Johnny Halliday nous donne l’exemple

Johnny Halliday nous donne l’exemple

Johnny Hallyday est né le 15 juin 1943. À Paris. Sa mère, le mannequin français Huguette Clerc n’était pas mariée. Son père Léon Smet était un Belge marié à une Belge. Selon la loi belge, un homme marié ne peut reconnaître un enfant adultérin. Johnny est donc un Français.
Johnny fait, comme Français, l’extraordinaire carrière qu’on lui connaît et dispose de revenus très importants dont il assure très mal la gestion selon ses dires. Récemment, il décide de confier la gestion de sa fortune (une des plus importantes de France) à une entreprise spécialisée.
Curieuse coïncidence, Johnny se rappelle alors brusquement que son père, qu’il n’a pas connu, était Belge et il met en place tout un processus administratif pour devenir belge et ne plus être français. Ce serait selon lui un retour aux véritables sources. Il se sent brusquement, à 62 ans, la « fibre belge ». Pourquoi pas ?
La nouvelle assomme de très nombreux Français qui ont l’impression de perdre « leur » Johnny. Le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres se croit obligé de proclamer « Vive l’Europe, mais pour moi, Johnny est français ». Les Belges, de leur côté, sont heureux de la décision de Johnny et ont tendance à bien se moquer des Français…
Il est possible que ce soit uniquement la « fibre belge » qui ait poussé brusquement Johnny à abandonner la nationalité française. Mais de nombreux observateurs font un rapprochement entre le fait que Johnny Hallyday ait confié la gestion de sa fortune à un spécialiste et le fait qu’il demande à être belge. Et on découvre alors des raisons fiscales qui justifieraient la démarche de notre gloire nationale.
Depuis soixante ans, les Français croient au socialo-égalitarisme et pensent que la fortune doit être imposée. Ils ont donc créé trois impôts qui concernent la fortune des riches : l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) qui prend tous les ans une petite partie de cette fortune, l’impôt sur les successions qui donne à l’État plus du tiers de la fortune de celui qui meurt (il faut en rapprocher l’impôt sur les donations entre vifs qui procure aussi à l’État une part importante du capital que l’on veut donner à ses enfants) et l’impôt sur les plus-values qui donne à l’État une partie de la valeur qu’a pu prendre un capital. Si Johnny est français, lui ou ses enfants vont payer ces trois impôts. S’il est belge, il n’en paiera aucun.

Concurrence fiscale

Les trois impôts sur la fortune n’obligent pas un citoyen belge à résider en Belgique. Johnny peut donc continuer à résider en France où il paiera l’impôt sur le revenu. (Signalons que l’impôt sur le revenu est pratiquement le même en Belgique et en France. Par contre il n’y a pas d’impôts sur le revenu pour un Belge résidant à Monaco, alors que le Français y paye le sien).
La France socialo-égalitariste n’a pas encore réalisé que le Marché commun européen existe et met en concurrence la fiscalité de tous les pays. La libre circulation des hommes et des capitaux existe. Bruxelles est à 1 h 23 de TGV de Paris. Le temps de lire rapidement son journal… Genève et son lac ont beaucoup de charme. Il existe maintenant des entreprises spécialisées qui recherchent ceux qui ont de grosses fortunes, les informent sur les fiscalités des pays européens et les conseillent selon leur cas particulier.
Des milliers de Français s’installent ainsi à Bruxelles ou à Genève, à la grande joie de nos voisins. Car ils sont dynamiques, ils amènent avec eux des milliards d’euros et une activité économique. Les étrangers se moquent des politiciens français qui vident ainsi la France de sa richesse et de son dynamisme, et y installent le chômage.
La France, au nom de l’égalité, continue à imposer la fortune. Au lieu de réduire les inégalités, elle crée une nouvelle classe de pauvres, les « exclus » du travail. Et elle appauvrit tout le monde, les plus pauvres en particulier. Elle désire étendre à l’Europe son système social absurde, mais personne n’en veut. Elle ne voit pas que pratiquement tous les pays européens ont abandonné l’ISF.
Le départ de Johnny sera peut-être utile pour aider les responsables français à sortir du socialo-égalitarisme et à supprimer en particulier l’ISF, « l’impôt des imbéciles » disent les Belges.

Partager cette publication

(47) Commentaires

  • Anonyme Répondre

    Lors d’une conférence sur l’europe fiscale et sociale Michel Rocard reconnaissait un peu tard (février 2002) « Je pense que l’ISF a été créé trop lourd avec une assiette restreinte. L’ISF n’a pas été bien créé. » .
    L’autre Michel (Charasse) « C’était naïf de créer l’ISF en 1981, c’était bête de le rétablir en 1988. »
    Nos voisins Allemands l’ont déclaré anticonstitutionnel en 1997.
    Jacques Chirac et ses "amis" tétanisés par l’idée du socialement et surtout électoralement incorrect ce sont bien gardés d’y retoucher.
    Comment peut-on encore tolérer qu’un patrimoine familial destiné à être transmis à son conjoint survivant et ses enfants soit temporairement taxé alors que divisé il ne le sera plus, amputé de surcroît par le racket des "droits" de succession
    Souvenons-nous encore que ce même patrimoine initial, fruit difficilement épargné de revenus eux-mêmes lourdement amputés par une superposition d’innombrables impôts, taxes et cotisations, sera de toute façon à l’heure actuelle dans ce pays volatilisé fiscalement en à peu prés trois transmissions successives.
    L’ ISF est curieusement condamné à disparaître de lui-même, comme le cancer, avec la mort hélas de celui qui lui a permis de se nourrir.
    Dans les pays sans avenir ce sont les pauvres qui s’expatrient, chez nous ce sont les créateurs de richesses.
    Merci à Johnny d’avoir fait comprendre si facilement   à ses fans populaires la réalité d’une situation devenue intolérable pour ceux qui ont encore envie d’entreprendre en France.

    22/12/2006 à 14 h 14 min
  • Anonyme Répondre

    Que Jhonny aille se baigner dans la Meuse.

    Bonne chance a tous.

    13/12/2006 à 19 h 16 min
  • bertrand micheline Répondre

    assez de bourrages de crane faut pas prendre le bon dieu pour des canards sauvages ?ohnny s est repu des francais durant toutes ces années aujourd hui il se sent belge? mdrrrrrr a vendu sa nationalité pour du pognon c tout .Qu il est le courage de le dire ce que je comprendrais limpot rn france est scandaleuse mais me dire qu il a la fibre belge c une couillonade

    18/02/2006 à 22 h 35 min
  • MAGDA Répondre

    Dans ce cas, vive la Belgique. Pauvre France !

    18/02/2006 à 20 h 41 min
  • jauni à l'idée Répondre

    Ah que,je suis parti,ah que létiti,ah que elle pouvait pu voir Paris Match et Ici Paris,ah qu’y voulait plus donné de tunes. Ah que chô,mes idoles,ah que je suis toujours jeune yeahhhhhhhh. Même que mon poto jacques le masqué,y est pu bon à que dal. Ah que tu vas me lacher yin. Ah que vive le bourbon et les « harley-davidson ».

    15/02/2006 à 20 h 06 min
  • Florent Répondre

    Ah bon, ils ont aussi du bon fromage et les disques de michel Sardou? Bon sérieusement, attendez, je ne suis pas encore parti non plus.

    13/02/2006 à 17 h 10 min
  • duc06 Répondre

    florent je te conseille le costa rica là est le vrai paradis c est la france il y a 40ans

    13/02/2006 à 3 h 39 min
  • Pierre Répondre

    Nous sommes de plus en plus nombreux à penser au départ. Quitter notre pays, la France, livré à l’UMP-PS et consorts et aux Etrangers…

    11/02/2006 à 8 h 36 min
  • Florent Répondre

    le tout n’est pas de les lire mais de les comprendre Dit le tirailleur Youri tout en se replongeant dans l’oeuvre de Marx et une biographie de Liline, les seuls qu’il ait jamais su lire ( quant à comprendre, même pour ce tissu de conneries j’en doute ). C’est sûr que les cocos sont assez mal placés pour parler de réflexion.

    10/02/2006 à 14 h 20 min
  • camarade youri Répondre

    le tout n’est pas de les lire mais de les comprendre

    09/02/2006 à 19 h 30 min
  • Florent Répondre

    Bien noté et j’essaierai de penser au bouquin ( pas évident, en ce moment, j’en li 4 à la foi ). Sinon, d’accord sur tout. Best also

    08/02/2006 à 13 h 29 min
  • SAS Répondre

    Ce n’est certe pas un hasard si mr smet est addulé par un tratarin de ramascon ou un supermenteur et la reine mère qui lui sert de compagne… qui se ressemble s’assemble…quant à l’exemple donné…quel beau modèl français..et l’exemple c’est en matière fiscal ou de viol… sas qui voit de médiocrité partout

    08/02/2006 à 12 h 49 min
  • Mancney Répondre

    Florent: Oui, absolument. La Liberté sans décence, sans morale. Cette course effrénée et vulgaire vers les biens matériaux, et seulement ceux la. Je vous recommande le bouquin de Zell Miller « A Deficit of Decency ». Johnny, c’etait juste un clin d’oeil au titre de l’article, surtout pas une profession de foi. Mais il est vrai que je prefere entendre chanter « Bats toi » plutot que « Sauve toi ». Sorry for that. Best, Mancney

    08/02/2006 à 0 h 11 min
  • Florent Répondre

    Bien vu sauf que cette liberté est très vite devenu le pire des totalitarismes intellectuels et s’est étendu à tous les domaines. C’est simple, staline lui-même n’aurait pas fait mieux. Il doit bien se marrer en enfer lui. Sinon pour Jhonny Halliday, je me demande si vous n’exagèrez pas un peu, il appartient quand même au shw-biz bien pensant ( pléonasme!). Moi je penserai plutôt à Jean-Louis Mura et ses déclarations fracassante sur la gauche et la culture. Enfin, chacun ses gpûts. Amitiés.

    07/02/2006 à 15 h 26 min
  • Mancney Répondre

    Ok, Al Borg, thanks, c’est un peu la réponse que j’attendais; un peu septique, mais je crois que nous le sommes tous. La tolerance que vous recommandez demande a etre precisee; pour cause d’abus monstrueux, la rime n’est plus tres porteuse je crois. Egalement, la notion de protection contre « l’exterieur » est tres importante. A quoi cela sert il de faire une belle regle du jeu Nationale, notre Legislatif, si quelques uns peuvent venir de l’exterieur et impunement donner un coup de pied dans l’echiquier et jeter les pions a la poubelle? On a tout balancé en 68 et environ, la religion, les principes, les valeurs, l’eau de bain, le bébé, la maman et le papa avec. Vous vous souvenez: « Appuyez vous sur les principes comme ca ils vont s’ecrouler ». On a voulu etre libre, et bien on l’est, juste le resultat nous a un peu surpris. Quel est le lien entre la Liberté et la Décadence? C’est vrai que Johnny donne l’exemple, surtout quand il chante « Des coups », au moins il n’a pas peur de se battre, lui. If you are looking for trouble… Best, Mancney

    06/02/2006 à 22 h 51 min
  • Alborg Répondre

    A MANCNEY (suite) Pour être plus clair dans ma réponse à votre question (« Un gouvernement démocratique est-il souhaitable en France aujourd’hui »), je réponds OUI pour tous ceux qui ont fourni la preuve de leur allégeance réelle à l’idéal démocratique, et OUI à une grande tolérance (« à usage interne »,dirais-je)pour tous ceux qui, DE HAUT EN BAS DE L’ECHELLE SOCIALE, ont prouvé qu’ils étaient dignes de jouir de ses bienfaits,et un NON absolument ferme et résolu vis -à-vis tout ceux qui la minent, la corrompent, confondent liberté et décadence(mariages homo et cie),l’exploitent sans vergogne, l’avilissent, la menacent de l’INTERIEUR, usent de toutes les ficelles du chantage et du rackett(voir l’hystérie des associations musulmanes « de France »ces derniers jours-SANS EXCEPTION ! Y’a même Dallil Boukbalbeur, tartuffe patenté…) ….OU DE L’EXTERIEUR…. Je suis donc pour une démocratie MUSCLEE ET ARMEE impitoyable avec les éléments qui lui sont étrangers ou hostiles, mais très tendre pour ses enfants REELS, au nombre desquels je veux compter des immigrés respectueux de nos moeurs, des étrangers suffisamment EVOLUES pour se mettre humblement à l’ouvrage et apprendraient à S’ADAPTER …(Cela est possible et cela existe, comme vous le savez bien, Mancney!)…. Bon, euh… c’était quoi encore, le sujet ?? Ah oui, Johnny Halliday… Etant moi-même Belge-guaranti-pur-porc je devrais être passionné par la question… Je suis navré d’avouer mon indifférence totale au sujet… De toutes façons j’ai toujours préféré en matière de Rock l’original made in USA aux imitations françaises, alors….. Best thoughts Alborg

    05/02/2006 à 15 h 37 min
  • Florent Répondre

    A Jean, les allocs j’y ai bien pensé, mais il y a un truc tout bête qui m’en empêche, comment ça s’appelle déjà? Ah oui, la dignité!

    05/02/2006 à 13 h 36 min
  • Alborg Répondre

    A MANCNEY C’est une vraie question, et je me la pose …. Et pourtant je pense foncièrement être DEMOCRATE (Pas au sens Américain mais Français du terme)… Triste d’en arriver là, n’est-ce pas ? Et la faute à qui ?? J’aurais d’ailleurs plutôt envie de demander LA FAUTE A QUOI, ce qui présuppose plutôt un réseau de causes un peu plus complexes que celles qui consistent à toujours trouver un éternel bouc émissaire…..

    04/02/2006 à 23 h 49 min
  • Florent Répondre

    A Mancney, comme vous devez vous en douter, j’ai déjà ma petite idée sur la question et d’autres aussi, mais il vaut mieux ne pas trop en dire où nous serions nous aussi classés comme bêêête immonde.

    04/02/2006 à 13 h 54 min
  • sas Répondre

    A mancney le spécialiste en « démocratie »(plein en stock puisqu’il exporte en irak,afganistan etc,etc)…Hoo PEUPLE DU NOUVEAU MONDE? sauriez vous nous confirmer sans vous marrer,que la FRANCE est bien une véritable démocratie…sans tutelle ni main invisible qui la « dirige »…????que les choix politiques suicidaires pris, concernent exclusivement les intérêts propres de l’hexagone et des gaulois ??? sas

    04/02/2006 à 12 h 32 min
  • Mancney Répondre

    Parfois, on a l’impression que la France nous montre la « limite de la Democratie ». C’est inquiétant. Autrement dit, un gouvernement démocratique est il souhaitable pour la France d’aujourd’hui? Est-il ou sera t-il « capable » de répondre et de résoudre les problemes actuels et de DEMAIN des Francais, et de conserver leur civilisation? Best, Mancney

    03/02/2006 à 18 h 26 min
  • sas Répondre

    A jean…immanquablement par rapport à ce qu’il nous faut comme traitement…mais se sera un bon début… sas

    03/02/2006 à 11 h 01 min
  • TEO Répondre

    Bonjour, Le Pen est, je pense, conservateur dans le sens qu’il est a droite de l’UMP (c’est-a-dire a droite de la gauche…). En revanche, l’absence du libéralisme économique dans le programme de Le Pen le place, il faut bien le dire, a gauche…. Mais en France, qui ne l’est pas ? Cordialement, TEO

    03/02/2006 à 3 h 45 min
  • Jean Répondre

    A sas Franchement, entre nous, tu ne trouves pas que Le Pen est beaucoup trop à gauche?

    02/02/2006 à 18 h 52 min
  • sas Répondre

    Si les français(les vrais)méritaient leur chef…LEPEN serait là depuis longtemps…toujours est-il, que lui LEPEN n’a jamais été au pouvoir,ni dans les cercles…et il n’est pour RIEN de la situation calamiteuse actuelle…à par les crispassion d’un début houleux(karcherisation oblige)…il aura au moins la certitude de ne jamais faire pire qu’un mittérand ou un supermenteur…Et lui, jean marie, semble au moins aimer la FRANCE et son peuple bigaré…c’est nouveau non… SAS

    02/02/2006 à 13 h 11 min
  • Teo Répondre

    Bonjour, Les Francais ont les politiques et les dirigeants qu’ils meritent…Johnny a raison de partir : En refusant le jeu libéral, les Francais engendre la fuite de leurs capitaux et ne font que précipiter leurs chute….Avec en prime, un tres, tres gros Lepen pour 2007. Encore une fois: on a que ce que l’on mérite !! Cordialement, TEO

    02/02/2006 à 0 h 48 min
  • Jean Répondre

    A Florent Nulle ironie! Mais si tu n’as pas les moyens de te payer un aller simple Paris-Rangoon reste en France et demande une allocation.

    01/02/2006 à 15 h 47 min
  • Florent Répondre

    Mais voyons Adolphos, t’as rien compris, en France les riches, en fait ceux qui bossent, ont TOUJOURS quelque chose à se reprocher et ils doivent donner leur argent aux pauvres, c’est à dire ceux qui n’en pas foutu une rame pendant leur pauvre vie. C’est pourtant connu, non? A Jean, c’est ironique? Parce que le coût du billet d’avion, avec les ponctions diverses et variés du Shirakistan, j’arriverai jamais à l’assurer.

    01/02/2006 à 0 h 44 min
  • sas Répondre

    A rastignac,smet est conforme à sa marinette des guignols…idiot utile…point, par contre DEmongolfier qui a fait en sorte qu’il reste libre…lui est franc maçon et roule pour la glnf…ou une autre loge…d’où les combats feutrés de Nice… SAS qui les voit juste où ils sont…

    31/01/2006 à 18 h 41 min
  • Jean Répondre

    A Florent Je te conseille la Birmanie. C’est bien, la Birmanie.

    31/01/2006 à 11 h 22 min
  • gaius Répondre

    J’ai pas un sous mais je comprends bien que l’ISF et surtout l’impôt sur l’héritage est un véritable vol , c’est du communisme primaire á la soviet!!!

    31/01/2006 à 9 h 13 min
  • Adolphos Répondre

    Bof, 99% des grands patrons, sportif, chanteurs, etc.. que les français s’imaginent français sont en fait domicilié depuis longtemps dans le reste de l’Europe (UK, Belgique, Irlande, Suisse, Luxembourg, etc..). Rions ensemble !  » En somme vive les Paradis fiscaux » Le reste de l’Europe et de le terre est un paradis fiscal par rapport à la France. « et tous les stratagèmes qui permettent aux « riches » de se soustraire à leur devoir de redistribution des richesses » Quel devoir ?? Et pourquoi devraient ils redistribuer le fruit de leur travail ?? Qu’est-ce que ca peut bien leur apporter ? D’ailleur dans leur pays d’adoption ils payent encore des impôts. « pourtant bien minime, » C’est comme le SIDA et le cancer, je l’ai pas, donc ca doit pas être bien grâve.. « redistribution qui est bien légitime, » Ah ? « puisque ces « riches » ne créent aucune richesse, » Arg.. C’est de l’humour, sans doute. « se contentant de la monopoliser à cause de règles de droit foncièrement iniques. » Pas tous compris, mais si vous parlez d’immobilier, il ne rapport que 2% en France, donc c’est nul. « (Le droit n’est-il pas conçu par les nantis, pour les nantis ?) » Si c’était le cas, ca se serait, et ils ne seraient pas obligé de fuire le pays. Non, c’est la démagogie qui fait les Lois. « Car c’est bien cela le « Libéralisme », la pingrerie et l’injustice suprêmes et rien d’autre. » Ces gens sont propriétaire et font ce qu’ils veulent de leur argent/diplôme/etc. Tous comme toi. Mais j’admire que ceux qui veulent que d’autre payent leur impôts arrive en plus à les traiter de pingres. C’est du plus haut comique !

    31/01/2006 à 1 h 47 min
  • Mancney Répondre

    Florent : U.S.A. …et asap, car c’est difficile, et ca ne va pas s’arranger. Best, Mancney

    31/01/2006 à 0 h 00 min
  • Rastignac Répondre

    Pourquoi SAS a pas dit que Johny Smet est franc-macon ?

    30/01/2006 à 22 h 14 min
  • Florent Répondre

    « Ah ah ! Vous voulez rire ? C’est déjà en train de se faire  » Hélas oui. A bourbaki, t’en as pas marre de t’illusionner avec ta bien pensance à deux balles? Visiblement non.

    30/01/2006 à 21 h 15 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    J’en ai plein de dos de ces Johnny, Florent, Sylvie, Yannick, etc. qui, pour des raisons fiscales, s’expatrient les 180 jours demandés par le fisc, mais qui reviennent toujours à la « mangeoire » pour faire qui une tournée juteuse, qui la promotion d’un livre, etc. mais j’en veux davantage à tous leurs fans qui se pressent pour les écouter, pour acheter leurs disques ou leurs livres et qui les adulent comme de nouvelles déesses, comme de nouveaux dieux. Bien cordialement, Jean-Claude Lahitte

    30/01/2006 à 17 h 11 min
  • Jean Répondre

    Moi je sais depuis longtemps que Johnny est étranger, je n’ai jamais compris ce qu’il dit. Une question, bénéficiera-t-il en Belgique du régime favorable des intermittents du spectacle?

    30/01/2006 à 15 h 40 min
  • Dilbert Répondre

    « Car lorsque ce seront les vrais créateurs de richesse, les patrons d’entreprise, les chercheurs, ingénieurs et autres têtes pensantes qui suivront la même voie, ben là ça va poser un p’tit problème » Ah ah ! Vous voulez rire ? C’est déjà en train de se faire !

    30/01/2006 à 14 h 02 min
  • SAS Répondre

    sas est particulièrement…anti…cons sas ou la voie du milieu

    30/01/2006 à 12 h 48 min
  • Florent Répondre

    Bof, un non évènement le départ d’un chanteur de variété dans un pays voisin, sauf que…cela nous renvoie à la plaie de cet impôt sur la fortuneet de ce (contre)modèle social français que personne ne nous envie et surtout pas en Europe. Car lorsque ce seront les vrais créateurs de richesse, les patrons d’entreprise, les chercheurs, ingénieurs et autres têtes pensantes qui suivront la même voie, ben là ça va poser un p’tit problème ( vive les euphémismes! ). Conséquence: c’est simple, le pays va s’appauvrir vu que nous politicards franchouilles et boboisés ne sauront rien faire d’autres que les remplacer par des familles polygames d’importation qui n’auront bien sûr pas le tiers du quart de leur formation et de leurs capacités. Bref, triste, triste, d’autant que votre serviteur songe de plus en plus sérieusement à suivre la même voie. Pour le moment j’hésite encore: Canada, USA ou Irlande? Ce sont des régions très chouettes en ce moment parait-il.

    29/01/2006 à 23 h 22 min
  • Bourbaki Répondre

    En somme vive les Paradis fiscaux et tous les stratagèmes qui permettent aux « riches » de se soustraire à leur devoir de redistribution des richesses pourtant bien minime, redistribution qui est bien légitime, puisque ces « riches » ne créent aucune richesse, se contentant de la monopoliser à cause de règles de droit foncièrement iniques. (Le droit n’est-il pas conçu par les nantis, pour les nantis ?) Car c’est bien cela le « Libéralisme », la pingrerie et l’injustice suprêmes et rien d’autre. Pour en revenir à Johnny, il a juste bénéficié de l’aide de personnes qui l’ont certes escroqué, mais lui ont assuré sa carrière, ce qui n’est vraiment pas mal pour quelqu’un qui n’a jamais su chanter et aurait probablement sombré dans l’oubli et l’alcool, livré à lui même. Enfin, restons positif : on a quand même échappé, avec Bernard Trémeau, à la « fuite des cerveaux » !

    29/01/2006 à 22 h 05 min
  • grandpas Répondre

    Pauvres belges, Ils ne meritaient pas ça! Heureusement,Brel était lui aussi belge et là je pense que c’est plus honorable. Pour une fois nos amis d’outre-quievrain pourront rire aux larmes de nôtre désarroi national. Question pour Service Alarme Silencieuse,est ce que notre « jojo » européen est un macon.

    29/01/2006 à 21 h 37 min
  • tl Répondre

    c’est la novelle histoire française que racontent les belges quand ils croisent un suisse

    29/01/2006 à 16 h 53 min
  • Mancney Répondre

    SAS , Strictement Anti Social , et « Anti » Jojo aussi, et Anti Belge tant qu’on y est. Mancney.

    29/01/2006 à 16 h 20 min
  • Lucille Répondre

    Il a bien fait Johnny, il aurait du le faire bien avant !!!

    29/01/2006 à 15 h 03 min
  • sas Répondre

    C’est vrai qu’en belgique,il pourra violer…sans avoir le moindre compte à rendre…car en france,il a au moins été convoqué… sas qui dit tchaotchao ducon…

    29/01/2006 à 12 h 47 min
  • johnnysimon Répondre

    mais non johnny n’est pas parti, il est toujours dans le coeur de ceux qui l’aiment. français ou belge après tout il est europeen. http://johnnysimon.over-blog.com/

    29/01/2006 à 8 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *