Impôts : tous contribuables

Posté le septembre 07, 2012, 12:00
4 mins

Impôts : tous victimes: « les pauvres »,  « les riches » "les entreprises" : Avec des prélèvements à hauteur de 46/48 %, une dépense publique de 54/56 %, l’utilisation de nos impôts est d’une inefficacité totale.

Chômage, pauvreté,  émigration, délocalisation, services publics à la dérive, etc. La seule question pour nous est : « Ou est donc passer notre argent ? Réponse : dans le tonneau des danaïdes de l’assistanat et dans la poche des prédateurs publics !

Les « pauvres » :Vous, contribuables français,  ployez sous les impôts., Mais vous n’êtes généralement pas conscients de leur nombre. Ainsi, lorsque vous n’êtes pas assujettis à l’impôt sur le revenu, vous avez tendance à vous croire à l’abri du fisc…

En fait, le fisc ne prend pas uniquement quand vous gagnez, au moyen de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux.  Le fisc prend aussi quand vous possédez : ce sont les droits d’enregistrement et assimilés (Impôt sur la fortune (ISF), droits de mutation, droits de timbre, et d’autres petites taxes liées à la possession d’un bien..

Le fisc prend quand vous achetez : la TVA,de multiples  taxes  (par exemple sur le tabac, l’alcool, le pétrole), les jeux (loto, PMU, casino). Le fisc prend là où vous habitez : impôts locaux (taxe foncière sur les propriétés bâties, taxe d’habitation, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, taxe foncière sur les propriétés non bâties), et diverses taxes annexes.

Quant aux « Riches », pour eux c’est l’enfer malgré l’ex  « bouclier » à 50 %. Résultat: : émigration des forces vives, des capitaux et des emplois.

Les raisons en sont multiples : d’abord L’ISF ; les droits de successions, les persécutions administratives et morales pour nos investisseurs !  Pour nos jeunes diplômés entreprenants  l’avenir est bouché par des offres d’emplois  très restreintes.  Pour eux la création d’entreprise est un chemin couvert d’embûche.

Les « Entreprises » : par des charges excessives, on  pousse aux délocalisations et l’on pénalise nos entreprises face à nos concurrents, ce qui explique notre chômage de masse et nos salaires bloqués. Le fameux pouvoir d’achat est en berne !  Seule la création de richesses par le travail et par l’épargne peut générer du pouvoir d’achat.

Pour finir ses fins de mois, L’Etat, accumule donc des dettes abyssales, dont les intérêts pénalisent notre jeunesse, retardent leur entrée dans la vie active, l’emploi, la famille, l’achat de leur maison. Même quand ils ont un emploi,  ils ne peuvent plus se constituer un petit patrimoine ! En cas de chômage, c’est un drame.

Article suivant

De la cavalerie

8 réponses à l'article : Impôts : tous contribuables

  1. quinctius cincinnatus

    11/09/2012

    @ Iosa

    vous avez tout à fait raison
    par exemple si on prend les " économies "  façon  Moscovici  ( 10 MM  ) cela ne signifie pas autre chose que l’on ne dépensera pas plus qu’avant …  peut on alors parler d’économies ?

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    10/09/2012

    @ Jaurès

    prélèvements faibles : les tricheurs :  par exemple la Grèce ou Chypre

    prélèvements élevés : ceux qui ont une morale publique par exemple l’Allemagne ou l’Autriche ( pour rester dans la zone euro )

     ce n’est donc pas une question de niveaux du prélèvement mais de l’usage qu’en font les responsables politiques ….  allez expliquer ça aux tricheurs !

    je sais cela demande de la …  pédagogie !

    Répondre
  3. IOSA

    10/09/2012

    Par exemple, si on supprime l’école maternelle publique qui existe dans peu de pays (uniquement en France sous cette forme), on économisera 12 milliards, mais les parents devront trouver des gardes pour leurs enfants de moins 6 ans et les payer. Il en est de même pour la retraite. Supprimez le système par répartition, remplacez-le par des fonds de pension privés et vous baissez le taux de prélèvement. Mais chacun devra épargner avec les risques que cela suppose.

    Jaurè[email protected]

    Je suis très étonné de voir que malgré ce que vous citez, vous ne comprenez absolument pas que chaque nouveau gouvernement ( droite & gauche) s’évertue à nous coller le poids de la dette par la pratique des vases communiquants….et que personne au sein de ces gouvernements en question ( même celui actuel) ne songe à réduire leurs propres dépenses ( ex: reduire son salaire de président de 30% alors que l’ex-locataire avait déjà quadruplé le dit salaire).

    IOSA

    Répondre
  4. RaLeBolHenri

    10/09/2012

    Mais je rève ,,,, la France c’est foutu , et je parle même pas de l’Europe …… restons en france . 1 er : l’état , c’est le premier ennemi du peuple,et du pays  FRANCE .  2 em :  STOP à cette immigration et arréter de se plier à une culture qui n’est pas la notre ,,,, si ils n’en veulent pas ,A DEGAGER,qu’ils retournent dans leur pays d’origines où ils crèvent de faim ,,,,,, que viennent -ils chercher en occident chez ces chiens d’infidèles ????? . 3em : On est dans une dictature communiste , sous la coupe d’un système d’assistana permanent , nos jeunes sortent avec des diplomes qui ne valent plus rien et l’idéologie qu’ont leur a inculqué pendant des années aux écoles de la soit-disant république  BONJOUR !!!!!! Plus personne en veut , des prétencieux , des grandes gueules , on peut plus rien leur dire , AU BOULOT : 2 MAINS GAUCHES ,,, ET QUE DES POUCES,,, allo la CGT , !!!!!! mon patron m’exploite !!!!  ,,,,,,,quelques un s’en sortent,mais la majorité sont au chomage , et y restent ,,,, leur rêves   RENTRER DANS LA FONCTION PUBLIQUE ,,,,,,,,, ETRE , F O N C T I O N N A I R E  ,  !!!!!! POURQUOI ????? C’est le résulta de la pensée unique que l’état Français inocule aux cervelles de notre jeunesse à leur insu , Ils deviennent des assistés , et cet état corrompu communiste ( déguisé en république ) ,  a comme ça tout les atouts en mains pour faire plier nos gouvernants quels qu’ils soient ……. OUI IL FAUT UN CHANGEMENT ,mais il faut dabord : labourer le champ , détruire les mauvaises herbes,sur tout les bruler,,,sinon les graines peuvent repousser . Ex : l’ex Urss ,la graine poutine a trés bien pris ) , ET LA , ON AURRA UNE BONNE RECOLTE , ET LE PAYS FRANCE VA RESPIRER . C’est une petite analyse d’un petit abrutit de pauvre de petit Français qui en a marre d’être exploité par une poigné de prédateurs qui de part notre corde sensible nous rendent esclaves de leur fantasmes . Partout où ils passent , leur carburant : c’est la destruction de l’homme . Regardez l’histoire , Français , il faut poser ses valise , c’est pas les patrons qui nous enmerde,mais ces millions de paperasse,de blablablabla ….toujours du blablabla , un état qui n’est plus qu’un dinauzore avec une cervelle de moustique,c’est uniquement un tube digestif , il bouffe plus de la moitier de son énergie pour se déplacer ( 56% du pib, et pour quoi ? ) Bien le bonjour aux cococsociobobos , à l’inquisiteur du politiquement correct , et vive la liberté , mais si les cons volait , la moitier des français seraient sur la planête Mars , mais ils y resteraient pas longtemps ,,,,,, il faudrait travailler . RALEBOL de NÎMES .

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    10/09/2012

    Jaures, gardez votre torchon cela émane de « gouvernement.fr ». Je vous conseille le site de « Moltonel.com » sous la rubrique « triple épaisseur ». Vous y trouverez les chiffres souhaités.

    Répondre
  6. Jaures

    09/09/2012

    Tout cela n’est que bavardages. La France a un taux relativement élevé de prélèvements obligatoires mais les pays qui en ont un moindre offrent également moins de prestations et leurs ressortissants doivent soit y renoncer, soit en payer le prix fort dans le privé.
    Par exemple, si on supprime l’école maternelle publique qui existe dans peu de pays (uniquement en France sous cette forme), on économisera 12 milliards, mais les parents devront trouver des gardes pour leurs enfants de moins 6 ans et les payer. Il en est de même pour la retraite. Supprimez le système par répartition, remplacez-le par des fonds de pension privés et vous baissez le taux de prélèvement. Mais chacun devra épargner avec les risques que cela suppose.
    Un document édité par eurostat (en version originale non traduite pour Hans) montre les différents prélèvements des pays de l’OCDE. http://www.economie.gouv.fr/cedef/comparaison-systemes-fiscaux-occidentaux (aller sur principaux résultats).
    On voit clairement que les niveaux de taxation n’influent absolument pas dans la santé économique des Etats: certains ont des prélèvements faibles et coulent, d’autres des prélèvements élevé et sont prospères. Ou le contraire. Il n’y a pas de règles.
    Ce qui compte est le contexte du pays et l’usage fait des fonds publics, pas le niveau de prélèvement.

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    08/09/2012

    l’affaire Anault :

    l’homme d’affaire n’a rien à faire de la citoyenneté belge sauf que … s’il l’obtenait il pourrait s’installer dans la Principauté de Monaco où avec sa nouvelle citoyenneté il …  ne paierait pas d’impôt  …  c.q.f.d.

    N.B.  : s’il s’installait en Suisse il devrait y payer un impôt (  " forfaitaire " )

    cette dernière précision pour @ Jaurès  et @ Florin ( beau pseudo pour une monnaie qui fût en son temps  la devise de référence …  européenne ! )

    Répondre
  8. Anonyme

    08/09/2012

    Il est curieux de constater que les riches Suisses ne demandent jamais l’exil fiscal en France alors que dans le même temps les Suisses "ordinaires" ont l’air de se porter pas mal !

    Serait-il donc possible en Suisse de faire de sa vie ce que l’on veut sans prétendre vivre systématiquement aux crochets des autres ?

    La consommation d’Ovomaltine devrait-elle devenir obligatoire en France ?

     

     

     

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)