La CGT contre la compétitivité

Posté le juin 25, 2014, 7:00
2 mins

Depuis 9 jours, la CGT, syndicat contrôlé par le Parti communiste, prive de trains les usagers de la SNCF. Et tous les deux jours, ce syndicat renouvelle son ordre de grève en se moquant totalement des usagers…

Mais ses consignes sont de moins en moins suivies et le nombre des grévistes est passé de près de 20 % à 10 % seulement.

L’origine du conflit est parfaitement connue.

Depuis 2009, des trains étrangers peuvent circuler sur le réseau français. Ainsi des trains d’autres pays, allemands en particulier, concurrencent ceux de la SNCF. Or, la CGT ne veut pas de cette concurrence.

L’historique de cette opposition mérite d’être connue.

La première locomotive à vapeur a été mise en service en 1829. Les cheminots exerçaient alors un métier très pénible. Il était normal de bien les rémunérer. Puis, à partir de 1932, le diesel a remplacé le charbon. Et, au début des années 1970, l’électricité a succédé au diesel. La situation des conducteurs est totalement différente. Ils sont confortablement assis dans une cabine fermée.

Mais les avantages salariaux, eux, n’ont pas changé et les cheminots se battent sans arrêt pour les conserver. Très souvent, en utilisant la grève.

En 2014, un conducteur de TGV français gagne entre 4 500 et 6 000 euros par mois. Il travaille 25 heures par semaine. Il prend sa retraite à 50 ans et son montant est basé sur la paie de ses trois derniers mois de travail.

À titre de comparaison, voici ce que perçoit un cheminot allemand : son salaire oscille entre 1 500 et 2 500 euros par mois. Il travaille 41 heures par semaine. Il prend sa retraite à 67 ans, bien inférieure à la retraite du fonctionnaire français.

Les TGV français ne sont absolument plus compétitifs. La SNCF est obligée de faire d’énormes dettes pour rééquilibrer son budget.

On comprend donc parfaitement François Hollande et Ma­nuel Valls… 

Bernard Trémeau

58 réponses à l'article : La CGT contre la compétitivité

  1. BRENUS

    01/07/2014

    Salut les masos ! Vous prenez toujours votre pied à répondre à ce con de « jaurès » ? Grand bien vous fasse.

    Répondre
    • Toni

      01/07/2014

      Bonté divine il était temps de dire ça …
      Je ne l’ai pas dit par peur que mon commentaire ne passe pas.
      Mais c’est vrai que c’est pénible que le syndicaliste vienne flooder ici.

      Répondre
  2. baty

    29/06/2014

    Les francais sont les gens les plus gentils et tolerants au monde pour tolérer et ne pas casser la gueule de ces bandits de la cgt et de sud rail qui parasitent l ensemble de la population ..Qui aura un jour les ..ouilles de nous débarasser de cette chienlit .

    Répondre
  3. Toni

    28/06/2014

    Mr jaures,
    le bonjour de la cote d azur, soleil et palmiers au menu, autre chose à faire que de lire sans arrêt vos tirades.

    je trouve les autres bien patients avec vous, quand un particulier me fait ce genre d énumération, je presse le bouton ignorer sur mon Smartphone.

    ensuite je lis ses commentaires quelques jours à quelques mois plus tard.

    Répondre
    • Jaures

      28/06/2014

      Vous avez raison, Toni, ignorer les arguments de vos détracteurs est le meilleur moyen de rester confortablement assis sur ses certitudes et le sable fin (désolé pour le zeugme).
      Profitez bien et gare aux mélanomes.

      Répondre
      • Toni

        28/06/2014

        Jaurès la météo est splendide sur la côte d azur et l’eau très bonne en plus pas encore trop de monde.

        le message précédent pour vous dire que le monde n est pas régi par votre personne et que les autres intervenants sont aussi des gens réels et humains, pensez à nous oublier un peu svp … Et pensez aux résultats des élections municipales et europennes.

        sinon bon weekend à tous.

        Répondre
        • Jaures

          28/06/2014

          Je ne suis pas très côte, mon Toni, mais montagnard dans l’âme. On ne se refait pas.
          Que le monde n’est pas régi par ma personne, qui en doutait ? En tout cas pas moi. Mais celui qui l’organise n’a pas de quoi être fier.
          Merci pour la carte postale qui fera plaisir à tous ceux qui n’ont pas les moyens de partir en vacances.

          Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/06/2014

        la méthode  » Toni  » est indiscutablement et de loin la plus  » efficace  » avec cet avantage de ne pas perdre son temps ( toujours  » précieux  » le temps … ) . Ainsi, on lit le courrier des lecteurs qu’a induit l’article ( souvent en …  » liquidation  » ) , ce qui permet de connaître si il y a un quelconque intérêt à le lire in extenso et dans la langue d’origine ( serbo-croate, moldavien, ossète du sud, ou même aztèque reconstitué etc … )

        Répondre
        • Toni

          28/06/2014

          Qc, bonjour, nous n arriverons à rien reformer en France avec des gens comme le syndicaliste. Comme celui ci croit que 0,08% des gens de son espèce vont aller imposer leur dogme aux 99,92% restants … Je fais comme les 99,92% et appuie sur la touche ignorer tant sur le Smartphone que dans la vie courante.

          sinon le syndicaliste est bouché, mais moi aussi et je peux aussi être vraiment un em…eur si je veux vraiment, le site jaures a pris la mouche avec mon commentaire on dirait.

          Répondre
  4. Frédéric Bastiat

    27/06/2014

    « Cher Fred, je pense que vous faites exprès de ne pas comprendre. Vous pensez réellement que l’on confie un TGV à un jeune titulaire d’un BP avec 3400€ à la clef ?
    Pour accomplir cette fonction il faut remplir des conditions drastiques, réussir de nombreux tests et suivre des formations exigeantes. Et les 3400€ c’est en fin de carrière dans le meilleur des cas ».

    Des conditions drastiques et des tests? Dans ce bastingre où il n’y a pas un imbécile capable de mesurer correctement l’écartement des voies? Une infirmière en fin de carrière ne doit pas dépasser les 2500 €.

    « Si tout cela était à votre portée, que n’avez-vous suivi ce cursus pour bénéficier de la retraite ? »

    Parce que je n’étais pas apte et compétent vous l’avez déjà dit à quelqu’un d’autre…

    « Et si cette somme pour le niveau de diplôme vous scandalise, que dire de votre amie Liliane B., femme la plus riche de France avec pour tout bagage…un stage à l’Oréal à l’âge de 15 ans »

    Encore? Je vous préviens que je suis hérmétique à ce genre de fumisterie, gardez ce genre de pitrerie pour votre permanence où l’on boit du jus de chaussettes entre deux cartons de gilets fluos et de stickers rouges. Si les ouvriers sont assez cons pour vous croire, ils se retrouveront à pôle emploi mais j’ai entendu dire que les naiseries syndicales ne font plus recettes que dans quelques « bastions » comme la SNCF, où ce risque n’existe pas.

    « Sur les classes moyennes, ce n’est pas en France qu’elles sont le plus taxées. C’est pour cela que plus de 100 000 Belges travaillent en France car pour financer les exonérations des plus riches, la Belgique surtaxe ses cadres »

    Oh les salauds….les plus riches vous êtes sûr?

    « Les syndicats n’ont jamais demandé l’ouverture de lignes TGV. Où avez-vous lu pareille ineptie ? C’est une décision purement politique, quand tous les potentats locaux voulaient leur gare TGV ».

    La CGT a toujours beuglé pour « le développement du service public » ayez au moins le courage d’assumer. On s’apprête d’ailleurs à faire la même bêtise avec des transports publics subventionnés (y compris un téléphérique), pour cela on continue à rançonner la route.
    « Je ne critique pas l’Oréal mais le fait qu’une immense part des profits tombe dans la poche de quelqu’un qui n’est pour rien dans cette entreprise »

    En moyenne, en France 5% de la valeur ajoutée revient aux actionnaires

    Répondre
    • Jaures

      27/06/2014

      Fumisterie ? Soit ! Donnez-moi donc la liste des diplômes de Mme Bettencort qui justifient, selon vous, les 35 millions mensuels qu’elle encaisse. Même s’il s’agit de 5% de la valeur ajoutée, cela fait un argent de poche confortable, non ?
      Le service public n’implique pas la construction de lignes TGV à 5 milliards pour gagner 20 minutes sur un trajet de 4heures. La CGT a toujours défendu l’entretien des trains de banlieue et TER fréquentés par les travailleurs.
      La fiscalité belge favorise les propriétaires et héritiers (pas de frais de succession, pas de taxe sur la plus value immobilière, pas d’ISF,…).
      Par contre l’IRPP est très lourd et d’une progressivité rapide. Vous êtes imposé dés 6500€/an et dés 1500€/mois vous êtes taxé à 45%.

      Répondre
  5. 27/06/2014

    Changer le droit du travail pour réduire les néfastes influences des syndicats actuels et leurs actions corporatistes mortelles pour notre pays…….
    Voilà une posture révolutionnaire……….
    Privatiser les entreprises telles que SNCF, EDF….
    Voilà une seconde posture révolutionnaire ………..
    En fait,tous les pays le font….pourquoi nous pas ?

    Répondre
  6. Frédéric Bastiat

    27/06/2014

    « Pourquoi basez-vous votre argumentaire sur moi alors que vous ne savez pratiquement rien de ma vie en dehors de mes opinions ? Vous raisonnez sur des fantasmes. »

    Mais mon pauvre jojo parce que c’est criant de vérité: sur ce blog un message sur deux est signé par vous (hors vacances tout de même) ce qui n’est accessible à aucun salarié qui travaille réellement. Alors je vous demande d’être cohérent avec vos idées: de produire et de partager si vous voulez le produit de ce travail.

    Les vrais fantasmes sont de faire croire à des demeurés qu’en faisant les poches à une pauvre vieille comme Mme Bettencourt, ils verront leur sort s’améliorer alors que ce faisant ils offrent de belles planques à des gueulards nullissimes du genre d’ Edouard Martin.

    Répondre
    • Jaures

      27/06/2014

      Ce que vous dîtes sur moi pourrait concerner n’importe quel intervenant de ce site, voire les éditorialistes dont certains cumulent des participations à de nombreux sites, des livres en pagaille tout en prodiguant des cours à l’Université. Et, pour tout dire, je paie l’impôt, sans optimisation fiscale ni mauvaise humeur. Rien que cela me distingue de beaucoup.
      Mais encore une fois, vous vous en prenez à moi parce que ce que j’écris est juste et vous le savez bien.
      Quant à Mme Bettencourt, ceux qui lui font les poches ne sont pas dans le besoin. Et je trouve étrange que vous pensiez qu’il ne sert à rien de s’en prendre aux héritiers, que cela n’améliorerait en rien l’ordinaire des plus humbles, et que vous prétendiez que la retraite des cheminots, elle, ruinerait la France.

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        27/06/2014

        « Mais encore une fois, vous vous en prenez à moi parce que ce que j’écris est juste et vous le savez bien ».

        Formule toute faite pour masquer le fait que vous n’avez rien à dire et que sorti de l’argumentaire qu’on vous a fourni, vous êtes incapable de mener une discussion: d’où la digression sur les héritiers.

        « Ce que vous dîtes sur moi pourrait concerner n’importe quel intervenant de ce site, voire les éditorialistes dont certains cumulent des participations à de nombreux sites, des livres en pagaille tout en prodiguant des cours à l’Université »

        Rien ne vous empêche de postuler au grade de Professeur d’Université si ce n’est sans doute votre incompétence (exemple concret: le salaire d’un conducteur de train que vous avancez est pompé sur sans vergogne sur wikipedia)

        « Quant à Mme Bettencourt, ceux qui lui font les poches ne sont pas dans le besoin. Et je trouve étrange que vous pensiez qu’il ne sert à rien de s’en prendre aux héritiers, que cela n’améliorerait en rien l’ordinaire des plus humbles, et que vous prétendiez que la retraite des cheminots, elle, ruinerait la France ».

        La dette de la SNCF est due à Madame Bettencourt, pourquoi pas, vous affirmiez, il fût un temps que « les impôts avaient baissé sous Jospin ». Vous n’êtes pas à une ineptie près.

        Enfin les intervenants ne postent pas toute la journée vous êtes le seul et je pense que si tout opinion est recevable l’agitprop elle, ne devrait pas avoir droit de cité ici.

        Répondre
        • Jaures

          27/06/2014

          Ami Fred, vous m’interpelez, je vous réponds.
          Les salaires des cheminots sont publiés par la SNCF elle-même (service recrutement). Pas besoin de fureter sur Wikipedia probablement pas à jour.
          L’ héritage n’est pas une digression mais une question de fond qui concerne chaque année des milliards d’euros. Refuser de l’aborder, c’est cela esquiver le débat.
          La dette de la SNCF est due à des investissements inconsidérés, des lignes TGV pas forcément utiles. Mme Bettencourt est une héritière: elle n’est coupable de rien comme elle n’est créatrice de rien. Elle est une absurdité économique.

          Répondre
          • Frédéric Bastiat

            27/06/2014

            « Les salaires des cheminots sont publiés par la SNCF elle-même (service recrutement). Pas besoin de fureter sur Wikipedia probablement pas à jour ».

            La SNCF est une entreprise publique et s’il est très facile de connaître la rémunération d’un fonctionnaire, on ne peut que déplorer l’opacité de la SNCF qui reste très vague. Comme je n’ai aucune confiance en Mr Trémeau, je reste sur vos chiffres et je répète que 3400 euros par mois pour un niveau BEP et pas plus de 20 heures par semaine c’est une escroquerie que l’on doit dénoncer.

            « L’ héritage n’est pas une digression mais une question de fond qui concerne chaque année des milliards d’euros. Refuser de l’aborder, c’est cela esquiver le débat ».

            Agiter le chiffon rouge des riches est de la désinformation: la France est le pays du monde où la classe moyenne est la plus taxée. Le principe n’est pas de prendre aux riches pour donner aux pauvres: l’essentiel de l’impôt provient des tranches à 14% et à 30%. C’est la politique sociale qui explique que la classe moyenne française ait le niveau de vie le plus étriqué de tous les pays de l’OCDE. On prend donc à la classe moyenne pour acheter des voix dans l’électorat dit populaire (en fait aujourd’hui immigré).

            « La dette de la SNCF est due à des investissements inconsidérés, des lignes TGV pas forcément utiles ».

            C’est sans doute pour cela que les syndicats ont réclamé en leur temps leur création.

            « Mme Bettencourt est une héritière: elle n’est coupable de rien comme elle n’est créatrice de rien. Elle est une absurdité économique. »

            Madame Bettencourt est propriétaire d’une entreprise qui vend des produits, si ceux-ci plaisent, la firme fait des profits, si ceux-ci ne plaisent plus, l’activité disparaît. C’est la règle du jeu. A l’inverse si vous n’aimez pas le train et que vous preniez l’autoroute, vous payiez aussi pour la SNCF. C’est là que réside l’absurdité économique du socialisme.

            « L’ héritage n’est pas une digression mais une question de fond qui concerne chaque année des milliards d’euros ».

            L’héritage est hors sujet en ce qui concerne la SNCF, c’est une digression très maladroite même.

          • Jaures

            27/06/2014

            Cher Fred, je pense que vous faites exprès de ne pas comprendre. Vous pensez réellement que l’on confie un TGV à un jeune titulaire d’un BP avec 3400€ à la clef ?
            Pour accomplir cette fonction il faut remplir des conditions drastiques, réussir de nombreux tests et suivre des formations exigeantes. Et les 3400€ c’est en fin de carrière dans le meilleur des cas. Si tout cela était à votre portée, que n’avez-vous suivi ce cursus pour bénéficier de la retraite ?
            Et si cette somme pour le niveau de diplôme vous scandalise, que dire de votre amie Liliane B., femme la plus riche de France avec pour tout bagage…un stage à l’Oréal à l’âge de 15 ans.
            Quant aux horaires, pourquoi croyez-vous Tremeau qui raconte n’importe quoi ? Pour ne faire que 20h, un conducteur de train doit conduire en décalé et de nuit. S’il conduit normalement un train de banlieue ou de fret, il fera 35H.
            Sur les classes moyennes, ce n’est pas en France qu’elles sont le plus taxées. C’est pour cela que plus de 100 000 Belges travaillent en France car pour financer les exonérations des plus riches, la Belgique surtaxe ses cadres.
            Je n’ai pas dit qu’il fallait plus taxer les revenus des riches mais l’héritage qui est un revenu sans contrepartie.
            Les syndicats n’ont jamais demandé l’ouverture de lignes TGV. Où avez-vous lu pareille ineptie ? C’est une décision purement politique, quand tous les potentats locaux voulaient leur gare TGV.
            Je ne critique pas l’Oréal mais le fait qu’une immense part des profits tombe dans la poche de quelqu’un qui n’est pour rien dans cette entreprise.

      • quinctius cincinnatus

        28/06/2014

        in @ Jaurassius veritas !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          28/06/2014

          ou plutôt

           » in @ JaurassiO veritas « 

          Répondre
  7. Frédéric Bastiat

    27/06/2014

    « Ce n’est pas qu’il y ait des riches qui m’ennuie, mais qu’il existe des pauvres ».

    Jaurès pourrait-il arrêter les violons et de nous exposer son coeur saignant de grand démagogue? Tout le monde sait maintenant de quoi il en retourne. « Les pauvres » sont le fonds de commerce sur lequel il prospère. Socialos communistes, verts autant de morpions de la misère.

    Répondre
    • Jaures

      27/06/2014

      Peut-être qu’il existe des pauvres vous est-il indifférent mais permettez que d’autres, et pas seulement des « socialo-communistes », s’en émeuvent.
      Si les socialo-communistes que vous exécrez tant prospèrent en raison de la pauvreté, faites en sorte que celle-ci disparaisse et ceux dont c’est « le fonds de commerce » disparaitront de concert.

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        27/06/2014

        On vient de publier les patrimoines des ministres, visiblement le commerce des pauvres rapporte pas mal. D’ailleurs à une échelle moindre, votre cas n’est pas mal non plus. Je le répète les gens de gauche sont des parasites de la pire espèce. Si l’on veut vraiment lutter contre la misère, il faut créer des richesses. A-t-on déjà vu des gauchos créer quoi que ce soit?

        Répondre
        • Jaures

          27/06/2014

          Mais vous avez totalement raison ! Pour les partager il faut préalablement créer des richesses. Mais, pour ne pas qu’il y ait de pauvres, il faut que ces richesses soient partagées équitablement. Cela ne veut pas dire chacun ait la même part du gâteau, il n’est pas scandaleux que celui qui a créé, pris des risques, innové soit récompensé, mais que personne ne se trouve démuni et que ceux qui n’ont pris en rien part à ces richesses créées (les héritiers, par exemple) ne se les accaparent pas illégitimement.

          Répondre
          • Frédéric Bastiat

            27/06/2014

            Arrêtez de nous bassiner avec les héritiers. Concrètement en quoi vous participez à la création de richesse? Hier comme aujourd’hui vous avez passé votre temps sur le forum. Par contre vous ne renoncez pas semble-t-il à de substantielles gratifications. Il est vrai que votre modèle Marx était du même tonneau: un vie aux crochets de la société et de l’héritage (eh oui!) d’Engels.

            Bref si des gogos sont assez stupides pour vous croire libre à eux.
            Pour en revenir au sujet payer 3200 euros un titulaire d’un BEP ou 2500 euros un non-diplômé aux NMPP est un pur scandale. Cela se fait au détriment de ceux qui jouent le jeu scolaire et non celui du copinage syndical.

          • Jaures

            27/06/2014

            Pourquoi basez-vous votre argumentaire sur moi alors que vous ne savez pratiquement rien de ma vie en dehors de mes opinions ? Vous raisonnez sur des fantasmes.
            Par ailleurs, des personnes totalement démunis de diplômes ont fait d’immenses carrières. Croyez-vous qu’il suffise de se présenter à un entretien d’embauche avec un BP de mécanicien pour qu’on vous confie un TGV ?
            La seule situation où l’unique compétence qu’on vous demande est d’être né c’est héritier.

          • HansImSchnoggeLoch

            27/06/2014

            Federic Bastiat,

            La discussion entre vous et @Jaures révèle bien le sectarisme vicieux qui est ancré dans le subconscient de l’intervenant @Jaures.

            En ce qui me concerne je crois qu’il est atteint d’une envie maladive envers toutes celles et tous ceux ayant quelques lentilles de plus que lui dans leur assiette.
            Cela le fixe à en devenir fou.

            Je ne suis pas sûr si l’on peut classer cela dans une catégorie de maladie mentale, mais il y assez de médecins sur ce site pour se prononcer sur ce cas.

            S’il est réellement malade, ses réponses seraient celles d’un irresponsable et comme je l’avais déjà formulé il y a quelques temps de cela: « on ne peut pas tirer pas sur un corbillard. »

  8. maujo

    25/06/2014

    J’ai même lu un article il y a quelques années, au début de la privatisation du rail en France, que les conducteurs de trains de ces nouvelles sociétés venaient principalement de conducteurs de la SNCF à la retraite avec des horaires de conduite qu’ils n’auraient pas accepté à la SNCF.

    Répondre
  9. germinus

    25/06/2014

    Il y a 30 ans il y avait 200 000 cheminots tous communiste? Je n’en sais rien et aujourd’hui encore moins. Ce que nous voyons par contre c’est que moins de 10% des grévistes ont paralysés encore une fois tous les transports …
    Combien cela va couter aux contribuables? 150, 200 millions? c’est lamentable!

    Répondre
  10. germinus

    25/06/2014

    Comme pour l’autre entreprise EDF ou j’avais postulé…..Il y a bien longtemps il fallait tout simplement prendre la carte du parti communiste .Comme avoir des prêts non remboursables si vous vouliez vous lancer dans l’agriculture avec ‘obligation d’ une présence à toutes les réunions syndicales et autres, même s’ il fallait faire 120 kms chaque fois!
    Bref cher Monsieur si tout ça vous paraît normal moi non!
    Si en France il faut être c g tiste / communiste pour prétendre à la retraite…Pauvres travailleurs: sans carte du parti… tu es un con! Moralité Selon M. JAURES!

    Répondre
    • Jaures

      25/06/2014

      Peut-être fallait-il plutôt être apte et compétent.
      Il y a 30 ans il y avait 200 000 cheminots. Au moins autant chez EDF. Que des membres du parti communiste ?
      Le PCF revendique moins de 140 000 adhérents, dont une bonne part de retraités. EDF et la SNCF ne tournent qu’avec eux ?

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        25/06/2014

        Compétent. Lol, il faut un simple BEP pour devenir conducteur de train. Et même si je n’ai jamais postulé, je confirme point par point les dires de germinus. La carte rouge est un sésame sans pareil pour toutes les vieilleries soviétiques: SNCF, Dockers, SNCM, NMPP etc.

        Répondre
        • Jaures

          26/06/2014

          Cher Fred, vous flattez le pauvre PCF en lui accordant des centaines de milliers d’adhérents qu’il rêve de compter.
          Enfin, pour devenir conducteur de train, il est vrai que l’on peut postuler avec un BP de mécanicien mais vous vous trouverez en concurrence avec des titulaires de BTS ou Licence Pro. Mais surtout, la sélection se fait ensuite par les différents tests et la formation spécialisée.
          Il en est aujourd’hui comme de la plupart des métiers des entreprises publiques. Il y a 30 ans, on manquait de candidats, les diplômés pensant obtenir de meilleures situations dans le privé. Avec la montée du chômage, on regarde avec envie les métiers que l’on méprisait autrefois.
          Il faut assumer ses choix et être aigris ou envieux n’a jamais aidé à vivre.

          Répondre
          • Frédéric Bastiat

            26/06/2014

            « Il faut assumer ses choix et être aigris ou envieux n’a jamais aidé à vivre ».
            Par exemple envier les Bouygues, Dassault, Lagardère, Bettencourt est méprisable nous sommes bien d’accord.

          • quinctius cincinnatus

            26/06/2014

            … et dire que c’est justement @ Jaurès qui affirme  » qu’être envieux etc .etc …  » alors que depuis le début que je suis sur ce blog, pas un jour ne passe , sans que  » notre  » syndicaliste qui se veut être l’Exemple même , ne manifeste son ENVIE à tire larigot , et cela quelque soit le sujet traité … ou l’hôpital se moquant de la charité ou bien encore  » la paille dans l’oeil du voisin etc …  » Autant de socialistes encartés que je connaisse , tout autant d’envieux , comme s’il s’agissait d’une loi de physique

          • Jaures

            26/06/2014

            Critiquer ne veut pas dire que l’on envie.
            Ce n’est pas qu’il y ait des riches qui m’ennuie, mais qu’il existe des pauvres. Peu m’importe que des gens aient besoin de milliards pour penser exister. De toute façon, ils n’en auront jamais assez. Si chacun avait de quoi vivre décemment, que d’autres accumulent les milliards m’importerait peu.
            Vous avez d’ailleurs une vision un peu courte des aspirations humaines. Comme si l’on ne pouvait dans la vie avoir pour seul intérêt et ambition d’accumuler les richesses. Personnellement je n’envie personne et mon admiration se porte plus volontiers vers des artistes, écrivains, médecins, militant associatifs que sur de riches héritiers, incapables de créer, avides seulement d’amasser.

        • quinctius cincinnatus

          27/06/2014

          réponse à la dernière philippique de @ Jaurès ( me concernant )

          malheureusement si on analyse la sémantique de vos propos , force est de constater que vous êtes un  » envieux  » bien que vous vous en défendiez pour l’image que vous voulez donnez, y compris à vous même, de ce qui motive vos choix ; rassurez vous, vous n’êtes pas le seul dans votre cas ; ainsi sous des comportements absolument inverses ( et même contraires ) Hollande et Sarkozy sont tout aussi des  » envieux  »
          tenez j’ai connu un médecin hospitalier avec une clientèle privée  » protégée « , qui jamais n’aurait du m’envier, puisqu’il était, aux yeux de TOUTE la société de la ville, du plus riche au plus pauvre, considéré comme un  » bienfaiteur de l’humanité  » , et qu’ en plus il était riche et influent, hé bien ce parangon de vertu m’enviait ( et plus encore mon mon épouse ) car nous lui étions, et il le savait, intellectuellement, professionnellement, et humainement supérieurs
          ainsi va le Monde

          Répondre
          • Jaures

            27/06/2014

            Rassurez-vous, Quinctius, il n’y a aucune chance que je vous envie pour cela !

  11. germinus

    25/06/2014

    Pour information destiné :@jojo
    43ans de cotisations vieillesse en tant que travailleur indpt avec postes de responsabilités dans le BTP. Retraite:810€/net
    Retraite cheminot,30/35ans de cotisations à égalité de mes responsabilités: 2200€/net voir plus! La différence entre ces 2 chiffres, c’est un capital de prés de 950000€ que j’aurais dû mettre de côté….Moins l’ISF, taxes sur le capital et j’en passe, peut être plus! Oui M. jojo il y a bien 2 sortes citoyens:
    les supers citoyens et les autres …CONcitoyens!

    Répondre
    • Jaures

      25/06/2014

      Pour info, Germinus, en se donnant simplement la peine de naître, les Bouygues, Dassault, Lagardère, Bettencourt et consort ont hérité de milliards.
      Pendant que les travailleurs se jalousent pour quelques centaines d’euros, les capitalistes rigolent en ajoutant un zéro au solde de leur compte en banque.
      Si le sort des conducteurs de trains vous paraissait si enviable, que n’avez-vous postulé à l’époque ?

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        25/06/2014

        C’est curieux on ne voit guère des héritiers poster sur les forums. Par contre démonstration est faite qu’un cégétiste n’a rien d’autre à foutre que de troller sur un forum à longueur de journée. Quel est le vrai privilégié?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          25/06/2014

          Voilà où nous en sommes, quand germinus décline sa maigre pension après 43 ans de cotisations le triste sire, qui est la réponse à votre question, nous ramène Bettencourt et consorts.
          Et par dessus le marché il ose parler d’une différence de quelques centaines d’euros.
          J’aimerai bien lui envoyer mon poing dans le groin pour lui apprendre à vivre à ce malotru.
          Avec ses 5x le smic dans son foyer fiscal et en ne foutant rien toute la journée il a le culot de prêcher la morale.

          Répondre
          • Jaures

            26/06/2014

            Et vous, cher Hans, que faites vous pour ceux qui ont une maigre pension, à part chercher violence à ceux qui justement militent contre ces inégalités ?
            Mais pour vous, le privilégié est celui qui gagne 2,5 fois le smic, pas le riche héritier. Ces derniers ont atteint leur but: monter les salariés les uns contre les autres, travailleurs contre retraités, Français contre immigrés, fonctionnaires contre salariés du privé. Ce n’est pas en baissant la pension d’un cheminot que vous augmenterez celle de Geminus.
            Jamais on a amélioré la situation de certains salariés en abaissant celle des autres. Le nivellement se fait toujours par le bas.

          • HansImSchnoggeLoch

            26/06/2014

            Je pense que vous êtes cliniquement fou. Le seul fait de vous acharner à débiter vos arguties sur ce site depuis des années le prouve.

            Faites un calcul pour voir combien d’heures vous avez volé à votre patron et combien d’heures de votre vie cela vous a coûté. Si vous n’avez vraiment rien d’autre à faire, vous êtes à plaindre et vivez une vie dénuée de sens.

            À part cela l’envie et la convoitise ne doivent pas faire bon ménage dans vos méninges avec votre soi-disante compassion pour les pauvres.
            Vos « pôvres » on s’en fout, on a les nôtres qui sont plus dignes de respect.

            Faites vous soigner et revenez ensuite pour pouvoir discuter sérieusement.

        • quinctius cincinnatus

          26/06/2014

          hé oui ! @ Jaurès est bien un quasi permanent de le C.G.T. un nostalgique des lendemains qui auraient du chanter … l’Internationale

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            27/06/2014

            À la place de l’internationale on a plus souvent entendu le « Te Deum » et le « Dies Irae ».
            Oui du passé faisons table rase, du socialisme et de son compère le communisme faisons du compost.

        • Jaures

          26/06/2014

          Le riche héritier a d’autres occupations: un petit séjour sur l’Ile Calivigny (160 000 dollars la nuit) ou à la Singita safari lodges par exemple.
          Mais vous avez raison, ces privilèges sont bien modestes.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            26/06/2014

            le  » riche héritier  » est il heureux ? doit on ENVIER  » le riche héritier  » sur son isle paradisiaque ?

          • Jaures

            26/06/2014

            Si envier veut dire être à sa place, certainement pas !
            Par contre on a le droit de considérer l’héritage, au delà du raisonnable (niveau moyen des successions) comme illégitime.
            C’est un point d’accord que j’ai avec certains libéraux qui considèrent que chacun doit faire fortune par son travail ou/et son talent. Déjà, un enfant de riche a toutes les cartes en main: les meilleures conditions d’étude, l’accès aux meilleurs médecins, une ouverture sur le monde. Il aura lui-même toute latitude pour réussir. Pas la peine d’en rajouter quand les fruits de la succession pourraient servir à la recherche, l’éducation ou la santé.

  12. Mira

    25/06/2014

    Merci à Jaurès (avec son pseudo bien choisi) de rectifier ce tissu d’âneries !
    « Les 4 vérités » affichez vous ? Mais monsieur Trémeau, où êtes vous allé pêcher votre argumentaire poujadiste ?
    🙂

    Répondre
  13. Igor

    25/06/2014

    A quand une Miss Maggie française pour casser les syndicats sclérosés et remettre notre économie sur des rails (c’est le cas de le dire!)?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/06/2014

      Une Demoiselle MAGIE ( avec un seul  » G » ) pourrait tout aussi bien faire l’affaire ! car voyez vous MA vie m’a appris ( au moins ) ceci : l’Homme ( adulte ) est un ( éternel ) enfant qui a besoin de croire au …  » merveilleux  » ; bien sûr, celui de @ Jaurès n’est pas le votre, mais tous deux attendez un miracle du … ciel !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        26/06/2014

        C’est approximativement ce que j’avais écrit quand on m’avait traité de gamin il y a quelques jours de cela.

        Répondre
  14. Jaures

    25/06/2014

    On peut critiquer le statut de telle ou telle corporation mais pourquoi écrire des mensonges ?
    Le salaire d’un conducteur de trains varie de 1600€ au départ à 3400€ en fin de carrière. On peut toucher des primes selon les distances ou le type de trains mais rien de vous assure de faire une carrière en TGV.
    Par ailleurs, il est faux de dire que le statut des cheminots est favorable parce que le métier était autrefois pénible. Tous les métiers étaient pénibles il y a 1 siècle. Les cheminots ont obtenu des avantages par leurs luttes, des grèves longues réprimées parfois dans le sang, et leur implication déterminante dans la résistance.
    Enfin la dette est essentiellement due aux investissements réalisées dans les années 80-90 quand tout le monde voulait sa ligne TGV. Parallèlement, les effectifs de la SNCF baissent de 3000 par an (la moitié par des suppressions de postes, l’autre par contractualisation). Faire porter aux salariés le chapeau de la dette est donc bien une imposture.

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    25/06/2014

    La CGT est par principe contre tout.
    Une toute petite exception toutefois, elle adore le fric sous toutes ses formes.
    Avec elle la lutte des classes devient la lutte des caisses.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/06/2014

      et la lutte des  » casses  » !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        26/06/2014

        Avec de vrais casseurs, bien sûr!

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)