taxer les revenus de l’épargne et des investissements à la même hauteur que les revenus tout court ?

Comme si tout cela ne suffisait pas, Hollande a évoqué une forme de protectionnisme destiné à pousser les Français à acheter français quand même : en l’occurrence, une sorte de « taxe carbone » aux frontières.

Et il espère « redresser les comptes publics » ainsi ? Ce n’est même pas une sinistre plaisanterie : Hollande a l’air de penser ce qu’il dit.
Comme disait un humoriste il y a quelques années, il a l’air bête à manger du dentifrice, mais il est très conséquent : il en mange vraiment.
S’il n’était pas Président de la République, ce ne serait pas aussi grave, mais il est Président de la République, hélas. Et la population française l’a élu. Elle semble être déçue.

Elle va néanmoins l’avoir pendant cinq ans, et elle va devoir avaler d’autres mesures ineptes et destructrices, d’ores et déjà en préparation.
Un titre de journal du 9 septembre disait : « Hollande se donne deux ans pour redresser la France ». Un titre plus exact se­rait : « Hollande se donne deux ans pour faire sombrer la France ». Et, au vu des mesures annoncées, deux ans semble un délai un peu long !
D’ici un an, à ce rythme, la banqueroute sera proche. Ceux qui pourront quitter le navire en perdition partiront, s’ils ne l’ont déjà fait. Les autres verront leur vie se rapetisser. Il y a, là, une dimension de consentement à l’euthanasie que je trouve pathétique.

Tout cela est le résultat de plusieurs décennies de non-éducation à la pensée économique (quand on a dit que certains professeurs d’économie ressemblent à Nathalie Arthaud, je pense que tout est dit).

Tout cela est le résultat de plusieurs décennies de non-information sur la façon dont l’économie fonctionne : il y a quel­ques journalistes économiques compétents, mais leur parole se trouve noyée dans l’océan de la débilité ambiante.
Tout cela est aussi le résultat de l’absence d’alternative. Les cinq années de la présidence Sarkozy ont été médiocres, et le discours présent de l’UMP se situe à peine au-dessus du degré zéro de l’intelligence (je préfère ne pas parler du discours du Front national).
Dès lors que c’est toute l’Europe qui est sur la pente du déclin, on peut au moins se dire qu’il n’y a pas que la France qui coule. Très maigre consolation !

11 réponses à l'article : Hollande : un vrai socialiste

  1. quinctius cincinnatus

    23/09/2012

    @ F

    je crois surtout que Valérie a d’autres " talents " que Ségolène !

    Répondre
  2. goufio

    23/09/2012

    J’ai lu "La France aveuglée par le socialisme" excellent ouvrage à lire incessamment, à offrir, et dant tous les cas à recommander. Je suis aussi d’accord avec F, « Hollande n’aime pas les riches, mais en bon socialiste il aime bien les sous… » Le socialisme n’aimant pas le travail (qui asservit) il lui faut des loisirs intellectuels qui coûtent alors, il se sert chez la classe laborieuse qu’il méprise car il n’a pas une once de courage. J’ai bien aimé les autres commentaires.
    J’espère que vous ne compléterez pas vos livrets A et LDD et ainsi ne pas donner les moyens à la banque d’état pour financer les PME avec notre argent et faire réussir cette bande d’incapables, il existe d’autres moyens pour financer les PME. Mais soit dit en passant les PME ont besoin bon an mal an de 2 100 Mrds de financement ce n’est donc pas avec ses tous petits 20 Mrds qu’il va faire quoi que ce soit, c’est souvent comme ça pour les amateurs.

    Répondre
  3. F

    21/09/2012

      Quinctius, Hollande n’aime pas les riches, mais en bon socialiste il aime bien les sous… Ceci explique peut être cela?…

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    20/09/2012

    Hollande n’aime pas les riches … il n’aime donc pas Valérie   ( c.q.f.d. )

    Répondre
  5. petitjean

    20/09/2012

    pour édifier les ignorants, un livre remarquable, essentiel: de PHILIPPE NEMO "La France aveuglée par le socialisme" parut fin 2011

    et alors, on comprend tout……………………nous y sommes depuis plus de trente ans. !

    Répondre
  6. F

    20/09/2012

      " Hollande multiplie les pauvres" dites vous.

       Ben oui, quelqu’un qui "n’aime pas les riches" ne peut pas les multiplier…

    Répondre
  7. HOMERE

    20/09/2012

    Que voulez vous qu’il fasse d’autre alors qu’un socialiste n’est reconnu comme tel au niveau d’imposition qu’il aura pratiqué.A ce petit jeu,le Bouffon Elyséen est orfèvre.

    Le pays affaibli par les prélèvements excessifs va sombrer dans un chômage de masse jamais atteint…….qui  conduira à augmenter encore les impôts…….

    C’est le crédo des socialos…..et les capitaux fuient aussi massivement…..

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    19/09/2012

    aux prochaines présidentielles et si l’Histoire nous le permet , votez pour l’Homme Providentiel : votez Guy Millière !

    Répondre
  9. vozuti

    19/09/2012

    cela fait 40 ans que la france est gouvernée par de vrais socialistes.si c’était seulement occasionnel alors ce ne serait pas désespéré.le vrai problème est qu’on alterne sans fin entre vrai socialiste et fausse droite.cherchez l’erreur….vous finirez par la trouver,mais trop tard.je vous donne un indice:l’erreur commence par un U et finit par un P.

    Répondre
  10. RaLeBolHenri

    18/09/2012

    Encore une fois entièrement d’accord avec Mr Guy Millière . Les Français n’ont pas voté normal 1er , mais tout simplement " contre " Sarko , oui ,il n’a pas été d’une grande lumière avec son ouverture " gaucho " dès le départ ,dur a avaler , en plus faire bouger un mamouth …….. mort et raide depuis des decennies,cet animal assassiné par nos chers et  tendre prédateurs rouges sang,dont notre normal 1er est le digne représentant ,comment !!! voulez vous qu’un pédalo puisse doubler un cycliste , d’où la haine et une forme cachée de jalousie  , parceque quand même sarko a une autre présence , LUI , on peut pas le califfier de moue …… simplement ,  c’est de l’antit Sarko,vous croyez que nos gogos de France aient regardé si ce normal avait un programme ??? Mauvais président chez les socialistes , mauvais président sera pour la France ,,,,, et c’est le début ,,,,, le pédalo,le nase,….etc…. , des surnoms intimes , ses pots le connaissent  trés bien , ils cherchaient un dindon , ils l’ont trouvé ,,,,, aprés le bouillons à la grimace du Grand D S K ,,, nos bobos donneur de leçons ,,,,, fallait trouver un gladiateur pour les arênes,le peuple a besoin des jeux,,,,,, la bouffe ,,,,, ,c’est pour plus tard ….. coluche disait : La dictature c’est  " Ferme ta gueule " , La démocratie c’est " Cause toujours " , A vous de choisir …… pour ma part , notre normal 1er sera viré bien avant cinq ans , et le bordel qui va s’ensuivre !!!!!! NOUS FRANCAIS , NOUS AVONS CE QUE NOUS MERITONS , c’est tout le système de c"et état cadavérique momifié dépassé complètement de la vie actuelle depuis 30 ans et plus ,dominé par des dirigeants magouilleurs,laches,menteurs,une politiques de collabos sous les prétextes de pas faire des vagues , du politiquement correct …. on peut plus rien dire …….. ON Y EST , dans la merde ,,, oui le 21 décembre sera bien la fin de notre monde d’hypocrites,de feignasses et de laches , ,,,, je plein notre jeunesse , mais pour les parents ( pas tous,heureusement ) , mais nos grandes gueules de soixante huitard , Alors on fait quoi …… on va chercher Pautine !!!!!!! . Ralebol de Nîmes .

    Répondre
  11. Toni

    18/09/2012

    Venez voir le résultat d’une ville dirigée par la gauche comme Saint-Etienne … C’est très instructif. Classement pour le dynamisme économique: avant dèrnier juste devant … Béthune.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)