La défense des inégalités par les syndicats et la gauche, une exception française ?

Posté le septembre 19, 2010, 12:00
2 mins

Petit rappel :

  • pour  lesdéputés,  un euro cotisé rapporte 6,1 € à la retraite ;

  • pour  un fonctionnaire un euro cotisé rapporte entre 1,75 et 2,40 € ;

  • pour un salarié du privé un euro cotisé rapporte entre 0,87 et 1,51 €.

Même au sein des catégories privé/public/para-public, les inégalités sont énormes, avec une myriades de régimes tous opaques et incompréhensibles.

La mini réforme de 2010  ne remet pas à plat ces injustices.

Notre but n’est pas de mettre en cause notre brave facteur, notre gentille institutrice, mais de prévoir la survie, en 2020-2030, de notre système social. Le bon sens, face aux chiffres du Conseil d’Orientation des Retraites (COR), c’est bien l’égalité, l’équité pour tous – ce qui n’est pas le juste combat des syndicats français.

Du président de la République aux simples smicards, les retraites devraient être égalitaires. Cela dans 20/30 ans . Assiettes de cotisations; employeurs-salariés! Taux de cotisations ! Durée de carrière! Prestations finales.

Les exemples en Europe sont à étudier avec sérénité. Le déni des réalités, par les syndicats et le PS, l’apologie de l’immobilisme, les droits acquits par les uns au détriment des autres c’est tragique pour la France.
 
Comportement immoral une honte pour les futurs générations, nos propre enfants et au de notre dette nos petits enfants.
 
Après 40/50 publications : aucune réponse de député ( droite gauche ) rien des syndicats,  rien des partis politique !  pauvre France, pauvre élites ?

5 réponses à l'article : La défense des inégalités par les syndicats et la gauche, une exception française ?

  1. monique

    25/09/2010

    On parle des régimes spéciaux de tout le monde sauf……..du régime spécial des ….journalistes !

    par ailleurs est-il normal que ceux qui crient haro sur le gouvernement  et qui s’insurgent d’une entrée en vigueur des réformettes en 2023 ! pour le secteur public , (d’ici là il n’y aura de toute façon plus d’argent) à savoir les syndicats soient financés à 80 % par  nos impots puisqu’ils bénéficient de 800 millions à 1,3 milliards d’euros de subvention  tous les ans?

    Répondre
  2. HOMERE

    22/09/2010

    La faute de la droite ? avoir permis que la gauche gouverne 15 ans de trop pour ruiner la France…si prochaine il y a, nous nous révolterons violemment…..car il nous restera la semelle de nos godasses pour bouffer. La gauche ? personne n’en veut dans le monde à par Cuba et La Corée du Nord…une référence !

    C’est vrai que pour payer les fonfons de plus en plus nombreux il en faut du pognon…..trop ! c’est vrai que pour financer les territoires de gauche toujours plus goulus, il en faut du pognon…beaucoup trop !!

    Alors Foss ou ailleurs  !!!!

    Répondre
  3. HOMERE

    21/09/2010

    Oui…on connait la zique……pov fonctionnaires !!!

    Les creuseurs de trous sont comme les pelles…çà dépend de la nature du sol.

    Perso,je pense que,sur un plan général la situation des fonctionnaires et agents de la fonction publique est une injustice aussi flagrante qu’elle doit faire l’objet d’une action en justice pres des instances nationales et internationales comme étant contraire aux droits de l’homme.

    Anti constitutionnelle, elle doit être poursuivie pour incitation à la haine sociale eu égard aux avantages scandaleux acquis aux dépends des salariés du privé.

    L’Egalité pronée aux frontons des monuments de notre République est bafouée par ces privilèges réservés à des hommes et des femmes qui profitent des ponctions (vols) exercées sur d’autres catégories de citoyens…..voilà où je m’abreuve nos sillons….

    Répondre
  4. Foss

    20/09/2010

    D’ailleurs, avez-vous consulté par exemple Wiki ou autre sur ce qu’est et qui a un régime spécial de retraite ???
    Vous seriez bien étonné je pense… La droite "libérale " montre du doigt les fonctionnaires ; mais elle ne pense jamais visiblement aux notaires, policiers, pompiers, etc qui ont aussi un statut fonctionnaire et des régimes spéciaux… Les facteurs, les profs, ah ça oui on en parle. Très réducteur, typiquement de droite formatée et sans réflexion critique. Demander au gouvernement d’assumer sa parole, ça non… (heureusement qu’ils devaient statuer sur les retraites des politiques en passant, j’attends toujours ; bon libéral ne saurait (ne pas) mentir).
    Aller vérifier chez l’Insee qui depuis 30 ans a creusé le trou de la dette, là il n’y a personne pour contrôler les chiffres accessibles par tous et officiels ; avancer des idées toutes faites à la lefebvre, là y en a du monde pour faire caisse de résonnance bien creuse… La droite qui serre les ficelles du budget et la gauche dépensière : la plus grande tartufferie des penseurs mégalos de droite : allez voir les chiffres par vous-même plutôt. En 14 ans la gauche a creusé le déficit d’environ 22 milliards par an. En 15 ans de gouvernance, la droite l’a creusé de… plus de 66 milliards par an ; sachez-le… Trois fois plus dépensière et bien plus de gueule pour…continuer à s’en mettre plein les fouilles avec les ptis (très petits) copains. Ca c’est factuel. Le reste n’est qu’une construction très restreinte de votre intellect abreuvé de faux et de massmédia.
    Les chiffres sont là, officiels, et accessible à qui veut bien tout simplement se donner la peine de ne pas être pris pour un mouton.
     La fôte de la gauche ?? Avoir gouverné pendant moins de 15 ans depuis la seconde guerre mondiale.

    Répondre
  5. Foss

    20/09/2010

    Le "bon sens" que vous invoquez, les "vrais" libéraux le placent dans le versement du salaire complet par exemple. Libre à chacun de "cotiser" pour ce que lui semble bon. Ils s’appuient d’ailleurs à ce sujet souvent sur la problématique solidarité choisie/solidarité subie par exemple.
    Même si de tels concepts en Angleterre obligent les retraités à vivre misérablement…

    En passant, soignez votre ortho… A l’image des constructions intellectuelles ; un peu juste…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)