La crise du logement : ses causes et ses remèdes

Posté le juin 20, 2007, 12:00
7 mins

Il est piquant d’entendre la plupart des hommes politiques proclamer qu’il faut construire plus de logements sociaux. La France ressemble de plus en plus à un ex-pays communiste où tous les logements étaient sociaux. La cause réelle de cette crise du logement est l’arrivée ininterrompue de « réfugiés économiques » que l’on est bien obligé de loger et de nourrir, sinon on ramasserait, tous les jours, des cadavres dans les rues de nos grandes villes. Quelques partis politiques demandent bien l’arrêt de l’immigration qui nous coûte 35 milliards d’euros environ, par an. Mais comme cet argent fait le bonheur de diverses catégories socio-professionnelles ou qu’il est mal vu de s’insurger contre l’immigration, ils n’osent pas crier trop fort.

Aujourd’hui, les biens de consommation courante nous viennent de plus en plus de l’étranger. Du coup, la consommation générée par l’immigration ne soutient même plus notre économie.

Chaque année, ce sont environ 300 000 étrangers pauvres, mais aussi des riches qui arrivent dans notre pays (des Européens aisés achètent des milliers de maisons en France, chaque année).
Les « humanâtres » qui cachent des immigrés clandestins, au nom des droits de l’homme, n’ont rien compris à la situation. Ils ne savent pas que notre sécurité alimentaire va voler en éclats, à plus ou moins brève échéance et que la construction des logements sociaux participe à l’aggravation de l’endettement public. Les hommes politiques ne sont pas mieux informés ou alors ils s’en fichent. Tant pis, si le remède est pire que le mal !

La France dispose de 20 à 22 millions d’hectares cultivés qui reçoivent, annuellement, 11 à 12 millions de tonnes d’engrais artificiels (tirés en grande partie, des hydrocarbures) et 60 000 tonnes de produits phytosanitaires. Dans le même temps, elle importe environ 5 millions de tonnes d’aliment pour bétail et autant, sinon plus pour les êtres humains. Voilà l’origine de nos excédents agricoles. Voilà pourquoi on peut mettre 7 millions d’hectares en jachère, ce qui aggrave le dopage des terres cultivées, mais fait le bonheur des imports-exports. Voilà pourquoi tout le monde pense qu’on peut urbaniser tant et plus.

Chaque année, l’agriculture perd 30 000 hectares environ, à cause de l’urbanisation et des infrastructures qui lui sont nécessaires. La surface bétonnée et goudronnée équivaut déjà à six départements… 50 % des zones humides ont été asséchées. Dans nombre de régions, le niveau des nappes phréatiques est au plus bas. Les sols des grandes plaines agricoles sont dans un état critique. Ils ont perdu une grande partie des particules minérales ou humiques qui faisaient leur fertilité. 90 % de la faune qui vit dans la terre et concourt naturellement à cette fertilité, a été tuée par les pesticides.

En 1988, Philippe Desbrosses a écrit : « Le Krach alimentaire ». Récemment, avec Nicolas Hulot et quelques savants de renom, il a participé à la rédaction d’un ouvrage intitulé « L’impasse alimentaire ? ». Il faut absolument entreprendre tout de suite une grande réforme agraire et mettre fin à l’augmentation de la population, sinon ce sera bien le krach alimentaire.

En 2006, 420 000 logements ont été construits, qui sont autant de nouvelles sources de pollution, de dépenses énergétiques et de besoins alimentaires. Quant aux logements sociaux, ils abritent souvent des gens qui sont entièrement entretenus par l’État.

Avec l’argent dépensé pour un immigré démuni (clandestin ou régulier), on pourrait en faire vivre cinq ou six dans leur pays d’origine, les aider à maîtriser leur démographie, à réhabiliter leurs terres agricoles, à recréer suffisamment d’espaces boisés qui sont des régulateurs naturels du climat. Il est donc indispensable d’aider les pauvres chez eux, sinon la crise économique, écologique et sociale qui s’annonce, s’en trouvera aggravée.

Le BTP doit être réorienté vers la restructuration de notre cadre de vie qui est complètement éclaté et qui nous oblige à d’incessants déplacements en engin motorisé. Il aura plus de travail, en s’adonnant à cette tâche urgente et salvatrice qu’il n’y en a à construire sur des terres encore vierges.
La crise du logement se résoudra, non pas en construisant de nouveaux bâtiments, mais en ramenant progressivement la population à un niveau compatible avec les ressources agro-écologiques et industrielles réelles du pays.

15 réponses à l'article : La crise du logement : ses causes et ses remèdes

  1. jean -luc

    20/11/2008

    ce vrai ceq ue vous aviez ecrit , il faut savoir que c’est un systeme qui fonctionne  comme ça , car l’Etat français prend du petrole gratuit dans ce pays en contre partie il nourrie les immigrés .

    Répondre
  2. grepon le texan

    01/07/2007

    Le plus gros attaque terroriste a ete contre les EUA.  Sin on parle du 9-11 je suppose que c’est vrai.   Mais, il faut dire que les terroristes venait pour le plupart par l’Europe.   C’est en Europe qu’ils se sont enragee contre l’Occident.   Des arrieres du tiers monde choques par les valeurs de ce que leur ressemblait a une sorte de Pornostan.   Toutes ces femmes faisant comme il veulent.   Tout ce monde de poste-chretiens ce foutant pas seulement du vouloir d’Allah, mais de l’idee meme de l’au dela.   Des personnages ruinees par l’Islam, comme Muhammed Atta, ont un tres fort besoin qu’il y ait un au dela, car ils haissent le monde moderne.

    A propos de la Turquie.   Je crois que les Americains sont malades d’une croyance trop ferme, trop universelle, dans la multiculturalisme.   Chez certains ce n’est pas simplement une tolerance pour d’autre cultures, mais une valorisation de la societe multiculturelle comme une fin en soi, combine avec une devaloristion relative de son propre culture.   J’ai ete "pour" l’attachement de la Turquie, dans le temps, comme moyen de faire avancer la liberte, les valeurs des lumieres…repousser toujours l’ombre.  Il y a certainement une dose de ca dans les valeurs du "State Department" des EUA auhjourdui.   Ces technocrates la, employes a vie du gouvernement centrale, ne sont, mais pas du tout, representatifs du vouloir du peuple americain.  Mais voyons, quel est le vouloir du peuple americain concernant la Turquie?   Pour l’individu moyen la Turquie est un detail tres loin qu’ils ont tres mal a placer sur quelque echiquier que ce soit.   C’est un petit pays du tier monde, lointain.

    Pour le petrole comme raisonnment…pffff.    C’est possible pour un pays mercantiliste dans son ame a meprendre ce que fait les EUA.   Nous voulons guarantir que le commerce soit libre.   Des que cela est guarantit, nous pouvoins ACHETER le petrole sur le marche, en concurrence libre avec tout le monde.   Il y a plein de dictatures, et meme pas mal d’etats socialistes quasi-democratiques comme la France, qui ne pensent pas ainsi.   Alors les EUA patrouillent les mers et les airs du monde pour assurer le passage libre de tout le monde, et pour assurer tout un tas de frontieres entre divers etats en divers regions qui se haissent.   Nous preferons des democraties, car ils font bien moins d’entorses a la Pax Americana que les tyrannies.    La Turquie est une democratie a risque, un "allie" datant surtout du contexte de l guerre froide, alors….   Aujourhui a mon avis ils sont un probleme.   Perso je voudrais qu’on declare la protection des frontieres d’un etat Kurde qui comprendrait des territoires en Iran, Iraq ET Turquie, enlevant le doigt centrale a tout le monde au nom du droit de "self-determination" des nations.  C’est un valeur qui a ete laisse derriere par la multiculturalisme.   Alors aujourdhui on essai d’imposer une democratie multiculturale et pluraliste sur un territoire appele "Iraq" qui n’a rien de naturale depuis le debut de son existence.   C’est encore un accident du retrait des British a la fin de leur efforts de civiliser le monde.

    A propos des menaces pour l’Union Europeen.   L’ennemi le plus important du CE est le CE lui meme.   D’abord, ce n’est pas une instance democratique.   Puis, le socialisme tue.   Vous vous enfaiblisser, laissant libre cours a la montee du barbarisme pre-moderne chez vous.  

    Répondre
  3. R. Ed.

    26/06/2007

    Par "rivière", le Texan veut sûrement dire Méditerrannée …

    La suite de son texte en donne d’ailleurs confirmation.

    Répondre
  4. Jaures

    25/06/2007

    A grepon le Texan: D’accord pour critiquer la religion musulmane et ses écrits fondateurs. Mais ne nous arrétons pas là et relisons la Bible et à la lettre nous y trouverons les mêmes massacres, infanticides, tortures, haines , intolérances et absurdités. "Osez, vous les européens, rejeter haut et fort ce cancer de l’esprit".

    Répondre
  5. Jean-Claude THIALET

    25/06/2007

    25/06/07    "Les 4-Vérités"

    GREPON LE TEXAN. Même si j’aimerais écrire aussi bien l’anglais que vous écrivez le français, je ne suis pas toujours certain de comprendre vos commentaires. Surtout lorsque vous écrivez "LA CULTURE AU SUD DE LA RIVIERE…" Quelle rivière ? D’agirait-il du RIO GRANDE ?

    Et si je suis bien d’accord avec vous sur le fait que, nous Européens – à commencer par les gens qui nous gouvernent ! – nous devrions oser "rejeter haut et fort ce cancer de l’esprit" qu’est, j’imagine, dans votre discours, la doctrine de l’Islam, je ne suis pas certain que, en tant d’Américain (ce qui ne vous empêche pas, en tant qu’être humain d’avoir le droit de le faire !), voius ayiez raison de nous donner des leçons. N’avez-vous pas vous-mêmes (je m’adresse donc là, non pas à GREPON LE TEXAN, mais aux Américains en général !) votre "cancer". Pas seulement avec les "Black Muslim" ! Les ETATS-UNIS n’ont-ils pas été affligés par le plus odieux et le plus meurtrier attentat fomenté par des fanatiques musulmans (1).  Un attentat qui démontre que les terroristes qui se recommandent de l’Islam agissent en toute liberté sinon en toute impunité., là où ils l’on décidé. Ce qui ne me fait pas oublier que le danger qui guette l’UNION EUROPEENNE est encore plus dangereux dans la mesure où il s’agit d’une conquête "par les ventres", pour reprendre le mot de feu HOUARI BOUMEDIENNE !

    Croyez-vous sincèrement que le meilleur moyen de lutter contre ce "cancer" est d’aller porter le fer et le feu en IRAK ou ailleurs (2). Croyez-vous aussi qu’il soit "charitable" de vouloir que ce "cancer" se développe dans l’Occident européen en conseillant "insidieusement"   – par ONU et OTAN interposées –    quand ce n’est pas directement, à ses gouvernants d’accueillir sans discernement toutes sortes de réfugiés "musulmans" ? Ou en s’efforçant d’imposer à l’UNION EUROPENNE l’entrée de la TURQUIE MUSULMANE ? (3)

    Cordialement, Jean-Claude THIALET 

    (1) même si l’on se doit de ne pas ignorer que les terroristes aient pu être manipulés comme semble le démontrer des tas de vidéos et de documents qui ont circulé plus ou mojns librement sur le "Net" et le baillon imposé à certains universitaires et journalistes … 

    (2) toutes proportions gardées, cette méthode me fait penser à un cancéreux qui, pour lutter contre le mal qui le ronge, s’en prendrait à tous ceux qu’il soupçonnerait d’avoir le mal. Au lieu de s’occuper d’assaisinir son propre organisme.

    (3) j’ai mis du temps à le comprendre. Mais ce propos révélateur du député turc Egemand BAGIS ("75% DES RESSOURCES ENERGETIQUES SE SITUENT AUTOUR DE LA TURQUIE") m’a éclairé. Bon sang, mais c’est bien vrai, c’est l’intérêt vital des ETATS-UNIS d’AMERIQUE gros consommateur d’énergie dont il veulent conserver le contrôle à tout prix, de faire entrer dans l’UNION EUROPENNE son "allié turc" (au sein de l’OTAN) en s’imaginant, ou en feignant (là encore) de croire qu’une fois arrimée à l’EUROPE celui-ci sera définitivement une "démocratie laïque"… Sans que nos amis américains se soucient de savoir comment les mollassons et les lâches qui dirigent l’UNION EUROPEENNNE seront capables de "rejeter" le cancer islamiste qui ronge de plus en plus la TURQUIE "laïque" d’ATATÜRK … D’autant que, on le sait, derrière les "musulmans" turcs, se précipiteront à travers TOUTE L’UNION tous les peuples qui se rattachent à la TURQUIE par des liens historiques, culturels, ethniques et, bien entendu, religieux. Et que, déjà, notamment en ALLEMAGNE et en FRANCE, une colonie turque puissante et bien ancrée, servira d’accueil…

    Répondre
  6. grepon le texan

    23/06/2007

    A "tele2.be", je ne vois pas l’immigration comme problematique du fait d’un composant genetique des immigres.   On s’en fout largement aux etats unis.    Le problematique, c’est…attendez car ca va faire mal aux oreilles multicultureux dans la (tres petite) gallerie ici…quelle la valeur de la culture qu’ils apportent? 

    La culture au sud de la riviere acceptent la corruption comme un donne, ne valorise pas beacoup l’education, et limite largement les libertes de ses femmes.    Mais, voyons, il y a bien pire comme culture dans ses trois domaines.   La culture magrebhine.  La culture arabe.    Osons la critiquer la ou ca fait mal.    Osons condamner les documents sacre qui font les eloges de ses pratiques.  Osons critiquer le personnage historique, ce guerrier misogyne et genocidaire, qui a inspire une telle secte et un telle culture.    Osez, vous les europeens, rejetter haut et fort, ce cancer sur l’esprit.

    Répondre
  7. Jean-Claude THIALET

    23/06/2007

    23/04/07    – "Les 4-Vérités"¨

    Pour moi, l’article de Michel EVRARD mériterait d’être désigné comme  "L’ARTICLE DE LA SEMAINE". Voilà qui change un peu (même si l’on y retrouve des idées développées par quelques-uns de ses confrères des "4-Vérités, exception faite de Guy MILLIERE !) des discours habituels. Il faudrait le diffuser à l’ensemble des membre sde l’Assemblée Nationale(1), ce que je vais m’efforcer de faire dès que la remise à jour des adreses e-mail de ses nouveaux membres sera faite. A ce sujet, je regrette que, avec la formule actuelle des "4-Vérités" on ne puisse transmettre par internet ses différents articles qu’A UN SEUL CORRESPONDANT A LA FOIS !

         Bon dimanche, cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) et pas seulement à eux, certes !

    Répondre
  8. dupuis

    22/06/2007

    L’homme est le seul animal nuisible de la planète…
    Et il viendra un temps où ceux qui saccagent la Terre seront saccagés…

    Répondre
  9. Anonyme

    22/06/2007

    @Grepon

    D’accord sur les excès de reglementations en tous genres,c’en est assez!

    Au fait,il doit certainement exister aux USA une bureaucratie tatillonne et des polticiens(gouverneurs

    d’Etat,sénateurs,…) qui créent des lois ou règlements liberticides  ou byzantines au même rythme que des poules pondent des oeufs.

    Au sujet de l’immigration-invasion que l’europe subit,la population européenne n’a jamais été consultée par referendum sur ce sujet;: un certain patronat s’est chargé de faire venir une main-d’oeuvre appartenant à une culture africano-musulmane que la majorité rejette.

    Nous sommes la victime de gouvernements incompétents ayant perdu tout patriotisme

    A propos des Sates,n’avez-vous pas aussi de gros problèmes avec les chicanos(wet backs) et leur afflux massif  qui vont rameneri la population blanche à une minorité?

    Europe/USA; les premisses de la décadence de la race blanche. 

    Répondre
  10. grepon le texan

    21/06/2007

    Ne vous en faites pas trop.   A force de tout reglementer depuis tant decennies, vous avez une population d’origine en declin, et  une population de remplacement ayant un culture qui acceptera l’entassement qui vous avez choisi pour vous meme depuis des decennies de "planning" gouvernmentaux.  

    Il n y aura pas besoin de batir, a priori…sauf…sauf..sauf…par inspiration miraculeuse….si vous vouliez vous sauver en, je sais pas, laissant construire des maisons plus grands a de moindre prix, imposant les voitures et l’essence beaucoup moins, pour que les jeune couples de culture europeen ait l’espace pour elever bien plus de 1,3 enfants.  Ce qui doit etre le chiffre en France actuelment.    Oh, aussi, arreter, de grace, non seulement le welfare pour les etrangers, mais le welfare tout court, en France ET a l’etranger.   Ainsi vous pouvez arreter de prendre l’argent a des productifs et optimistes qui font tourner votre pays.  Ainsi des jeunes de culture europeens ou du moins integres au valeurs occidentaux, ayant plus de resources libres, et plus d’espace, feraient plus d’enfants.    Les resultats economique suivronts comme ils le font toujours apres des reductions massives d’impots.    Du meme coup, vous aurez moins de mauvais immigration, et moins de mauvais emmigration, mecaniquement.     Les problemes du batiment, laisse aux acteurs libre du marche, avec les gouvernments locaux derriere eux au lieu d’etre devant, se ressoudront sans que vous ayez a froncer vos sourcils, francais.

    Ou bien, continuez a foncer dans le mur.    C’est toujours bon pour le reste du monde d’avoir un exemplaire reelle de ce qu’il ne faut pas faire.   C’est un grand sacrifice que les francais font pour le reste de l’humanite.

    Répondre
  11. augusto p.

    21/06/2007

    les français viennent de voter pour qu à ces 35 milliards d euros/an  en  attendant d autres millions d euros qui diminuront encore leur pouvoir d achat , leur prise en charge par la sécu  ( c est deja  dans les cartons ) leur crise du logement   etc
    c est bien  :ils sont tres généreux  ; mais pourquoi gémissent t ils devant leur  conditions de vie ?

    aider les pays du tiers monde : vieille antienne qui ne tient pas la route quand on constate le degré de prevarication qui y regne; l interet des classes dirigentes a laisser leur compatriotes dans la mouise et l attente de l obole…

    Répondre
  12. dagmar

    21/06/2007

    "La cause réelle de cette crise du logement est l’arrivée ininterrompue de « réfugiés économiques » que l’on est bien obligé de loger et de nourrir, sinon on ramasserait, tous les jours, des cadavres dans les rues de nos grandes villes. Quelques partis politiques demandent bien l’arrêt de l’immigration qui nous coûte 35 milliards d’euros environ,"

    Encore JMLP:

    je sais que les idées de JMLP n’appartienne à personne et toute personne et libre de penser. Mais la crairevoyance des prorphètes ne consiste à avoir les "idées à eux", mais elle consiste dans le sens aigue d’observer la réalité et de prévoir l’avenir lointaitn à partir les données d’aujourd’hui.

    Seul JMLP avait denoncé courageusemet depuis longtemps,  et surtout pendant la campage, cet avenir lointain, qui nous attrape aujourd’hui.  Lui seul avait le programme bassé sur cette vision claire. On pourrait, bien sur discuter certains points, les gens ne sont jamais calqués mentalement l’un sur l’autre. Mais lui seul était "la vrai droite" nationale, mais droite…même moralement

    J’espère que ceux qui s’inspirent, après la bataille, de ses "visions" ,  aient au moins la décence de lui envoyer un chèque de soutiens, puisque ils ne l’ont pas voté. Je l’ai voté et je le soutiens, pourtant je ne suis pas adhèrante de FN. Mais je le soutiens finacièrement par honneté intelectuelle.

    Répondre
  13. Angel

    20/06/2007

    Tout est lié immigration,écologie, urbanisation . Cela  peut paraitre surprenant.
    Si on regarde les prix de  l’immobilier aujourd’hui qui ont atteint des prix stratosphériques ,  on peut se poser également la question s’il n ‘ya pas de corrélation entre les prix  et l’afflux de nouveaux immigrés.  Car question logement social, qui y a droit , le  nouvel arrivant  est toujours prioritaire sur la  population présente du fait  de la polygammie.  Les listes d’attente sont souvent très longues et la priorité  n’est pas donnée au Français.   La solution  pour ce dernier  est de devenir propriétaire  quand il le peut. Et comme  de moins en moins de Français ont accès au logement social, il est  de plus en plus obligé de passer par la case propriétaire en alimentant bien sur la spéculation immobiliere.
    Que se passerai t il si l’immigration s’arretait ? et  si on inversait les flux ?
    Personnellement je pense qu’on assisterait  à une baisse très significative des prix de l’immobilier parce que le prix des logements deviendrait plus accessible. Quel interet  aurait  t on à devenir proprietaire si des logements en location arrivait  sur le marché  à des prix corrects ?
    Notre système capitalistique serait il donc en danger si on freinait  l’immigration ?  Chute des ventes dans le domaine de l’immobilier,  moins de taxes à percevoir…etc..
    Quelles solutions  pour demain  ?   Il n’y a pas de réponse tout faite mais je crois que si l’on continue comme cela  on va droit dans le mur, il grand  temps  d’arreter cette urbanisation, qui engloutie  tout les dix ans l’équivalent d’un département Français.
    Philippe Desbrosse dans ses  livres décrit très bien les problématiques et mécanismes liés à l’environnement et à notre alimentation, que ce soit  dans  le  "Krach Alimentaire" ou "Nous redeviendrons Paysans", ces 2  livres dates un peu mais ils n’ont jamais été aussi actuels à une époque ou l’on parle plus souvent de développement durable que de décroissance.

     

    Répondre
  14. Jaures

    20/06/2007

    Aider les popualtions pour qu’elles restent chez elles, evidemment. Mais personne ne le fait. Tant que vous verrez des hommes risquer leur vie pour nous rejoindre, c’est que la situation n’aura pas avancé. Et vous pourrez ériger des murs, multiplier les contrôles et les reconduites: rien n’y fera. Le problème est que la source du développement et de la maitrise démographique est l’éducation. Mais cela, personne n’en veut dans les sphères du pouvoir.

    Répondre
  15. DRUANT Philippe

    20/06/2007

    Excellent article et d’une parfaite lucidité.

    L’afflux démographique incontrôlé de populations "lapinistes"responsable de la pénurie de logement.

    Visiblement seuls nos joyeux politiciens ne s’en aperçoivent pas: cela situe le niveau de leur compétence intrinsèque.

    Les problèmes démographiques des pays du Tiers-Monde exportés en France et en europe vont nous exploser à la face dans peu de temps.

    Si nous les laissons se repriduire comme des lapins,nous serons submergés et minoritaires dans notre pays et c’en sera fini de notre civilisation.

    La seule question à se poser est quand le désastre se produira-t-il?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)